2 540 terroristes libérés entre 2018 et 2022 : merci Macron !

Guerre contre le terrorisme ? 2 540 terroristes libérés entre 2018 et 2022 ! Des chiffres que la presse mielleuse se garde bien de claironner.

Et Macron a encore maquillé la sinistre réalité géopolitique.

Son analyse de la situation en Afghanistan, alors que le pays s’effondre et se retrouve une fois de plus livré à barbarie talibane, est des plus ahurissantes. Comme si ces 20 années de guerre se soldaient par un bilan positif !

“Un combat juste, mené avec honneur, qui portera un jour ses fruits”.

90 soldats tués, des centaines de blessés pour revenir à la case départ au bout de 20 ans, peut-on justifier ce désastre militaire et politique ?

Non, Monsieur Macron, ce combat sans fin n’avait rien de juste.

La seule raison qui puisse justifier une guerre lointaine est d’avoir une bonne chance de l’emporter. Or, celle-ci était ingagnable, comme toutes les guerres contre-insurrectionnelles. Sauf à coloniser définitivement l’Afghanistan.

Ensuite, la France n’a pas vocation à libérer la femme afghane ou à sauver les peuples du joug islamiste. Il appartient aux peuples de prendre eux-mêmes leur destin en mains.

Faut-il bombarder la Chine pour libérer les Ouïghours du joug communiste ? Faut-il bombarder la Turquie pour protéger les Kurdes ? Sommes-nous les sauveurs de tous les opprimés ?

La politique de la canonnière du XIXe siècle est terminée et nous ne sommes pas les supplétifs des États-Unis dans leurs aventures néocoloniales.

Les seules missions qui se justifiaient sont :

Le bombardement des camps talibans en 2001, afin de les chasser d’Afghanistan. Ce fut un succès.

Et le remarquable raid héliporté au Pakistan pour éliminer Ben Laden. 

Une fois l’attentat du 11 septembre 2001 vengé, il fallait partir, la mission légitime étant accomplie.

Mais l’occupation du pays avec une force multinationale, contre un ennemi enfant du pays, puisque les talibans sont des Pachtouns, ne pouvait que mener à l’enlisement et aboutir à un désastre.

Cela a été maintes fois écrit dès le déclenchement des opérations terrestres. Il n’était point besoin d’être un fin stratège pour l’annoncer. Les généraux les plus lucides le savaient.

Ensuite, on voit mal quels fruits il faut attendre dans le futur de cette débâcle monumentale, qui consacre la victoire totale des islamistes sur la plus forte armée du monde et sur l’ensemble de l’Occident en général.

Dans l’immédiat, les fruits récoltés sont la charia pour le peuple afghan et une nouvelle invasion migratoire pour l’Europe.

Ce sont des dizaines de milliers d’Afghans qui tentent leur chance à la frontière turque, après avoir traversé l’Iran.

Macron ajoute, au nom de nos valeurs et de nos principes :

“Partout, la mise en place de processus politiques crédibles est la priorité”.

Il faut quand-même oser !

En Libye, la France a détruit le pays et liquidé Kadhafi, seul rempart contre l’islamisme.

En Syrie, elle a armé les islamistes pour renverser Assad.

En Irak, l’élimination de Saddam Hussein par les Américains a conduit à la création d’un grand califat et au retour de la barbarie coranique.

Au Sahel, faute d’une aide massive de l’Europe, la France est contrainte d’abandonner la partie aux jihadistes.

Au Liban, pour avoir sous-estimé l’influence du Hezbollah et de l’Iran, l’ingérence française se traduit par un fiasco.

Partout, ce sont les ennemis de la démocratie et de l’Occident qui ont raflé la mise.

Ce qui n’empêche pas Macron d’affirmer :

“Le terrorisme islamiste sous toutes ses formes reste notre ennemi principal. L’Afghanistan ne doit pas redevenir un sanctuaire du terrorisme”

Un discours mensonger. Jamais la justice n’a été aussi laxiste envers les terroristes.

La vérité est que la France n’a cessé de libérer les islamistes et les jihadistes qui ont combattu nos soldats en Syrie et en Irak.

Ce sont 2 540 détenus terroristes qui seront libérés entre 2018 et 2022 !

Pour eux, pas de déchéance de nationalité pour avoir trahi leur pays. Pas de pertes de droits sociaux. C’est un coup de poignard dans le dos de tous les soldats morts au cours des opérations contre le terrorisme, dont 90 en Afghanistan et 55 au Sahel.

https://www.estrepublicain.fr/faits-divers-justice/2020/11/13/islamisme-plus-de-2-000-detenus-radicalises-sortiront-de-prison-d-ici-2023

Et heureusement que le ridicule ne tue pas. Car Macron ajoute :

“La lutte contre les flux irréguliers se fera de manière robuste, coordonnée et unie”.

C’est assez sidérant d’entendre le pire immigrationniste qu’on ait jamais eu à la tête de l’État parler ainsi.

La seule politique “robuste” menée par Macron est celle contre Génération Identitaire, qui tentait de freiner les entrées d’illégaux à la frontière italienne.

Une ignominie. Macron a toujours mieux traité les clandestins que nos jeunes et courageux patriotes.

Quand on sait que le nombre d’obligations de quitter le territoire français a doublé entre 2017 et 2019, passant de 85 268 à 152 181, mais que seulement 20 % sont réellement exécutées, on comprend que Macron ne croit pas un seul mot de son discours.

La France est le pays qui accueille le plus de migrants et qui expulse le moins.

Des dizaines de milliers d’Afghans se pressent aux portes de la Turquie, après avoir traversé l’Iran.

La Turquie héberge 4,5 millions de réfugiés, dont 3,5 millions de Syriens.

Attendons-nous à un nouveau tsunami migratoire afghan, régulier et clandestin. Le choc risque d’être violent, comme en 2015.

Car si la Syrie compte 17 millions d’habitants, l’Afghanistan en compte le double.

A part nos “harkis” afghans, qui ont travaillé avec nos soldats, nous n’avons pas à accueillir tous les peuples  en guerre. C’est suicidaire.

Déjà ruinée, sans emplois ni logements pour nos jeunes, la France du banquier Macron roule vers le chaos et la faillite.

Le 15 août 2021, date du retour triomphal des talibans à Kaboul, restera une date sinistre dans l’Histoire de l’Occident.

https://ripostelaique.com/2-540-terroristes-liberes-entre-2018-et-2022-merci-macron.html

13 Commentaires

  1. Petite rectification : il n’y a pas de harkis afghans, c’est une invention de la gauche pour les faire venir en France.
    Les harkis étaient des Français des trois départements français d’Algérie.
    Il y a des Afghans qui travaillaient avec l’armée française dans le but de contenir les talibans, et d’autres Afghans simplement pour avoir un emploi bien rémunéré, comme chauffeur par exemple,
    on ne peut absolument pas les comparer aux Harkis qui étaient des patriotes français.
    Stop aux mensonges !!
    Pas de comparaison hasardeuse !

    • Je viens de voir débarquer une troupe d’Afghans à l’aéroport de Paris,. Les femmes avec leurs longs oripeaux trainant jusqu’aux pieds et leurs foulards couvrants, n’ont rien à voir avec des afghanes occidentalisées.
      Résultat : on importe les futurs talibans qui vont sévir chez nous dans quelques années, c’est juste une nouvelle invasion musulmane,
      C’est donc à ça qu’a servi le sacrifice de nos soldats : importer des pondeuses de Talibans

  2. On accueille , on accueille. Aujourd’hui on fait du social. Par contre ceux qui se mettent en travers, de Macron, genre Génération Identitaire, attention danger.
    On nous impose cette population, et c’est seulement maintenant qu’on commence à se réveiller.
    Entre temps, il y a eu 40-50 ans de laxisme.

  3. La France comme les Usa vont vers un avenir de conflit intérieur, les talibans ont libérer les détenus de nombreuses prisons pour mettre les leurs, nombreux prisonniers étaient des terroristes qui vont inévitablement vouloir ce venger sur les Usa et la France, avant de vouloir faire les gendarmes ailleurs en imposant leur force militaire ,nos dégénérés dirigeants feraient mieux de neutraliser immonde racailles et Terroristes qui sont sur notre propre sol .

  4. Oui !
    Merci Moncron, merci moncron ;
    tout ce que tu fais ici bas,
    un jour satan te rendra ! ( ☺ )

    Mais en plus tous les « réfugiés migrants qui ont fait le déplacement vers chez-nous » grâce à toutes les aides en tous genres que le gouvernement leur a facilitées ; laissant maman, sœurs, épouses en sécurité dans l’enfer d’où ils viendraient. Tous des malheureux qui fuient leur terre natale et ses conditions de vie souvent résultats de traditions ; qui entrent en force en France, pays d’accueil, pour exiger vivre selon leurs traditions, disons-le , islamiques avertissant déjà qu’ils prendraient le pouvoir et nous promettent la charia comme code « républicain ».

    Tous les jours des Français subissent avec une extrême violence les agressions politiques, religieuses, sociétales, civilisationnelles, de délinquance, d’assassinat, d’attentats… Les prisons regorgent de ces individus laïcs, pacifiques, humanistes et tolérants au point que régulièrement le gouvernement décide d’en ouvrir les portes pour faire un lâcher de racailles et en faire entrer d’autres. Beaucoup d’entre eux, des terroristes islamistes radicalisé dignes d’être fichés SUPER-ULTRA SSSSS(x) ont suivi le courant qui les mena de leur terre vers la nôtre.

    Tellement républicains (islamistes) qu’ils bénéficient, en France, décrété par tous ceux (ces autres républicains français) qu’il fallait respecter et défendre le droit de ces islamistes à ne pas vouloir vivre selon les lois et règles de notre République et donc de s’asseoir dessus.

    Et donc, à présent, la gargouille de l’Élysée, qui pense avant tout à sa république universelle, au bonheur des autres aux dépens de la Société Française déjà meurtrie quotidiennement par son gouvernement, et l' »espèce à protéger »; ce dictateur sanguinaire, criminel, VEUT EN PLUS INVITER DES TALIBANS POUR S’INFILTRER EN FRANCE. S’ront-i contents les frères musulmans ?

    Est-ce que ça lui arrive à Macron de penser à nous, à nos vies, à notre existence, à nos droits légitimes et prioritaires puisque nous sommes le héritiers et les faiseurs de Notre Patrie !

    NOOOONNN ! Son but est de servir la cause universelle libérale mondialiste mercantile et peu importe ce qu’il advient de nous ; ses invités sont précisément pour l’aider à mener à bien cette mission et cela passe par la destruction de notre pays et la diparition de la Société Française Héritière Historique.
    

    • Et quand on pense que nous n’en voulons pas, que nous n’approuvons pas la politique que nous subissons depuis des décennies et que, cependant NOUS FINANÇONS TOUT ! Il y a vraiment de quoi se révolter !

      Et celui qui est à l’Élysée, il en est au moins à trois hold-up politiques depuis le début de son mandat qui a commencé précisément par un coup d’État.

      Elles ont belles la république et la démo-crassie françaises ; infernales !

  5. Le minus n’est pas et n’a jamais été le président des français, mais il est le président des islamistes. Il préfère les migrants, surtout africain à son peuple. Son peuple il le déteste, il le haï, il exècre ceux qui ont fait la France et son histoire, et il veut détruire tout ça, comme le désire l’UE et tous ces mondialistes milliardaires.
    Et on est encore beaucoup trop peu dans la rue.

  6. Et ce fumier met les non-vaccines en taule! Macron, l’ami de nos ennemis!

  7. L’usurpateur tyrannique est ridicule. Il paraît que les Talibans étaient pliés de rire!

  8. Voilà que cet imbécile se veut sauveur de l’humanité tout en anéantissant le peuple français ! Elle est bonne celle-là ! Alors qu’il n’est même pas capable de sortir le pays du marasme financier dans lequel il l’a plongé, ce godelureau se veut le parangon de la liberté ! En voilà un qui ne manque pas d’air pour un assassin responsable de 130 000 morts en France !

  9. L’autodétermination d’un peuple devrait être respecté par tous, tout comme son droit d’accueillr qui bon lui semble, et de rejeter ceux qui veulent imposer une culture différente à la sienne, d’autant plus, notamment en France, si eiie est totalitaire, rétrograde, inégalitaire, mortifère et conquérante comme l’Idéologie islamique.  
    L’autodétermination implique logiquement le refus de toute ingérence étrangère au sein d’un peuple qui se doit, naturellement, être souverain.
    Si des afghans n’apprécient pas le talibanisme, ils se doivent de s’y opposer et ne pas fuir leur pays.
    C’est ainsi que la politique d’immigration de la France depuis cinquante ansi est aussi insensée, liberticide, que génératrice du pire .
    Peut-on accueillir chez soi celui qui s’impose au point d’imposer une culture opposée et conquérante ?
    La France peut-elle acceuillir toute la misère du monde sans risque probant de devenir misérable ?
    Faire respecter le respect de soi chez soi, s’appliquer à respecter les autres chez eux , est la voie du bon sens, propice à la paix , à la séreinté, …, la voie de l’idéal humain (transréalisme)

Les commentaires sont fermés.