14 juillet : la France, c’est le pays de la Liberté, défense de rire

Liberté d'expression Publié le 15 juillet 2021 - par - 10 commentaires


Print Friendly, PDF & Email
10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Argo
Argo
il y a 21 jours

Cher Pierre, je ne ris plus depuis longtemps, depuis que cette ordure de Macron est au pouvoir. Le rire est le propre de l’homme, mais pas avec ce sale type! Merci pour votre chronique!

vatinel-bernard
vatinel-bernard
il y a 21 jours

Comme toi ,j’ai pensé fortement a ce « pauvre  » el Sadat ! il ne nous reste plus que les rêves a interdire !

JEAN PN
JEAN PN
il y a 21 jours

Certains disent: « Mais non, avec MACRON rien à voir avec la dictature ».
Eh-bien oui, c’est comme cela que la dictature a commencé !!!
Pour MACRON je demande la même fin que Nicolae Ceaușescu et cela sans attendre !!!

Julie
Julie
il y a 21 jours

Hier, nous sommes sortis avec ma petite famille pour le feu d’artifice. Il se trouve que la commune où nous sommes allés le tire le 13 et non pas le 14. « Heureusement », il y avait une minuscule fête foraine, avec quelques attractions (chères, quand même, purée). La petite a fait deux tours de manège, s’est amusée une heure dans une maison d’obstacles (le délire avec la roue qui tourne), a fait de la pêche aux canards… Nous avons passé deux bonnes heures sympathiques. Surtout que très peu de personnes avaient le masque (les forains, et pas tous), les gens s’amusaient, s’encourageaient, les enfants criaient. Pas de police pour traquer du covid. J’avais vraiment l’impression que tout le monde faisait un gros doigt au micron. Dommage qu’il n’y ait pas eu de feu d’artifice, mais au moins, la gamine s’est amusée.

Frejusien
frejusien
il y a 20 jours

Pas trop réjouissant , ce récapitulatif !

coupendeux
coupendeux
il y a 20 jours

C’est ce que ses sbires passent en boucle sur les chaînes d’info.
Macrocescu, la corde est prête.

coupendeux
coupendeux
il y a 20 jours

Conclusion:
Le despote va interdire le sourire.

Paul ter Gheist
Paul ter Gheist
il y a 20 jours

Il y a un an ou deux, je riais encore avec les imitations de Canteloup sur Sarko ou le Normal, mais ici, avec Macron, Castex et autres Castaner, je zappe.

L. Fidès
L. Fidès
il y a 19 jours

Une dictature est un régime dans lequel le droit peut être suspendu par la volonté d’un seul homme. Les contestations sémantiques de nos journalistes bien-pensants oublient cela. Ils pensent, ou font semblant de penser, qu’une dictature implique nécessairement violence, tortures, parti unique, etc. Ils n’y connaissent rien, car il y a évidemment différents types de dictatures, comme il y a différents types de républiques. La dictature sanitaire, qui a ses propres moyens d’action et de coercition, en est un parmi d’autres. D’ailleurs, pour être précis, je préfère parler de « dictature hygiéniste », car le but affiché est désormais « zéro malade », ce qui est différent de la diminution d’un risque « sanitaire ». Discriminer les gens à l’entrée des centres commerciaux et des restaurants sur un critère hygiéniste est quelque chose de totalement inédit. Il faudrait quand même en prendre conscience. Pour justifier ces mesures liberticides, on produit de curieux raisonnements, comme celui-ci: un jeune pour qui le rapport bénéfice/risque n’est pas favorable à la vaccination doit se faire vacciner quand même pour protéger les plus âgés qui, eux, sont vulnérables. Mais dans ce raisonnement on omet de préciser que les plus vulnérables sont déjà vaccinés et par suite ne risquent rien. A moins bien sûr que le vaccin ne protège pas, mais, dans ce cas, le rapport bénéfice/risque est encore plus défavorable pour le jeune !
Fidès, auteur de Face au discours intimidant (L’artilleur).

François des Groux
Administrateur
François des Groux
il y a 19 jours
Reply to  L. Fidès

@L.Fidès

Très juste !

On notera que les journaleux trouvant « exagéré », « scandaleux », les termes de « dictature » ou « d’apartheid » seront les premiers à faire des papiers sur le racisme systémique en France ou « l’État colonial ». Ils adorent taper sur la Russie de Poutine (puisque ce n’est plus leur URSS chérie) mais ne disant absolument rien sur la Chine ou l’Arabie saoudite.

Lire Aussi