Les injections, c’est 3,5 fois plus de risques de mourir

Alors que le pseudo-variant « delta » (en attendant les suivants) ne provoquerait que de simples rhumes, les injections d’ARNm ou de cellules de chimpanzés infectées tuent de plus en plus.

Les données VAERS du CDC aux États-Unis révèlent qu’entre le 14 décembre 2020 et le 25 juin 2021, les injections « vaccinales » anti-Covid-19 ont provoqué :
– 6 985 décès
– 34 065 effets indésirables graves
– 400 000 effets indésirables.

Sur ces 6 985 décès, 15 % sont survenus dans les 24 heures suivant les injections, 22 % sont survenus dans les 48 heures et 38 % sont survenus chez des personnes tombées malades dans les 48 heures suivant la vaccination.

Royaume-Uni

Un article du The Guardian du 27 juin 2021 nous apprend que la plupart des personnes qui meurent en étant prétendument infectées du pseudo-Covid-19 en Angleterre ont été vaccinées.

Ce que confirme d’ailleurs le très officiel Public Health England et son document intitulé « SARS-CoV-2 variants of concern and variants under investigation in England », publié le 25 juin 2021.
Sa lecture nous apprend que sur 92 029 personnes prétendument « infectées » au pseudo-variant « delta » :
– 58 822 personnes n’étaient pas vaccinées et il y a eu dans ce groupe 44 décès (0,08 %).
– 27 192 personnes étaient « vaccinées », et il y a eu dans ce groupe 70 décès (0.26 %).

Cela signifie qu’il y a eu 3,5 fois plus de décès dans le groupe des « injectés-vaccinés » que dans celui qui ne l’était pas.

Cela signifie que vous risquez 3,5 fois plus de mourir en vous faisant injecter ces mortels produits qu’en vous en dispensant.

Le négationnisme du néonazi révisionniste Olivier Véran

Toutefois, sur Twitter, pour le néonazi tendance parti socialiste et ministre des intérêts de Big Pharma, « Face à la menace du variant delta, qui monte, notre meilleure arme est la vaccination, qui réduit par 20 les risques de forme grave. Un pays vacciné est un pays qui n’est plus confiné ».

Naturellement, tout est faux, archifaux, et ce n’est que de la mortelle propagande.
Ce tweet trompeur devrait justifier des poursuites pénales pour « diffusion de désinformation pouvant causer la mort de citoyens français en les trompant sur les injections d’ARNm ou de cellules de chimpanzés infectées ».

Ne vous laissez pas abuser, vous risquez 3,5 fois plus de mourir en vous faisant injecter, et la question que l’on est en droit de se poser est la suivante : sans ces mortelles injections, les personnes décédées seraient-elles toujours en vie ?

https://ripostelaique.com/les-injections-cest-35-fois-plus-de-risques-de-mourir.html

 385 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Ma femme et ma belle-mère vont se faire vacciner ; j’espère qu’elle ne vont pas me refiler le truc….

  2. Au jour d’aujourd’hui, 56 millions de Français sont des primo vaccinés. Soit 82% de la population totale. Et ils craignent une quatrième vague? Soit que le vaccin n’est pas efficace, soit que c’est une manoeuvre pour finir de vacciner les récalcitrants!

  3. Comment dire, ce qui me choque c’est que toute cette propagande aux vaccins est tenu par des gens qui se disent attristé de tous ces morts du au covid. Par contre aucun mot pour les morts post-vaccinations, franchement je ne comprends pas ce double discours!!!

  4. Inciter les français a se faire vacciner avec une thérapie génique en expérimentation ! qui n’aura peut-être jamais son autorisation définitive !!!! qui plus est des traitements , eux , sans effet secondaires sont disponibles et pas cher !! Pour info les droits européens , français et la loi kouchner , interdit la vaccination obligatoire !! donc on peut considérer que l’état est en infraction , pour tellement réduire nos libertés , au point que cela devient dans les faits une obligation ! Donc l’état n’est plus un état de droit en mesure de faire respecter les lois ! et ce gouvernement devra répondre de ses agissements devant un tribunal !! et la cerise sur le gateau , les labos ont signé un accord avec les états membres pour que personne ne puisse agir contre eux , en cas de problème !! Enfin , si avec tout cela , il serait temps qu’on attaque l’état d’incitation a la mise en danger d’autrui !!

    En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/88484-pass-sanitaire-attal-decrit-pistes-reflexion-pousser-francais-vaccinner-covid-19

  5. Le biais: les non vaccinés sont des jeunes en bonne santé; malades, ils guérissent tout naturellement.
    Les vaccinés sont en moyenne beaucoup plus âgés: même vaccinés, ils peuvent attraper la maladie, et dans ce cas, en meurent plus que les « non vaccinés ».
    Quelle que soit la position qu’on adopte à propos des vaccins, il est clair que cette étude biaisée ne prouve RIEN !

    • Je me suis fait la même réflexion que vous, sauf sur la conclusion, cette étude montre que même vaccinés des gens meurent de cette maladie ( plus, moins ? y a-t-il une sous déclaration des uns des autres ? ) ce qui n’est pas RIEN contrairement à ce que vous avancez..

    • On fait des mouroirs spéciaux réservés aux vaccinés Covid qui attrapent le Covid et sont transmetteurs du Covid. Ils sont condamnés au Doliprane-Domicile-Décès et Rivotril pour accélérer le décès. Ils vivent et meurent avec un système immunitaire ravagé par les protéines spike des vaccins Covid.

      Les non-vaccinés Covid peuvent contacter manifestedesmedecinsengages et trouver un médecin qui les soigne s’ils attrapent le Covid. Leur système immunitaire reste et devient plus fort.

      • Merci pour cette adresse. J’ai demandé à mon médecin traitant s’il accepterait de me prescrire de l’hydroxychloroquine ou de l’ivermectine si j’attrapais le Covid, il m’a répondu NON et il ignorait même l’ivermectine. Je lui ai avancé quelques arguments bien argumentés comme le scandale du Lancet sans obtenir la moindre réponse alors encore merci pour cette adresse.

    • Merci beaucoup. Je suis réfractaire(et allergique), et mon fils de 50 ans l’est aussi.
      Textes bons à connaître pour tous les minots non allogènes/

  6. La célérité avec laquelle les vaccins ont été créés, évidemment, interroge sur leur efficacité. Nul ne peut ainsi l’assurer et l’y obliger.
    Bien que dans le doute, il convient de s’abstenir, … tel un mouton, j’ai suivi l’invite du berger prétendu bien-pensant de me faire vacciner, assurémengt aussi ignorant que moi.
    Seul l’avenir démontrera la perinence d’avoir invité le plus grand nombre à se faire vacciner. « Errare humanum est « , mais, ce qui devrait s’imposer, c’est l’interdit de ne pas être obligé à se faire vacciner. Croire ou ne pas croire est un choix qui doit rester personnel.

    • Ben ce que moi je crois, c’est que ce qu’ils appellent vaccins n’en sont pas !
      Comme je veux rester en bonne santé je ne me ferai pas vacciner !!!

Les commentaires sont fermés.