L’Etat exsangue se ruine encore plus pour financer mosquées et abonnements à Libé…

A ne pas manquer covid 19 Journalisme Macron Mosquées Publié le 2 juillet 2021 - par - 9 commentaires

Montre ta papatte, mon gentil toutou…

Le gouvernement a fait deux jolis cadeaux aux journaux afin d’éviter leur disparition, y compris celle des plus médiocres et moins honnêtes.

La Nature ayant horreur du vide, cela ne m’aurait aucunement empêché de dormir que certains torchons crèvent naturellement.

Le citoyen voyant disparaître son « Libé » ou son « Sud ouest » se serait peut-être davantage ouvert à la réinformation en ligne… pour son plus grand profit.

En 2020, une aide pour les diffuseurs de presse…

https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000042238235/

Puis un crédit d’impôt de 30% pour le premier abonnement à un « journal » :

https://www.economie.gouv.fr/particuliers/abonnement-presse-credit-impot

Comme si, en cette époque où l’Etat multiplie les aides à destination des commerces fragilisés par le Covid, il avait le luxe de se priver de ressources fiscales afin de donner un coup de pouce à une engeance qui bénéficie déjà de subventions publiques et d’avantages fiscaux considérables (abattement forfaitaire de 7.650 euros sur le revenu déclaré par un « journaliste »).

Je veux bien croire qu’on a souffert d’une pénurie de papier WC l’année dernière et que quelques « Libé » en réserve auraient pu enfin avoir une utilité si l’on avait pensé à s’abonner…

C’était le moment idéal, sous des prétextes budgétaires majeurs, de faire sauter tous ces privilèges dignes de l’Ancien régime et de montrer sa vertu, si le gouvernement et sa majorité étaient désireux de ne pas acheter la presse pour gagner les élections, d’afficher une neutralité totale dans ce domaine…

Avec cette pâtée supplémentaire dans sa gamelle déjà bien remplie, la presse risque peu de se révolter, de critiquer, de remettre en cause le pouvoir en place.

De plus, alors que l’argent public va devenir un sujet plus problématique que jamais, les largesses du gouvernement en faveur des prétendus « sinistrés du Covid » coûtant la peau du dos, tandis que l’étranglement fiscal du citoyen a de longue date atteint un niveau inouï, une réduction d’impôt de 75% est projetée dans le projet de Loi de finances rectificatives en faveur du don à un « culte » !

https://www.capital.fr/votre-argent/dons-au-culte-la-reduction-dimpot-relevee-a-75-jusqua-fin-2022-1405008

Le quidam athée qui a bossé pendant le covid sans avoir de prime, ni d’exonération, paiera ses impôts plein pot et ne bénéficiera pas de largesse étatique. La pression fiscale inéluctablement appelée à augmenter l’étranglera encore davantage…

Il paiera la facture des économies faites par « les autres » et indirectement des constructions de mosquées.

Le gouvernement fait comme s’il était aussi vital pour la Nation d’aider les cultes que de sauver les entreprises en cette période de « vaches maigres ».

Compte tenu de la Laïcité et de la séparation des Eglises et de l’Etat, on voit mal comment Castex pourrait permettre, au vu de la Constitution, qu’un don fait pour construire une mosquée ouvre droit à une telle réduction d’impôt grevant le budget de ce qui est encore censé être la République !

La réduction d’impôt qui existait déjà est de toute façon contestable dans son principe et à mon avis contraire à la Constitution. Mais il est trop tard pour le faire constater désormais pour des raisons de procédure propres au droit constitutionnel.

Ce n’était pas une raison pour en rajouter une couche en faisant passer cette réduction de 66 à 75% alors que les finances publiques sont en détresse. Vos députés et sénateurs pourront demander au Conseil constitutionnel de s’opposer à cette mesure.

Il est encore temps de les contacter à cette fin… sait-on jamais,  s’il en restait pour défendre la France laïque et républicaine ?

Print Friendly, PDF & Email
9 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Argo
Argo
il y a 2 mois

Il fut un temps ou le FN prônait les Français d’abord! Avec ce gouvernement, c’est les Français après. Et il en sera de même, et ça l’a déjà été, avec PS LFI LR PC NPA MODEM LREM UDI et autres escrocs de la politique. Moutons, si vous revotez pour eux, ne venez pas chialer si on vous tond à nouveau. À Brebis tondue, on mesure la direction du vent!

Maxime
Maxime
il y a 2 mois
Reply to  Argo

A ma connaissance, Marine prône toujours la préférence nationale, la lutte contre l’immigration sauvage et les injonctions de Bruxelles, ses derniers tweets le confirment.

Christophe L
Christophe L
il y a 2 mois
Reply to  Maxime

Tout à fait, mais l’immigration sauvage n’est que le sommet de l’iceberg, l’invasion migratoire est « légale » car depuis 60 ans c’est l’État français qui l’organise.
Le FN du menhir à été mis en œuvre pour avertir du danger de l’expension démographique extra-européenne il y a 50 ans.
Aujourd’hui l’enjeu c’est la remigration, l’arrêt total de l’immigration du tiers monde n’est plus à discuter et doit être une prérogative absolue.
Le RN de Marine ne répond à ces deux prérogatives pourtant d’une importance capitale.

denise
denise
il y a 2 mois
Reply to  Christophe L

je pense sans pouvoir l’affirmer, qu’elle ne peut parler de cette immigration légale ..il faudrait pouvoir le demander à des militants proches ..

Christian Jour
Christian Jour
il y a 2 mois

A c’est que pour les dégénérés il y a du pognon. Ils n’ont qu’à demander et ils ont. Pour les français il n’y a rien, c’est sandwich au pain. C’est vrai que les français vote mal, les muzzs eux vote bien…………..en échange de mosquées par exemple. Tous vendus.

denise
denise
il y a 2 mois

Les Chiffres de la présidence Macron pendant la crise sanitaire publiés dans le Figaro 29/6:

  • aides d’urgence aux entreprises : 70 milliards d’E dont 35 pour l’indemnisation de huit millions de chômeurs partiels.
  • Recettes budgétaires perdues : 37 Mds E
  • Plan de relance : 36 Mds E
  • Dépenses sanitaires supplémentaires : 14 Mds d’E
  • Coùt total de la crise sanitaire, incluant les pertes de PIB : 424 Mds d’E

La dette et le déficit public ont atteint 120% et 9,3% du PIB ; l’excuse de la crise sanitaire ne vaut que pour les naîfs . En Allemagne la dette publique est de 70% du PIB et le déficit public de 4,2% .
La gabegie française n’a pas permis de sauver plus de vies ; au vue des statistiques officielles, le nombre de morts /million d’habitants, du covid est de 1094 en Allemagne pour 1671 en France ..
Tout le monde s’en fout, les cabrioles de McFly, le but raté de MBappé, sont plus important mais la réalité est bien là , dit M.Tandonnet .
Merci Maxime pour vos infos , je ne savais pas pour le culte ..personne n’en a parlé ..

juste
juste
il y a 2 mois

D’abord l’état ne ‘se’ ruine pas, il ‘nous’ ruine. Ensuite le financement des mosquées tout comme toute allocation dilapidée pour favoriser les envahisseurs égorgeurs ne saurait être tolérée, si elle a lieu c’est tout simplement de la collaboration avec l’ennemi et dont la motivation ne peut être que le plus bas intérêt financier que nos ennemis savent si bien utiliser pour nous soumettre via nos ‘zélus’… Vous supportez ça ? vous êtes complices !

David
David
il y a 2 mois
Reply to  juste

oui, c’est bien nos zélus qui votent les lois ……. donc coupables
si on en est là c’est bien grâce à nos Zélus …………
et si les abstentionnistes ne sont que les partisans des Képis en attente de LIBERTE……………

Lire Aussi