Un nouveau cycle solaire commencerait qui nous amènerait à un long hiver de 30 ans !

A ne pas manquer Bibliographie Manipulations médiatiques Publié le 30 juin 2021 - par - 25 commentaires

Comment le soleil est responsable d’un long hiver de 30 ans

 

Résumé du livre „DarkWinter“ de John Casey sur Amazon:

„Le changement climatique est un problème qui préoccupe depuis des années. Dans „Dark Winter“, l’auteur, John L. Casey, ancien conseiller national en politique spatiale de la Maison Blanche, consultant au siège de la NASA et ingénieur de la navette spatiale, dit la vérité sur les changements inquiétants qui se produisent dans le climat et dans le Soleil (diminution du nombre de taches solaires)

 Les recherches de Casey sur l’activité du Soleil, qui ont commencé il y a près de dix ans, ont abouti à la découverte d’un cycle solaire qui est en train de passer de sa phase de réchauffement à celle d’un refroidissement planétaire dangereux pour les trente prochaines années ou plus. Ce nouveau climat froid aura un impact considérable sur les citoyens du monde. Dans „Dark Winter“, il apporte la preuve de ce qui suit :

– La fin du réchauffement climatique

– Le début d’une « hibernation solaire », une réduction historique de la production d’énergie du Soleil

– Une baisse à long terme des températures de la Terre

– Le début du prochain changement climatique vers des décennies de temps dangereusement froid

– La forte probabilité de tremblements de terre et d’éruptions volcaniques record

.

Son livre donne à réfléchir sur l’avenir de la Terre: „Dark Winter“ prédit un froid destructeur de récoltes, des pénuries alimentaires et des émeutes aux États-Unis et à l’étranger, d’importantes pertes de vies humaines dans le monde et des bouleversements sociaux, politiques et économiques.

 Les recherches de John L. Casey sur les cycles d’activité du soleil montrent que contrairement à ce que l’on entend de toutes part, nous nous dirigeons vers la fin d’un réchauffement climatique et le début d’une ère de refroidissement planétaire sévère qui devrait durer une trentaine d’années environ et aura des conséquences graves sur nos vies  si nous ne nous y préparons pas.“

.

Les thèses actuelles de réchauffement planétaire dû à l’augmentation de gaz carbonique (CO2) dans l’atmosphère, augmentation due elle-mêm à notre consommation croissante d’énergie ne peuvent expliquer pourquoi ces 17 dernières années (écrit en 2014) il n’y a pas eu de réchauffement climatique tandis que la production de gaz carbonique ne cessait d’augmenter. Mieux encore les mesures de température de l’atmosphère et des océans montrent un refroidissement ces 11 dernières années.

.

La thèse de John L.Casey est qu’il ya un cycle d’activités solaires de 206 années.

Par exemple, dans le passé, nous avons connu une baisse de la température planétaire en 1815-1816 (année de la retraite de Russie de la Grande Armée) nommée „Minimum Dalton“ (du nom d’un chimiste anglais célèbre, John Dalton, dont je me souviens avoir appris les découvertes en chimie lors de mes années de lycée). Si vous vous souvenez de vos cours d’histoire, Napoléon fut vaincu par un terrible hiver russe.

1815-1816, c’est 26 ans après un pic de chaleur qui eut lieu en 1789, année de la révolution francaise.

Revenons à aujourd’hui: Si nous prenons 2005 comme le pic de chaleur dans la période actuelle et ajoutons 26 années nous obtenons le prochain „Minimum Dalton“ en 2031 prochaine époque de grand froid.

(Si nous prenions 1998 ou 2010 comme dates de chaleur record, nous obtiendrions 2024 ou 2036 pour le „Minimum Dalton“ et, en faisant la moyenne, à nouveau 2030).

Notons qu’il y a toujours un pic de chaleur avant une période de grand froid, pic de chaleur que nous interprêtons à tort comme un signe de réchauffement global et continu dû aux activités humaines.

Indices soutenant cette thèse:

 

  1. A) Une étude de Dr. John Lyman de la NASA (National Aeronautics and Space Administration) montre que les océans connaissent un refroidissement.

(J.M.Lyman, J.K.Willis, and G.C. Johnson (2006) „Recent cooling of the upper ocean“ Geophysical Research Letters, Vol 33, September 20)

Cette „hérésie“ du point de vue des partisans du réchauffement climatique souleva une vague de critiques et fit que l’un de ses collaborateurs, Dr. Josh Willis publia un correctif disant que les nouvelles bouées d’enregistrement de températures avaient des équipements défectueux. (J.K.Willis, J.M.Lymanand G.C.Johnson (2007) Correction to „Recent cooling of the upper ocean“ submitted to Geophysical Research Letters June 8)

Cependant des mesures faites ultérieurement montrèrent que la température des océans n’augmentait pas.

 

  1. B) Une étude faite par Peter Doran montre que l’Antartique se refroidit et que sa couche de glace augmente: „Durant 14 ans nos stations climatiques révèlent que la température moyenne en surface diminue de 0,7 degré Celsius par décade. Ce refroidissement pose un défi aux modèles de changement climatiques.“ (Peter T.Doran (2002) Antartic climate cooling and terrestrial ecosystem response, Nature 415 January 31 517-520)

 

IPCC (Intergovernmental Panel on Climate Change) finit par admettre dans son rapport AR4 (2007) que „la masse de la couche de glace de l’Antartique va augmenter dû à un accroissement de chutes de neige“ (IPCC Summary for Policy Makers in Climate Change 2007)

 

  1. C) La couche de glace du Groenland augmente: Edward Hanna et John Cappelen ont rapporté en 2003 que le Groenland se refroidit:

La temperature de l’air du Groenland montre un refroidissemenrt  de 1,29 degré Celsius entre 1958 et 2001 (E.Hanna and J.Cappelen (2003)„Recent cooling in coastal southern and relation to the North Atlantic Oscillation“ Geophysical Research Letters.

 

La période la plus chaude au Groenland eut lieu avant la 2ème guerre mondiale, c’est à dire avant l’industrialisation massive des 70 dernières années, avant l’augmentation massive de gaz à effet de serre, soi-disant responsables du réchauffement climatique.

 

  1. D) La tendance à la réduction des glaciers de haute montagne a commencé à s’inverser vers 1998 en une tendance à l’accroissement.

(World Wildlife Fund „Correction Acknowledgment of  error in quoting melting of Himalaya glaciers by 2035“ Insert to original paper „An overview of glaciers, glacier retreat and subsequent impact in Nepal India  and China March 2005)

(F.Pearce (2010) New Scientist:Debates heats up over IPCC melting glaciers claim January 13)

 

  1. E) La NASA prévoit une période d’activité solaire minimale (hibernation solaire)

„Long range solar forecast“(2006) NASA.science.nasa.gov/headlines/y2006/10may-longrange .htm

NASA Deep solar minimum (2009) http://science.nasa.gov/science-news/science -at-nasa/200901apr_deepsolarminimum

 

Je n’ai cité ici que 5 des indices pointant vers un refroidissement de la planète, 5 sur les 33 indices que contient ce livre.

 

Bien qu’ayant une culture scientifique (Dr. rer. nat. en Physique et Chimie) je n’ai pas de connaissances en glaciologie, climatologie, Oceanographie, cycles solaires, vents solaires etc… Je ne puis donc vérifier les dires de ce livre passionnant et je dois me référer à certains commentaires de savants que je vous livre ci-dessous.

L’histoire des sciences est remplie d’exemples d’individus aux idées nouvelles que la communauté scientifique actuelle rencontre sans enthousiasme, mais plutôt avec mépris et parfois même avec dérision, comme Louis Agassitz avec la glaciation et Alfred Wegener avec la dérive des continents. Cela s’applique tout à fait au livre « L’hiver noir » de John Casey“.                                                                     Ole Humlum, professeur de géographie physique à l’université d’Oslo, en Norvège.

L’hiver noir est une contribution importante pour comprendre et relever le défi environnemental, dans ses multiples facettes et ses manifestations souvent inquiétantes. John Casey aborde le problème comme un vrai scientifique, à la suite de Léonard de Vinci, et il sait aussi expliquer les concepts sous une forme compréhensible par tous.“                                                                                 Dr Giovanni Gregori. Physique théorique, Italie

Dark Winter est tout simplement une grande œuvre ! Elle jette une nouvelle lumière sur les modèles climatiques de la terre. Les concepts de John Casey aideront les gens à mieux comprendre la nature et tout ce qui se cache  qui se cache derrière nos changements climatiques“                                                                                                 Dr. Natarajan Venkatanathan,  Professeur de physique, Université SASTRA, Inde

Les medias sont remplis de discours et de rumeurs sur le réchauffement de la terre. L’auteur de Dark Winter, John Casey, a trouvé des preuves du contraire. Cet ouvrage est une véritable révélation qui marque un pas vers une nouvelle génération de scientifiques.                                                                                          Fumio Tsunoda, professeur émérite de géologie à l’Université nationale de Saitama, Japon.

 

Commentaire d’un lecteur:

 

Notre soleil affecte-t-il notre climat plus que le CO2 anthropique ?

 Lorsque j’ai réalisé que les médias essayaient de me mener par le bout du nez, j’ai décidé d’enquêter sur le réchauffement climatique et d’en chercher les raisons. Lorsque les médias ont abandonné le terme de réchauffement planétaire pour celui de changement climatique, mes antennes intellectuelles ont commencé à sonner l’alarme… Que se passe-t-il ? En tant que Britannique, je suis conscient que le changement climatique a duré toute ma vie et, à l’approche de mes 70 ans, je suis obligé de me demander si les bavardages britanniques sur le temps ne sont pas une indication que nous n’avons jamais parlé d’autre chose ! Pourquoi est-ce soudainement si à la mode ? Une fois que nous avons fait nos devoirs et découvert l’effet crucial du soleil sur notre climat beaucoup de choses s’expliquent. Anecdote: J’ai observé une éclipse totale de soleil en Finlande il y a quelques années ; la chute de température pendant la brève période d’obscurité a été stupéfiante ; nous sommes passés très rapidement des manches de chemise aux vestes d’hiver matelassées ! ) …Nous avons le droit de nous demander pourquoi les négociants en carbone et des gens comme Al Gore essaient de nous convaincre que c’est le CO2 anthropique (produit par l’homme) qui est à l’origine de la hausse des températures. L’hiver noir vous donnera raison. Il fournit d’excellentes données et des arguments montrant que nous nous dirigeons vers une période plus froide dans les cycles solaires. J’observe moi-même depuis 4 ans que le nombre de taches solaires a diminué de façon spectaculaire. La dernière fois que cela s’est produit, c’était il y a 240 ans, lors des foires aux glaces organisées sur la Tamise gelée à Londres. Une période de réchauffement a été suivie d’un refroidissement soudain et important (c’est là que nous semblons être présents). Dark WInter nous dit que si nous suivons les données sur les taches solaires et l’activité solaire … les hivers autour de 2030 seront aussi froids que ceux qui ont fait l’objet des peintures de Breughel (entre autres). Comme je vis en Finlande, je suis obligé de me demander si le nord de la Finlande sera même habitable si les températures baissent suffisamment pour geler la Tamise à près de mille kilomètres au sud. Il y a peut-être même un bon argument pour produire autant de CO2 que possible … Pour maintenir le réchauffement et empêcher le gel.“

 

L’image suivante donne une bonne illustration de l’influence du soleil sur notre climat et sur nos vies (nous sommes sur la 3ème planete, ce petit point dans l’image)

 

 

Print Friendly, PDF & Email
25 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
calvo
calvo
il y a 3 mois

C’est la faute à « réchauffement climatique »…

durandurand
durandurand
il y a 3 mois

Le grand minimum solaire attendu pour la période 2020-2053 conduira à un refroidissement terrestre10 septembre 2020 / Association des climato-réalistes

Par Valentina Zharkova (*)
Article du 04 août 2020 initialement publié en anglais
Traduit par Guy Barbey
(*) Valentina Zharkova est titulaire d’un Ph.D. en astrophysique et professeure de mathématiques à l’Université de Northumbria (Royaume Uni). Elle a développé avec son équipe de l’Université de Northumbriaun un modèle reproduisant avec précision l’activité cyclique du soleil. Ces travaux qui ont fait l’objet en octobre 2015 d’une publication dans la revue Nature font débat depuis cette date.
Dans cette publication je vais démontrer grâce à des indicateurs sur l’activité solaire récemment découverts, que le Soleil est entré dans une phase de « Grand Minimum Solaire » (2020-2053) qui conduira à une réduction significative du champ magnétique et de l’activité solaire analogue à celle du « minimum de Maunder » [1645 et 1715 (NDT)], entraînant une réduction notable de la température terrestre.

https://www.climato-realistes.fr/un-grand-minimum-solaire-attendu-pour-la-periode-2020-2053-conduira-a-un-refroidissement-terrestre/

Paul
Paul
il y a 3 mois

Mmmmmh, d’abord,1816+26 années ça ne fait pas 1989.
Ensuite, nous sommes trop habitués aux déclarations sensationnelles de toutes sortes qu’à la fin on ne peut que hausser les épaules.
Les rumeurs touchant les émotions fortes du public ont toujours été bénéfiques pour certains.
Les colporteurs journaleux et autres écrivains ne gagneraient pas leur croûte avec des histoires banales

Edmond le Tigre
edmond richter
il y a 3 mois
Reply to  Paul

Désolé mais vous citez mal le texte: « 1815-1816, c’est 26 ans APRÈS un pic de chaleur qui eut lieu en 1789, année de la révolution francaise. »

Argo
Argo
il y a 3 mois
Reply to  edmond richter

Ami Edmond, article très intéressant. Passionnant même, mais qui a jeté un «froid» si j’en juge les commentaires. Je suis allé sur internet, et j’ai vu que le GIEC prétendait que les gaz à effet de serre atténueraient les conséquences de ce phénomène. J’ai bien ri, car finalement le GIEC combat le réchauffement actuel mais admet comme hypothèse que ce même réchauffement nous sauverait la vie en cas de glaciation. Faut-il continuer à polluer, ou pas? J’avoue ne pas bien les comprendre… En tout cas merci, ces sujets me passionnent. À partir de 2030, je ne changerai pas mon congélateur! Des économies en perspective! Par contre des doudounes, des gants, et du baume pour les lèvres!

AllerGo
AllerGo
il y a 3 mois

En fait de nombreux scientifiques que l’on a essayé d’étouffer, des instituts très importants aux USA comme l’IPCC mal connu en Europe, mais aussi concernant le soleil une scientifique Russe ou d’origine Russe et même en France Claude Allègre que les merdias ont tout fait pour dénigrer vont dans ce sens depuis longtemps.

Là aussi quand cela va devenir une certitude tous les moutons auront en fait oublié mais seront dans une poisse énorme, due au fait que des mesures extrêmes concernant surtout l’Europe de l’Ouest auront été précises à contretemps.

En fait l’histoire du Covid suit de façon aussi débile une logique identique.

L’histoire des mouvements qui amènent à ces aberrations est en fait aussi ancienne que profonde, les conséquences cumulées seront à la hauteur

AllerGo
AllerGo
il y a 3 mois

Complément à message précédent
Sans oublier en France, François Gervais et de nombreux autres qui ne peuvent s’exprimer qu’une fois professeur honoraire c’est à dire à la retraite.

AllerGo
AllerGo
il y a 3 mois

« 1815-1816, c’est 26 ans après un pic de chaleur qui eut lieu en 1789, année de la révolution francaise. »
Si c’est de ça dont vous parlez, du moins

Edmond le Tigre
Edmond Richter
il y a 3 mois
Reply to  AllerGo

Exact!

Jean Pierre
Jean Pierre
il y a 3 mois

Par pitié ! Arrêtez de décrédibiliser RR avec ce genre d’article farfelu.

Edmond le Tigre
Edmond Richter
il y a 3 mois
Reply to  Jean Pierre

Jean Pierre, j’attends ton argumentation

Jean Pierre
Jean Pierre
il y a 3 mois
Reply to  Edmond Richter

Je ne crois ni au réchauffement climatique, ni à un long hiver qui durerait 30 ans. Marre de ces prêcheurs d’Apocalypse, qui nous voient un jour mourir de chaud et le lendemain de froid. Ces types, c’est blanc bonnet et bonnet blanc (quoiqu’un bonnet par moins 20 degrès, c’est pas idiot 😉).

Dominique
Dominique
il y a 3 mois
Reply to  Jean Pierre

J’ai lu tout ce livre bien intéressant et je crois que ces observations sont beaucoup plus crédibles que l’hypothèse du réchauffement climatique du aux activités humaines.
Qui vivra verra.

Argo
Argo
il y a 3 mois

Le GIEC est bien capable de nous affirmer que ce froid est dû au réchauffement climatique!

Georges Slowik
Georges Slowik
il y a 3 mois

La destruction du monde continue: virus chinois, vaccin qui fragilise, les hivers qui vont devenir de plus en plus rudes et qui vont tuer les moins prepares, le manque d’electrecite parce que les centrales nucleaires sont fermes, le petrole qui augmente parce que dementia Joe a ferme les puits americains, le gaz qui augmente de 25 %, disparition de l’agro-alimentaire. Je suis presque desole pour tous les cons qui se moquent de moi parce que je suis un prepper.

Machinchose
Machinchose
il y a 3 mois
Reply to  Georges Slowik

félicitations !!

a notre pré-père

Panzer88
Panzer88
il y a 3 mois

Sauf erreur de votre part, la campagne de Russie a eu lieu en 1812/1813, et les détracteurs de la thèse que vous développez dans cet article vont se fixer sur cette fausse date pour démolir tout le raisonnement qui en découle, attention donc de ne pas « donner de grain à moudre » à nos ennemis.

Edmond le Tigre
Edmond Richter
il y a 3 mois
Reply to  Panzer88

Vous avez raison.

Machinchose
Machinchose
il y a 3 mois

sujet intéressant

lire a ce sujet les trois bouquins d’ Emanuel Leroy Ladurie

oeuvre maitresse a propos du climat depuis l’ an 1000

dommage, un peu trop technique a mon gout, mais ça permet de s’ endormir paisiblement au bout d’ une petite heure de lecture la nuit au coucher

Hagdik
Hagdik
il y a 3 mois

Ne vous en faites pas, les tenants du giec, les perroquets de Panurge et les laudateurs de l’immense scientifique qui voit le CO1 greta thunberg … vont rebondir et nous démontrer que c’est à cause du CO2 !

Filoxe
Filoxe
il y a 3 mois

Ben il me semble que la retraite de Russie remonterait plutôt à 1812 ! Eh oui, car si Tchaïkovski (encore lui !)) a composé Ouverture 1812, c’est bien pour faire référence à cette tragédie…

Joël k
Joël k
il y a 3 mois

Bonjour merci pour votre article si bien détaillé , pour ma part je considère qu’un grand changement climatique ,pouvant anéantir une grande partie de la population mondiale serait un bienfaisant facteur voulu par le tout puissant , seul remède pouvant permettre de rénover ce monde où la déchéance ,les guerres la famine et le chaos règne , les survivants pourront redonner à e monde des vrais valeurs créés par le travail et amour des peuples.

Delcroix
Delcroix
il y a 3 mois

Il n’y a pas de changement climatique. Il n’y a que des aléas climatiques qui sont créés par des armes. L’Etat-profond contrôle les armes qui provoquent les catastrophes mises sur le dos du réchauffement climatique ou du changement climatique. C’est le projet HAARP. Et ce sont les mêmes qui provoquent ces catastrophes qui alimentent la thèse du réchauffement climatique ou du changement climatique pour faire avancer leur programme mondialiste.

La Berre
La Berre
il y a 3 mois

Si l’Europe se refroidi au point d’avoir des pénuries alimentaires dues aux mauvaises récoltes, les immigrés africains vont repartir planter des pois chiches au sahara redevenu verdoyant comme il l’a été dans le passé .Les africains d’Europe, incapables financièrement de se chauffer vont repartir chez eux et les francais de souche réussiront à s’adapter.
On peut faire pousser des plantes en sous sol avec l’électricité nucléaire, les champignons poussent parfaitement sous terre sans lumière, bref les blancs survivront et les racisés repartiront.
Plus le climat sera froid et plus les centrales nucléaires seront faciles à refroidir.
Que demander de plus devant un avenir si radieux.
L.O.L.

Georges Slowik
Georges Slowik
il y a 3 mois
Reply to  La Berre

Si vous n’avez pas des lampes a ultra-violet pour faire pousser vos plantes en sous-sol, toute l’ectrecite du monde ne vous servira a rien

Lire Aussi