Les Ouïghours détestent l’Occident : « le génocide grec par les Ottomans n’a jamais eu lieu »

A ne pas manquer Histoire Publié le 15 mai 2021 - par - 15 commentaires

Photo : le révisionniste Artslan Hidayet, Ouïghour né en Australie et résidant en Turquie

Pour le défenseur des Ouïghours : « le génocide grec par les Ottomans n’a jamais eu lieu »

Le secrétaire général de l’Association du renouveau ouïghour Artslan Hidayet a nié sur Twitter que l’Empire ottoman a perpétré un génocide contre les Grecs indigènes d’Anatolie et de Thrace.

Un utilisateur de  Twitter [Alexandros] a  reproché à  Artslan Hidayet de s’être réjoui [celebrate] du  « génocide culturel des Grecs et des Arméniens en Turquie »  et de la « conversion forcée de la plus sainte église de la chrétienté orthodoxe » (Sainte-Sophie).

La réponse d’Artslan Hidayet sur Twitter : 

« Comment puis-je célébrer quelque chose qui n’a pas eu lieu », ajoutant : « si cela s’était produit, je ne le célébrerais pas ».

Lorsqu’on lui a demandé : « Vous niez donc le génocide de millions de Grecs et d’Arméniens ? », il a répondu : « La réponse se trouve dans mon tweet précédent. »

Le génocide grec a commencé en 1914 lorsque les forces ottomanes ont commencé à déplacer de force, puis à exterminer systématiquement les Grecs de la Thrace orientale.

Le massacre turc s’est ensuite étendu à l’Asie mineure et à la région du Pont.

En 1923, un million de Grecs avaient été exterminés, ainsi que 1,5 million d’Arméniens et plus d’un demi-million d’Assyriens.

Bien que la Turquie continue de nier avec insistance le génocide, celui-ci fait l’objet d’un consensus académique, l’Association internationale des spécialistes du génocide affirmant dans une résolution de 2007 que :

« La campagne ottomane contre les minorités chrétiennes de l’Empire entre 1914 et 1923 a constitué un génocide contre les Arméniens, les Assyriens et les Grecs pontiques et anatoliens. »

Cependant, Artslan Hidayet, un Ouïghour né en Australie et résidant maintenant en Turquie, colporte le révisionnisme historique turc en dépit du consensus académique et des preuves irréfutables qu’un génocide a été commis.

Les ouïghours, musulmans turcophones de Chine, ont mené le djihad en Syrie contre l’Occident, financés, formés et armés par la Turquie

Les Ouïghours sont un groupe ethnique turc concentré dans la province occidentale du Xinjiang en Chine, principalement dans le bassin du Tarim.

Constitués d’environ 13 millions de personnes, ils comptent un nombre disproportionné de terroristes par rapport au reste de la population chinoise.

Au moins 5 000 terroristes ouïghours alignés sur Al-Qaida ont parcouru plus de 4 000 kilomètres pour mener le djihad en Syrie, ainsi que des milliers d’autres membres de leur famille.

On pense que si la Chine ne contrôlait pas ses frontières de manière stricte et vigilante, des dizaines de milliers d’autres Ouïghours affiliés à Al-Qaida se seraient rendus en Syrie pour le djihad sous la bannière du Parti islamique du Turkestan.

Le terrorisme ouïghour dans ce pays du Moyen-Orient s’est traduit par la colonisation de villes comme Jisr al-Shughur, la destruction d’églises et l’utilisation d’enfants soldats.

Cependant, le terrorisme ouïghour ne se réduit pas seulement au champ de bataille syrien, mais aussi en Chine, où entre 2013 et 2015, il y avait presque chaque mois une attaque terroriste majeure qui visait des civils avant qu’une répression ne mette fin au chaos.

Bien que la Chine ait réussi à éradiquer le terrorisme et à réduire la pauvreté dans la province du Xinjiang à 0 % en 2020, des éléments radicaux existent toujours, notamment ceux qui sont financés et reçoivent leur idéologie de la Turquie.

Cette propagande émanant de la Turquie a pour effet de nier le génocide, comme dans le cas de Artslan Hidayat, et de promouvoir le terrorisme, comme en témoigne le financement, l’armement et l’entraînement par la Turquie de terroristes ouïghours en Syrie.

https://greekcitytimes.com/2021/05/14/uyghur-revival-association/

Print Friendly, PDF & Email
15 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
didierschneiter
didierschneiter
il y a 1 mois

Mon pléonasme du samedi matin : menteur comme un muzz .

PASCA L ALEVEK
PASCA L ALEVEK
il y a 1 mois

Ouïghour = musulman = chance pour la France !

calvo
calvo
il y a 1 mois

Nier coûte moins cher que les camps, et surtout moins de blabla…

vade mecum
vade mecum
il y a 1 mois

Finalement, plus on connait les ouïghours, mieux on comprend les chinois. Par ailleurs, la déconstruction historique est une spécialité islamique : on ne garde de l’histoire que ce qui nous intéresse, le reste est soit travesti ou rayé des mémoires. Pour preuves : relisez le coran au sujet de Jésus et des grandes figures de la bible. Regardez comment l’Algérie refait l’histoire de la guerre à son unique sauce. Regardez la Turquie qui nie les génocides du 20ème siècle. Regardez le sort des bouddhas de Bamiyan… Pas étonnant que les islamogauchistes soient en pointe pour la déconstruction historique de la France. Achetez d’urgence l’histoire de France de Michelet pour léguer à vos descendants un bien patrimonial de grande valeur mais en voie d’extinction.

Boronlub
Boronlub
il y a 1 mois

Faisons confiance aux Chinois pour ‘traiter’ le problème ouïghour. Les Chinois sont forts, ils sont patriotes et dans la fierté de soi, pas dans la haine de soi de nos européens ramollis et décérébrés.

David
David
il y a 1 mois
Reply to  Boronlub

Et pourtant on condamne bien les méchants chinois ……….
qqch interpelle!
si la France était à la place de la Chine……….le sultan nous aurait déjà donné une grosse baffe et là silence radio

hello
hello
il y a 1 mois

et ils viennent pleurer sur le plateau de tmp !! : espérons que les chinois sauront voir ce qui se passe dans le monde quand ce type d’individus envahissent une région et sauront s’en prémunir

Mauve
Mauve
il y a 1 mois

Si les chinois n’écrasaient pas les ouïghours, ceux-ci feraient leur jihad pour établir un état islamique. Dar al islam dar al harb: injonction fondamentale de l’islam de faire une guerre systématique contre les non-musulmans. Deuxième pilier de l’islam.

Argo
Argo
il y a 1 mois

350 000 grecs exterminés en Anatolie de 1914-1923, 2 500 000 Arméniens massacrés, et il nie cela, cette saloperie ambulante! Quelle bande d’ordures puantes! Pire que des chacals!

Antiislam
Administrateur
Antiislam
il y a 1 mois

Bonjour,

Le massacre des Grecs, par les musulmans, n’a pas commencé en 1914 mais il y a déjà 1200 ans !

Argo
Argo
il y a 1 mois
Reply to  Antiislam

Je n’ai évoqué que ces cas puisqu’apparemment ce sont ces massacres que ces salopards refusent d’assumer! Par contre il est vrai qu’ils ont foutu la merde partout où ils sont passés!

Machinchose
Machinchose
il y a 1 mois

« En 1923, un million de Grecs avaient été exterminés, ainsi que 1,5 million d’Arméniens et plus d’un demi-million d’Assyriens. »

merci de n avoir pas oublié mes amis Assyro-chaldéens
bosseurs, sans problèmes , et bien intégrés a la France et sa culture

pour info, ce sont les derniers Araméens, du même peuple que le Labane ha arami de la Bible

GAULOIS EN COLERE
GAULOIS EN COLERE
il y a 1 mois

Et bien moi, je persiste à dire que les Chinois ne persécutent pas les ouighour, que les Birmans ne persécutent pas les ronigats et que le « massacre » de muzz à Srebrenica par les Serbes ne sont que de l’affabulation de la part des pleurnicheuses de l’islam.

Frejusien
frejusien
il y a 1 mois

Là où les Occidentaux développent le tourisme, les musulmans lui préfèrent le terrorisme,
tant qu’il y aura cette pierre noire quelque part en Arabie, le sang continuera de couler,
aux dernières nouvelles , des tirs ont eu lieu contre Israel depuis la Syrie

Caughnawaga
Caughnawaga
il y a 1 mois

Nous autres non plus on ne parlera pas du génocide ouïghour par les chinois. Ça n’existe pas.

Lire Aussi