Tant qu’en France on pourra casser du flic en toute impunité…

Police République et laïcité Publié le 4 mai 2021 - par - 10 commentaires


Print Friendly, PDF & Email
S’abonner
Notifier de
guest
10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Daudet
Daudet
il y a 5 jours

On pourra mettre autant de policiers qu’on veut, tant qu’ils n’auront pas reçu l’ordre de faire usage de leurs armes, on en restera là ! 🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷

Titus333
Titus333
il y a 5 jours

La police ne vit que le retour de bâton de leur comportement depuis le début des gilets jaunes et de l’année écoulée durant laquelle peu de ses representants ont fait preuve d’empathie et de solidarité envers la population que nous sommes. Lâchée par l’autorité, détestée par le peuple, il fait pas bon être flic au pays des gauchos aujourd’hui.. A eux d’identifier leurs vrais ennemis désormais.

Nicolas DENES
Nicolas DENES
il y a 3 jours
Reply to  Titus333

J’ai moi-même abandonné l’uniforme pendant les années mitterrand car on sentait déjà que la violence était latente et le non respect des forces de l’ordre pointait son nez. ça s’est malheureusement confirmé depuis. Les incivilités se multiplient et la violence est plus en plus fréquente souvent sans raison valable. Je crains pour l’avenir.

jojo
jojo
il y a 5 jours

dans la France actuelle, certains font le jihad en toute impunité,comme d’autres font du vélo ou du foot…….peut être est ce pour « notre » sécurité que les ordres de ne pas faire de vagues,leur interdit de tirer….un dommage collatéral serait du pain béni pour la racaille gauchiste……ou alors attend on que ce soit les « gens du peuple » qui tirent les premiers…mais, pour que ça cesse, qu’attendent les policiers pour organiser des grèves générales de plusieurs jours pour soutenir le ou les policiers qui auraient tiré, jusqu’aux abandons de poursuites par l’IGPN ……

ALEXIS
ALEXIS
il y a 4 jours

Interpellation musclée à Marseille lors d’une fête clandestine: Gérald Darmanin promet des sanctions si les policiers sont mis en cause
Gérald Darmanin était l’invité de la matinale de Radio classique ce mardi 4 mai. Le ministre de l’Intérieur a promis des sanctions envers les policiers mis en cause si les faits sont avérés après l’interpellation musclée à Marseille d’un couple lors d’une fête clandestine.

BEUUURRRRKKK!

PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 4 jours

Tout est là, ne pas tirer même en légitime défense, c’est la même chose pour les cités, ne pas provoquer d’émeutes mais c’est justement ça le problème, quand il y a un abcès, on l’enlève, on n’attend pas qu’il se propage à tout le corps ?

Daudet
Daudet
il y a 4 jours
Reply to  PASCAL ALEVEK

Comme la gangrène, on scie la partie infectée et on la jette!

Dany Barthouil
Dany Barthouil
il y a 4 jours

La légitime défense existe dans le code pénal, le code civil…!! L’appliquer !!!

Frejusien
frejusien
il y a 3 jours

Le collègue a regardé le dealer tirer deux fois sur son coéquipier sans riposter, qu’est-ce à dire ?
La chasse aux pigeons est-elle ouverte ?
il me semble qu’ils patrouillent par deux pour s’épauler en cas de soucis, mais j’ai dû mal comprendre

Frejusien
frejusien
il y a 3 jours
Reply to  frejusien

on ne nous dit pas qui était le coéquipier, et si c’était un discriminé qui n’a pas voulu tirer sur un coreligionnaire ?
on n’est pas dans la merde ……..

Lire Aussi