Laëtitia Saint-Paul, militaire d’active élue députée ! Pas de conseil de discipline ?

Laëtitia Saint-Paul le 14 juillet 2017 à Saumur, elle a quand même quitté sa tenue militaire !

Voyons, si des généraux de réserve n’ont pas le droit de s’exprimer politiquement, comment une militaire d’active peut-être élue députée … LREM ?

Extrait Wikipédia :

Laëtitia Saint-Paul, née Bruneau le  à Chartres (Eure-et-Loir), est un officier de carrière de l’Armée de terre française et une femme politique française.

« Membre de La République en marche, elle est élue députée en 2017 dans la quatrième circonscription de Maine-et-Loire et devient ainsi le premier militaire en activité élu député depuis 1918. Membre de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale, elle y officie comme coordinatrice (whip*) pour le groupe LREM, jusqu’en septembre 2019. Depuis , elle est vice-présidente de l’Assemblée nationale. »
* : Dans le monde anglo-saxon, Parlementaire chargé de maintenir la cohésion de son parti et d’assurer la discipline parmi ses membres.

…/…

Avant son élection en  en tant que députée, elle est affectée aux Écoles de Saumur en tant qu’officier traitant à la direction des études et de la prospective (responsable numérisation de l’espace de bataille).

23 Commentaires

  1. Dans le statut des officiers d’active, il est prévu qu’un militaire puisse exercer un mandat électoral. Il change de position. Il est mis en disponibilité. A la fin de son mandat, il retrouve la position d’activité.

  2. Je ne pensais pas que cet article serait le plus lu plusieurs jours durant !
    Un fait bien établit est plus important qu’un long discours* !

    • : Napoléon (il est de référence actuellement) disait la même chose d’un bon croquis.
  3. Le gouvernement a le trouillomètre à zéro ;dissolution de génération identitaire, cette semaine des généraux de réserve n’ont plus le droit de parler ,ils ont peur des effets boule de neige ,il y a que la racaille malgré les consignes sanitaires et le couvre feu.

    • Un trouillomètre mesure le niveau de trouille. Dans le cas du gouvernement, il est donc au maximum ou à l’infini, mais pas au zéro représentant la sérénité (aucune trouille).

  4. ne mélangez pas torchons et serviettes, papauté et croyants , énarques et bacheliers modernes……….eux ont des droits ,et le « reste  » des devoirs…..

  5. Nouveau pays…
    Fais comme je dis et pense comme je te dis de penser sinon tu vas avoir des problèmes

  6. Le ridicule de ce gouvernement est éloquent, incapable de faire la part des choses et d’être dans la réalité, dans l’objectivité. Lecointre ne fait que répéter comme un perroquet ce qu’on lui demande de dire, il a été choisi par macron pour ce qu’il est, une marionnette, un homme de paille, un figurant ou un simple exécutant sans la moindre personnalité ni caractère.

  7. Une militaire et allez chez les collabos !! la débâcle ! ou sont les valeurs inculquées dans l’armée ??

  8. Vouloir interdire de parole des citoyens honnêtes dont le métier était d’offrir leur vie pour la France, est la pire des saloperies que pouvait faire un pervers comme Macron, le fou cocainomane !

  9. ça sent la promo canapé tout ça…avec les passe-droits réservés aux pourritures LREM

  10. Un militaire a été Président, (même deux, Mac Mahon et De Gaulle et un autre Chef de l’Etat mais c’est une autre histoire. Les USA ont eu Grant comme Président et aussi Eisenhower…

    • de Gaulle, ami des rouges…et traître à la Nation ! Grant, qui a félicité Bismarck pour sa victoire contre la France, guerre de 1870.

      Certains militaires ne méritent surtout pas que l’on évoque, ne serait ce que leur nom !

    • Et que dire de Ronald Reegan qui a joué moult rôles de militaires dont Custer ou encore le Lt Brass Bancroft dans au moins 4 films, lol

  11. Faudra-t-il traduire le général Lecointre devant un conseil supérieur militaire ?

    J’apprends à l’instant que notre Lecointre qui, déjà au limogeage de son prédécesseur, n’avait pas eu une seule parole de soutien; et bien ce même gégéne (il mériterait d’y passer) s’est exprimé auprès du Salon Beige en 2018:
    acte 1:
    Dans un entretien au Parisien, le chef d’état-major des armées, déclare que les officiers généraux signataires de la tribune publiée dans Valeurs Actuelles vont passer chacun devant un conseil supérieur militaire.
    acte 2:
    Pourtant, en 2018, le même général François Lecointre dénonçait le « mutisme militaire » dans lequel les armées s’étaient « enfermées », parfois de manière « confortable » depuis la Seconde Guerre mondiale. Convaincu que « les armées ont disparu du bruit de fond de la société », il a souhaité, lors d’une rencontre à l’École militaire, que les militaires d’active prennent la plume, sans se cantonner aux aspects « techniques » de leur métier.
    Cela étant rien de tout celà ne se serait passé si cette irresponsable de MLP s’était gardée de sauter dessus sans même attendre de voir les réactions çi et là.
    Elle porte la responsabilité totale de cette chasse aux sorcières, à laquelle du reste elle n’échappe pas.

    • Pourquoi irresponsable de Marine Le Pen , c’est mieux de la fermer et d être très prudent comme ils sont tous. Bien avant la déclaration des généraux , le FN ,puis le RN a été un lanceur d alerte . Venez nous rejoindre quel mal à celà . Au moins cette lettre a été comentée dans tous les médias sinon elle aurait été insignifiante .

  12. La loi a été assouplie, et elle prévoit la possibilité pour les militaires de briguer un mandat de conseiller municipal ou de conseiller communautaire. Mais il y a des seuils à respecter, 9000 habitants pour les communes lors d’élections municipales. Par contre pour les députés, rien n’est prévu. Je vous laisse le soin de conclure.

    • Vous ne connaissez pas très bien les textes, si les militaires n’ont pas le droit d’adhérer à des groupements ou à des associations à caractère politique, ils peuvent cependant se porter candidats aux différentes fonctions publiques électives (y compris pour un mandat national tel que celui de député ou de sénateur). À titre exceptionnel, ils sont autorisés à adhérer à un parti politique et à exprimer librement leurs opinions pendant les campagnes électorales. S’ils sont élus, ils sont placés en position de service détaché pendant la durée de leur mandat. Bien que non rémunérés, ils continuent alors à bénéficier des droits à l’avancement et à la pension de retraite. Ils sont réintégrés dans l’armée à l’expiration de la période de détachement (tout comme les fonctionnaires qui seraient dans le même cas)

      • c’est bien le problème ! les fonctionnaires ont le droit en bénéficiant de période de « détachement  » ; cela a été évoqué tellement de fois, car les autres professions, du privé perdent leur job , et notamment, il me semble, depuis une loi sous le mandat de Hollande .

  13. Ah mais vous n’avez rien compris braves gens : pour LREMA, c’est différent (ce doit être spécifié dans les toutes petites lignes du contrat) !

    • Le principal étant d’être cité dans l’évangile selon saint Con

Les commentaires sont fermés.