Enquête OMS à Wuhan : le summum de l’opacité

La mission de l’OMS en Chine accouche d’une souris.

Autant dire qu’elle n’a servi à rien et que toutes les hypothèses restent sur la table. Cette enquête n’est qu’une grande mascarade.

L’obstruction systématique des autorités chinoises a torpillé la mission.

Tout d’abord, il a fallu des mois pour que l’OMS obtienne le feu vert des Chinois. C’est Pékin qui a validé la liste des experts internationaux et qui a traîné à leur accorder des visas.

Arrivés sur place entre janvier et février, ils ont dû respecter une “quatorzaine”.

Ils ont bien eu accès au marché de Wuhan, longtemps soupçonné comme étant le point zéro de l’épidémie, ils ont eu accès à l’hôpital qui a traité les premiers malades.

Mais selon une épidémiologiste danoise de l’OMS, les experts n’ont pas eu accès aux données brutes, mais seulement aux analyses des scientifiques chinois.

Le manque de transparence est flagrant, la plupart des travaux sur le terrain ayant été  menés par des équipes chinoises.

Il n’y a finalement aucune réponse crédible sur l’origine du virus, mais en revanche l’hypothèse d’un accident de laboratoire a été rapidement et totalement balayée !

Le directeur de l’OMS réclame une enquête approfondie sur ce laboratoire.

https://www.france24.com/fr/asie-pacifique/20210330-covid-19-l-oms-veut-une-enqu%C3%AAte-sur-l-hypoth%C3%A8se-d-une-fuite-depuis-un-laboratoire-chinois

Le pangolin, longtemps resté le suspect numéro 1, est blanchi.

On suspecte la chauve-souris, qui aurait transmis le virus par l’intermédiaire de la civette, du blaireau ou du vison.

Les Chinois, quant à eux, défendent la thèse de la transmission du virus par de la viande congelée importée de l’étranger, comme par hasard !

Autant dire que tout est fait pour noyer le poisson. On en sait moins qu’en janvier 2020 !

Venant de Pékin, qui a verrouillé l’enquête de A jusqu’à Z, il ne fallait pas s’attendre à des miracles. L’opacité est la règle et il faut croire que nous ne connaîtrons jamais la véritable origine du virus, étape pourtant indispensable pour se prémunir de pandémies futures.

Si la Chine s’est ouverte au monde occidental pour y puiser toutes les technologies dont elle a besoin, il est clair qu’en matière de transparence, on en est resté à la Chine de Mao !

https://ripostelaique.com/enquete-oms-a-wuhan-le-summum-de-lopacite.html

8 Commentaires

  1. C’est ça ! Des fonctionnaires internationaux sont allés se promener à nos frais jusqu’à Wuhan et comme d’habitude il n’en est rien sorti, comme si on pouvait attendre quoi que ce soit de ces gens là, et ce sont les chinois que vous blâmez !!! c’est la CIA qui vous paye ?

  2. Le chefs occidendaux des grands naïfs ou des cons complices ? toujours la même posture devant les sujets les plus graves comme l’Islam ou jadis devant Hitler ! ces gens là coutent un fric monstre a leurs peuples que ce soit en pertes , en salaires ou en dégâts voir en vies et a chaque fois on se refait prendre comme des gamins par leurs boniments . Actuellement les ambitions de la Chine sont visibles sans lunette , les ambitions de l’ Islam sont aussi visibles sans lunette pourtant il y a des quantités de gens qui ne voient rien venir ou ne veulent pas voir , mieux ils voudraient même mettre en prison ceux qui les avertissent .On ne peut que souhaiter le réveil des peuples le plus rapidement possible si on ne veut pas changer de civilisation et manger le couscous avec des baguettes .

  3. Le complot a bien fonctionné, et même les cathédrales ont servi de bois de chauffage.

  4. Les Chinois sont menés à la baguette! Alors, croire que les dirigeants du parti vont ouvrir les portes de leurs archives concernant le covid, c’est comme espérer apercevoir le père Noël au mois de juillet!Voilà ce qu’est le communisme, une piqûre de rappel pour les groupies des descendants de Thorez et Marchais! J’en riz, mais jaune! Canard laqué qui s’en dédie !

  5. L OMS se prend pour le trou du cul du monde. Ca leur a donné une bonne leçon à Fabius et compagnie.

    • L’OMS n’est ce pas ce machin , présidé par un génocidaire, et soutenu par Bill Gates, celui qui avec ses milliards veut stériliser les femmes pour réduire la population le N.O.M quoi!!! L’OMS a fait semblant d’enquêter puisque complice de la Chine

  6. Fallait-il être naïf pour croire que la racaille du PCC permettrait une véritable enquête ! L’ intégrité des enquêteurs est-elle réelle ? La racaille du PCC est connue pour sa faculté a corrompre les gens !

  7. Dans l’URSS communiste, le journal national s’appelait « La vérité » (La pravda) !
    C’est dire l’ampleur du désastre…

Les commentaires sont fermés.