Modélisme : balade en chemin de fer (partie 1)

Histoire Modélisme Publié le 1 mars 2021 - par - 7 commentaires

(partie 1)

Lorsque l’on parle trains, on pense immédiatement aux locomotives et aux wagons. Mais les wagons, s’ils désignent une infinité de services différents ne concernent que les transports de marchandises, les services industriels ou ceux relatifs aux voies de chemin de fer. On désigne les véhicules ferroviaires qui transportent des personnes par le vocable de voitures. Aujourd’hui, nous nous attarderons uniquement sur les wagons et seulement quelques catégories d’entre eux car il serait impossible de faire le tour d’une si vaste question en quelques lignes.

Les wagons foudre

Il s’agit d’une catégorie incontournable. En effet, ce sont eux qui transportent le vin indispensable à notre bonne santé et joie de vivre. Mais il y a un hic. Vu sa sobriété légendaire, l’Oncle John ne possède que trois wagons foudre …hic. Seulement, chacun d’entre eux représente l’une des trois principales nations européennes productrices de pinard à savoir respectivement dans l’ordre du volume de leur production :

1) l’Italie

2) La France

3) l’Espagne

Sur les photos suivantes, vous pouvez voir derrière une locomotive espa(gnôle) … un wagon foudre de pinard du pays de la corrida, un wagon foudre de Bordeaux (pas la ville mais le jus) et un wagon foudre de Valpolicella. La loco espagnole est de marque Electrotren ainsi que le premier wagon. Le wagon central de Bordeaux, de la Compagnie Internationale des Wagons lits, est estampillé Märklin mais diffusé sous  sa sous marque Primex. Et celui de Valpolicella est italien de la marque Co.Mo.Ge. Tous les trois sont des raretés, en particulier l’italien, introuvable. Enfin les barriques des wagons espagnols et italiens sont réalisées en vrai bois.

 

Les wagons grue

Comme leur nom l’indique, il s’agit de wagons équipés d’une grue en vue de déplacer de lourdes charges, soit pour charger d’autres wagons, soit pour effectuer des travaux lourds dans l’environnement ferroviaire, soit, moins rigolo, pour intervenir en cas d’accident sur la voie. Voici trois wagons anciens. Le plus âgé a 85 ans …

La photo suivante vous présente deux wagons italiens. Le premier, Rivarossi, date de 1950, le second, Pocher, de 1956. Ho luxe suprême pour l’époque, le Rivarossi, très dépouillé, est muni de quatre tampons à ressorts, tandis que le Pocher inaugure les wagons grue qui correspondent mieux à la réalité.

Pour ne pas rester en arrière et conserver son rang, Märklin a réagi promptement en 1956 en produisant un wagon qui deviendrait un classique de sa production. La reproduction d’un wagon grue Krupp ardelt. Le wagon original Märklin était gris bleu. Ceux qui vous sont présentés ici ont été repeints par l’Oncle John respectivement en gris et noir.

 

La marque autrichienne Liliput a aussi produit un wagon Krupp orange :

L’italien Lima a pondu également un wagon grue tout plastique (pas très heureux aux yeux de l’Oncle John) :

Enfin, le français Jouef a produit un wagon grue somptueux mais très difficile à « mettre en voie ». Probablement le wagon le plus difficile à installer sur un réseau. A part ça, ce wagon est une pure merveille de réalisme et de complexité voulue. Pourquoi faire simple alors que l’on peut faire si compliqué ? Il représente un engin fabriqué par Cockerill en Belgique, capable de soulever des charges de 75 tonnes (en vrai) :

Les wagons citernes

Il s’agit d’un grand classique en trains miniatures. Il y en a de toutes les formes (pourvu qu’elles soient cylindriques), de toutes les marques, de toutes les couleurs et transportent soit des produits pétroliers, soit des produits chimiques. Certains sont même utilisés pour nettoyer les voies des réseaux miniatures, leur citerne servant de réservoir aux produits nettoyants. Ils permettent aussi accessoirement aux pétroliers de faire leur pub … Ils nous rappellent aussi parfois des marques disparues devenant ainsi témoins d’un passé révolu.

La suite lundi prochain….

Oncle John

Print Friendly, PDF & Email
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Christine Tasin
Administrateur
Christine Tasin
il y a 1 mois

Encore merci Oncle John, pour cette magnifique rubrique qui nous fait voyager, en train comme en voiture. Je ne suis pas une adepte du modélisme, ni des voitures… mais je me régale chaque semaine de tout ce que j’apprends historiquement grâce au modélisme et à tes articles !

Cachou
Éditeur
Cachou
il y a 1 mois

Je confirme largement les propos de Christine. Il est exceptionnel de connaître quelqu’un qui a une connaissance aussi étendue sur le modélisme, ainsi que de posséder un nombre incalculable de maquettes montées de toutes pièces par lui.
J’attends cette rubrique avec beaucoup d’intérêt chaque lundi où je sais que je vais apprendre une tonne de choses passionnantes. Et la connaissance, dans un maximum de domaines, fait partie de ma vie, c’est une véritable drogue.
Cela dit, il arrive quand même qu’Oncle John se laisse aller dans la technique et, dans ces cas-là, je suis complètement dépassé. Mais, compte tenu de ses connaissances et possessions de maquettes, on lui pardonne.
Cette balade en chemin de fer est passionnante, nostalgique et émouvante. Comme de nombreux articles parus précédemment sous la plume d’Oncle John.
J’attends le prochain article d’Oncle John avec impatience !

durandurand
durandurand
il y a 1 mois

Bonjour Oncle John , je suis heureux de vous lire chaque semaine sur le modélisme , ravivant bien des souvenirs à chaque sujet évoqué , il est dommage que la firme Jouef (foncine avant de devenir Jouef) à Champagnole qui fut crée en 1945 si mes souvenirs sont exact , mettra douze années pour être le second constructeur de jouet français et premier exportateur de jouet français, dommage que (Jouef ) la firme Lima ai fermée les portes de Champagnole en 2001 . Continuez à nous faire revivre de merveilleux souvenirs .Cordialement .

gigobleu
Oncle John
il y a 1 mois

Merci chers amis pour vos « hommages ». L’Oncle John s’efforcera d’être « à la hauteur » encore dans les mois à venir. Il a encore de nombreux sujets en réserve pour tenter de vous satisfaire et raviver vos souvenirs.

Travis
Travis
il y a 1 mois

Merci Oncle John pour ces escapades fort sympathiques dans le monde merveilleux des modèles réduits. vive le micronisme !

Joël
Joël
il y a 1 mois

Bon, Tonton John faut que t’arrêtes immédiatement ces articles. Je retombe en enfance et me vient l’envie de me faire un réseau.
Mort de rire !

MORET
MORET
il y a 1 mois

Excellent cet article sur les trains !
Merci à vous Oncle John !

Lire Aussi