Voter vert, c’est un passeport pour l’enfer : la preuve en 3 exemples !

Pompili et Doucet sont bêtes à manger de l’herbe… oups, je stigmatise l’herbe !

Les pastèques ont encore frappé, l’enfer vert c’est maintenant

Récemment, on a assisté à un nouvel emballement du rouleau compresseur vert.

 

Le 10 février, Barbara Pompili a donné le coup d’envoi en clamant une interdiction prochaine des publicités pour les automobiles :

« À terme, il n’y aura plus de pub pour tous les produits polluants, donc les voitures polluantes n’y échapperont pas », a assuré mercredi 10 février sur France Inter Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique, concernant le projet de loi Climat.

Évidemment : le sempiternel « bilan carbone » permet de vouer les voitures aux gémonies.

Et le ministre est très clair : faut être logique. Tout ce qui produit du dioxyde de carbone est hautement dangereux. À côté, le Zyklon B, c’est du pipi de chat. Mais la riposte est fort opportunément là : affubler les produits d’un « carbone score » !

« Les consommateurs, en plus, seront mieux avertis grâce à cette loi puisque, grâce aux membres de la Convention Citoyenne  dont je salue le travail, on aura le carbone score ». Le carbone score, « c’est une étiquette climat », précise-t-elle. « Quand vous allez faire vos courses, vous allez savoir si le produit que vous achetez est un produit qui porte atteinte au climat ou non, c’est un peu comme les étiquettes sur les logements. »

Certes, les esprits forts iront clamer que nul ne peut prouver que le réchauffement climatique est lié à l’accroissement de la teneur en carbone dans l’atmosphère, mais ce n’est pas grave. La nouvelle religion réchauffiste a foi en ce dogme, et la foi, ça ne se discute pas. Sinon c’est l’hérésie, et on sait depuis belle lurette comment traiter les hérétiques.

 

Le maire de Lyon, quant à lui, interdit la viande dans les cantines. La Mairie ne prend même pas la peine de trouver une excuse valable pour justifier ses diktats vegan, puisque le « menu unique sans viande » permettra de « pouvoir servir plus rapidement les élèves et fluidifier les repas« . Bref, c’est pour lutter contre le Covid !

C’est tellement délirant que même les ministres de l’intérieur et de l’agriculture se sont insurgés, en vain d’ailleurs.

En vain, mais peu importe, car de nos jours le plus important est de communiquer, certainement pas d’agir… Macron ainsi que son gouvernement de bras cassés peuvent être ainsi résumés : 100% de communication, 0% d’action.

 

Mais la pompeuse Pompili vient à la rescousse du maire pastèque. Infatigable, elle en remet une couche :

 La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a regretté lundi 22 février « un débat préhistorique » autour de menus sans viande à Lyon prenant le contre-pied d’autres membres du gouvernement, tout en prônant la « concertation ». Elle a regretté « des clichés éculés, du type ‘l’alimentation végétarienne serait une alimentation déséquilibrée’, alors qu’on sait que la viande peut être remplacée par du poisson, des œufs, des légumineuses qui apportent toutes les protéines nécessaires ».

 

Pour ceux qui n’auraient pas bien compris, elle enfonce le clou du « carbone score », (et le pieu du « méthane score » ?) :

Ces « clichés » « empêchent d’avoir un vrai débat sur pourquoi on veut mettre en œuvre des menus végétariens », a déploré la ministre de la Transition écologique, rappelant que l’élevage est responsable de 15% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde(…).

Allons plus loin, au nom de la même « logique », il faudra bien évidemment interdire aussi la publicité sur la viande n’est-ce pas ? Puisque l’élevage est responsable de 15 % des émissions de gaz à effet de serre.

Alors où ceci nous mène-t-il ? Tout droit vers la dictature verte. Qui décidera du seuil du « carbone score » permettant de vilipender les produits ?

Et la Pompili ne fait pas dans la nuance :

« Pour l’instant dans la loi on a plusieurs options possibles : soit il y a des engagements volontaires et ils arrêtent de faire de la pub pour leurs produits polluants, soit ce sera interdit »,

Vous avez compris ? Sinon, je traduis :

« On est sympa. On vous laisse totalement libre de votre choix :

« Vous pouvez à votre guise renoncer aujourd’hui, sinon on vous interdira demain. ».

Les éleveurs de bovin auront donc fort heureusement le choix entre se suicider immédiatement ou aller devant le peloton d’exécution un peu plus tard.

Vous êtes décidément vraiment trop bonne, Madame le ministre !

Quel bel exercice de tolérance et de démocratie !

Gageons qu’avec vous et vos amis dès l’école maternelle nos chères têtes blondes (désolé, ça m’a échappé…) seront conditionnées à des messages vertueux tels : « Le CO2, c’est caca-prout ! » ou bien « Les animaux, c’est gentil, en manger c’est méchant ».

Peut-être même les enfants dénonçant leurs parents qui mangent de la viande en cachette auront-ils des bons points ?

Madame le ministre, en cherchant bien dans l’Histoire, vous trouverez plein de bonnes idées pour faciliter la montée de ces Khmers Verts.

En moins de deux générations, nos descendants seront tous herbivores.

Il faudra alors rayer des dictionnaires l’expression « Bête à manger de l’herbe », trop stigmatisante…

Si personne n’arrête ces guignols dans leurs délires, un tsunami d’interdictions nous submergera. Ces fous dangereux sont capables toutes les audaces et de tous les toupets car leur arrogance est sans bornes.

Hélas, il ne faut pas se contenter d’en rire car ils représentent un réel danger.

En effet, par clientélisme, les politiques sont toujours prêts à leur donner des gages pour grappiller quelques voix. Hier on fermait Fessenheim, aujourd’hui on bannit le glyphosate, on construit une forêt d’éoliennes, on subventionne les voitures électriques et demain on interdira la chasse.

Le tout au mépris de toute prise de décision rationnelle.

J’aime bien les Lyonnais qui se targuent d’un patrimoine gastronomique intéressant, presque aussi riche que celui de la Bourgogne.

Mais les amateurs de pâté en croûte, saucisson brioché, pieds paquets, tablier de sapeur et autres délicatesses carnées n’auront plus qu’à se reconvertir dans la dégustation de « steak » de soja et à bouffer de l’herbe et des graines.

Bien fait pour eux! Ça leur apprendra à avoir voté comme ils l’ont fait.

Puisse cet exemple illuminer électeurs et abstentionnistes pour les prochaines échéances : voter vert, c’est un aller simple pour l’enfer.

 

 35 total views,  1 views today

image_pdf

26 Commentaires

  1. quand la bêtise humaine de certains est là, c’est la catastrophe, rebellion devrait avoir lieu

  2. Qu’ils s’occupent plustot de la pollution de nos sols par l’agriculture intensive,de la survie de nos abeilles !Je mange de la viande bio des pyrénées et elle est excellente mais plus chère que celle des élevages en batterie!j’en mange moins et puis je m’en porte très bien!pour les légumes idem je prends du bio chez l’agriculteur!

  3. Entre les verts et les adeptes de la djimitude je ne vois pas la différence!Ils sont tous en train de couler notre pays ,les eoloiennes 2% de rendement ,les panneaux solaires 30 ans d’énergie pour les fabriquer et 20 ans de rendement!Bref nous allons arréter nos centrales nuclèaires qui ne polluent pas pour des centrales a charbon qui polluent un max!les diésels a pot catalytiques ne polluent plus!Si tout le monde achéte des voitures électriques pour les recharger il faudra que le vent se lève ou que le soleil brille!Donc je pense que la connerie n’a pas de limites c’est le plus con qui gagne!Une équipe de pieds nickelés ,un condensé de cerveaux rétrécis,des malades du bulbe ,tous a mettre au recyclage ce terme est adapté a leurs compétences!

  4. les pastèques, si vertes dehors, rouges dedans mais pleines de graines a recracher .
    Tout le monde sait que la viande ce n’est pas bon pour la santé et en plus les vaches pètent .
    Au noms du « Carbone Score » que ne ferons nous pas ? La petite dame qui branche sa bagnole électrique en rentrant chez elle ne sait elle pas que derrière sa prise de courant il y a une centrale nucléaire ? Bientôt une centrale charbon et ensuite des éoliennes . et des panneaux solaires . Soit disant sources d’énergies propres et renouvelables . HI HI
    le « Carbone Score de ces « sources » est déplorable . on nous parle rarement de ce qui se passe réellement en amont de la production. Avant, pendant et après avoir tourné le bouton c’est catastrophique . je ne parle même pas du rendement de ces installation qui e plus défigurent leurs sites .

  5. De toutes façons il ne faut pas faire confiance aux politiques ni pour gouverner ni pour inventer des lois ils ni connaissent rien la seule chose qui les intéresses c’est leurs portefeuilles .

  6. Est-ce qu’on étudie une étiquette  » CONNERIE SCORE  » pour les membres du gouvernements et leurs admirateurs ? Il ne sera pas simple de les départager. Ainsi, le nouveau maire escrologiste de BORDEAUX vise à interdire la pêche à la ligne ! Et ses affidés envisagent même d’interdire les insultes contenant des noms d’animaux genre grosse vache, fils de truie, blaireau, etc. parce que c’est dégradant pour les animaux concernés ! Je propose que tous ces abrutis marchent à quatre pattes afin d’être plus semblables à leurs amis. Il sera également plus facile de leur botter le cul !

  7. la pompeli est aussi là pour couler la FRANCE!!! elle répond aux ordres de macron le traître.
    Et pour donner encore un exemple de la connerie de ces gens:
    à Marseille, une bonne femme verte s’est fait élire pour démissionner 2 mois après et laisser son fauteuil tout chaud à un autre traître de gocho qui ouvre le port pour l’entrée de ses amis islamistes … les sauvages peuvent venir; ils sont bien pris en charge !!!
    Vive la FRANCE !!!!

  8. les écolos « fous ». ? je dirais plutôt. cons car la totalité du CO2 de la France représente 2, 65% de celui de la seule CHINE et le transport total un tiers de ce chiffre ; c’est à dire que si nous rester tous chez nous à attendre la mort pour sauver la planète grâce à notre sacrifice cela représenterait 5 heures de la production de CO2 de Chine.
    On déplorerait la mort de nombreux Chinois pour cause de crise de rire .

  9. Et c’est certainement au nom de cette écologie dévoyée que tout est fait pour faire durer la crise covid, pour casser nos économies, nos activités, pour réduire la population, pour « sauver la planète ». Attention, il s’agit d’idéologues, et le passé a prouvé que les idéologues sont capables de toutes les saloperies pour s’imposer.
    Sinon, la forte réduction effective de nos activités, dont le trafic aérien stoppé pendant 2 mois et à la peine depuis n’ont provoqué absolument aucun effet dans la concentration de CO2 dans l’atmosphère dont la courbe continue sa progression sans aucune cassure, aucun frémissement, rien ! Ce qui prouve que le CO2 qu’on rejette n’est pour rien dans la progression de ce gaz, d’ailleurs indispensable à la vie végétale.

  10. Une chose est sûre, s’il y avait un « neurone score », ce ne sont certainement pas les verts qui seraient en tête de liste.

  11. jamais deux sans trois…………….
    après l’invasion « grise »…….l’invasion noire……..voici l’invasion verte……
    tout un programme…….

  12. Je croyais qu’elle s’appelait Pompaulit -ce qui pouvait expliquer sa surprenante promotion comme Ministre !

  13. Cette garce de sinistre est bonne bonne pour une volée de bois vert et , de la balancée dans une fosse à lisier , l’odeur lui décapera le peu de cerveau qu’elle possède!

  14. Euh… La pastèque, c’est très bon ! Ce que font les  » verts », c’est démontrer que ce sont de petits dictateurs sans envergure. Mais les maires en place n’y resteront pas longtemps !

    • « …Mais les maires en place n’y resteront pas longtemps !… » SIX ANS ! Largement assez pour nuire, pour placer ses parasites aux postes clés de la fonction publique territoriale de façon à ce que leur nuisance dure lors des prochains mandats…Un genre  » d’État profond  » à la mode locale

  15. Je n’ai, et je ne voterai jamais pour les Les Verts. Ce sont tous des bobos, qui n’ont jamais mis les pieds dans une exploitation agricole de peur de salir leurs belles godasses! Et je suis sûr que beaucoup d’entre eux roulent en 4X4! Quand j’ai le cafard, je me remémore les déplacements de Taubira, Juppé, tous deux en vélos! Et là, je rigole à m’en péter les cordes vocales. Tiens, au fait, font-ils toujours de la bicyclette? C’est comme l’ambassadrice des pôles, qui avait fait croire qu’elle partait en Heuliez électrique, et qui prenait le taxi dans la rue d’après! Citation du jour, elle est de moi pour une fois : La poudre aux yeux n’aveugle que ceux qui ne veulent pas voir!

  16. Je n’oblige personne à manger que de la viande. Pourquoi elle nous oblige é manger que des plantes. C’est elle la fanatique tyrannique. Qu’elle aille se faire foutre avec ses interdictions, ses dépenses et ses taxes supplémentaires

  17. oh comme vous avez raison ! mais comme l’a dit en son temps le général de Gaulle : les
    français sont des veaux ! que peut-on faire face à ces ignares ?

  18. Quand les cons boufferont de l’herbe, on aura plus besoin de tondeuse.
    Avec pompili, ça y est !

  19. Je m’énerve sur une multitude de choses qui ni ne me concerne,ni ne me touche car j’ai encore mon libre arbitre sur ces sujets !Mais ce qui m’énerve le plus c’est ceux qui sont concernés directement et ne bougent pas !!! au moins 30 à 50 000 personnes auraient duent monter au créneaux pour le bien et la santé de leurs enfants !!! mais rien ne bouge !

Les commentaires sont fermés.