Le psychiatre Badel : la France coupée entre pro et anti-vaccin permet au gourou Macron de régner sur une secte

dictature sanitaire Macron Publié le 6 janvier 2021 - par - 16 commentaires

Voici ci-dessous un article captivant en français du psychiatre Frederic Badel, spécialiste des stress post traumatiques, qui démonte en détails les mécanismes mentaux qui nous conduisent droit vers une dictature à la chinoise. Il examine deux catégories de public, les pro vaccins et leurs raisons de l’être et les anti vaccins qui restent en éveil et sur leur garde. Il démonte aussi les raisons de nos gouvernements de maintenir la pression de la peur pour formater les esprits et s’assurer de l’assentiment de la majorité. Venant d’un professionnel de la santé, cet article clair et accessible à tous est vraiment un réquisitoire lumineux particulièrement utile à ceux qui ont encore une petite partie de cervelle saine. 

Gigobleu

.

Pro ou anti vaccin : l’avis du psychiatre Frédéric Badel

Constat et analyse du Docteur Frédéric Badel, médecin-psychiatre spécialisé dans les stress post-traumatiques :

 La population est désormais scindée en deux groupes

Le premier, hétérogène, est composé des personnes favorables au vaccin. Il réunit celles qui, par conviction ou par lassitude, sont prêtes à s’y soumettre pour sortir de la crise. Il abrite ainsi les personnes qu’il a été possible de sensibiliser, qui croient sans hésitation au message relayé par les ondes. Celles-là resteront réceptives à tous les messages de danger et agréeront la méthode de sortie de crise, fût-elle assortie de privations pérennes de leurs droits.

On trouve aussi dans ce groupe les personnes qui se sont coupées de toute information depuis longtemps, pour se protéger, et qui sont devenues indifférentes à tout discours. Pour elles, l’essentiel est de ne plus entendre parler du sujet. Elles ont disqualifié tous les avis pour les neutraliser. Ainsi le leurre des tests conduisant à une épidémie de cas, sans morts ni malades, ne parvient plus à leur entendement, comme si leur cerveau avait été débranché. Leur priorité est de mettre un terme à la maltraitance qui leur est infligée en se coupant de toute nuisance.

.

Le second groupe rassemble les détracteurs du vaccin, ceux qui ont échappé à l’influence du matraquage médiatique, qui ont souvent pris des avis ou cherché des informations hors des sources classiques, tout en restant sensibles à la réalité de leur environnement (services hospitaliers non saturés, nombre de morts comparable aux années précédentes, mesures prises non proportionnées, amenuisement des droits fondamentaux sans justification etc.). Ces personnes ont également intégré qu’une vaccination n’exempterait pas des mesures de distanciation sociale et, par conséquent, que la convivialité ne serait pas rétablie, que le gouvernement garderait de façon arbitraire le contrôle de la population et de ses activités. Elles observent avant tout l’immixtion toujours croissante de l’État dans leur quotidien et dans leur vie privée.

.

Ces deux groupes sont désormais séparés par une ligne qu’il sera difficile de faire bouger.

La manipulation a montré des limites qui étaient prévisibles et elle sera sans effets sur ceux qu’elle a tenté, en vain, de convaincre. Ces groupes se sont figés, leurs effectifs se sont immobilisés, et peu importe les arguments avancés, les scandales établis ou les preuves apportées, ceux-ci se noieront dans un récit national inaliénable impossible à dénoncer sauf à être traité de complotiste. Les mots se seront substitués à la réalité et, utilisés à contre-emploi, ils auront perdu de leur sens et véhiculeront des idées en rupture avec les faits.

Le pouvoir en place pourra même avouer ses mensonges, le peuple l’acclamera, incapable de le croire mal intentionné et persuadé qu’il est au-dessus des soupçons. Il n’est donc plus temps de publier des résultats d’études prouvant l’efficacité de tel produit, le mensonge sur tel autre, de produire des courbes démontrant le caractère infinitésimal du risque sanitaire et disproportionné des réactions de peur. Surdité et aveuglement règnent en maître chez les personnes qui, conditionnées, sont privées de jugement et incapables d’admettre que des faits objectifs puissent démentir la réalité qu’elles ont construite.

.

Organiser l’affrontement de ces deux groupes de la population est une possibilité – opportunité ? – désormais envisageable.

Nos dirigeants devraient rapidement s’en saisir pour encourager une organisation sociale qui opposerait bons et mauvais citoyens, gens sains, dociles, responsables et vaccinés et gens toxiques, rebelles, inconséquents et non vaccinés. Ce système de bons citoyens est présent en Chine. Il repose sur la délation et l’obéissance à la règle.

Le bon usage par le gouvernement de la graduation dans la contrainte et la soumission du peuple conduisent à ce jour à l’acceptation d’une vaccination inutile dont la toxicité n’est pas évaluée et pour laquelle les laboratoires, compte tenu de la rapidité d’élaboration des produits, ont déjà négocié de ne pas être tenus responsables de potentiels effets secondaires, obtenant des États qu’ils répondent de telles conséquences. Et pourquoi pas en définitive puisque les politiques sont devenus médecins.

Nos gouvernants et nos parlementaires, de par leur pouvoir et leur influence, vont inciter toute une population à faire un geste dont l’intérêt n’est pas démontré et dont les conséquences ne sont pas mesurées, et se présenter ainsi en sauveurs.

Cela évoque les techniques sectaires et les suicides collectifs. Pour échapper à la fin du monde ou aux extra-terrestres – ici au virus mortel -, le sacrifice est présenté comme salvateur. La réalité ensevelie sous les messages quotidiens discordants, culpabilisants, a laissé la place au délire dans lequel les liens logiques se dissolvent.

Les sectes se servent de ces moyens : isoler les individus en les coupant de leurs liens sociaux et familiaux, rendre les gens dépendants en les privant de leurs moyens de subsistance, propager un discours univoque martelé dans des grand-messes permanentes, évincer toute pensée divergente, présenter les opposants comme des nuisibles qui ne comprennent ni leur propre intérêt, ni l’intérêt commun supérieur. « Nous contre les autres » est généralement la doctrine simple compréhensible par chacun car simpliste, et hélas adoptée.

.

Le cap est franchi. Maintenant que les lignes de partage qui clivent la population se précisent, ce gouvernement n’a plus la possibilité de revenir à des positions plus raisonnables et proportionnées. Il a fait tout son possible dans le domaine de la manipulation, il a mobilisé toutes les sphères d’influence tout en restant crédible auprès d’une partie importante de la population. Pour ceux qui, rebelles, refusent d’adhérer, d’autres méthodes plus coercitives encore s’imposent.

 

Les signes de cette dérive totalitaire se trouvent dans les techniques de lavage de cerveau employées, identiques à celles des sectes. Elles étaient là dès le départ, mais comment croire qu’un gouvernement démocratiquement élu puisse se retourner contre son peuple ?

 

Aujourd’hui, une partie de ce peuple est plongée dans la pauvreté, le désarroi, les « non-essentiels » commencent à se suicider, les troubles psychiatriques se multiplientet… le conseil scientifique continue d’assurer sa grand-messe à une armée de fidèles hallucinés.

Demain, n’importe quel virus, réel ou fictif, pourra de nouveau semer la terreur chez des populations prêtes à se faire vacciner pour conserver un peu de liberté. Elles y sont prêtes. Et si les tests actuels sont encore utilisés -contre toute logique-, même les populations vaccinées seront positives et resteront contagieuses. Les mesures de distanciation resteront la règle.

 

Signe supplémentaire de la supercherie, les hommes qui murmurent à l’oreille des virus prédisent déjà les vagues à venir et leurs dates d’apparition. Toute science a vraiment déserté nos sociétés.  Les réseaux sociaux, « complotistes », ont donné des dates de confinement bien avant leur annonce officielle, montrant ainsi que toute préoccupation sanitaire était absente des décisions officielles.

.

Les conséquences humaines sont terribles.

 

Tout lieu de convivialité a disparu, les gens sont plus isolés que jamais, ils souffrent de mesures iniques imposées par une poignée de dirigeants, sans aucune concertation, sous couvert d’assurer leur salut. Ce qui fait l’humain, sa capacité à tisser des liens, son besoin d’entrer en contact avec l’autre, est menacé. Le tissu social s’est dissout dans les mesures imposées par un régime devenu fou, hors de contrôle, déroulant une feuille de route établie de longue date en dépit de toute considération du réel. Les mesures prises altèrent la santé de la population et tuent. Elles sont anti-sanitaires. La dictature est en marche.

Notre mode de vie a effectivement bien changé ; le Covid n’en est que le prétexte, le catalyseur. Cette dégradation de nos conditions d’existence et la disproportion des mesures prises pour lutter contre un virus donne du crédit au discours de ceux qui voient là le moyen d’instaurer un nouvel ordre mondial qui doit annihiler notre vie privée et nos droits individuels.

Les premiers constats montrent les signes de la réalisation de cet ordre nouveau. »

https://www.le-journal-catalan.com/pro-ou-anti-vaccin-lavis-du-psychiatre-frederic-badel/86849/

Print Friendly, PDF & Email
16 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
franck
franck
il y a 21 jours

la confrontation est déjà présente depuis des mois , un fait indéniable ! il suffit d’observer les réseaux sociaux ! D’ailleurs , j’en suis a ne plus vouloir échanger sur le sujet y compris dans ma famille ! Inutile , ils sont totalement déconnectés de la réalité !! la lavage de cerveaux durant ces 30 dernières années a fait son travail ! Diviser pour régner !

vatinel-bernard
vatinel-bernard
il y a 21 jours
Reply to  franck

Comme toi !!! famille ,amis ,connaissances ,quidam !!!! j’attends de voir et quelque soit le résultat je m’en réjouirai

zoé
zoé
il y a 19 jours

Moi aussi j’attends de voir la suite de ce qui va se passer pour la vaccinés, On a vu les résultats pour la vaccination de la grippe H1N1 : narcolepsie sur une grande partie des vaccinés. Je dois dire que la plupart des gens avec qui j’ai discuté ne veulent pas entendre parler de la vaccination. Pour les autres … qu’ils aillent à l’abattoir, on les aura pourtant avertis. Je n’écoute que les médecins qui n’ont pas d’intérêts avec les labos. Bizarrement on ne les voit plus sur les plateaux télé, on préfère inviter des abrutis comme Cohn Bendit et Romain Goupil qui je suis certaine ne se feront jamais vacciner.

Samia
Samia
il y a 18 jours

De même, pour ma part avec certains de mes collègues qui ne veulent pas entendre mes questionnements, pire qui me voient comme une inconsciente criminelle !

Dominique
Dominique
il y a 21 jours

 Dès mars 2019, tout comme au temps des nazis, la majorité des dirigeants et la population occidentale sont alors entrés dans le grand domaine des post-vérités ou post-truth, où à cause de tant de fake news ou infox, la réalité devient le produit de perception et d’émotions et non plus de faits statistiques et scientifiques établis et vérifiés. Des pseudo-scientifiques et des élus, pour qui l’émotion serait plus rationnelle que la raison, ont créé leurs faits et ont pris des décisions pour des raisons émotionnelles, pas rationnelles. Incapables de résoudre leurs problèmes internes, les gouvernements se sont réfugiés dans l’aventurisme, cette fois sanitaire. Ignorant les premières expériences chinoises, nos diplomates en Chine nous ont fait perdre un temps précieux pour se préparer à cette crise sanitaire, on a pris des mesures d’urgence aux conséquences économiques catastrophiques. Cette Covid-19 est ainsi devenue un mythe et une construction mondialiste de type complotiste qui ont alors conditionné notre manière de voir les problèmes, de les appréhender et de les résoudre. Parti de la conclusion, on a cherché les éléments qui la corroborent, on a assemblé des faits de telle manière à ce qu’ils correspondent à une mesure prise, on a justifié des interventions autoritaires et/ou coûteuses en vertu de la responsabilité de protéger toutes les personnes. Chez les médias, le manque de rigueur, d’éthique et de professionnalisme se sont mis au service de ce complotisme. Ce mythe hygiéniste complotiste mondialiste a rapidement abouti à une dictature sanitaire et policière qui progressivement est devenue terroriste puisque, par définition le terrorisme est l’usage ou la menace de l’usage de la force afin d’obtenir un changement politique.

claude t.a.l
claude t.a.l
il y a 21 jours

 » Diviser pour régner  » est une maxime qui est d’une actualité brûlante.
.
Sa meilleure illustration actuelle est la phrase que chacun a entendu :  » je suis pas médecin mais …  » .

Et alors, tout le monde  » sait  » et s’étripe sur tout.
En sachant quoi, finalement ?
Des 2 côtés !

La Raison a disparu.

ANDRÉ Pierre
ANDRÉ Pierre
il y a 21 jours
Reply to  claude t.a.l

Elle, elle est au top :

Marie-Paule Kieny, virologue, directrice de recherche à l’INSERM, ancienne sous-directrice de la recherche à l’OMS :
« Est-ce que les gens vaccinés qui font une Covid, malgré tout, une Covid plus légère, vont infecter leurs voisins, conjoints… ou pas ?
Alors, on n’en est pas tout à fait sûr, mais il semble, les résultats qu’on a avec les animaux, les macaques, diminuent de façon très importante la quantité de virus que les animaux ont dans leur nez dans leur gorge.
Oui, ils ont le virus, mais ils en ont beaucoup moins, et beaucoup moins longtemps. Au lieu de transmettre le virus pendant une semaine, cinq jours, ils transmettent pendant deux jours trois jours. Si c’est le cas, si c’est confirmé chez l’homme, car on n’a pas encore de vrais résultats qui le démontrent… »

Au temps  t = 37:48 https://www.youtube.com/watch?v=VWHmU5wKq9E
30 déc. 2020
https://fr.wikipedia.org/wiki/Marie-Paule_Kieny

vatinel-bernard
vatinel-bernard
il y a 21 jours

Je pense que macron et son entourage préfèreraient un vaccin sous forme de suppositoires !!

Christian Jour
Christian Jour
il y a 21 jours

j’ai l’impression d’être le seul sur la planète qui ne veux pas se faire vacciner. Tout le monde autour de moi et surtout dans ma famille sont prêt à se faire vacciner. Tous me disent fait le, il faut le faire. J’ai l’impression qu’on a déjà perdu la parti à cause de ces enfoirés qui ont foutu la trouille au peuple français. J’ai l’impression d’être à part, d’être tout seul.
il y en a qui parle de révolution, elle ne se fera jamais, la majorité des Français sont nés sans couilles, prêt à se soumettre. Mais surtout si ils ont des problèmes, qu’ils ne viennent ,pas se plaindre.
Les labos ont gagnés, ils vont pouvoir se faire des milliards sur notre gueule.
Je haïs cette gauche.

Rahuel
Rahuel
il y a 21 jours
Reply to  Christian Jour

Bonsoir Christian, je vous rassure vous n’êtes pas seul! Certes á l’arrivée nous nous compterons sûrement, mais tenons bon, ne cédons pas un pouce. Chaque jour qui passe je réfléchis aux solutions pour l’après et je ne suis pas inquiet ! Hors de question que je flanche, je ne l’ai jamais fait. Les solutions existent, nos anciens, dans des conditions autrement plus difficiles, nous ont montré la voie. Faisons leur honneur, que leurs combats et leurs sacrifices n’aient pas été vains. Solidairement.

zoé
zoé
il y a 19 jours
Reply to  Christian Jour

n’ayez crainte, bcp de gens ne se feront jamais vacciner. Donc, vous n’êtes pas seul. Laissez les autres le faire, on verra le résultat rv dans6 mois au moins.

yvank
yvank
il y a 21 jours

Le constat de la France coupée sert d’excuse à l’incurie d’en marche, qui piétine depuis 2017. En 2021, l’illustre merdeux président s’est fixé l’objectif de la réforme des retraites, l’asphyxie de la CAF, et la suppression de la SS. Ce qui qu’il a largement entamé en par l’immigration. Mais Salmane Abdelaziz Al Saoud, lui promet toutes les voix musulmanes de France comme en 2017, mais, cette année là, la promesse ne concernait que l’UOIF.

Fomalo
Fomalo
il y a 21 jours

Merci sincèrement à Gigobleu pour cet article de synthèse, excellent!.
Je partage votre avis, et pour compter les vrais « réfléchisseurs » patriotes, je vais faire un test en l’envoyant à cinq ou six « amis » dont j’attendrai la réponse,( après ce 6 janvier 2021..) qui permettra de me faire une idée de leur détermination. Bonne année et soutien. F.

Frejusien
frejusien
il y a 21 jours

Bonne analyse psy !

Les mesures prises sont tellement contre-productives ! elles détruisent notre économie, et elles ne sauvent personne,
Bien au contraire, elles provoquent une déroute psychologique, et des dépressions en cascade qui ne vont pas améliorer la situation sanitaire
ce gouvernement matérialiste, ne tient compte que de la partie physique de l’individu, et l’esprit, l’âme , la psyché, n’existent pas à ses yeux,
il suffit de voir comment il a fermé les librairies pendant le confinement, ne tenant pas compte des besoins essentiels et vitaux de l’esprit,
L’être humain est un esprit habillé de chair et
a contrario, ces gauchistes dans l’âme s’imaginent gérer un cheptel animal, c’est bien pire que l’ex-URSS,

Voilà ce qui explique la chute libre de la France en tant que Nation, nous avons perdu nos grands philosophes, nos grands penseurs, il ne reste que de tout petits technocrates, des administratifs bornés,
(un chef de l’état qui obéit au premier vigile beur qui lui fait du plat, s’imaginant être dans le vent en caressant la racaille bas de gamme !!)

zipo
zipo
il y a 21 jours

Diviser pour mieux régner!
Faire peur,enfermer ,confiner,masquer et assujettir et museler!
Gouverner en appliquant ces régles pour soumettre !
C’est vieux comme le monde ,tous les despotes ont appliqué ces principes !
Mais ne vous trompez pas c’est Big-Pharma qui dirige la manoeuvre avec les élus qu’il a mis en place et qui mangent dans son ratelier!

zoé
zoé
il y a 19 jours
Reply to  zipo

Bien vu Zipo, vous avez raison.

Lire Aussi