Toute la gauche protège Bouteldja et sa haine des Blancs et des Juifs

Houria Bouteldja, fondateur des Indigènes de la République, vient à nouveau de se distinguer, en affirmant qu’il n’y a pas d’Israélien innocent. Cela ne fait qu’un épisode de plus à une accumulation de déclarations racistes contre les Blancs, les juifs, les homosexuels, et même les Noirs, puisqu’elle demande à une femme noire victime d’un viol par un Noir de ne pas déposer plainte, pour protéger la communauté. Les prétendus antiracistes, qui se sont acharnés sur des personnes aussi différentes que Zemmour, Cassen, Tasin, Bensoussan, Sorel, Ryssen ou Camus, n’ont pourtant jamais déposé plainte contre les propos racistes d’Houria Bouteldja. Ils en sont donc complices et confirment que ce sont des imposteurs de l’antiracisme.

 117 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Toute la gauche…? Il me semble qu’elle avait déjà pignon sur rue quand la droite était au pouvoir.
    Mise en examen le 10 mai 2010 pour injure raciale à la suite de son emploi du terme « souchien », relaxée le 25 janvier 2012. (entre autres)

    • Oui, Joël tous les gouvernement se cachent derrière ces assoces . Ce que j’appelle de mes vœux ce serait la création de groupes de veilleurs et d’alerteurs associés à des cabinets d’avocats spécialisés, pour que ces personnes puissent être punies à la hauteur de leurs dangerosité envers la société. Nous sommes entrain d’assister à la formation de haineux du même acabit que les nazis et comme à l’époque sommes incapables de réagir efficacement du fait de ce mariage contre nature des politiques de droite qui trahissent en se roulant dans la fange avec cette gauche devenue répugnante de compromission.

  2. Est-ce que RL ou RR peuvent porter plainte contre ces propos ?
    Ou faire un signalement au Procureur de la république ??

  3. Le problème c’est que derrière cet Etat de droit se trouve en réalité une idéologie multiculturaliste progressiste au sein de l’Union Européenne, les juges sont façonnés et influencés par cette doctrine qui n’est absolument pas démocratique car non issu des souverainetés nationales mais d’une oligarchie technocratique, autocratique et financière. Le droit national glisse petit à petit vers l’universalisme, on le constate par exemple avec la notion de solidarité qui était une particularité nationale devenue globale. C’est aussi ce qui se passe aux Etats-Unis et c’est pourquoi on parle de nouvel ordre mondial ou d’Etat profond mais on pourrait aussi parler de pensée unique, c’est une vision du monde qui cache un totalitarisme profond d’ailleurs très proche du totalitarisme islamique. Les gens du peuple qui par définition ne sont pas très éduqués tombent dans le doute car jusqu’à présent l’Etat était une référence reliée à la volonté générale ce qui n’est plus le cas mais le citoyen n’a pas encore compris ce qui arrive. La représentation nationale n’existe plus et nous sommes guidés par une dictature masquée par une pseudo-démocratie.

  4. Le racisme est une prétention de supériorité qui va jusqu’au massacre : c’est une idéologie qui s’appelle nazisme, soviétisme, …, et, d’une façon persévérante quand elle en a les moyens , islamisme.

  5. 2 poids 2 mesures et l’écart se creuse tous les jours un peu plus.. mais pour combien de temps encore ? On finira bien par atteindre un point de rupture..

  6. Mon cher Pierre, vous découvrez que la Justice française à ses têtes ? la gauche protège ses affidés avec la complicité des associations anti-X et des juges; quand Zemmour s’exprime à la TV, toutes ces assocs à la con scrutent le moindre mot de travers de Zemmour pour porter plainte et réclamer des sous. La Justice se met immédiatement en branle. S’agissant des gauchistes et des racistes d’extrême gauche et indigénistes, il s’agit de liberté d’expression. 2 poids 2 mesures comme l’a déjà démontré Zemmour.

    • exemple du livre commis par elle :  » nique la France  » , et de l’Agrif qui a porté plainte et qui a perdu le procès !!! incroyable tout de même !

  7. LA FRANCE EST UN ÉTAT DE DROIT et Elle en est fière puisque nos chers médias nous le rabâchent X fois/jour.
    Or, concrètement qu’est cet État de Droit ?
    Et bien, pour notre beau pays, héritier des Lumières, c’est de baisser son pantalon à chaque fois que ceux qui l’enfreignent sont aussi ceux qui sont toujours prêts à manifester , tout casser ou peut-être pire encore, et par contre de poursuivre en justice, ostraciser, ceux qui usant de leurs droits d’expression théoriques osent montrer du doigt les fesses à l’air de la République de peur qu’elle ne s’enrhume !

Les commentaires sont fermés.