Sont tellement pressés de vendre leur merde vaccinale qu'ils vaccinent des gens déjà malades du Covid !

CORONAVIRUS : UN INFIRMIER AMÉRICAIN TESTÉ POSITIF HUIT JOURS APRÈS AVOIR ÉTÉ VACCINÉ

Cet infirmier de 45 ans a ressenti les premiers symptômes la veille de Noël, quelques jours après avoir reçu une dose de vaccin.[STEPHANE DE SAKUTIN / AFP]

En tant qu’infirmier, Matthew W., américain de 45 ans, faisait partie des publics prioritaires pour la vaccination. Vendredi 18 décembre, il a donc reçu une dose du produit développé par Pfizer et n’a pas signalé d’autres effets secondaires qu’une légère douleur dans le bras. Malheureusement, une semaine plus tard, il a été testé positif au coronavirus.

Matthew W. travaille dans deux hôpitaux différents. La veille de Noël, il est tombé malade après avoir exercé dans une unité Covid-19. Il a été pris de frissons et, plus tard, de douleurs musculaires accompagnées d’une grande fatigue. Son dépistage, qui s’est révélé positif, a été réalisé le lendemain de Noël.

Interrogé par ABC News San Diego, Christian Ramers, spécialiste des maladies infectieuses assure que, bien que regrettable, le cas de Matthew W. n’a rien d’extraordinaire. Il estime possible que l’infirmier ait été contaminé avant d’être vacciné puisque la période d’incubation peut durer jusqu’à deux semaines.

Par ailleurs, Christian Ramers rappelle que Matthew W. n’avait reçu qu’une injection du vaccin de Pfizer, alors qu’il en faut deux pour atteindre le niveau maximal de protection. «Nous pensons que cette première dose vous protège environ à 50% et que vous avez besoin d’une deuxième pour atteindre les 95%», développe-t-il.

Sans compter que «d’après les essais cliniques» il faut «environ 10 à 14 jours pour commencer à développer» une immunité. Le spécialiste fait état de cas semblables, impliquant des soignants infectés peu après leur vaccination, notamment car ils sont très exposés.

Cela illustre bien selon lui que les résultats ne sont pas immédiats et que, malgré les vaccins, la pandémie ne se résorbera pas instantanément. «Cela va être lent, prévient le spécialiste. Des semaines, voire des mois».

https://www.cnews.fr/monde/2020-12-30/coronavirus-un-infirmier-americain-teste-positif-huit-jours-apres-avoir-ete-vaccine?fbclid=IwAR2-RPJjuuEa6eoRKWeb13h-1XOrR6k8kgqLwE1-H0QLj8hF3ovCVdW3nes

5 Commentaires

  1. Arrêtez de dire et de colporter des conneries en anglais fake news.
    C’est comme l’idiot utile qui va se faire tester tous les deux jours et qui croise en sortant un « positif » ou qui le soir a la veillée joue a la console avec son ado « positif mais sans signes . français réfractaires comme des glands alors si vous chopez le virus allez vous faire soigner a vos frais . le vaccin entraine des paralysies faciales ? encore une connerie véhiculée par des crétins .
    je serais parmi les premiers a me faire piqouser quand nous aurons la panacée;
    car le virus n’a jamais circulé parmi nous donc nous sommes en grand danger a la réouverture de l’ aéroports .

  2. J’attends avec impatience que tous les élus a la solde de big-Pharma se fassent vacciner avec présence de deux huissiers et des vaccins tirés au hazard dans des boites scellées!

  3. Attention, tout de même !…Car, il me semble que les doigts de l’infirmière de la photo qui sert d’illustration à l’article de Christine, n’auraient peut-être pas les ongles impéccables …
    A vérifier !

  4. Pas très surprenant !
    L’immunité à l’issu d’un vaccin, si elle se crée, n’apparaît qu’après plusieurs jours (nombre ?)…
    Comme elle n’est pas assurée, les individus réagissent différemment, il faut parfois plusieurs doses pour l’assurer (un habitude perdue avec les vaccins modernes et leurs adjuvants).
    Le COVID lui-même ne suffit pas à assurer l’immunité dans certains cas, d’ailleurs cela a été une surprise d’apprendre que des personnes (rares) l’ont contracté une deuxième fois.
    Démonstration, une fois de plus, que la médecine n’est pas une science dure, qu’elle s’apparente à un art, d’où la nécessité de laisser les médecins soigner

  5. Les tests n’étant pas fiables il faut qu’ils arrêtent de les utiliser comme diagnostic ! Le vaccin Pfizer n’étant pas un vrai vaccin fait avec l’antigène atténué, il est normal qu’il contamine avant d’éventuellement protéger ce qui n’est pas prouvé. Tous ces vaccinés servent de cobayes pour aller plus vite .

Les commentaires sont fermés.