La Préfecture de police a les noms et adresses de 200 Black blocs… qu'elle protège !

Deux témoignages impressionnants, pendant que politiques et medias tapent sur les policiers comme la misère sur le pauvre monde. Celui de Xavier Rauver, criminologue, et Alexandre Langlois, policier (et syndicaliste) qui vient de démissionner…

Oui les Black blocs sont connus, identifiés, repérés… Non le pouvoir ne veut pas mettre fin à leur exactions, oui le pouvoir les protège. 

Xavier Raufer tire sa sonnette d’alarme depuis longtemps. Il avait déjà dit la même chose au printemps 2019, mais il crie dans le désert…

https://resistancerepublicaine.com/2019/03/28/xavier-raufer-black-blocks-et-autres-casseurs-sont-tous-connus-ce-sont-les-enfants-de-la-caste-au-pouvoir/

L’impunité totale dont jouissent les milices gauchistes dure depuis des années, nous n’avons de cesse de les dénoncer… en vain ! Antifas et Black Blocs arrêtés sont tout de suite relâchés.

https://resistancerepublicaine.com/2018/11/24/le-couard-castaner-gaze-les-pacifiques-gj-mais-ne-touche-pas-aux-black-blocs-et-aux-racailles-des-quartiers/

https://resistancerepublicaine.com/2019/03/17/blacks-blocs-on-dirait-quon-les-laisse-faire-declare-un-commandant-de-crs/

Le crime de Benalla ? Il s’en était pris aux Black Blocs…
https://resistancerepublicaine.com/2018/07/24/benalla-a-fait-ce-dont-nous-revons-tous-taper-sur-les-black-blocs-impardonnable/
Et les journaleux, ils disent quoi, les journaleux ? Rien, ils tournent la tête… 

Que fait donc le préfet Lallement ? Il obéit aux ordres…il ferme les yeux, il détourne les forces de l’ordre des racailles gauchistes pour qu’elles s’acharnent mieux contre les gilets jaunes et autres patriotes…

Certes, on sait que les racailles gauchistes sont les enfants de militants gauchos protégés…
Certes..
Mais à qui profite le crime ? 

Nous avons déjà écrit que antifas et black blocs forment une milice… Antifas milice de Mélenchon, Black blocs milite du pouvoir.

Ils tiennent la rue et y font régner la terreur, ils y font régner l’ordre stalinien, ce sont eux qui interdisent aux nôtres manifestations, sorties, conférences, réunions… Ce sont des milices fascistes travaillant main dans la main avec le gouvernement et les mélenchoniens pour à la fois terroriser les Français moyens tentés de ce fait soit de se raccrocher au pouvoir soit d’attendre de la « gauche » mélenchonienne le salut, sans voir ni  comprendre ce qui se trame. Pour beaucoup de Français en effet les Blacks blocs, avec leurs cagoules, leur harnachement noir, leur violence… ça évoque les milices fascistes classées dans l’imaginaire du côté de l’extrême-droite. Et ça peut faire peur aux populistes tentés de descendre eux aussi dans la rue assurés de se retrouver face aux racailles islamisées renforcées des racailles gauchistes, toutes racailles ne respectant ni Dieu ni mère ni la loi, ni la République ni les patriotes.

Ça ne vous rappelle rien ? Moi je pense aux SA de sinistre mémoire…Sturm Abteilung… Section d’assaut… On sait comment tout ça a fini…

La Sturmabteilung (littéralement section d’assaut1, de Sturm « tempête » ou militairement « assaut » et Abteilung signifiant « détachement, section »), abrégée en SA, est une organisation paramilitaire du Parti national-socialiste des travailleurs allemands (le NSDAP ou « parti nazi »), organisation dont est ensuite issue la SS2. La SA joua un rôle important dans l’accès au pouvoir d’Adolf Hitler en 1933. À partir de 1934, et après l’élimination de ses principaux dirigeants durant la nuit des Longs Couteaux, la SA ne joue plus aucun rôle politique.

[…]

À la suite de l’assassinat en 1930 du jeune militant Horst Wessel (qui a été élevé au rang de martyr), l’hymne officiel des SA était le Horst-Wessel-Lied, qui est ensuite devenu l’hymne du parti nazi.

Les SA faisaient office de service d’ordre, qui provoquait l’éviction des opposants lors des rassemblements du parti nazi, puis prirent une importance de plus en plus grande dans l’organisation du pouvoir. Elles furent à l’origine de nombreux actes de violences dans les années 1920, principalement lors de combats de rues contre des groupes communistes comme le Roter Frontkämpferbund (l’Union de défense du Parti communiste d’Allemagne), et furent interdites à l’issue de la tentative de putsch de Hitler le . L’organisation fut de nouveau autorisée en 1926 et joua un rôle croissant (jusqu’à la nuit des Longs Couteaux).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sturmabteilung

Pour en savoir plus sur les Black blocs
https://fr.wikipedia.org/wiki/Black_bloc

 279 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. ces connards de BB sont devant les manifs,près à en découdre avec les « forces de l’ordre »,que ceux qui sont derrière eux les attaquent et les pourrissent une bonne fois pour toute.quand ils seront pris en « sandwich »
    ils ne sauront plus d’ou vient le danger….
    sauf bien sur si ceux qui les suivent sont complices…
    en fait c’est à nous les patriotes de régler ce problème,c’est pas plus compliqué que çà.
    c’est un peu simpliste,mais il ne faut pas espérer que nos élus » couilles molles » bougent…
    que ceux qui ont les adresses de ces salopards
    les communiquent au grand jour,ces Branleurs
    Branquignoles commenceront à chier dans leur froc.Si c’est un de mes voisins,je ne me gênerai pas pour le pourrir chaque jour un petit peu…

  2. On appelle ça des « appariteurs « qui sont payés par le gouvernement pour que les manifestations dégénèrent ,cela fait un moment que cela dure et pour cause !Maintenant ce nom black bloc ,ils s’habillent en noir pour ne pas étre reconnus !
    Mais si vous les arrétez ils seront relachè !Ils cassent des choses bien précises comme un distributeur de banque pendant qu’une cinquantaine de CRS les regardent sans intervenir!Ils font partie de la maison et sont déguisés pour la cause!

  3. Florian Philippot dénonce sans ambiguïté ce problème récurant apparu depuis les manifs contre les lois travail!
    Je m’en rappelle puisque que j’ai participé à l’une d’entre elle et j’ai été étonné que des gens en tête de cortège puissent en toute impunité casser des abris bus des portes d’hôpitaux , et pratiquer des dégradations sur tout le trajet sans que nos services d’ordres n’interviennent !!!
    Est-ce parce que ceux ci n’avaient déjà plus les moyens humains d’assurer cet ordre . En tout cas lorsque les gros bras du syndicat du livre fournissait le gros des services d’ordres de la CGT , ils n’auraient jamais permis que des excités ultra gauche puissent dégrader l’image et la portée sociale de ces mobilisations . Ils se seraient fait éjecter manu militari avec pertes et fracas !!!
    Si toute initiative de mobilisation sociale ou humaine est condamnée à être sabotée par ces milices black bloc ou autres , il faut sérieusement mettre le gouvernement devant ses responsabilités à moins d’assumer formellement leur attitude plus qu’ambigüe et de tirer les conséquences futures qui pourraient découler de ce laisser faire .

  4. Oui, mais comme ils ont aussi les noms des parents, notables, élus et autres hauts-fonctionnaires, ils ne faudrait surtout pas éclabousser la caste.
    Ça pourrait nuire à la carrière de certains.

  5. macron et sa bande dont moussa et le yéti ne veulent surtout pas empêcher ces salopards d’agir. cela les arrange pour mettre le bazar dans toutes manif.

  6. Ben oui on s’en serait douté, on ne voit jamais de bb arrêtés, aucun tabassés, eborgnes,mutilés ,donc on laisse faire ,il y a des ordres venant d’en haut ,tout est pourri jusqu’à l’os .a vomir.

  7. Darmanin a dit lors de la commission hier au sujet de l’affaire du « producteur  » , qu’il ne pouvait arrêter des personnes avant qu’elles ne commettent un méfait !!

  8. On avait bien remarqué ce phénomène lors des manifestations GJ, et donc, ça fait plaisir d’avoir confirmation par des personnes bien renseignées.
    Les BB sont appelés par le pouvoir chaque fois que ce dernier veut discréditer un mouvement de protestation par manifestation.
    Tout est pourri dans notre beau royaume de France,

  9. Je confirme que le personnel de la DGSI fait un bon travail et transmet aux préfets les renseignements qu’elle récolte. Je sais cela d’un témoignage sérieux. C’est donc aux préfets de mandater la police pour intervenir. S’il ne le fait pas, c’est qu’il a des ordres.

  10. Les black blocs, milice du pouvoir, certes. Mais qui sont les maitres de ce pouvoir??? Le N.O.M. / ETAT PROFOND, donc les maitres des black
    blocs sont le N.O.M.
    SOROS finance les femen mais aussi les black blocs. C’est connu.

  11. qu’est ce que c’est que cette justice à 2 balles. il faut les virer tous ces magistrats gauchos. marre d’être pris pour des cons. y avait assez du mur alors . tous jugés et pendus

  12. Mais l’état ne nous protège absolument pas et obéissent a l’UE comme des petits caniches. Tous ces baltringues qui nous dirigent, sont tous plus pourris les uns que les autres et avide de pognons. Méééé voila ils ont les manettes de notre pays.
    Je rêve d’un Nuremberg II ou toutes ces ordures seraient juger et ………………….

  13. Ce n’est pas une surprise ! Si la police et la justice ne font rien contre les Black blocks c’est qu’il y a une volonté de l’état de les laisser saccager. Sinon on appliquerait des peines de prison comme pour Les gilet jaunes

Les commentaires sont fermés.