Rotterdam sous la charia : un professeur menacé pour “blasphème” obligé de se cacher

Caricatures

Ils font leur loi aux Pays-bas : un enseignant ne peut même pas évoquer les attentats de Charlie sans être menacé de mort !

Photo : le Lycée Emmaüs de Rotterdam

Encore un enseignant menacé au cœur de l’Europe pour avoir défendu la liberté d’expression. Cette fois-ci aux Pays-Bas, dans la ville la plus marocaine du pays, Rotterdam, où même le maire est marocain.

Un professeur du Lycée Emmaüs de Rotterdam s’est retrouvé dans le collimateur d’une étudiante musulmane et de son entourage sur les réseaux sociaux parce qu’il avait montré des caricatures en faveur de Charlie Hebdo. Une histoire qui rappelle de façon frappante celle de Samuel Paty.

Mais cette fois-ci, la situation s’est terminée différemment : la jeune fille radicalisée a été interceptée et arrêtée. Elle est maintenant accusée d’avoir planifié des actes de violence contre son école et son professeur par le biais des médias sociaux.

Entre-temps, le professeur du Lycée Emmaüs a été obligé de se cacher en raison des menaces reçues à cause des caricatures.

Ils sont parmi nous. Mais ils ne vivent pas comme nous. Partout l’islam cause toujours les mêmes problèmes. Même dans les pays les plus pacifistes

Le problème est démographique, et non sécuritaire. L’éducation civique à nos idéaux européens, la gentillesse et les bisous ont fait long feu : ceux qui sont contre la liberté d’expression  doivent rentrer chez eux. Par millions.

 

courrierinternational.com

et Obs

Un enseignant d’un collège à Rotterdam aux Pays-Bas a été menacé à cause d’une caricature affichée dans sa salle de classe, représentant un homme décapité tirant la langue à un djihadiste. Le professeur, dont l’identité n’a pas été révélée, a été contraint de « se cacher », rapporte le quotidien de référence néerlandais NRC.

L’enseignant avait affiché le dessin pour évoquer  l’attentat chez « Charlie Hebdo ». Sur la caricature, signée Joep Bertram, l’homme décapité porte un t-shirt à l’effigie de l’hebdomadaire français.

 

Lundi, des élèves musulmanes de l’Emmauscollege qui rendait ce jour-là hommage au professeur français Samuel Paty, tué en octobre après avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves, se sont dites offensées par le dessin, le qualifiant de « blasphématoire », selon le quotidien NRC.

« Et en parlant, là, je réalise que c’est exactement ce qu’avait fait Samuel Paty »

Une photo du dessin a ensuite été largement partagée sur Instagram.

Un internaute a notamment écrit :  « Si cela n’est pas supprimé très rapidement, alors nous nous occuperons de cela différemment ».

Une situation qui exaspère l’auteur de la caricature, Joep Bertrams. Dans une interview accordée au journal Trouw, il s’étonne des réactions des élèves de l’Emmauscollege. “Ce n’est vraiment pas possible. C’est ridicule, dit-il. C’est un djihadiste qui a fait ça. Comment aurais-je dû le dessiner ? Avec un chapeau haut de forme ?”

 

Ahmed Aboutaleb, maire marocain  de Rotterdam

Photo : en 2015, avec Biden…

Rotterdam, « laboratoire de l’intégration »

Plus grand port d’Europe, Rotterdam est depuis toujours une ville cosmopolite. Plus d’un habitant sur deux est d’origine étrangère. On y compte 176 nationalités différentes, dont 15 % de musulmans. Pour Ahmed Aboutaleb, l’amélioration du « vivre-ensemble » fait partie du quotidien.

Photo : vue aérienne d’une mosquée de Rotterdam. Ils arrivent, bâtissent des mosquées, imposent leur dogme. Puis se plaignent des « frictions » avec les autochtones.

Il y a de grandes frictions. C’est difficile de diriger une ville où la pauvreté touche surtout les immigrants.

 Ahmed Aboutaleb, maire de Rotterdam

Ahmed Aboutaleb est un partisan du rassemblement. Deux fois par mois, il invite des citoyens de différentes communautés à un repas commun pour favoriser le rapprochement entre les Néerlandais « de souche » et les communautés immigrées. Source, journal canadien qui vante le vivre-ensemble.

http://grandangle.nl/archives/1790

Campagne abjecte d’islamisation de la ville de Rotterdam en 2017 sur « la liberté individuelle de choisir son partenaire »…

Rotterdam, « laboratoire de l’intégration » : voici de quoi est capable un maire marocain pour islamiser sa ville.

Avec le slogan « Aux Pays-Bas, vous choisissez votre partenaire », les affiches ont été placées aux arrêts de bus et sur des panneaux d’information à travers toute la ville de Rotterdam. Pour banaliser l’islam, les initiateurs ont également distribué des prospectus dans les rues.

Campagne d’islamisation de 2017 : une voilée embrasse un blond…

Affiche complètement mensongère ! Dans la réalité, on sait bien que les femmes musulmanes font face à des abus si elles choisissent des époux désapprouvés par leur communauté ! Le message crypté est plutôt que la ville de Rotterdam encourage tous les Farid et Ahmed à épouser des  Marina ou  des Anneleen.

 241 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Antiislam bonsoir
    Dans la réalité des faits, les mariages mixtes sont rares. Ces gens vont plutôt chercher au bled le ou la conjoint-e, de façon à faire bénéficier la belle famille du « regroupement allocataire » par la suite. D’où l’effet démultiplicateur pour la démographie : + ~90000/an pour la France selon Eric Zemmour, en sus de toutes les autres « importations »..
    La recherche s’effectue soit à partir d’anciennes connaissances au bled, soit via les agences matrimoniales spécialisées « entre musulmans », particularité interdite pour les autres religions …
    Quant à la « mécréante »du mariage mixte, elle connaîtra le même le sort que celui de la fatma, à de rares exceptions près.
    C’est la raison principale de l’absence de brassage en Algérie qui aurait pu devenir un Brésil bis …
    Et, il en sera de même ici en France ! (à moins de se convertir en masse …)

  2. Et ici la campagne de pub pour le film borat retiree des bus ratp parce que borat porte une bague marquee Allah .

  3. Bonjour Christian Jour,
    Ne désespérez pas !!!!
    C’est quand on se relève que notre dignité imprime les consciences. Hors de question de baisser les bras. Nous ne cèderons rien à cette secte. Tous ensemble faisons bloc sans défaillir. J’ai confiance en les patriotes, La démocratie doit se nourrir de notre détermination. J’ai confiance en vous tous, je ne doute pas que les Français d’aujourd’hui puiseront dans leur ADN la résistance de leurs aïeux.
    La démocratie et la laïcité demandent des sacrifices; nous les lui fourniront.
    Amitiés patriotiques.

  4. Bonjour,
    Pour la photo, c’est plus simple et plus direct que ça.
    Il est interdit, par la charia, à une femme musulmane, une voilée donc, d’épouser un mécréant.
    Une femme mécréante peut, sans problèmes, épouser un musulman.
    Pour l’islam, qui n’est que rapport de force, c’est la conquête d’un ventre mécréant.
    Cette affiche est donc de la pure propagande totalitaire.

  5. LE SEXE EN ISLAM tout un poème !!! interdit de faire l’amour sous un arbre fruitier sur un toit sous la lune….remerciements à Allah après l’éjaculation,…. bref même au niveau du cul ils ont tarés.

  6. …………….Rotterdam, « laboratoire de l’intégration » : voici de quoi est capable un maire marocain pour islamiser sa ville…………..? ?
    / / /
    la fille sur la photo n’est pas la fille du maire, il a des idées absolument différentes.
    L’article aurait également pu inclure 2 déclarations anti-intégration du maire MOSLIM de Rotterdam.
    1) Il a dit une fois dans les médias que ses 2
    filles ne doivent JAMAIS épouser un non-musulman.
    2) Il n’y a pas si longtemps, il a déclaré à un journal de Rotterdam (à propos de l’Islam!) «Toutes les bon musulmans est un petit peu
    SALAFIST.
    / / /
    Ferait-il takyjah.
    Aucun musulman ne peut faire confiance, en particulier dans le service gouvernemental.
    Ancien résident de Rotterdam, vit maintenant heureux dans la camopagne française.

  7. de même qu’une femme musulmane n’a pas le droit d’embrasser un homme dans la rue ni même de lui tenir la main ! ( rappelez vous Marin) ! du grand n’importe quoi !

  8. L’islam est un cancer et l’Europe le découvre seulement maintenant quand les muzzs trop nombreux découvrent leur véritable personnalité quand il y a des mosquées partout, quand il y a des enclaves muzzs un peu partout, seulement maintenant c’est trop tard pour les virer et l’Europe s’aperçois maintenant que ces dégénérés nous font la guerre. Trop tard, c’est avant qu’il fallait réagir, maintenant il va falloir sauver sa peau et celle de nos enfants. C’est pas quand on a chier au froc qu’il faut serrer les fesses, c’est avant.

  9. Il n y a plus rien a prouve Nous devons expulcer en masse .pour chaque faux pas chatte non respect de la loi expulsion immédiate de toute la famille il y a comme comme ça qu’on va s’en sortir il y en a trop chez nous si il faut de l’immigration nous avons assez de pays non musulman .Si nous avons besoin éventuellement , acceuillir des chretien d orient qui EUX sont vraiment en danger de mort. des chrétiens qui sont martyrisé dans les pays musulmans et que nous avons abandonne

  10. Manipulation !!! si ce « BLOND  » est « VRAI  » blond » je veux bien être circoncis !! regardez bien la photo !! de plus, quelle est la voilée, qui elle est une vraie musulmane…. aurait eue le courage de faire cette photo !! Si les Vikings ressemblent a ça maintenant ils ont bien dégénérés la race !!!

Les commentaires sont fermés.