Dès ce soir, minuit, je tire sur ceux qui violeront le couvre-feu… (video)

Publié le 17 octobre 2020 - par - 5 commentaires

 

C’est donc la guerre, et le troisième couvre-feu en moins d’un siècle, après celui de 1940 et celui de 1961. L’argument développé pour justifier cet acte liberticide serait qu’il ne faut pas que la progression de la pandémie sature les hôpitaux. Mais ceuxs-ci étaient déjà saturés, comme le montre cette vidéo, en 2016, 2017, 2018 et 2019, alors qu’il n’y avait pas de Covid !

En attendant, à la guerre comme à la guerre, et feu à volonté sur les ennemis qui violeraient le couvre-feu de Macron !

Print Friendly, PDF & Email

5 réponses à “Dès ce soir, minuit, je tire sur ceux qui violeront le couvre-feu… (video)”

  1. Avatar angoulafre dit :

    J’ai attendu, en vain que les sirènes sonnent pour nous faire planquer à l’abri des bombes…. mais, suis-je bête, aucun abri n’est préparé….
    Comment voulez vous qu’il fassent autre chose que la « merde » habituelle?, vu que nous avons un gouvernementeur de lobotomisés de naissance.

  2. Avatar Jean paul dit :

    Bravo ,mais vous allez avoir du boulot, car toutes nos citées colorées de France , resteront animées ,celles ci sont sous haute protection réserves de chasse .

  3. Avatar R.E.D. dit :

    J’ai connu le couvre feu en Nouvelle Calédonie pendant les evennements de 1984. Mitran a envoyé les CRS, et les gendarmes mobiles contre les gens qui voulaient rester français.
    Les rues de Nouméa vidées des 20 heure au début et 22 ensuite . je ne me rappelle plus très bien. cinémas, restaurants, boites de nuit
    belles de nuit , etc etc ruinés . Au motif de nous protéger des attentats des indépendantistes canaque . Cela ne les a pas empêchés de bruler courageusement les fermes isolées en brousse .Les FDO nous ont empêché de porter secours a ces personnes persécutées et assassinées .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire Aussi