Monuments historiques : allez en Bretagne voir les sculptures de l’abbé Fouret et l’île qui appartint à Ferré

Publié le 16 octobre 2020 - par - 3 commentaires

Depuis un mois, en milieu de semaine, notre ami Claude nous gratifie de balades à la  découverte de nos monuments, des connus, des inconnus, qui nous font vibrer et qui nous redonnent espoir et courage. Oui notre histoire, notre France, nos monuments sont si beaux, si riches… que l’on ne peut pas baisser les bras et abandonner la lutte en renonçant à ce que nous sommes, à ce que nous aimons.

Et puis, allez vous promener, prenez possession de nos richesses… pendant qu’il est temps encore !

Merci à vous tous de lui donner un coup de main et de nous proposer vous aussi le plus souvent possible la visite de monuments que vous aimez, que vous connaissez (n’oubliez pas aussi de nous envoyer de quoi enrichir nos « adresses gourmandes », nos rubriques musique et cinéma... ) [email protected]

Christine Tasin

 

Aujourd’hui, vous aurez droit à une petite balade (8 km ) entre deux patelins proches de St Malo et de Cancale.
Et ça se terminera par une ballade de Léo Ferré !

1 – Rothéneuf, d’abord ....

On peut y voir des sculptures faites sur des rochers.



C’est de  » l’art naïf « , ou de  » l’art brut « , comme aimait à l’appeler Dubuffet.Un peu comme le Palais du Facteur Cheval dans la Drôme ou la Maison Picassiette à Chartres.
Mais à la différence des deux exemples ci-dessus, le sculpteur n’était ni facteur ni cantonnier, mais…  curé !



En effet, c’est l’abbé Fouré qui a passé plus de 10 ans de sa vie à sculpter plus de 300 statues sur les rochers granitiques de la côte, de fin 1894 à 1907.

Il va sculpter plus de 300 statues sur ces  rochers granitiques surplombant la mer et crée de nombreuses sculptures en bois dans sa maison du bourg appelée « Haute Folie », « Hermitage de Rothéneuf » ou « Maison de l’Ermite » et également connue plus tard sous le nom de « Musée Bois » ou « Maison de l’Ermitage » 





2 – Puis un p’tit tour à Saint Coulomb …

C’est la commune qui jouxte Rothéneuf.
Dans cette commune, l’ Île du Guesclin, avec son fort datant de 1026, qui fut plus tard reconstruit par Vauban.



Passons maintenant à la ballade…

Cette île à un temps appartenu à Léo Ferré. 
C’est là qu’il a notamment composé une de ses plus belles chansons ( selon moi ) :  » la mémoire et la mer  » qui y fait clairement référence.

Regardez ( et écoutez ! ) l’ Île du Guesclin et l’anse du Guesclin qui l’entoure dans cette vidéo qu’accompagne la voix de Léo Ferré chantant  » la mémoire et la mer « .




Print Friendly, PDF & Email

3 réponses à “Monuments historiques : allez en Bretagne voir les sculptures de l’abbé Fouret et l’île qui appartint à Ferré”

  1. Avatar Christian Jour dit :

    Super, merci, je ne connaissais pas. En effet ça vaut le détour.

  2. Avatar louineau dit :

    je connais ca vaut pas le coup et c est trés dangeureux l entré est payante

  3. Avatar claude t.a.l dit :

    Pour Louineau,

    On aime ou on n’aime pas ….

    Dangereux ? Pas plus qu’un chemin de douanier.
    Prix d’entrée : 3 € ! ( qui servent à entretenir le site, notamment un sentier qui chemine entre les statues afin de ne pas les piétiner )

    Pour aller sur la plage du Guesclin, y’a pas de danger et c’est gratos.

    claude

Lire Aussi