Vote en Nouvelle-Calédonie : oui ou non à l’indépendance ?

Publié le 4 octobre 2020 - par - 6 commentaires

C’est  dimanche que la Nouvelle-Calédonie vote pour la seconde fois, afin de choisir entre la France et l’indépendance.

Un scrutin qui ne passionne pas les foules en  métropole, tant ce  “caillou du Pacifique Sud”, situé à 18 000  kilomètres de Paris, n’intéresse personne.

Il faut dire que depuis les tragiques évènements des années 80, la situation s’est largement calmée sur l’île, avec les Accords de Matignon de 1988 et ceux de Nouméa en 1998.

Combien de Français savent que cette terre lointaine, de 400 km de long sur 50 de large, est  française depuis 1853 ?

Qui se souvient de la période de quasi-guerre civile qui a  frappé  l’île dans les années 80 ?

Qui se souvient de l’attaque sanglante d’une gendarmerie par les Kanaks en 1988, et de la prise d’otages qui s’ensuivit ?

Qui se souvient du violent assaut de la grotte d’Ouvéa, ordonné par Jacques Chirac afin de libérer les otages, et au cours duquel deux militaires et dix-neuf Kanaks furent tués ?

Qui se souvient de Jean-Marie Tjibaou, leader indépendantiste, tué en 1989 par un autre Kanak, hostile aux Accords de Matignon ?

Qui se souvient d’Éloi Machoro, autre indépendantiste, abattu par le GIGN  en 1985 ?

Tous ces évènements lointains sont ignorés de la majorité des Français et même des politiques, qui découvrent le dossier en prenant leurs fonctions.

Ce sont donc 180 000 électeurs qui vont se prononcer dimanche pour ou contre l’indépendance.

Un premier scrutin, en 2018, avait  dit “non” à l’indépendance  avec 56,7 % des suffrages.

Demain, si le non l’emporte à nouveau, un troisième vote sera possible dans les deux ans, tel que prévu par les Accords de Nouméa.

Aucun sondage n’a été réalisé, ou du moins divulgué.

Il y a deux ans, le FLNKS, le Front indépendantiste kanak, recueillait  43,3 % des voix. La participation était de 80 %, ce qui prouve que l’enjeu  est vital, aussi bien pour les Kanaks que pour les “Caldoches”.

Les “Loyalistes”, favorables au maintien dans la République, espèrent  rafler la mise. Le Parti travailliste mise sur le “oui” pour en finir avec la “période coloniale”.

Pas question de jouer les devins.

En 2018, le Parti travailliste prônait l’abstention massive. Aujourd’hui, c’est le contraire, il appelle à une participation massive. Et il y a 6 000 électeurs de plus, nés sur l’île.

La Nouvelle-Calédonie jouit déjà d’une très large autonomie.

Elle a son propre gouvernement, son Assemblée législative, son Sénat, son droit du travail  et sa fiscalité.

Tout le reste, monnaie, diplomatie, justice, police, armée, relève de  l’autorité de l’État français. De plus, cette collectivité bénéficie de larges transferts financiers venus de métropole.

Au plan économique, le nickel, longtemps richesse essentielle du territoire, ne représente plus que 5 à 6 % du PIB, alors que les transferts financiers en représentent 16 %.

Cela dit, le PIB par habitant est très supérieur à celui des autres territoires ultra-marins. Environ 30 000 euros par habitant, soit le même niveau que la métropole, hors Île-de-France.

https://www.latribune.fr/economie/france/nouvelle-caledonie-cinq-chiffres-a-savoir-sur-une-economie-fragile-796208.html

C’est 8 fois le PIB des îles Fidji, 17 fois celui du Vanuatu et 30 fois celui de la Papouasie Nouvelle-Guinée !

Les électeurs  indépendantistes sont-ils conscients de ces chiffres ? Non.

À part un siège à l’Onu, on voit mal ce que le peuple gagnerait avec l’indépendance.

Seule une poignée de nantis se répartiraient  les postes de ministres et d’ambassadeurs sur le dos du peuple ruiné.

On a vu cela avec la dislocation de notre empire colonial.

L’Afrique est trente fois plus pauvre que l’Asie, alors qu’elle était plus riche en 1960.

Mais les peuples sont nés, depuis la nuit des temps, pour être manipulés et exploités par une poignée de prédateurs.

Verdict aujourd’hui

https://ripostelaique.com/vote-en-nouvelle-caledonie-oui-ou-non-a-lindependance.html

Print Friendly, PDF & Email

6 réponses à “Vote en Nouvelle-Calédonie : oui ou non à l’indépendance ?”

  1. Avatar Christian Jour dit :

    Si ils prennent leur indépendance, il faut leur couper les allocs. Et oui après qu’ils se démerdent.

  2. Avatar durandurand dit :

    bonjour Christian Jour , d’accord avec vous ,la chose qu’ils ne savent pas nos ennemis les Chinois surveillent attentivement cette élection , quel bonheur pour les Chinois d’ s’emparer ou plus exactement de contrôler l’extraction du nickel et de bien d’autres ressources , tout bénef pour le PCC si les calédoniens votent pour l’indépendance , si c’est le cas les calédoniens regrettons bien vite d’avoir quitter le girond de la ripoublique et de se retrouver sous le joug du parti communiste chinois , et grand leur fasse !

  3. Avatar Alexcendre62 dit :

    Faire des référendums jusqu’à avoir ce que l’on veut nous sommes là devant un chef d’œuvre de la démocratie avec la précaution que les français arrivés après 1994 ne sont pas autorisés a voté . Devinez qui de ceux qui ont instauré cette dernière règle et bien ceux qui sont pour le vote des étrangers dans leur propre pays c’est a dire la France .Oui durandurand les chinois rigolent , devant notre très grande diplomatie faite par nos imbéciles grassement payés qui la mette en œuvre , oui les chinois attendent leur heure pour faire main basse sur le cailloux .Et ces cons de kanaks se font manipuler sans se renseigner le moins du monde sur ce qui s’est passé dans nos anciennes colonies après leur indépendance . Nous ne pouvons tout dire mais je ne serais pas étonné que les chinois n’ont pas déjà commencé de façon intensive le graissage de pattes de certains chefs coutumiers au nez et a la barbe des autorité locales comme ce fut le cas ailleurs . Pour moi la France a déjà donné l’indépendance elle s’est simplement donné la forme et le temps pour ne pas perdre la face le porteur de valises Rocard a bien travaille en finesse , d’ailleurs c’est pour ça qu’ils se sont calmés aussi vite ( la droite le sait ) . Courage aux citoyens de Nouvelle Calédonie dans les années qui arrivent vous allez en avoir besoin , en disant ça je revois ces gens en pleurs sur le bateau quittant l’ Algérie en 1962 ces images ne m’ont jamais quitté durant toute ma vie .

  4. Avatar Zoreil 1945 dit :

    Alexcendre, vous avez tout à fait raison ..!! Les chinois , qui sont déjà en train de piller le Vanuatu, ont l’oeil rivé sur le territoire et ses richesses. Ils n’auront qu’un saut de puce à faire pour y débarquer . Mais ce qui pourrait être plus grave, c’est que l’Australie, la Nle Zélande et les USA (qui ont construit une base près de Darwin) risquent de ne pas du tout apprécier ce genre d’extension chinoise.. Cela pourrait entraîner un grave conflit avec la Nle Calédonie prise pour cible..! Est-ce que les Indépendantistes qui fricotent avec les chinois qui les manipulent ont pensé à ça ? Je ne crois pas… Heureusement, c’est le NON qui est passé… C’est 2 ans de gagné…Il y en a qui ont besoin de bien réfléchir à çà …!!!

  5. Avatar R.E.D. dit :

    Monsieur Jour votre commentaire me laisse complètement abasourdi . Comment peut on être con a ce point . Il y a 50 ans je suis resté en N.C. j’ai travaillé dur sur mine , dans le bâtiment, pour finir avec une petite retraite de technicien Telecom. Je n’ai jamais touché un sou de quelque aide qu’elle soit . nos salaires étaient sur le code du travail local . ALors vos réflexions sur les allocs vous pouvez vous les fourrer .Ma femme 40ans sur le territoire avec une pause qui lui vaut la non inscription sur la liste électorale spéciale; investie dans le commerce achat maison , paiement impôts ,taxes diverse . vous oubliez bien vite ceux qui ont fait le pays; Nickel, tourisme, élevage agriculture. Les rêves d’or ,eldorado pas ici.
    a part quelques hommes d’affaires , de gens super intelligents ou capables de travailler 15h/jour ont comme partout dans le monde bien gagné leur vie .
    je ne vous salue point .

  6. Avatar Dorylée dit :

    Il en va ainsi des référendums en France : on les rejoue jusqu’à obtenir le résultat qu’on en attend. Quand il faut aller vite, on réuni le Congrès à Versailles qui chie sur le peuple qui l’a élu. C’est la démocratie française socialiste en marche. Et le bon peuple respectueux des  » valeurs de la République  » livrées avec la vaseline, réélit les même crevures à chaque fois pour faire barrage au Rassemblement National. Alea jacta est.

Lire Aussi