Les bateaux pirate de migrants ont leur base opérationnelle en Espagne, à Valence, grâce à Monica Oltra

Publié le 8 septembre 2020 - par - 13 commentaires

Le comportement « exemplaire » des trafiquants de migrants…

La meute des bateaux corsaires de migrants a sa base opérationnelle en Espagne, dans le port de Burriana grâce à la complaisance ou plutôt complicité de la vice-Présidente de la région de Valence, une certaine Monica Oltra. Intéressant,  le comportement de tous les « idéalistes » d’ONG (organisations non gouvernementales et donc mafieuses) au service de causes « humanitaires ». Le « philanthrope »Soros doit sûrement apprécier leur sage gestion de ses deniers et la générosité de la région de Valence en soutien à sa mission de « sauvetage ». Et l’imam François, lui, leurs « vœux de pauvreté et simplicité ». Sans parler de Sainte Greta qui doit sûrement rêver de venir y faire du bénévolat pour les aider dans leur gestion des déchets générés par ces ordures. La mission de ces bateaux pirates est double : amener un maximum de migrants en Italie et abattre à tout prix le dangereux trouble fête Salvini comme l’a ouvertement déclaré Pia Klempt, le capitaine de l’un de ces nouveaux navires corsaires allemands. Voici le portrait de cette nouvelle héroïne (camée ?) :

https://www.moustique.be/23986/une-capitaine-de-bateau-allemande-risque-20-ans-de-prison-pour-avoir-sauve-des-migrants

 

Voici le lien d’un l’article original en italien et la traduction de gigobleu qui suit :

https://www.ilgiornale.it/news/mondo/burriana-porto-dove-ong-non-rispettano-regole-1888160.html

 

Voici le port franc des ONG: à partir d’ici commence l’assaut contre l’Italie

La base opérationnelle des principales ONG se trouve à Burriana. Un permis spécial leur permet de ne pas payer de commissions. De là, ils organisent des missions pour amener des migrants en Italie

Martina Piumatti -lun, 07/09/2020 – 09:58

Ils hivernent tous à Burriana . Les quatre navires humanitaires Alan Kurdi, Open Arms, Sea Wacht 4 et Louise Michel ont choisi comme base d’opérations la ville à 60 kilomètres de Valence, devenue aujourd’hui le port des ONG.

Encouragés par le permis spécial accordé par Mónica Oltra, vice-présidente de la Generalitat Valenciana, ils peuvent accoster sans payer de commission. Mais non sans problèmes et plaintes des dockers, comme le rapporte le site d’ information de Castellón : « Ils ne respectent pas les protocoles de sécurité, d’amarrage et de consommation. Les membres d’équipage ne portent pas de masques, ne gardent pas de distances de sécurité, accumulent les ordures sur le quai et consomment de l’eau et de l’électricité » .

Ils sont généralement amarrés à l’embarcadère nord-est, à proximité de la cale sèche du Varaderos Y Talleres del Mediterraneo, occupant une position stratégique pour les opérations de maintenance. Tout est gratuit. Et ils ne paieraient pas un seul euro, même pour la consommation d’eau et d’électricité. Selon des sources de l’environnement portuaire, entendues par le site d’information espagnol, ils sont légalement connectés à un point de collecte d’eau, dont ils devraient payer le coût et le plus souvent ils accostent également aux môles du port sans payer. Mais pas seulement. Comme la consommation d’électricité augmente lors de la réparation des machines électriques, elles ont souvent provoqué des perturbations de l’approvisionnement en électricité dans le reste du port. Un autre problème, également dénoncé par les utilisateurs du port, est la dégradation des quais où les sacs à ordures alternent avec des déchets de barbecues, des outils, des chutes de bois, des pots de peinture et des solvants inflammables. Avec des problèmes de sécurité pas indifférents compte tenu de la présence de machines capables de les faire exploser. Il n’y a pas non plus de pénurie de tables et de chaises accumulées en vrac et utilisées au besoin pendant le temps libre.

Mais le séjour des navires des ONG dans le port de Burriana pourrait également poser d’autres problèmes de sécurité . Étant de gros bateaux, ils nécessitent des compétences professionnelles spécifiques pour les manœuvres. Cependant, pendant l’hivernage, ils n’ont pas toujours leur équipage professionnel fixé à bord qui est souvent remplacé par du personnel bénévole sans formation. Avec le risque qu’en cas d’incendie ou de forte tempête, personne ne puisse les déplacer ou les fixer au mouillage…

Traduction de Gigobleu pour Résistance républicaine

Print Friendly, PDF & Email

13 réponses à “Les bateaux pirate de migrants ont leur base opérationnelle en Espagne, à Valence, grâce à Monica Oltra”

  1. Avatar Christian Jour dit :

    Envoyez ces bateaux, véritable foyer de délinquants assassins, par le fond, et la paix reviendra.

  2. Avatar denise dit :

    une seule personne ! une seule personne Monica Oltra , se permet de destabiliser plusieurs Etats plusieurs pays..comme le bourgmestre de Mollenbek en Belgique, le père de l’actuelle bourgmestre qui a permit la formation de tous ou presque, des djihadistes qui ont perpétré les attentats en France, notamment en 2015 !!
    On comprend mieux comment des criminels, peuvent facilement s’imposer sans opposition aucune !

  3. Avatar cachou dit :

    Excellent article bien documenté comme d’hab avec mon ami Gigobleu.
    Nous sommes en pleine guerre sous une apparence de démocratie.
    Mais un des deux participants n’est pas commun. Il s’appelle l’indifférence-desinformation.
    Cette guerre oppose les patriotes à son adversaire, l’indifférence-desinformation. Ces derniers ont le pouvoir en Europe et presque dans tous ses pays.
    Ils ont gagné de très nombreuses batailles et sont en passe de gagner la guerre.
    L’Europe islamisée, désinformation comprendra l’immensité de son erreur. Juste avant d’avoir la gorge tranchée s’il ne se soumettra pas complètement à l’islam.

  4. Avatar sitting bull dit :

    faut envoyer un sous marin et le tour est joué , bonjour les poissons

  5. Avatar Christophe L dit :

    La guerre est ouverte depuis 2015 sur le sol national, la réponse : des bougies et des nounours.. comprenez que pour le colon afro maghrébin musulman la France c’est open bar, alors que nos soldats tombent au Mali pour rien.. c’est pathétique.

    Comme disait Jean-Marie Le Pen dans l’heure de vérité en 84 : « les socialistes aiment déclarer la guerre mais ce sont les patriotes de droite qui la font »
    📯⚔️🇫🇷⚰️🧳

  6. Avatar zipo dit :

    Bref il va falloir les couler ,pour cela nous sommes équipés NON!

  7. Avatar Dorylée dit :

    Pour nos nageurs, une promenade de santé…

  8. Avatar gyfal dit :

    Bons baisers du rainbow warrior.
    Au moins, celui là a coulé…

  9. Avatar Coronel Polako dit :

    envoyer les nageurs de combats de la Armada Espanola, comme le SDEC de Mitterand l’a fait ‘et les a trahi ensuite) avec le rimbow warior, et je pense que la solution sera vite trouvée!

  10. Avatar Adalbert le Grand dit :

    Pour compléter les informations, lire l’ahurissant article du Monde

    (en passant, celui du Moustique belge est un panégyrique tout aussi ahurissant, d’un parti pris absolu, sans aucun recul ni regard critique, où elle est présentée comme une pure héroïne, une sorte de Jeanne d’Arc moderne. De la pure propagande plus digne de Magda Goebbels (présentée comme la femme allemande et aryenne parfaite)).

    https://www.lemonde.fr/international/article/2020/08/27/un-navire-pour-secourir-les-migrants-en-mediterranee-le-dernier-projet-du-street-artiste-banksy_6050136_3210.html?

    Cet article est doublement intéressant : il débute par une photo avantageuse de la fantique Klemp, présentée comme « militante des droits humanitaires »…

    C’est beau comme l’antique… Jeanne d’Arc encore une fois.

    Sauf qu’à la fin de l’article, la vertueuse Klemp s’exprime et explique qu’elle n’en a rien à foutre de l’humanitaire, et que c’est une arme politique pour un agenda gauchiste totalitaire fascistoïde.

    Extrait :

    « Je ne vois pas le sauvetage en mer comme une action humanitaire, mais comme faisant partie d’un combat antifasciste », déclare-t-elle. Les dix membres d’équipage du Louise-Michel se revendiquent tous comme des militants antiracistes et antifascistes prônant un changement politique radical, rapporte le Guardian.

    Selon Lea Reisner, une infirmière chargée des opérations de secours à bord, le projet est « d’abord anarchiste, puisqu’il entend défendre la convergence des luttes pour la justice sociale, dont les droits des femmes et des LGBTIQ, l’égalité raciale, les droits des migrants, la défense de l’environnement et les droits des animaux ».

    Et, « puisqu’il s’agit d’un projet féministe, seules les membres d’équipage féminins sont autorisés à s’exprimer au nom du Louise-Michel », souligne le Guardian. Pour Claire Faggianelli, autre participante au projet, il s’agit de « réveiller les consciences européennes (…). Réveillez-vous ! ».

    ____

    Voilà les activistes factieux que la propagande des médias de gauche nous présente comme des merveilleux humanitaires uniquement animés de nobles sentiments d’entraide, de partage, de secours, de solidarité et toute cette logomachie mièvre destinée à enfumer et faire pleurer dans les chaumières.

    La preuve qu’ils n’en ont rien à ch.. c’est bien leur désinvolture et leur comportement irrespectueux de tout, leurs ordures qu’ils jettent n’importe où tel que décrit dans l’article.

    En fait, ils déversent les migrants dans les ports Européens de la même façon qu’ils y déversent leurs ordures. Il y a une logique à cela : dans les deux cas, leur seul objectif, en bons gauchistes, c’est de foutre la merde et le bordel, et de pourrir la vie des autres.

    Et il y a des crétins pour les encenser et les célébrer! Particulièrement dans le microcosme journalistique, infesté à 95%.

  11. Avatar denise dit :

    les soldats ne tombent pas pour rien au Mali, c’est mon avis, le problème se pose des autres pays qui n’agissent pas et n’envoient pas leur armée..il parait qu’ils « reprocheraient  » à la France que : c’est leur guerre coloniale, qu’ils se débrouillent !! un journaliste a répondu que ce n’est pas le sujet, les autres pays européens ont eux aussi subit les attentats du djihadisme!! Aujourd’hui se pose la question de continuer à s’enliser ou de rentrer ! je ne suis pas spécialiste mais si les autres pays restent en dehors, il faut faire mine de partir..et puis il faut en toute logique renvoyer les maliens qui arrivent en France, pendant la guerre en 40 même des gamins de 17 ans étaient enrolés !! pour cette raison précise, -faut pas pousser – il faudrait donc se retirer !

  12. Avatar Jolly Rodgers dit :

    lorsque j’ai vus la photo , j’ai cru a un navire de la gay pride . putain même les espagnols tombent dans le délire immigrationiste . qu’attendent les gars de VOX pour aller dérouiller cette racaille ?

  13. Avatar durandurand dit :

    Quelques torpilles envoyées sur ces putains de rafiots , les envoyer par le fond ,fini leurs commerces de clandestins par voie de mer . Et toutes ces grognasses anarchistes leurs mettent une bonne volée de bois vert .

Lire Aussi