Ils ont menti et mentent encore sur les chiffres des morts du Covid, qui doivent être revus à la baisse !

.

Non seulement les chiffres officiels ne montrent pas une mortalité particulière en 2020 mais on se doute que nombre de morts imputés au Covid  ne lui doivent rien en réalité, manipulation oblige. Certains, néanmoins, ont le courage de dire le vrai..

.

C’est dans l’Angleterre de Boris Johnson que l’aveu est parti en premier.

Nous sommes décidément dans un monde de fous.

On découvre que si vous avez été testé positif au Covid il y a 6 mois et que vous mourez demain de vieillesse ou de crise cardiaque… cette mort sera imputée au Covid ! Cela se passe en Angleterre mais il est plus que probable que les tarés aux manettes font le même genre de décompte dans tous les pays. Que voulez-vous, il faut bien justifier le port du masque et le vaccin à venir…

L’article ci-dessous date d’il y a un mois…

Coronavirus : une possible surestimation du nombre de morts en Angleterre

Une étude de l’université d’Oxford soulève la possibilité d’une « anomalie statistique » dans la manière d’établir le bilan du nombre de morts.

e bilan du Covid-19 en Angleterre, qui se chiffre à quelque 45 000 morts, serait-il à revoir à la baisse ? C’est la question que soulève une étude de l’université d’Oxford, qui a mis en évidence une possible surévaluation du nombre de victimes du nouveau coronavirus hors milieu hospitalier en Angleterre.

Avec 45 000 morts, le Royaume-Uni est le pays le plus durement touché en Europe par le nouveau coronavirus, et la gestion de la crise par le gouvernement conservateur de Boris Johnson est vertement critiquée. Le lièvre a été levé par l’université d’Oxford, dans une étude intitulée « Pourquoi personne ne peut jamais guérir du Covid-19 en Angleterre – une anomalie statistique ».

Lire aussi Nicolas Baverez – Sous le Covid-19, le Brexit

« La date du résultat du test Covid » au centre des interrogations

Selon la méthode utilisée par les autorités sanitaires anglaises (Public Health England), « un patient qui a été testé positif, mais a été soigné avec succès et a pu quitter l’hôpital, sera compté comme mort du Covid même s’il a eu une attaque cardiaque ou s’est fait écraser par un bus trois mois plus tard ». Quand un patient meurt, le registre central du NHS, le service public de santé britannique, est averti. La liste de tous les cas confirmés est passée en revue chaque jour pour vérifier si des patients sont morts. Si bien qu’il semble que Public Health England (PHE) vérifie régulièrement la liste des personnes qui ont un jour ou l’autre été testées positives pour voir s’ils sont toujours en vie.

« PHE ne semble pas tenir compte de la date du résultat du test Covid, ni du fait que la personne ait été soignée avec succès et soit sortie de l’hôpital. Toute personne qui a été testée positive au Covid, mais qui est décédée par la suite, qu’elle qu’en soit la cause, est incluse dans les chiffres des décès Covid de PHE », soulève l’étude. Elle souligne qu’il est temps de « réparer cette erreur statistique qui conduit à une surexagération des décès associés au Covid » et propose de retenir les décès hors milieu hospitalier qui surviendraient dans les 21 jours d’un test positif. Les auteurs de la publication soulignent néanmoins qu’elle n’a pas fait l’objet d’une évaluation par un comité de lecture.

Le ministre de la Santé, Matt Hancock, a ainsi demandé vendredi à Public Health England de « procéder à un examen urgent de la manière dont les statistiques des décès sont rapportées afin d’apporter plus de clarté sur le nombre de décès liés au Covid-19 ». « Bien que cela puisse paraître simple, il n’y a pas de méthode agréée par l’OMS pour compter le nombre de morts du Covid-19 », a réagi Susan Hopkins, une responsable de PHE. « Nous devons nous rappeler qu’il s’agit d’une infection nouvelle et émergente et qu’il y a de plus en plus de preuves de problèmes de santé à long terme chez certaines personnes qui ont été affectées », a-t-elle ajouté, estimant toutefois « le moment venu pour revoir comment sont calculés les morts ».

https://www.lepoint.fr/sante/coronavirus-une-possible-surestimation-du-nombre-de-morts-en-angleterre-17-07-2020-2384628_40.php

.

 129 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Il faut bien faire croire aux « sans rien entre les oreilles » que Si bête avait raison de mettre son masque sur la tête, pour se faire passer pour une Bigoudaine.

  2. Est-il bien certain que le chef des tas n’ait pas réinventé le décret Royal? Le décret qui permet chaque jour d’assurer le gueuleton perso.

  3. Ils nous balancent des produits chimiques dans le ciel,la théorie complotiste des chemtrails ne dénoncent que les fumées blanches,le but étant de nous détourner du vrai problème,pas besoin de fumée pour balancer de la merde! La base des rumeurs de complots est de nous détourner des vraies questions. On respire des pesticides à longueur de temps sans notre consentement DANS QUEL BUT? Quelle est sa composition réelle? ,à quoi bon l’utilité des masques dans ces conditions. Ci joint un document officiel ,à partager en MASSE :

    https://1fichier.com/?rszbb4iuyd6kv3bn6zl5

    Document officiel (traduction):

    • Durandurand je suis sceptique sur ce document… il y a beau temps qu’il n’y a plus de décret royal en France.. on n’a aucune source, aucun texte juste des affirmations « document officiel »…

  4. Bonjour un régime totalitaire ment et mentira toujours, le nôtre est le digne descendant de celui de Vichy , autre époque ,mais toujours les mêmes méthodes de répressions , harcèlement et neutralisation de la résistance , automne 2020 sera inscrit dans nos livres d’histoire. Non pas pour le covid qui anéantira une bonne partie du peuple, mais pour inevitable conflit civil ethnique et religieux où seuls les combattants survivront, les naïfs ,et pacifistes de tous bords seront les premiers a disparaître face aux hordes de sauvages envahisseurs qui souillent notre nation.

  5. j ai peur… pas du covid mais des DICTATEURS qui nous gouvernent Je vais partir me cacher en pleine nature je refuse le masque et le vaccin …..

  6. Pareil partout! Ils sont fous ces mondialistes! Ce qui est clair maintenant c’est qui est dans quel camp…

    Ici, au Québec, le gouvernement a interdit les autopsies pour s’assurer que le stratagème se poursuive.
    Tous au bûcher! Quant à moi.

  7. Cette vidéo est apparu il y a 1 heures sur YOUTUBE (phoenix sinhopsy TV, vaccination forcée des militaires et des forces de l’ordres,) vidéos très intéressantes à regarder impérativement,

Les commentaires sont fermés.