Aux armes, citoyens !

.

Ayant pris un peu de recul ces dernières semaines, je suis arrivé à la conclusion que Macron et ses séides ont mis en place une stratégie implacable s’articulant autour de trois axes :

L’enfumage : étouffer les vrais débats en lançant ou encourageant des sujets bien polémiques pour diviser les Français.

Qu’il s’agisse de la limitation à 80km/h, de la PMA, de l’hydroxychloroquine, de l’écriture inclusive, des délires néo-féministes, de l’imposture carbone ou de rebaptiser nos collèges, c’est toujours la même chose. Le but recherché est de saturer l’espace médiatique pour escamoter totalement les sujets les plus graves : mondialisation et islamisation.

Cette stratégie du chiffon rouge marche à tous les coups. Il suffit de voir les débats enflammés des internautes sur des sujets souvent très secondaires, comme l’interdiction de la chasse à la glu.

De grâce, chers amis :ne tombez pas dans le piège ! Ne dispersez pas vos énergies en vaines polémiques.

Restez concentrés sur l’essentiel.

 

2- L’arrosage : calmer la grogne montante en distribuant des centaines de milliards inconsidérément.

 

Macron joue aujourd’hui au pompier voire au Père Noël avec l’argent qu’il vole en fait aux contribuables de demain, c’est-à-dire à vous.

 

3- La promotion d’une dictature sanitaire. Je suis consterné de voir les foules moutonnières se balader avec un masque, même là où ce n’est pas obligatoire, et les gens vous toiser méchamment si vous avez l’outrecuidance de ne pas faire de même.

 

Le Haut Conseil parle d’une recrudescence de l’épidémie. Ce n’est que foutaise : l’accroissement du nombre de cas ne fait que refléter l’accroissement du nombre de tests. Tout simplement !

C’est du pain bénit pour Macron : les foules apeurées se raccrochent accessoirement à la seule autorité qu’ils connaissent : l’État. Et bizarrement, ils en viennent à penser que finalement nos dirigeants gèrent plutôt bien la crise. Syndrome de Stockholm généralisé ?

En corollaire : interdiction des rassemblements ! Bien pratique à l’aube d’un rentrée qui s’annonçait bouillante sinon.

De grâce, ne soyez pas victime de l’infantilisation quotidienne relayée par les médias, rejoignant ainsi les 62% de Français faisant allégeance au régime !

Ne pas porter un masque est un acte de résistance.

À défaut, si vraiment nécessaire portez-le symboliquement pour échapper à la verbalisation mais n’y fourrez pas le nez ! Et m… à ceux qui vous traitent d’inconscients. La liberté pèse davantage que d’hypothétiques contaminations.

Il est certes important d’abord d’être conscient de la stratégie du pouvoir, de l’expliquer largement autour de vous et de recentrer l’attention sur les deux fléaux qui nous menacent : ISLAM et MONDIALISATION.

.

Il est aussi important de prendre les mesures pour se protéger, à titre individuel.

Puisque l’État ne fait rien pour contenir la déferlante de l’immigration à dominante islamisée, puisqu’il est dans l’incapacité de protéger les foules (les événements des Grésilles l’ont encore prouvé s’il en était besoin), chacun doit songer à prendre les choses en main pour protéger les siens.

Passez le passer le permis de chasser qui vous permettra de détenir légalement une arme à la maison. Pour quelques centaines d’euros, vous pouvez passer le permis, le valider et acquérir arme et munitions.

Bien sûr, c’est au titre du principe de précaution et purement défensif.

Il n’est pas question d’aller faire un safari dans la mosquée la plus proche façon Christchurch.

La bien-pensance n’attend que ça pour renvoyer dos à dos terroristes musulmans et islamophobes. C’est d’ailleurs étonnant que nos services secrets n’aient pas encore manipulé un fêlé d’extrême-droite pour le pousser à passer à l’acte.

Mais le jour où les hordes barbares déferleront, vous aurez au moins de quoi les accueillir. Même si une pétoire calibre 12 pèse peu en face des armes automatiques proliférant dans nos banlieues.

La loi est faite pour empêcher des FDS de détenir des armes. En revanche, c’est dans l’indifférence générale que celles-ci prolifèrent dans les « quartiers ».

Si des millions de Français s’armaient, ça permettrait peut-être de faire la différence le jour inéluctable où la confrontation aura lieu

7 Commentaires

  1. Bonjour
    Bien que je reste plutôt réservé à propos de la pertinence ou non du masque et du risque épidémiologique (même la plupart des médecins y perdent maintenant leur latin…) je suis tout à fait d’accord avec le fond : tout est bon pour nourrir la politique spectacle qui contribue au divertissement de l’attention du peuple par rapport au danger essentiel qui est l’islamisation par la démographie et la terreur et l’immigration/invasion qui en est le vecteur !
    Notre chérubin manie l' »évènementiel » comme un grand technicien de la com et du marketing … Rappel : médiatisation à outrance du débat préfabriqué et nul en réponse aux demandes des GJ, « show » à Biarritz avec l’atterrissage « inopiné » d’un ministre iranien, du foot avec des banlieusards importés, et, à Beyrouth où il expulse Aoun de son point presse etc…etc… Tout cela dans le but de déclencher un plaisir orgastique à tous ces gavés de TF1, l’A2, arte et autres meRdias fabricants de bienveautants qui s’imaginent que leur foutriquet s’occupe d’eux ….
    Nul par contre en gouvernance puisque transmission de ses pouvoirs à l’UE, à laquelle nous allouerons 80 millards € pour en récupérer 40!!!
    Pour le reste, oui, il faut s’armer. C’est un devoir et cela devrait être un droit vu la profusion d’armes de guerre exhibées, notamment à Dijon, dans leurs « embrouilles » avec les tchétchènes ….Et les « perquises » furent bidons !!! Evidemment 100 crs pour 42 immeubles …
    Le grand Con s’y prenait autrement mieux contre l’OAS…

  2. Les Français, ces grandes gueules qui se disent patriotes derrière le comptoir d’un bistrot, ne sont que des pleutres, car ils se laissent assassiner sans réagir.

  3. Passer le permis de chasse, c’est avoir une arme chez soi, voilà la solution !
    Sans être obligé d’aller tuer des pauvres animaux
    qui n’ont rien demandés,
    mais c’est l’assurance d’être tous armés pour affronter
    l’ennemi islamique qui veut la guerre.

  4. Bonjour , moi même je suis retissant a toutes obligations, je respecte le choix de ceux qui porte le masque ,mais je n’accepte pas qu’on puisse me l’imposer, je comprend la réaction de ceux qui refusent de le porter moi même je réagis mechament si on m’interpelle pour m’obliger a le porter, ce jour j’ai sanctionné un gros con qui a demandé a une commerçante d’appeler la milice pour me verbaliser,ce gros con de soumis mangera à la paille pendant des mois. Cela va dégénéré , que les gens s’occupe de leur statut et évite de faire les lâches collabos, notre pays est a agonie ,au seuil de sa mort un rien declanchera acte final d’un sanglant conflit civil .

  5. il va falloir sérieusement y penser car ces racailles sont toutes armées et avec du lourd

  6. bonjour ,
    très bonne analyse de la situation . je suis entièrement d’accord avec vous . rien a ajouter !
    bien a vous

Les commentaires sont fermés.