L’université de Géorgie  conseille aux étudiants  de « porter un masque pendant les rapports sexuels »

Les dégénérés Publié le 13 août 2020 - par - 7 commentaires

Equipe sportive des Cheerleaders de l’Université de Géorgie 2019-2020 (site web)

Incroyable mais vrai : l’université de Géorgie s’est mise dans l’embarras en publiant sur son site web consacré à la santé un guide conseillant aux étudiants de « porter un masque facial pendant les rapports sexuels ».

Le document, intitulé « COVID-19 Considérations », a été diffusé sur le site web du centre de santé de l’université mais a été retiré quelques jours plus tard suite aux réactions, l’information ayant été ridiculisée et critiquée sur les médias sociaux.

« Envisagez de porter un masque facial pendant les rapports sexuels.

Une respiration lourde et des halètements peuvent favoriser la propagation du virus et le port d’un masque peut réduire le risque », indique le guide, qui dit également aux étudiants d’« éviter les baisers » et de « faire preuve de créativité dans les positions sexuelles qui réduisent les contacts face à face ».

L’Université du Maryland, quant à elle, n’est pas d’accord et déclare sur son site web que le port d’un masque « n’est pas susceptible d’empêcher la transmission si l’un des partenaires a le COVID-19 ».

Combien de temps avant que les autorités ne viennent voir dans les chambres à coucher des gens pour s’assurer du respect total des prescriptions relatives au port du  masque ?

Imaginons tout cela avec un masque :

Sur la question des positions,  on pourra utilement  interroger les Anciens :

-18

-Ci-dessus, illustration tirée du « Petit guide du sexe à Pompéi »

-Kamasutra : le guide complet des positions sexuelles

Print Friendly, PDF & Email
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Anne Lauwaert
Anne Lauwaert
il y a 5 mois

ils ont confondu masque covid et capotte anglaise

Wallace
Wallace
il y a 5 mois

Sur que pour le broute minou c’est pas de la tarte!
Pardon, je n’ai pas pu me retenir…

J
J
il y a 5 mois

C’est une blague ? Le virus serait présent que dans les poumons en fait. Et ça se dit universitaire ?

Georges
Georges
il y a 5 mois

Bonjour ,il faut conseiller aussi le port des gants pour éviter tout contact avec la peau …le mieux pour une femme est le port d’un burkini, protection totale du corps. 😂😂 , je pense que certains abuse trop de herbe.. déjà notre élite médicale conseillère de macron fait fort ,mais au USA ils nous battent.

Myriam
Myriam
il y a 5 mois

En Colombie Britannique, au Canada, le site officiel dû gouvernent suggère aux gens de faire l’amour en érigeant un mur…avec un trou. Un glory hole! Je suis tombée en bas de ma chaise quand j’ai vu ça! Y a créatif et créatif!

Coronapocalypse
Coronapocalypse
il y a 5 mois

Eviter d’avoir plusieurs partenaires et la sodomie, puis mettre une capote ?
Ouah, la libération sexuelle vient d’en prendre un coup, là.

Z’ont qu’à carrément imposer la monogamie.
C’était la norme dans le temps il parait, et y avait pas le SIDA.
Mais il y a un risque d’effet secondaire désastreux, concevoir un enfant.
Faudrait pas que le covid foute en l’air ce bon vieux génocide des blancs.

Les filles de 20 piges ont mieux à faire que s’occuper d’un moutard, comme experimenter toutes les pratiques sexuelles à l’université avec plusieurs partenaires différents, puis bosser 20 ans dans un boulot chiant pour payer leurs études en sciences sociales, théorie du genre ou que sais-je ?

Ca doit être pour ça que l’état français permet l’avortement 1h avant la naissance, avec le covid les avorteurs avaient du mal à libérer les gourgandines du fardeau de la maternité.

Lire Aussi