Procès en appel dans une affaire de viol contre une Française…

Publié le 3 août 2020 - par - 25 commentaires

Le procès en appel d’un barbare qui a violé sauvagement une femme parce qu’elle était française a lieu en ce moment.

Cette affaire résume des dizaines d’affaires actuelles.

Tout y est.

La barbarie pure et simple.

La haine anti-française des agresseurs …

La complicité des parents et des juges qui dissimulent des élèments essentiels « pour ne pas pas faire le jeu de … ».

Oui, tout y est :

Evry : un ado violeur récidiviste jugé pour des sévices d’une violence inouïe

En première instance, l’accusé âgé de 17 ans au moment des faits, avait écopé de 30 ans de réclusion. En 2014, avec trois complices, ce meneur avait violé, torturé et humilié une femme sortant de la gare d’Evry-Courcouronnes (Essonne). Le procès en appel s’ouvre ce mercredi.

 

 

« Cette affaire est tellement horrible qu’elle m’a fait pleurer pour la première fois en 23 ans d’exercice. » Sandra Kayem, avocate au barreau d’Evry, s’apprête à défendre à nouveau une jeune femme qui avait été victime d’un viol collectif, de tortures, d’actes de barbarie et de racisme anti-blanc le 30 mars 2014, à la sortie de la gare d’Evry-Courcouronnes (Essonne).

« Ce n’est pas professionnel, mais mes larmes coulaient toutes seules lorsqu’elle m’a raconté le calvaire qu’elle a vécu », avoue l’avocate.


À partir de ce mercredi et jusqu’à vendredi, l’un des auteurs des faits est jugé en appel au tribunal de Melun (Seine-et-Marne).

Âgé de 17 ans au moment de cette attaque, l’excuse de minorité lui avait été retirée par la cour d’assises de l’Essonne

. En récidive et chef de la bande, il avait été condamné à trente ans de prison en 2015.

Ses trois complices, âgés de 13 ans à 15 ans, avaient écopé de cinq à sept ans de prison devant le tribunal. Parmi eux figure le frère du meneur.

Ils seront cités en tant que témoins au procès en appel du principal accusé.

La victime, elle, est « encore dévastée », soupire Sandra Kayem. « Et revoir ses quatre agresseurs sera à nouveau extrêmement éprouvant », devine l’avocate. Sa famille est suivie par des psychiatres et a déménagé pour fuir ces lieux « maudits ».


Car le calvaire que la victime a subi cette nuit-là est insoutenable.

Il est 1 heure du matin et la jeune femme rentre d’une soirée à Paris en RER. Elle arrive à la station Evry-Courcouronnes.

En sortant de la gare, quatre jeunes l’encerclent. Le meneur lui demande son téléphone portable. Les trois autres ont une bombe lacrymogène, un tournevis et un brise-vitre.

Le chef la fouille, lui dérobe des bijoux et commence ses attouchements sexuels.

Puis ils entraînent la jeune femme derrière un talus, la déshabillent tout en la frappant et la violent.

Une personne approche, alors l’accusé rhabille la jeune femme et l’emmène dans le parc des Coquibus.

Là, ils abusent à nouveau d’elle, à tour de rôle et à plusieurs reprises chacun, tout en lui donnant des coups de bâton et en écrasant leurs cigarettes sur elle.

Les tortures, les humiliations et les actes indicibles des quatre hommes, ne font alors que commencer.

Ils ne la relâchent qu’aux environs de 5 heures du matin en la menaçant de mort si elle les dénonce.

Deux automobilistes découvrent la victime errant dans la rue, le visage tuméfié.

Grâce à la vidéosurveillance installée à la gare, les quatre bourreaux sont identifiés et interpellés.

Face aux enquêteurs, cette bande avait avancé des motivations racistes « anti-français », en admettant avoir demandé à la victime ses origines.

À l’époque, le procureur d’Evry avait choisi de dire que ces éléments étaient « faux », car la famille souhaitait « éviter toute récupération politique ».

Mais le meneur avait notamment indiqué en garde à vue : « Quand je sortirai je niquerai la France. »

 

Un complice, avait pour sa part reconnu s’en être pris à cette jeune fille « parce qu’elle est française et qu’il n’aime pas les Françaises ».

Mais je crois que le pire dans toutes ces horreurs, c’est de subir la négation des collabos français, comme cet horrible individu qu’est Eric Fassin.

Il faut voir cette vidéo où l’on ne sait si c’est la méchanceté, la bétise, l’arrogance  de ce malfaisant de premier ordre qui l’emporte.

Il faut savoir que ce Fassin est professeur d’université et qu’il encadre actuellement près d’une dizaine de thèses par an.

Môssieu Fassin fait de « la science » soi-disant …

Quand la décence sera rétablie en France, il faudra que des gens comme ce Fassin rendent, enfin, des comptes (France-Culture aussi au passage):

 

Print Friendly, PDF & Email

25 réponses à “Procès en appel dans une affaire de viol contre une Française…”

  1. François des Groux François des Groux dit :

    Il me semble que les deux frères étaient Turcs…

    Et l’autre tête-à-claques Fassin « le racisme anti-blanc, pour les sciences sociales, n’existe pas… ». Oui, et ceci n’est pas une pipe…

    En France, il n’y a pas plus inutile qu’un sociologue.

    • Antiislam Antiislam dit :

      Bonjour,

      Oui, quelle arrogance du haut de son fanatisme !

      Les sociologues sont omniprésents, leur secteur est numériquement démesuré au CNRS.

      Je n’en vois que quelques uns de vraiment honnêtes : Nathalie Heinich, Gérald Bronner …

  2. Avatar cachou dit :

    Info de notre droit français que le monde entier nous envie et que pratiquement personne ne connaît :
    Une victime de viol ou d’assassinat, ou leurs familles, non plus aucun moyen de recours après le premier jugement. Si ce jugement ne leurs convient pas, ils n’ont que leurs yeux pour pleurer.
    Le violeur où l’assassin a, lui, les possibilités suivantes :
    – le premier jugement. Si celui-ci ne lui convient pas
    – il peut faire appel, étant le seul à pouvoir entamer cette procédure. Si le deuxième jugement ne lui convient pas
    – il peut aller en cassation. Si la procédure de cassation ne lui convient pas
    – il peut aller au tribunal européen qui aura priorité surtout les autres jugement

    Dans ce beau pays France où l’on ne cesse de parler que d’égalité, la justice en donne un magnifique exemple et c’est tout ma grande fierté de vivre dans ce pays.

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      C’est là une information incroyable, Cachou, vous auriez le texte de loi ou un lien ?

      • Avatar cachou dit :

        Bien sûr que j’ai ça en stock !
        L’Institut pour la Justice (dont je suis adhérent et avec lequel j’ai eu l’information) se bat comme un malade pour que les victimes aient les mêmes droits (juste les mêmes droits !) que les assassins. Ça fait 15 ans qu’ils se battent, entre autres, pour cela, et n’ont rien obtenu. Ils pensaient qu’avec Sarko il aurait gain de cause mais Rachita Dati les a envoyés sur les roses en leurs répondant : « Si je donne le droit aux victimes de faire appel, les tribunaux seraient 10 fois plus encombrés ». Sous entendu ces droits accordés aux seuls assassins encombrent déjà les tribunaux, et les victimes…aux chiottes.
        Ils avaient probablement crû que Sarko et sa clique étaient de droite……
        Bon, je dois partir, je vous donne ça dans la journée ou demain au plus tard.

  3. Avatar cachou dit :

    Deux autres exemples de pourriture de la « justice » française devenu copier-coller de la stalinienne.

    Comment être immigré, violer une française mineure, et être acquitté car tu ne connais pas « les codes culturels » de notre pays. Pour connaître le mode d’emploi, clique sur le lien ci-dessous. C’est garanti sans virus, c’est là une page d’un de mes propres sites. A consulter sur un ordinateur de bureau, ce sera plus confortable !
    http://www.les-scandales-des-vaccinations.fr/rr-page-diverse-39.html

    Pour découvrir notre « justice » française indépendante, non politisée, juste, équitable, ne faisant aucune différence entre les races, bref, protégeant les gens honnêtes contre les voyous, la racaille, et les assassins, clique sur le lien ci-dessous. C’est garanti sans virus, c’est là une page d’un de mes propres sites. A consulter sur un ordinateur de bureau, ce sera plus confortable !
    http://www.les-scandales-des-vaccinations.fr/rr-page-diverse-57.html

  4. Avatar angoulafre dit :

    Je parie qu’au tribunal, vu le nombre de corbeaux collabos, ce sera la victime qui l’aura violé.

  5. Avatar Christian Jour dit :

    Les trois sont soit à pendre immédiatement haut et court, ou la prison à vie, sans possibilité de sortir et dans le deuxième cas jeter ces trois ordures dans un cul de basse fosse et jeter la clé à la mer.

    • Avatar DD dit :

      Pas la prison à vie, ça coûtera des millions d’€ au contribuable !

    • Avatar DD dit :

      Pas la prison à vie, ça coûtera des millions d’€ au contribuable ! Ok pour le reste !

    • Avatar Victoire de Tourtour dit :

      La prison ? Trop cher pour le contribuable :ça nous
      coûte un pognon de dingue. Même un cul de basse fosse, ça coûte encore trop cher .Puis il y aurait des collabos qui viendraient récupérer ces étrons, les réconforteraient, les lâcheraient dans la nature.

  6. Jean-Paul Saint-Marc Jean-Paul Saint-Marc dit :

    On doit avoir le résultat de ce jugement, cela date de 2017 !
    https://www.leparisien.fr/essonne-91/evry-91000/evry-un-ado-violeur-recidiviste-juge-pour-des-sevices-d-une-violence-inouie-30-05-2017-6999996.php
    Je vais chercher…
    Pas sûr de trouver…

  7. Avatar Anne-Marie G dit :

    Cette affaire me rappelle celle de cette femme qui avait été violée par un Noir qui avait avoué qu’il voulait se venger contre les Blancs qui avaient maltraité les Noirs par le passé. Elle avait dû raconter par le menu tous les détails de la séance interminable d’humiliations que le Noir lui avait infligé sous la menace d’un couteau. Comment a-t-elle pu supporter ça et ne pas le mordre à l’endroit le plus sensible au moment où il était le plus vulnérable ? Si la peur tétanise, il me semble que l’humiliation peut la contrebalancer au moment favorable. Ce qui est terrible est que la plupart des gens sont devenus fatalistes plutôt que d’avoir le courage de regarder la réalité en face. Il faut donc faire preuve de pédagogie en étalant toutes les conséquences du politiquement correct qu’ils se refusent de voir. Ce sera désormais ma façon de faire pour contrer la censure et l’auto-censure intériorisée de mes interlocuteurs. Les prestations vidéos de Pierre Cassen n’y sont pas étrangères !

  8. Avatar Ange L M. ( Bastia ) dit :

    Violee en 2014 ?? Et ces sous développés sauvages sont encor vivants…!!! Chers continentaux vous êtes perdus, ici en
    Corse ces merdes n’auraient survécus 48h , même en taule ils auraient été éliminés,sans compter les représailles envers leurs minables familles,pour réaliser cela faut avoir des testicules et renier la justice française. ce qui manque a une grande majorités de continentaux.. je pense que vous ne pourrez publié , je vous envoi quant même courage a vous tous qui êtes soumis a ces barbares sauvages sans pouvoir vous défendre. .

    • TEMPLIER TEMPLIER dit :

      C EST COMME CA QU IL FAUT AGIR….
      ANGE L M.(BASTIA) VOUS AVEZ TOUT A FAIT RAISON….
      BRAVO LA CORSE….

    • Avatar denise dit :

      ah bon ! j’espère que vous nous donnerez des exemples de vos vendettas qui doivent être publiés dans les journaux ,

  9. Avatar Ange LM. ( Bastia) dit :

    Merci d’ avoir publier ma réponse , parfois mes réponses peuvent choquer certains, je comprend qu’elles puissent êtres censurées , je ne peut consevoir que des lâches crimes viols agressions restent impunément sans suites ,ou modestement sanctionnés ,pour nous Corse Protéger,et venger nos proches sont des valeurs encrées dans nos gènes, notre sanction est toujours exemplaires , salute .

  10. Avatar jojo ( leplombler) dit :

    Boff ! Waht’s the mater ? Une française ! Waht ‘s the mater ? Y en a encore ? aider le très très gentil gouvernement à lutter contre le très très méchant covid n’est il pas plus utile urgent et mobilisateur ? Mais  » en même temps » on peut imaginer … qu’il est peut être temps de … la « racaille » y compris sur le continent . 2 approches 2 solutions pour un seul et unique problème .

  11. Avatar Filouthai dit :

    Il n’y a rien de scientifique dans ce que dit ce Fassi.
    C’est un vulgaire trou du c.l qui camoufle son discours dogmatique de gauche derrière des pseudo « sciences sociales », qualifiées par lui d’études scientifiques.
    Tout le monde peut dire, si on reprend son discours, que quand on traite un noir de « sale négre », ce n’est pas raciste , c’est une « taquinerie ».

  12. Avatar palimola dit :

    Les trois sont a raccourcir ! et plus de problème on est au moins sûrs que ces trois merdes ne vont pas recommencer dans 10 ou 12 ans car ils ne feront JAMAIS 30 ans de taule ils sortiront avant !

  13. Avatar zipo dit :

    Bref rien de neuf ,alors solution pour vous mesdames medemoiselles !
    Suivez des cours d’auto défense et allez chez un armurier qui vous vendra ce qu’il faut (une lacrimo en plein dans les yeux ça calme suivi par un grand cout de pied dans les parties génitales et je puis vous assurer que l’individu aura perdu toute envie de vous violer car de fait vous l’aurez rendu impuissant!!
    Et n’hésitez pas une fois qu’il est par terre a le calmer définitivement !Ensuit n’allez pas porter plainte cela ne servira a rien (les prisons débordent)rentrez chez vous et dormez bien avec la satisfaction du devoir accompli!

  14. Avatar bm77 dit :

    Le pire ce sont les parents de la victime . Leur principal soucis ce n’est pas de venger leur petite mais de ne surtout pas faire le jeu du RN !!!
    Comme quoi la trouille rend les gens plus bas que terre parce que leur prétexte est bidon comme eux d’ailleurs.
    Ce n’est pas le RN qui leur fait peur mais la mafia arabo musulmane et Africaine . On a vu récemment toute une partie de population, politiques compris se prosterner non pas envers une injustice quelconque parce que contre une injustice on se bat mais au contraire devant l’arbitraire et la force brute d’un clan mafieux qui fait régner la terreur dans certaines parties du 9.5 !!

  15. diogène diogène dit :

    Horrible !

Lire Aussi