Le Secrétaire général de l’ONU soutient les BLM, crache sur l’Occident  et ne cache plus son rêve   : un « nouvel ordre mondial »


Le Secrétaire général de l’ONU soutient les BLM, crache sur l’Occident  et ne cache plus son rêve   : un « nouvel ordre mondial »

 Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, prononce le discours annuel de la Fondation Nelson Mandela.

De plus en plus souvent, les élites et les « leaders mondiaux » autoproclamés parlent ouvertement de la nécessité d’un « nouvel ordre mondial ».

Pendant des années,  ceux qui s’inquiétaient à juste titre de cette menace,  passaient pour des conspirationnistes.

Or, aujourd’hui,  ce scénario est repris avec aplomb dans les discours officiels !

Le problème, c’est que sous le prétexte de  multilatéralisme, qui n’est pas négatif en soi, c’est-à-dire le fait de se détourner des actions guerrières entre États et de s’orienter vers la coopération et le libre-échange, se cache le projet de déstabiliser avant tout l’Occident et de le placer sous un pouvoir politique central. 

Le Secrétaire général de l’ONU veut un « nouvel ordre mondial ».

Dans son discours vidéo à la mémoire de l’ancien président sud-africain Nelson Mandela, il a critiqué le concept d’État-nation. 

Ceux-ci se voient reprocher d’avoir toujours refusé de penser aux « réformes des institutions internationales ». Dans ce contexte, le terme « réformes » signifie principalement le transfert de compétences des États nations vers des organisations supranationales.

Et voilà que la « pandémie «  et la « crise climatique » sont utilisées comme prétextes pour propager les fantasmes socialistes et marxistes. António Guterres, par exemple, voudrait « un nouvel accord mondial pour distribuer plus équitablement le pouvoir, les richesses et les opportunités ».

Il a même évoqué un  « revenu de base universel » au niveau mondial.

Le colonialisme et la critique des « hommes blancs » 

Pour attaquer l’Occident, il use de la même ficelle que les Black Matter ou les islamos en évoquant la « suprémacie blanche » et la colonisation.

« Nous voyons les débuts d’un nouveau mouvement », a-t-il déclaré, ajoutant qu’il était temps de redresser les torts du passé.

Encore et toujours cette « colonisation » : il faudra bien un jour que quelqu’un rappelle à Monsieur le Secrétaire que la colonisation pratiquée par l’Europe appartient au passé !

Pas un mot sur l’esclavage moderne en vigueur dans le monde musulman ! Pas un mot sur les violences au nom de l’islam !

Ci-dessus : photo réalisée et mise en avant par l’ONU pour soutenir les BLM.

 

Ci-dessus, l’argumentaire des BLM repris par l’ONU (source).

.

Le dirigeant des Nations unies considère en effet la « colonisation » et les « sociétés dominées par les hommes » comme deux des principales causes d’inégalité dans le monde. Les « dangers » actuels tels que le populisme, le nationalisme, l’extrémisme et le racisme ne feraient qu’alimenter ces inégalités et créer des tensions entre les nations, les groupes ethniques et les religions.

En outre, « il faut beaucoup plus de femmes aux postes de direction pour créer une justice entre les sexes » : pas un mot sur la place de la femme en islam !

 

Texte en Pdf ici : L’ONU comme outil de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) contre l’Occident.

Presse :

L’ONU épingle l’interdiction du niqab en France : article de l’Express, 2018.

Fécondité occidentale : quand l’ONU tente de nous convaincre d’avoir recours à une immigration de masse pour ne pas disparaître : Atlantico, article de juillet 2020 ici.

Voir aussi ce  blog avec de nombreux  articles :

https://www.nuitdorient.com/n25.htm

L’ONU est un organisme où les états arabo-islamiques font la loi.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jules Ferry

n’est pas prêt à renoncer à son mode de vie occidental. En un mot ou avec un dessin, Jules Ferry dit NON à ceux qui veulent reléguer les femmes au foyer, couvrir leur tête, rallonger leurs jupes, jeter les homosexuels du haut des tours, interdire l’alcool, limiter la liberté d’expression, bannir les caricatures religieuses, censurer les livres, codifier la tolérance…


26 thoughts on “Le Secrétaire général de l’ONU soutient les BLM, crache sur l’Occident  et ne cache plus son rêve   : un « nouvel ordre mondial »

  1. AvatarChristophe L

    Oui je confirme je suis un hérétique conspirationniste dans ce dogme de la religion islamo-catho-progresso-marxiste bien pensante 📯⚔️🇫🇷

  2. AvatarMachinchose

    N.O.M. d’ un Gut herr SS !!

    quand des états raisonnables vont enfin quitter ce putain de Machin! la plus vaste cour des miracles qui soit sur terre………

    et qui a fait la preuve de son inutilité intégrale le lendemain de sa création

    j’ envie les tribus de chimpanzés ou il y a un seul CHEF !! qui s’ entoure d’ une bande de potes a qui il permet de baiser ses femelles mais qui sait qu il peut compter sur eux, jusqu au jour ou, vieux, il se fera tuer ou devra dégager du clan

    Ein world !! ein Bled !! ein Chorba !!

  3. AvatarOrange

    Un article de Mercola.com relate que les Nations Unies enrôlent 10 000 volontaires pour leur campagne « Verified » (vérifié) afin d’influencer les contenus dans les réseaux sociaux au sujet du Covid. Il est question dans cet article de l’entité officielle onusienne « United Nations New World Order » ou UNNWO (Le nouvel ordre mondial des Nations unies).
    https://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2020/07/21/un-unleashes-army-of-trolls-to-shut-down-opposition.aspx
    Traduction avec le menu droit de la souris ou l’icône à droite sur la barre d’adresse.

  4. AvatarJ

    Bien sûr… Mettez les Noirs au pouvoir, vous allez voir la régression de la civilisation.
    Pendant que les nantis se seront protégés et jouiront de leurs richesses bien à l’abri, nous crèveront dans les pays que nos ancêtres ont développés à la sueur de leurs fronts. Mais personne n’arrive à ouvrir les yeux sur les inversions de valeurs que nous subissons ?

  5. AvatarHellen

    Eh oui, c’est très clair…
    Je dirai, notamment, que si nous ne faisons rien, demain, nous serons tous esclaves… bientôt même habillés de la même façon… l’esclavage c’est tous pareil, sauf bien entendu les dirigeants qui se goinfrent sur le dos du Peuple… et à partir de là, on nous implantera sans doute une puce, qui nous forcera, sans même que nous ayons conscience à penser… par nous-même…!
    L’immigration de masse, est justement faite, pour nous faire disparaître… en fait, tout se met en place, sans même que le Peuple ne veuille véritablement le voir, et si on le dénonce… nous sommes des vilains menteurs des FN, etc… tout est fait pour nous faire disparaître et ce, le plus vite possible, car ils ont envie de voir les résultats…!!!
    J’ai peur que finalement rien ne pourra y faire, car le Peuple ne veut pas y croire, et ne peut pas y croire…!!! Plus le temps passe, et plus les gens préfèrent se tairent et croire que tout est faux…, alors qu’il faudrait que tout le monde dénonce… !!!

  6. Avatarfc

    mais ou est-ce que l’on trouve des brèles pareilles pour les installer à la tête de ces organisations à la noix?ne peut-on y mettre des gens lucides,sérieux et compétents?et effectivement,ce monde est un monde de blancs,crée et organisé en grande partie par eux;il est loin d’etre parfait,mais confions-le aux africains,je ne lui donne pas un an d’existence!

  7. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Des mesures anti-Covid visaient à «consolider les pouvoirs en place»–rapporteur spécial de l’ONU à Sputnik
    :::: https://sptnkne.ws/De88

    Il y a dix ans, les Nations unies ont confié à un rapporteur spécial le mandat de veiller au respect du droit à la liberté de réunion pacifique et d’association dans le monde. D’après Clément Voule, qui assure depuis deux ans ce mandat, les grandes réalisations durant la décennie ont été ternies par les prédateurs de ce droit, surtout en Afrique.

    Ancien responsable du Service international pour les droits de l’Homme (SIDH-ONG) à Genève, originaire du Togo où il a également longtemps travaillé pour la promotion des droits de l’Homme, Clément Nyaletsossi Voule a été nommé rapporteur spécial des Nations unies sur le droit de réunion pacifique et d’association en mars 2018.

    Depuis deux ans, il parcourt le monde pour amener les États au respect de ce droit, là où son exercice est en difficulté.

    Répondant aux questions de Sputnik pour un bilan des dix ans de ce mandat, créé par l’ONU en 2010, ce haut fonctionnaire international affirme que «ces libertés fondamentales ne sont pas respectées sur le continent africain».

    Sputnik: L’année 2020 marque le 10e anniversaire du mandat du rapporteur spécial sur les droits à la liberté de réunion pacifique et d’association. Au cours de cette décennie, quelles ont été les principales réalisations dans le cadre de ce mandat sur le continent africain?

    Clément N. Voule: «Conformément à la résolution qui l’a créé, ce mandat fait obligation au rapporteur de travailler à promouvoir et protéger le droit à la liberté de réunion pacifique et d’association. Ceci dit, comme je le présentais déjà le 9 juillet 2020 devant le Conseil des droits de l’Homme, plusieurs réalisations peuvent d’ores et déjà être mises à son actif.

    D’abord, sous ce mandat, il y a eu un renforcement et une meilleure compréhension des normes internationales qui gouvernent la liberté de réunion pacifique et d’association. Grâce aux directives que nous avons élaborées, il est clair qu’aujourd’hui, la garantie de ces droits est un indicateur d’une société démocratique.

    Ensuite, au niveau des États, plusieurs cours et tribunaux ont commencé à faire référence aux rapports du rapporteur dans leurs décisions. Certains gouvernements ont aussi pris des décisions salutaires pour mettre en œuvre les recommandations du rapporteur à la suite des visites-pays. C’est le cas de l’Afrique du Sud, de la Géorgie. Enfin, ce mandat m’a permis d’effectuer 12 visites-pays pour faire le point de la situation des droits de réunion pacifique et de la liberté d’association.»

    §.- Sputnik: Quels sont les meilleurs élèves africains et les moins bons, en la matière?

    Clément N. Voule: «Difficile à dire. Surtout que c’est un domaine sujet à des considérations contextuelles qui se trouvent liées au niveau d’ouverture de la société civile. Parce que pour juger les bons et les mauvais élèves, il faut analyser le cadre juridique qui régit l’exercice de ces libertés et comment, dans la pratique, ces droits sont protégés. Mais le fait que je ne me prononce pas publiquement sur un pays ne signifie pas qu’il est un bon élève.

    Par contre, ce que l’on sait, c’est qu’au cours de ces dernières années, l’espace de la société civile a beaucoup reculé dans certains États africains. Il y en a qui ont adopté de nouvelles lois sécuritaires pour faire face à la pression terroriste avec une définition vague du terrorisme. Ce qui a donné lieu à des interprétations abusives et des limites aux libertés publiques. Dans la majorité des cas, ces lois ont été utilisées contre les journalistes, les blogueurs, les leaders de la société civile et des opposants politiques.

    D’autres pays ont modifié les lois sur les rassemblements pacifiques pour compliquer et rendre difficile l’organisation des manifestations pacifiques. Même si dans ces États, c’est le régime de notification qui est prévu par la loi, les procédures à suivre pour l’organisation d’une manifestation pacifique s’apparentent plus à un régime d’autorisation.

    Selon un dernier classement de l’ONG Civicus, 41 pays africains sur 49 limitent aujourd’hui les libertés civiques et huit sur dix ont mis en place de graves restrictions aux libertés civiques. Ces États sont considérés comme étant « fermés », 15 sont « réprimés » et 18 « obstrués ».

    Ceci signifie que les libertés fondamentales comme la liberté d’expression, de réunion pacifique et d’association ne sont pas respectées sur le continent africain.»

    §.- Sputnik: Est-ce que la société civile africaine a été au rendez-vous dans le respect des droits à la liberté de réunion pacifique et d’association?

    …/…

  8. hoplitehoplite

    Va falloir qu’il aille expliquer ça à Poutine et à Orban. J’espère qu’il a de solides arguments à faire valoir avant d’aller se réfugier au fond des chiottes.

  9. AvatarVictoire de Tourtour

    « Nous autres civilisations, nous savons maintenant que nous sommes mortelles ».
    (Paul Valéry .- « La crise de l’esprit »,dans « Variété »)

  10. Avatarvendéenne

    désolée de devoir vous dire que nous sommes minoritaires et malheureusement le resterons.
    Entre autre exemple de ce que sont les Français, une personne à qui j’ai essayé d’ouvrir les yeux en lui adressant divers articles de Riposte Laique, Résistance Rèpublicaine Dreuz Boulevard Voltaire etc, vient de me demander d’arrêter de lui envoyer ces conneries (ce sont ses termes) .
    Les autres individus avec lesquels je croyais être amie sont du même acabit.
    Les Français sont vraiment bêtes comme leurs pieds dans leur grande majorité;
    Alors qu’ils deviennent des esclaves qu’on écrasera comme des poux me laisset aujourd’hui indifférente. Ils auront mérité leur sort et je ne défendrai que ceux qui auront ouvert les yeux et protesté à leur façon.

  11. Avatarsitting bull

    le populisme et le nationalisme sont le danger , alors que c est justement le socle des nations depuis les temps immémoriaux , qu’il aient dire sa a l Iran , la Turquie , l Irak , pourquoi l Europe est t elle toujours montrée du doigts alors que de tous temps l Europe a toujours remis de l ordre dans les pays arabe pendant 3200 ans quand ceux ci menaçait le monde ? combien de fois n est ton pas intervenu pour nettoyer chez eux « tous les siècles » , ce fou veut refaire le monde , il se prend pour Dieux

  12. AvatarAnne Lauwaert

    Oui mais enfin! Ce sont les Occidentaux qui transforment systématiquement les terroristes en héros et prix Nobel. Mandela, Arafat, Che Guevara, Castro, Lumumba ? etc. Obama a même reçu un Nobel de la Paix , qu’a-t-il fait pour le mériter ? Les Traoré et les Floyd et les autres… c’est qui qui déboulonne les statues demande pardon et se met à genoux devant ces gens ? Selber schuld !
    Ce sont les Occidentaux eux-mêmes qui vont se mettre en minorité dans les organisations internationales où les non Occidentaux sont majoritaires ne fut-ce que pas le nombre
    Faites le compte : à l’ONU https://fr.wikipedia.org/wiki/Indice_de_démocratie sur 167 pays il y en a 22 qui soient démocratiques – Les pays Occidentaux vont eux-mêmes se fourrer dans le guêpier.
    Selber Schuld !

  13. AvatarGeorges Favier

    bas les masques ! c’est d’actualité ! comme si on ignorait que le ‘nouvel ordre mondial’ n’est qu’une dictature gigogne : onu ue et pantins chez nous pour nous soumettre aux ‘idées’ des généreux émirs…. enfin généreux pour les crétins qui les servent avant de se faire égorger comme tous les autres ‘incroyants’ !!! vous verrez qu’un jour ils s’en plaindront ! trop tard bien sûr…

  14. AvatarChristian

    mais si nous disons que leur prophète qui a épousé Aicha alors qu’elle avait 6 ans pour attendre quand même ses 9 ans pour la « déflorer » est un pédophile on risque un fatwa et des amendes salées…

  15. AvatarDorylée

    L’avenir selon Guterres :  » Ein Volk, ein Reich, ein Führer !  » Et le Führer noir de préférence. Musulman serait un plus. Et si il pouvait être LGBTQIA et ZGNPV écologiste alors là, ce serait le paradis sur terre.

  16. AvatarHellen

    Je ne souhaite qu’une seule chose :
    Voir notre pays : la France, quitter très vite cette soi-disant « Union Européenne », Union Mortifère et rien d’autres…!!!!
    Vite FREXIT… c’est très urgent…
    De plus avec un petit président, vendeur du Peuple, à quoi d’autres s’attendre????
    Au pire… et chaque jour nous nous en approchons…!

  17. Avatarbm77

    Les Français ne se rendent pas compte du danger de toutes ces organisations supranationales qui sont plus des carcans antidémocratiques et totalitaires voulant s’imposer aux nations que des solutions pour tenter régler des conflits et des problèmes cruciaux que sont pour moi la surpopulation l’accès à l’eau et les famines .
    Cette ONU est une solution pour tous ces pays où règne la corruption et la religion en leur assurant une sorte de légitimité mais un danger pour les vraies démocraties .
    Pour preuve ,Ils veut imposer son fameux droit international en lui donnant des vertus droit de l’hommiste . Hors celui ci s’accommode très bien des états qui ont imposé et conservent par la force leur république islamique comme l’Iran ou encore les pays où la corruption est la règle comme le Nigeria , pays le plus peuplé d’Afrique dont la fiche est éloquente et pourrait servir de leitmotiv pour la plupart des pays Africains :
    « Pays aux atouts économiques important mais dont la majorité de la population ne profite pas, les gouvernement successifs civils comme militaires n’ayant pas réussi à endiguer la corruption endémique!! »
    Quelles explications les dirigeants de ces pays donnent-ils à cette situation permanente? : Le colonialisme et le néo colonialisme!
    Arguments repris en grande partie par l’ONU pour justifier un éventuel transfert de ces populations vers l’Europe. Une fois leur populations en Europe les pays islamiques adhérents à l’ONU jouent sur la liberté de culte pour imposer leur entrisme dans les pays démocratiques en se plaignant par exemple des restrictions imposées pour le port du voile.
    Cet ONU est devenu un instruments pour tous ces pays très en souffrance de démocratie et un porte voix de leur revendications tout en étant une machine pour imposer le mondialisme financier et commercial lobbyistes!

  18. Avatarmoustache et trotinette

    L’onu, digne successeur de la SDN, une hérésie qui ne servait à rien d’autre qu’à gaver les oies.

Comments are closed.