Il était une fois Ennio Morricone


Il était une fois Ennio Morricone

.

RUBRIQUE MUSIQUE

 

La première fois que je suis entré dans une salle obscure, c’était pour voir Il était une fois dans l’Ouest de Sergio Léone.

Quel spectacle ! Quelles gueules ! Quels paysages ! Et quelle musique !

Dans ce petit cinéma Paradisio de province, je rencontrais alors le monde d’Ennio Morricone.

Ce que l’on nommait, avec un brin de condescendance, les « westerns-spaghettis », restent de vrais chefs-d’œuvre avec des acteurs inoubliables : Charles Bronson, Henry Fonda, Claudia Cardinale, Clint Eastwood, Gian Maria Volonté, Lee Van Cleef (Trilogie du dollar)

Mais Ennio Morricone, parti rejoindre son compère Sergio Leone ce 6 juillet 2020, ne composait pas que des musiques de western…

* Merci à tous les cinéphiles de la toile m’ayant permis de compiler tous ces extraits.

.

.

Sacco et Vanzetti avec la voix de Joan Baez

.

Complément de Gianni

@ François des Groux. Merci pour ce bel hommage rendu au plus grand compositeur italien contemporain, Ennio Morricone, disparu le 6 juillet dernier. Sa disparition a été vécue ici en Italie comme un véritable deuil  national. Il existe une réelle osmose entre les cultures italiennes et françaises qui nous pousse à communier dans les grands moments en une seule émotion. De grandes personnalités françaises de la politique, de l’art, du spectacle et même de la technologie plongent leurs racines en Italie. Quelques exemples: Napoléon, dont les parents étaient tous deux italiens avant que la Corse ne rejoigne la France. Edith Piaf, dont la mère est née à Livourne. Fernandel, dont la famille était originaire du Piémont et plus précisément du val Chisone où votre serviteur est inscrit comme citoyen italien. Lino Ventura, Yves Montand, Serge Reggiani, tous trois nés en Italie. Jean-Paul Belmondo dont le père était d’origine sicilienne et piemontaise. Et dans la technique, Ettore Bugatti qui nous a laissé la voiture considérée comme la plus belle voiture de tous les temps: la Bugatti Royale. Enrico Teodoro Pigozzi, fondateur et PDG de Simca. Et pour finir, Coluche, fils d’immigré italien auquel je laisse le mot de la fin et qui a dit: « Vivement demain que tout soit comme hier ».

.

Complément de François des Groux

Quel bel hommage Gianni ! Voici le lien vers le très beau concert d’Ennio Morricone à Venise, en 2007 :

https://www.youtube.com/watch?v=B5LHUipN5U4&list=PLlxpa8V2rkc87Vv2nKLx468ts-89ghS_Q&index=1

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




23 thoughts on “Il était une fois Ennio Morricone

  1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Faut virer toutes ces affiches et brûler ces pellicules parce que :

    « trop pour ne pas dire exclusivement que des blancs ! »

    Bref à détruire tout çà parce que : « blanc ».

    1. François des GrouxFrançois des Groux Post author

      @MsdO

      Oui et, en plus, ils fument, les hommes ont le pouvoir, il n’y a pas de diversité raciale ou sexuelle et il se foutent de l’écologie comme de leur premier Colt !

      1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

        👏 🤠 🤗 🤫

        🌚 👥
        Quand ils prennent la France dans leurs bras on voit la vie EN NOIR !
        💭

      2. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

        Et ils ne parlent pas (je ne veux pas dire lire, puisque sur la multitude musulmane seule une minorité l’a lu ; donc ces kufars ne lisent le coran, ni n’en parlent), ne connaissent pas l’islam, ne disent pas la prière, ne font pas les ablutions, ne mangent pas hallal, ne révèrent pas Mahommet et jamais ne disent que grand est allah ! ha, là ! Ils mangent du porc, jouent de l’harmonica, lèvent le coude et au lieu d’aller à la mosquée vont au saloon.

        Un seul point commun, dit comme nous, ils pètent tout dans la rue !

  2. PacoPaco

    Bravo François, tu tiens la distance. J’ai tenu à peine trois sets sur ce thème de la musique. On ne peut pas tout faire…😁

  3. Avatarpalimola

    Quel grand Monsieur ! Quelle classe ! il a composé des musiques grandioses , du cousu main . Et ce cinéma avec ces grands acteurs inoubliables on est a des années lumières de la daubasse que l’on appelle cinéma aujourd’hui surtout le Français avec des deuxbouses , omar sy et autres kad merad ……..c’est une catastrophe ! D’une médiocrité affligeante !

  4. AvatarAnne-Marie G

    Ces séquences et la musique de Morriconne me donnent la chair de poule comme la première fois que je les ai vus à la fin de l’adolescence. Sa musique si prenante donne de l’humanité à des histoires d’une âpreté dont nous avons perdu la mémoire mais qui pourraient redevenir d’actualité plus tôt qu’on ne croit. Autrefois néanmoins, il me semble, il y avait l’espoir dans le futur, du moins chez les spectateurs. Aujourd’hui, les notions de bien et de mal ne semblent plus relever que de l’idéologie et elles sont à double vitesse, ayant perdu tout sens absolu. Une telle musique aurait-elle un sens aujourd’hui dans le monde totalement désenchanté qui est le nôtre ?

  5. Avatargigobleu

    @ François des Groux. Merci pour ce bel hommage rendu au plus grand compositeur italien contemporain, Ennio Morricone disparu le 6 juillet dernier. Sa disparition a été vécue ici en Italie comme un véritable deuil national. Il existe une réelle osmose entre les cultures italiennes et françaises qui nous pousse à communier dans les grands moments en une seule émotion. De grandes personnalités françaises de la politique, de l’art, du spectacle et même de la technologie plongent leurs racines en Italie. Quelques exemples: Napoléon, dont les parents étaient tous deux italiens avant que la Corse ne rejoigne la France. Edith Piaf, dont la mère est née à Livourne. Fernandel, dont la famille était originaire du Piedmont et plus précisément du val Chisone ou votre serviteur est inscrit comme citoyen italien. Lino Ventura, Yves Montand, Serge Reggiani, tous trois nés en Italie. Jean-Paul Belmondo dont le père était d’origine sicilienne et piemontaise. Et dans la technique, Ettore Bugatti qui nous a laissé la voiture considérée comme la plus belle voiture de tous les temps: la Bugatti Royale. Enrico Teodoro Pigozzi, fondateur et PDG de Simca. Et pour finir, Coluche, fils d’immigré italien auquel je laisse le mot de la fin et qui a dit: « Vivement demain que tout soit comme hier ».

    1. François des GrouxFrançois des Groux Post author

      @gigobleu

      Géographe de formation et collectionneur d’atlas, j’ai toujours été étonné de la présence de noms de villages ou de sommets au-delà des frontières françaises, en Italie, dans le Val d’Aoste et ailleurs, dans le Val Chisone ou Val Cluson (et la vallée de la Stura ?)

      Cela date-t-il de l’expansionnisme franc ?

      1. Avatargigobleu

        @ François des Groux. Oui, il y a toute une zone frontalière entre la France et l’Italie ou, depuis des siècles, les deux cultures de nos pays respectifs s’entremêlent. Et il y a une cinquantaine d’années, je me rappelle que les anciens montagnards italien pratiquaient encore le français entre eux. Et dans la ville d’Aoste, le nom des rues est encore bilingue italien/ français. Mais, n’étant ni géographe, ni historien, je ne me risquerai pas à en dire plus. Cordialement,

    1. François des GrouxFrançois des Groux Post author

      @palimola

      J’aime beaucoup François de Roubaix. Il faudra un jour lui consacrer un article.

  6. Avatarc.i.a.

    Morricone savait y faire, cette musique d`atmosphère qui donnait froid dans le dos, comme la scène de la pendaison dans«  ll étais une fois dans l`ouest«  ou Beauregard attendant la horde sauvage dans « Mon nom est personne« avec une petite introduction de la Vallkiry dans la musique. MAGNIFIQUE!

  7. AvatarR.E.D.

    Gamin dans les années 60 nous allions au « cinéma » en famille mon premier film « sous le plus grand chapiteau du monde ». Ensuite les grands peplums et enfin en 69 les westerns spagetis . je n’y vais plus . Accablé par la franchouillerie
    imbécile « d’un diner de cons » . Monsieur Morricone avec sa musique a enchanté des générations de vrais cinéphiles . Jouée par de très grands orchestres elle a trouvé ses lettres de noblesse . N’en déplaise aux cons. Le pro un vrai régal.
    Hossein , Belmondo le duo d’enfer . Jamais rien revu de si puissant .  » nous ne l’avons pas vendu ,mais donné » . « Commissaire Machin de la brigade sauvage » Emules du grand Audiard . entre autres ,bien sûr . Nos ados ne peuvent comprendre, hélas .

  8. AvatarR.E.D.

    Il y a quelques décennies embarqué comme passager sur un navire de la marine nationale, l’évacuation au retour une aventure sans précédent, j’avais dans mon sac une cassette VHF. du film « il était une fois dans l’ouest » j’ai donc en soirée proposé de la passer sur la vidéo du bord .
    pratiquement personne n’avait vu ce film. Pensez donc un western. trop jeunes ou trop vieux trop coincés l j’ai récolté quelques ricanements . a la fin, tout le monde est resté assis, muets, scotché par la puissance de cet immense opus du. GO WEST.

  9. Avatarmichel hbu de la colo

    « il était une fois… » un monde qui n’existe plus…
    il est temps que je pense à partir moi aussi…

  10. frejusienfrejusien

    Si je dis le génie de la race blanche, c’est du racisme ???
    les autres, ont-ils de grands compositeurs de cette envergure ??

    à force de vouloir trop nous titiller, ils nous donnent envie de leur jeter leurs vérités à la figure, il ne faudrait pas qu’ils nous cherchent trop,
    leurs protecteurs gauchiasses auront du mal à nous contredire

Comments are closed.