Pour le musulmenteur Brahim Z, « des dômes et des minarets », comme Himmler, Mahomet est innocent des meurtres qu’il a ordonnés


Pour le musulmenteur  Brahim Z,  « des dômes et des minarets », comme Himmler, Mahomet est innocent des meurtres qu’il a ordonnés

.

L’islam est une idéologie du mensonge totalitaire.

Comme l’était le Lénino-stalinisme …

Comme l’était le Nazisme …

Comme l’était (l’est ?) le Maoïsme …

Chaque jour, les militants musulmans en donnent  la preuve.

Dans le twitt ci-dessous, le musulmenteur Brahim Z. est pris à partie par un patriote qui lui met la réalité devant les yeux.

Mahomet, entre 622 et 632 (date de sa mort) a ordonné la décapitation de nombreux innocents.

Le musulmenteur  Brahim Z. nie avec aplomb :

Le musulmenteur  Brahim Z.  retwittait, il y a peu,  un musulman  qui se vantait que seuls les musulmans connaissent la vie de Mahomet :

 

Ben  NON !

La preuve !

Nous connaissons mieux  que vous la vie du tueur Mahomet.

Malheureusement pour ces musulmenteurs, les islamophobes que nous sommes savent lire.

Ils savent lire la Sira:  la biographie musulmane  autorisée  de leur « prophète ».

Et Mahomet, selon la Sira, elle-même,  était un tueur sanguinaire qui a décapité ou fait décapiter  bien plus d’une (!) fois.

S’il s’agit de jouer sur le fait que Mahomet n’a décapité qu’une seule fois en personne et que  dans les autres cas il n’a fait qu’ordonner les crimes : c’est se foutre du monde, c’est être un gangster, un être immoral.

Alors exonérons Himmler, responsable de millions de mort et  que le sang révulsait, de sa politique criminelle au motif qu’il ne tuait pas en personne et qu’il ne faisait qu’ordonner les meurtres de masse.

 Un exemple des crimes de décapitation  de Mahomet, entre mille, après la Bataille du Fossé (627):

Sur ordre de Mahomet, la plupart des hommes (plus de six cents) de la tribu des Banû Qurayza furent alors décapité  et les femmes et les enfants réduits en esclavage.

 

L’immigration a apporté, avec elle, un très grave problème.

Des populations, principalement musulmanes,  pour lesquelles le rapport à la Vérité est inexistant.

On le voit bien avec Brahim Z. affirmant que Mahomet n’a décapité qu’une seule une fois, contre ses propres textes qu’il prétend connaitre mieux que les mécréants.

On le voit aussi bien avec les grossiers mensonges d’ une Assa Traoré.

Ce vice est renforcé par le relativisme extrême qui a frappé la néo-Gauche : néo-Gauche qui fait corps avec le mensonge musulman.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




4 thoughts on “Pour le musulmenteur Brahim Z, « des dômes et des minarets », comme Himmler, Mahomet est innocent des meurtres qu’il a ordonnés

  1. AvatarChristian Jour

    C’est le mensonge musulman face au blanc, c’est la taqiya, qui est autorisée dans le coran et même encouragée. Après il faut lire le coran et voir si on peut être ou pas d’accord avec ça, ce qui défini les vrais patriotes ou les collabos. Quand aux pignoufs qui ne veulent pas lire le coran et qui gobent tout se que leur disent les muzzs, libre à eux mais la descente sur terre risque d’être plus dure que ce qu’ils ont prévu.

    Reply
  2. pikachupikachu

    @Antiislam

    En réalité, Brahim Z. a fondamentalement raison.
    Je ne le dis pas par esprit de contradiction, mais parce qu’il y a ici un enjeu important.
    Souvenez-vous du film « I comme Icare » qui remet en scène la fameuse expérience de Milgram sur la soumission (tiens, tiens, la soumission) à l’autorité.
    Certains cobayes ne se sentent pas bien. Que leur dit alors le « scientifique » en blouse blanche qui dirige l’expérience : « continuez, vous le devez. »
    « mais enfin, ça ne se passe pas bien, vous le voyez » répond le cobaye.
    « Continuez, j’en prends l’entière responsabilité ».

    Le « scientifique » soulage la conscience du cobaye en le dédouanant, en l’absolvant d’avance du meurtre. C’est lui, le scientifique, qui en prend la responsabilité.
    Le Coran fonctionne de la même manière :
    Sourate « le butin » (tout un programme), s.8 verset 17 ( http://www.coran-en-ligne.com/Sourate-008-Al-Anfal-Le-butin-francais.html )

    17. Ce n’est pas vous qui les avez tués : mais c’est Allah qui les a tués. Et lorsque tu lançais (une poignée de terre) , ce n’est pas toi qui lançais : mais c’est Allah qui lançait, et ce pour éprouver les croyants d’une belle épreuve de Sa part! Allah est Audient et Omniscient.

    Le musulman doit donc tuer, sans réfléchir, il n’est pas responsable du meurtre, Allah lui dit de continuer, il en assume la responsabilité.

    Brahim Z. a donc raison sur le fond, aucun musulman n’est jamais coupable de « crimes de guerre » ou plus précisément de « crimes de jihad » (jihad = guerre [« sainte »]). Mahomet ou qui que ce soit d’autre.

    Reply
  3. AvatarVictoire de Tourtour

    « Allah aime ceux qui vont jusqu’à tuer pour lui » (coran, 60,1).
    Mahomet a-t-il existé ? Douteux :il n’a aucune historicité.Il est censé s’être battu contre les deux grands empires de son temps: Byzance, et la Perse.Or, ces empires, nantis d’une civilisation brillante, que l’islam a détruite, ont des historiens : nul ne parle de Mahomet. Bizarre, bizarre.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *