Vous crachez sur la République ? Vous allez pleurer des larmes de sang quand elle ne sera plus là !


Vous crachez sur la République ? Vous allez pleurer des larmes de sang quand elle ne sera plus là !

Illustration, bataille de Valmy, 20 septembre 1792

.

Les Français ont beaucoup critiqué la République ou ceux qui à leurs yeux la servaient mal, mais en même temps, ils ont oublié, pour beaucoup, comment elle fonctionne et ce qu’elle est réellement. Et il ne faudra pas attendre après les politiques au pouvoir pour nous l’expliquer et en même temps, c’est lorsqu’ elle ne sera plus là que l’on déplorera combien elle nous était indispensable et qu’il faisait bon vivre libre sous la protection de ses lois et de ses institutions.

.
Arrêtons de regarder à l’étranger les formules qui ont marché là bas. La République Française ce sont des Français qui l’on fait pour des Français, c’est notre réalité historique.

.

Tant mieux pour les autres si ils préfèrent leur monarchie ! C’est parce que nous doutons, à force d’avoir trop fait de concession à l’Europe que nous regardons ailleurs comme si cela pouvait nous sauver.

.

D’ailleurs, les communautés africaines,  à travers Traoré, le cran et autre ldna qui à l’occasion de ce fait divers à Minneapolis font valoir opportunément leur revendications raciales, les musulmans, les LFI et NPA, et les macronistes se réfèrent tous à l’international et à d’autres entités ou pays. Tous ligués contre la République dont ils se servent encore malgré tout ses défauts supposés.

.
Il faudrait rééditer l’esprit de Valmy, la première victoire des Révolutionnaires sur les monarchies austro-prussiennes ligués contre la France. Elle fut suivie de la proclamation de la 1ère république français . C’était notre république à ses balbutiements. Il faudrait faire un nouveau Valmy pour notre vieille république bien malmenée en ce moment !!

.

La bataille de Valmy, également appelée bataille ou affaire du camp de la Lune2, est la première victoire décisive de l’armée française pendant les guerres de la Révolution ayant suivi le renversement de la monarchie des Bourbons. Elle eut lieu le 20 septembre 1792 lorsqu’une armée prussienne, commandée par le duc de Brunswick, essaya de marcher sur Paris. Les généraux François Christophe Kellermann et Charles François Dumouriez réussirent à arrêter l’avancée prussienne près du village de Valmy, situé à l’est de Paris, en Champagne-Ardenne.

En ces premiers mois des guerres de la Révolution — plus tard appelée guerre de la Première Coalition —, le nouveau gouvernement français était presque sans légitimité ; par conséquent, la victoire à Valmy devint une victoire psychologique décisive pour la Révolution et ses partisans3. L’issue de la bataille est considérée comme « miraculeuse » et est présentée comme une « défaite décisive » de l’armée prussienne4. Après la bataille, la jeune Convention nationale est suffisamment revigorée pour déclarer la fin officielle de la monarchie en France, et l’avènement de la Première République. Valmy permet à la Révolution de s’établir, étant ainsi considérée comme l’une des batailles les plus décisives de l’Histoire1,5,6.

Wikipedia

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




7 thoughts on “Vous crachez sur la République ? Vous allez pleurer des larmes de sang quand elle ne sera plus là !

  1. Avatarclairement

    Bien entendu la République est précieuse mais regardons ce qu’elle est devenue :

    L’horreur du jacobinisme s’est encore manifesté lors de cette épidémie Grand Est et Parisienne au cours de laquelle le pouvoir parisien qui s’imagine encore être la FRANCE a privé de liberté tout le pays ou bat le coeur des Gaulois et ces ignares de la TV qui s’acharnent à fabriquer l’opinion et à bavarder pour dire n’importe quoi .
    La seule émission qui vaille car elle fait réfléchir et ouvre la pensée critique est celle de Christine KELLY avec ZEMOUR, MENANT, DE RIEDMATTEN et HYMAN ..
    Tout semble vérolé dans ce pays.
    Il faudrait installer une république à l’italienne, une régionalisation centrée et c’est pourquoi je préférerai la REPUBLIQUE DES ESCARTONS …

  2. Avatarbm77

    Je précise que l’un n’empêche pas l’autre . J’adore les différences , j’aimais , bien l’Angleterre des années 60 70 ,elle était tellement anglaise , l’Espagne , l’Italie, le Maroc etc . Mais pas les pays défigurés par trop d’immigration. L’Angleterre d’aujourd’hui n’a plus sur moi le pouvoir attractif qu’elle avait jusque dans les années 80 . Je ne veux plus que les autres m’impose leur culture .Je veux choisir . Quand un immigré vient en France , il sait où il va,: les lois en vigueurs et les règles et les habitudes de vie. Si il veut y imposer ses lois ou ses coutumes , pour moi c’est un occupant dont nous avons le devoir de nous libérer !!! J’aimais les autres à partir du moment que je savais que notre République Française était là , solide . Je veux regarder les autres mais à travers des yeux de Français. Franchement on n’a pas envi de défendre une France devenue le territoire des traoré et autres coulibaly!! Ou encore celui de la charia. Où est la République là dedans :
    Je comprend que les touristes étrangers qui débarquent en France aujourd’hui croyant que nous sommes encore en France se sentent arnaqués quand ils tombent sur certains marchés de Provence remplis de voilées qui s’imposent elles sans complexe!

  3. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    « … le débouché ne peut être que sécessionniste… » – (Macron)

    Macron juge le “monde universitaire coupable” d’avoir “cassé la République en deux”
    :::: http://www.fdesouche.com/1386975-macron-juge-le-monde-universitaire-coupable-davoir-casse-la-republique-en-deux

    De la même façon, le chef de l’Etat tient des propos très durs ­contre une partie des élites qui se trompe de combat en raisonnant sur le plan des communautés. « Le monde universitaire a été coupable. Il a encouragé l’ethnicisation de la question sociale en pensant que c’était un bon filon. Or, le débouché ne peut être que sécessionniste. Cela revient à casser la République en deux », estime en privé le chef de l’Etat, qui souligne notamment les ambivalences des discours racisés ou sur l’intersectionnalité. Pas question de déboulonner les statues au nom de la lutte contre le racisme, comme certains le réclament pour celle de Colbert à l’Assemblée nationale. « Effacer les traces ne traite pas le traumatisme », rappelle-t-il. En revanche, il faut amplifier la lutte contre les discriminations, notamment à l’embauche.

    Le Monde

    Cette citation vient bien de la même personne qui est aux petits soins avec Zemmour ? Tenir un discours raciste et sexiste en permanence c’est ok, mais analyser le racisme, ouhla non trop dangereux ? https://t.co/DbIPUdBWdN

    — Denis Colombi (@Uneheuredepeine) June 10, 2020

    Pour Emmanuel Macron, « une partie des élites » (le monde universitaire) corrompt la jeunesse (racisée?) avec l’intersectionnalité.
    Peut-on en conclure qu’une autre partie (les élites dirigeantes) corrompt le troisième âge (blanc?) avec son néolibéralisme autoritaire? @Melusine_2 https://t.co/XhENqtq9Dm

    — Eric Fassin (@EricFassin) June 10, 2020

    Donc au moment-même où le monde entier, américain en particulier, reconnaît l’accuité d’une violence sociale et raciste structurelles, le président de la république dénonce le travail des universitaires — qui auraient trouvé un « bon filon » ? https://t.co/LmuaRJ2PnN

    — ? Antoine Chambert-Loir (@achambertloir) June 11, 2020

  4. AvatarGAVIVA

    Quand un de ces tarés s’est prit une statue sur la gueule ça braillait  » call nine one one! » Appelez le 911!!! Et si y’en a plus???? Tu l’as dans le……

  5. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    =========================
    manque pas D’air BIDEN le DÉMOCRATE !

    -« «Nous ne sommes pas un État militaire» »-

    Joe Biden «promet» que les militaires agiront contre Trump s’il refuse sa défaite
    :::: https://sptnkne.ws/CEhR

    L’ancien vice-Président et actuel candidat démocrate le plus probable à l’élection présidentielle américaine, Joe Biden, a assuré sur CNN que Donald Trump sera délogé de la Maison-Blanche par les militaires s’il refuse de reconnaître sa défaite électorale.

    Invité du Daily Show sur la chaîne de télévision CNN jeudi 11 juin, le candidat démocrate le plus plausible à la présidentielle américaine, Joe Biden, a affirmé que «sa plus grande préoccupation» était que le Président Donald Trump «essaie de voler cette élection» à venir.

    Interrogé sur l’hypothèse d’une défaite de Donald Trump, après laquelle celui-ci refuserait de quitter ses fonctions, l’ancien vice-Président a exprimé sa certitude que les militaires interviendront.

    «Je vous promets, je suis absolument convaincu, qu’ils vont l’éconduire promptement de la Maison-Blanche», a-t-il garanti.

    …/…

  6. AvatarB. Eon-M.

    Les démolisseurs de la République française durant ces quarante dernières années, ont été tous ces soi-disant défenseurs des « valeurs de la République » qui, en réalité, faisaient la « promotion du Libre-Échangisme Mondialiste » et la « démocratie libérale », les deux piliers du projet mondialiste.
    JMLP et sa bande de pétainistes à la Brigneau s’étant complu à servir de faire-valoir pour ces démolisseurs.

  7. Avatarberetvert

    Très juste JMLP et Brigneau qui a appartenu à la milice ne pouvaient qu’être traitre à la nation.

Comments are closed.