Avec la LICRA d’Alain Jakubowicz, fêterons-nous la saint Georges Floyd mardi 9 juin à 18h ?

Publié le 8 juin 2020 - par - 15 commentaires

.

Alain Jakubowicz, président d’honneur de la LICRA (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme), voit du racisme partout.

Du matin au soir, 24h/24, qu’il pleuve ou qu’il vente, Alain Jakubowicz combat le racisme où qu’il soit, terré aussi bien chez les Gaulois que chez certains racisés tel que Dieudonné.

A son crédit, il engage aussi la LICRA dans le combat contre le « racisme antiBlancs ».

Dans un arrêt du 29 mars 2016, la Cour d’Appel de Lyon a condamné à trois mois de prison ferme Monsieur Hakan O. pour injures à caractère racial après avoir qualifié Monsieur Christian D. de « sale français, sale blanc » lors d’une altercation intervenue à bord d’un TER Mâcon-Lyon le 9 juin 2014…

Pour la seconde fois dans ce type de dossier, la LICRA a décidé de se constituer partie civile et était représentée à l’audience par Maître Philippe Genin. Toutes les formes de racisme sont en effet condamnables, d’où qu’elles viennent et indépendamment de la couleur de peau, de l’origine ou de la religion de la victime.

https://www.licra.org/3-mois-de-prison-ferme-dans-une-affaire-de-racisme-anti-blanc-ou-la-licra-etait-partie-civile

Cet ashkénaze fréquentant la synagogue orthodoxe de Lyon (mais « juif sans Dieu » ) se déclare « pour le vote des immigrés », contre « l’imposture de l’islamophobie » et, bien, sûr, « le cœur à gauche » avec « de l’empathie pour les musulmans pro-palestiniens antisémites » (!) (Libération)

Personne dans l’assemblée, avant Lekha Dodi, pour lui expliquer que l’alya intérieure des juifs de banlieue ne doit rien aux milices franchouillardes des heures les plus sombres de l’histoire de l’humanité ?

Mais pourquoi ces gens en « itch » (Viktorovitch, Askolovitch…) et la gauche en général, sur le racisme et l’antisémitisme, se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes ?

Croient-ils apaiser la situation en encourageant l’invasion migratoire d’Africains ou d’orientaux arriérés et islamisés et en leur donnant le droit de vote ?

 

Alain Jakubowicz (photo : NIVIERE/SIPA)

.

Ce dimanche, aux micro de France Info, Alain Jakubowicz frétillait donc de retrouver l’ambiance des années 80 et la vague de mains jaunes de Sos Racisme : il proposait, avec son compère Mario Stasi, de rendre hommage à Georges Floyd demain, mardi 9 juin à 18h.

Pendant 8 minutes et 46 secondes, il faudra cesser toute activité pour se remémorer l’agonie d’un nouveau saint de la cause antiraciste.

Et, peut-être, après le genou à terre, s’allonger face contre le bitume en suivant la mode du Lay on ground.

Pépé et mémé mort étouffés par le COVID-19 n’auront pas eu, eux, autant d’attention.

 

Appel : 8 minutes 46 secondes en hommage à George Floyd

George Floyd est mort d’un crime raciste sous les yeux du monde entier. Ce crime porte atteinte à la dignité humaine et ne doit pas rester sans réponse…

Rien ne serait pire que l’indifférence et l’injustice. Nos devoirs envers l’Humanité nous obligent plus que jamais à lui rendre hommage et demander justice.

Mardi 9 juin à 18h, jour des obsèques de George Floyd, la LICRA appelle chacun, là où il se trouve, à cesser toute activité durant 8 minutes et 46 secondes, correspondant à la durée de son calvaire, afin de se recueillir et de témoigner sa solidarité avec toutes les victimes du racisme.

Mario Stasi
Président de la LICRA

https://www.licra.org/appel-8-minutes-46-secondes-en-hommage-a-george-floyd

.

S’il est idiot d’affirmer, comme Macron pendant la crise des Gilets jaunes ou Christian Jacob (LR) « qu’il n’y a pas de violences policières, ça n’existe pas » (puisque le monopole de la violence légitime est déléguée par l’Etat à ses agents), faut-il pour autant sanctifier des personnages aussi douteux que Georges Floyd ou Adama Traoré ?

Car, peut-être, avec leur pedigree judiciaire long comme le bras, ces deux futurs saints n’auraient jamais eu, de leur vivant, une quelconque considération pour les juifs en général et Alain Jakubowicz en particulier.

Voire même nageaient dans le plus pur racisme-antisémitisme à la Youssouf Fofana.

Source : Twitter

.

Print Friendly, PDF & Email

15 réponses à “Avec la LICRA d’Alain Jakubowicz, fêterons-nous la saint Georges Floyd mardi 9 juin à 18h ?”

  1. pikachu pikachu dit :

    Pour avoir vu à l’Heure des Praud, le sieur Jacubowicz en live, j’ai rapidement cerné le personnage. Pas difficile. C’est un cabotin, pas plus, mais pas moins. Il aime faire le beau. Il était d’ailleurs particulièrement mauvais dans la confrontation avec ses détracteurs, et on voyait d’ailleurs qu’il s’en fichait.Il était là pour faire son show. C’en était pathétique. Une sorte d’enfant qui fait l’intéressant pour être admiré sauf qu’il doit avoir la soixantaine.

    • François des Groux François des Groux dit :

      @pikachu

      Un cabotin qui traduit malgré tout en justice, via la LICRA, les Résistants et particulièrement RR et sa présidente, Christine Tasin (pourtant relaxée dans sa dernière affaire, la LICRA et le MRAP vont en cassation). Même Georges Bensoussan !

      La LICRA, c’est typiquement le genre d’officine subventionnée (500 000€ en 2013) dotée d’un fort pouvoir de nuisance.

      • pikachu pikachu dit :

        Qu’il soit un nuisible, je n’en ai aucun doute, et mon propos visant à présenter le personnage n’est pas du tout une exonération.
        On connaît par exemple, un autre cabotin, qui a fait une tournée dans toute la France (son spectacle s’appelait même « Le Grand Débat ») et qui est lui aussi, parfaitement nuisible.
        Donc, non cabotin n’est pas une manière d’amoindrir la toxicité du personnage.

    • Avatar Rinocero dit :

      on peut dire l’avoir vu « en direct » plutôt que d’employer l’anglicisme « live ». Avançons avec la langue française.

  2. Avatar Machinchose dit :

    le licrasseux se déclare « juif sans DIEU »

    alors avec le GADLU ??

    ENCORE UN HAINEUX DE SOI : ‘(« de l’empathie pour les musulmans pro-palestiniens antisémites » (!) )

    «  » » » » » » » » » » » » » » » »ces gens en « itch » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » j’ en ai connu un qui a trés mal fini et qui s’ appelait TSAREVITCH ;;;;;
    ne pas oublier LOUBAVITCH !!

    et l’ actuel Tsar POUTINE DE SON NOM COMPLET vladimir VLADIMIROVITCH Poutine

    les VITCH ce sont chez nous les BEN , comme tous les millions de BENZGOUGOU qu abrite notre pays, style Ben allah

    au fait ? il est toujours en liberté çui là ??
    ildoit avoir une sacrée collection de biscuits sous forme de cassettes,DVD, films, photos, voire lettres qui le mettent a l’ abri rigolard
    avec copies chez notaires et complices, avec la mention  » a n ouvrir qu en cas de mort violente »

    et comme ça éclabousserait pas mal de ces acteurs au plus haut niveau, plus personne ne sait ou est passé le coffre sous scellés

    on a rarement autant pris les français pour des cons

    mais ça se paiera dans deux ans

  3. Avatar Wallace dit :

    Les flics sont racistes, violents, en un mot : délinquants, voir assassins.
    Les juges et autres magistrats, sont de bons éducateurs, conscients de leur rôle rédempteur, paternalistes quoi…
    C’est sûr, il faut libérer les prisonniers (avec des excuses) et enfermer les policiers.
    Ainsi après une mutation raciale et spirituelle nous aurions une mutation sociale et culturelle.
    Imaginez?:
    On pourrait violer les gamines partout, cabosser les dames âgées pour leur prendre vingt euros, défoncer les portes de jour comme de nuit, pour piller appartements et maisons, voler les voitures, torturer quelques récalcitrants pour savoir ou sont bijoux et autres valeurs. dealer la drogue aux enfants (et oui c’est formateur) comme aux adultes. Ah, le paradis, l’âge d’or de notre civilisation.
    Qui plus est il y aurait des Jakubovicz, des adhérents de la LICRA, des « touche pas à mon pote » et un tas de pauvres connards qui le cœur brisé viendraient épandre leur sensibilité nauséabonde par ce que en fuyant après une agression un pauvre malheureux victime de la société infâme qu’est la notre aurait bousculé un de ces flics délinquant et se serait tordu la cheville ou autre blessure insupportable du même niveau.
    J’arrête là, mon estomac se retourne.
    Curieusement je souhaite que tout cela n’arrive que par l’insondable bêtise de nos dirigeants. Car si cette situation est le produit d’une politique délibérée afin d’éviter d’éventuelles émeutes alors, il est certain que nous ne sommes plus au bord du gouffre. Nous avons déjà fait le pas de trop.
    A plus sur les barricades…

  4. Avatar RODRIGUE dit :

    Mardi 9 juin à 18h, jour des obsèques de George Floyd, la LICRA appelle chacun, là où il se trouve, à cesser toute activité durant 8 minutes et 46 secondes, correspondant à la durée de son calvaire, afin de se recueillir et de témoigner sa solidarité avec toutes les victimes du racisme.
    Mario Stasi
    Président de la LICRA
    Et pendant 1 mois on s’arrête de travailler en hommage aux victimes féminines de cette ordure que vous voulez transformer en Saint ! Inversion perpétuelle des valeurs, ces professionnels de l’antiracisme sont de sombres connards !

    • Antiislam Antiislam dit :

      Bonjour,

      Le réel n’a plus d’importance pour la majorité des personnes de nos jours.

      Seule compte l’émotion.

      Floyd et Traoré sont deux barbares, plusieurs fois condamnés pour des faits très graves.

      Mais les médias n’en parlent jamais.

      Seule l’émotion, encore une fois, compte.

  5. pikachu pikachu dit :

    Et pour répondre à la question des « -vitch' », c’est une très bonne question.
    Deux éléments de réponses selon moi :
    1/ il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.
    2/ à rapprocher des Juifs américains qui sont majoritairement démocrates, alors que ceux qui sont des « Juifs orthodoxes » (comprendre Juifs religieux qui sont pratiquants sans être nécessairement « ultra ») sont très ancrés chez les Républicains. Un exemple parmi de très nombreux : Ben Shapiro (ou même Dennis Prager).

    Je pense que la judéité est multiple :
    c’est d’abord une ethnie (on est juif par le sang, les conversions étant un phénomène ultra-minoritaire), et ensuite une religion.
    Cette double identité fournit un élément de réponse : quand un Juif « ethnique » est faiblement religieux, il a alors la tentation de se forger une religion de remplacement qui est l’appartenance au socialisme, pour des raisons historiques, le socialisme étant historiquement le havre qui accueille sans distinctions les opprimés. Un Juif religieux n’est pas soumis à une telle tentation, il a déjà une foi qui l’aide à se rattacher au monde.
    Pour démontrer que ce propos n’est pas superficiel mais très profond, il suffit de regarder l’Israël contemporain et ses questionnements, souvent à « deux balles », sur la question du terrorisme, de la dignité de l’être humain etc…
    Cet humanisme plutôt maladif vient d’un rapport à la Shoah. La Shoah a ouvert une faille sur la question humaine et sur le Mal, il impose un « plus jamais ça » aux héritiers de cette catastrophe, et est le socle de leur morale.
    Pour un Juif religieux, la seule morale qui vaille est celle des Dix Commandements et de la Révélation. Le reste n’est qu’une (triste) péripétie de l’Histoire comme notre peuple a pu en connaître (malheureusement) souvent.
    Ceci pour dire qu’un Juif non-ancré dans sa tradition est souvent une proie facile pour l’humanisme frelaté et névrotique (humanisme empreint de haine de soi, de remise en cause et autres grattements de croutes façon Woody Allen).
    Les -wicz, peut-être plus souvent que les autres Juifs, se sont détachés de leur héritage religieux. Ceci explique cela.
    (En tout cas, c’est mon avis sur cette question importante).

    • François des Groux François des Groux dit :

      @pikachu

      Raisonnement qui se tient, effectivement. Finkelkraut hésite encore : malgré les insultes de « gilets jaunes » islamistes, il dénonce toujours le « populisme » de Trump.

      https://resistancerepublicaine.com/2016/11/14/decidement-finkelkraut-est-un-gros-con/

      Pourtant, Trump est « l’assurance-vie » des Américains juifs et d’Israël, contrairement aux Démocrates à la Hilary Clinton, immigrationnistes et islamophiles.

      Mais que dire des « ben » (comme l’écrivait Machinchose à propos des séfarades) ?

      Virés façon « la valise ou le cercueil », certains continuent à défendre mordicus la nostalgie (fantasmée ?) du vivre-ensemble, du couscous-boulettes et du jasmin (fleur de l’amour ?).

      Je pense à Attali, BHL, Bruel…

      Bon, heureusement, Eric Zemmour nous offre un beau contre-exemple.

      • pikachu pikachu dit :

        Attali est un cas à part. Il est « de l’autre côté », de l’autre côté de l’humanité (réelle). On pourrait dire de lui que c’est un cas irrécupérable. Il est même à mon avis antisémite, ce que ne sont ni BHL, ni Bruel.
        Je ne sais en fait même pas comment le caractériser, il est sérieusement atteint.
        Encore une fois, voir son interview paru dans Courrier International, et qui reprend son interview avec le journal Ha-aretz :
        https://www.courrierinternational.com/article/2009/10/26/jacques-attali-l-antisemitisme-et-la-propagande-israelienne

        Il saut aux yeux qu’Attali est d’une catégorie à part : pour le dire crûment, c’est un grand malade.

  6. Avatar Christian Jour dit :

    Encore un collabo avec le cerveau malade.

    • Avatar Machinchose dit :

      Rodrigue, j’ espère que les sirènes hurleront sur tout le territoire national pour signaler cet instant sacré et que tout s’ immobilisera
      les bagnoles, les piétons, les vélos, les bus, et que chacun se figera tête baissée pendant ces huit minutes

  7. Avatar Orange dit :

    Rien ne démontre qu’il y a eu du racisme dans l’affaire Floyd. Pas plus qu’avec Traore. Cela en fait du monde qui se mentent à eux-mêmes. Une grosse transe collective aliénante récupérée par les politiques.

  8. Avatar Joël dit :

    Bon, je vais faire un effort. Je vais me retenir jusqu’à 18h et je m’engage chrono en main à rester 8 minutes 46 sur le trône.

Lire Aussi