Joe Biden, candidat démocrate : on n’est pas Noir si l’on vote Trump


Joe Biden, candidat démocrate : on n’est pas Noir si l’on vote Trump

Photo : Donald Trump à la Maison blanche le 27 février 2020 (Leah Milis – Reuters)

.

Il y a peu encore, les socialistes et communistes français ne juraient que par le prolétariat ouvrier. Oui mais Sartre et Billancourt, c’est fini : un ouvrier, ça a les mains sales, ça parle et pense mal, et, abandonné par les think tanks et les intello-maos acquis à la mondialisation, ça vote, en plus, Marine Le Pen, chantre du nationalisme et du made in France.

Crime absolu s’il en est !

En Europe, la gauche voit dans la figure du migrant musulman un nouveau prolétaire à défendre, quitte, paradoxalement, à adopter le racisme antiblanc et l’antisémitisme fédérant nombre de « sans-papiers » issus de l’OCI.

Quoi de commun, en effet, entre certains élus communistes « racisés » de Seine-Saint-Denis, indigénistes de LFI ou membres du Labour anglais de Jeremy Corbyn que leur « antisionisme » et leur haine de l’Européen « de souche » pour complaire à leur électorat potentiel ?

Idem aux États-Unis : il y a encore peu de musulmans mais il existe une forte communauté afro-américaine représentant 47 millions d’habitants soit environ 15% de la population et, donc, un potentiel non négligeable d’électeurs.

Pour le candidat démocrate à la présidence, Joe Biden, c’est une évidence : un Noir ne peut voter QUE démocrate, c’est-à-dire pour le camp du bien, celui de la » gauche » américaine.

Car s’il votait Trump, il ne serait plus Noir…

«Personne ne devrait avoir à voter pour un parti sur la base de sa race, sa religion, ses origines» s’est excusé ensuite Joe Biden

.

Biden regrette avoir dit qu’un Noir n’est «pas Noir» s’il pense voter Trump

[…]

La polémique est partie d’une interview donnée à Charlamagne tha God, une personnalité qui coprésente une émission populaire de radio new-yorkaise, The Breakfast Club, diffusée vendredi.

Lorsque Joe Biden a dit qu’il devait mettre fin à l’entretien, après environ 17 minutes, l’animateur lui a répondu: «Écoutez, vous devez venir nous voir quand vous viendrez à New York (…) Nous avons plus de questions» à poser avant la présidentielle du 3 novembre.

«Vous avez plus de questions? Je vais vous dire, si vous avez un problème pour décider si vous êtes pour moi ou pour Trump, alors vous n’êtes pas Noir», lui a répondu Joe Biden.

L’équipe de Donald Trump a qualifié cet échange de «dégoûtant» sur Twitter, et le fils du milliardaire républicain, Donald Trump Junior, affirmé que Joe Biden avait «une mentalité raciste dégoûtante et déshumanisante».

Tim Scott, seul sénateur républicain noir, a réagi en soulignant que «1,3 million de Noirs américains avaient déjà voté pour Trump en 2016. Ce matin, Joe Biden a dit à chacun d’entre nous que nous n’étions pas Noirs».

«Je pourrais dire que je suis surpris, mais malheureusement cela correspond à la tendance des démocrates de penser que les voix des Noirs sont gagnées d’avance», a-t-il poursuivi.

Un argument qui pourrait faire mouche auprès de certains électeurs noirs qui déplorent qu’en 2016, les démocrates et Hillary Clinton aient pensé que leurs voix étaient justement «gagnées d’avance» et n’aient donc pas assez fait campagne auprès d’eux, faisant baisser leur participation par rapport aux années Obama.

Or la mobilisation de cet électorat sera cruciale pour Joe Biden pour espérer remporter la présidentielle du 3 novembre.

«Je n’ai jamais, jamais considéré que les Afro-Américains étaient gagnés d’avance», a-t-il d’ailleurs pris soin de souligner dans ses excuses…

https://www.lefigaro.fr/international/biden-regrette-avoir-dit-qu-un-noir-n-est-pas-noir-s-il-pense-voter-trump-20200523

.

Barack Obama et Joe Biden

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




11 thoughts on “Joe Biden, candidat démocrate : on n’est pas Noir si l’on vote Trump

  1. Avatargambarota

    il faut constamment rapeller que toutes les lois racistes anti-noire ont ete ecrites et votees par les democrates.
    ce sont les republicains qui lors de la grande guerre civile (le nord) ont gagnes et
    interdit l’esclavage.
    les republicains au US sont exactement les patriotes /conservateurs en France.
    le moins possible d’interference de l’etat et libre entreprise et defense des valeurs de nos ancetres..

    1. AvatarBaribal

      @ Gambarota

      D’accord avec vous.

      Les Etats confédérés étaient dirigés par le Démocrate Jefferson Davies, tandis que le Nord était dirigé par le Républicain Abraham Lincoln. De même, Joseph Patrick Kennedy, membre du parti Démocrate et père du « gentil » JFK, était un admirateur d’Hitler et contre l’intervention US pendant la guerre.

      La propagande gauchiste a tout fait pour inverser les valeurs en faisant passer les Démocrates pour les gentils anti-racistes afin de capter les voix des minorités.

      1. Avatargambarota

        exactement et au meme titre que les fascistes Europeens etaient tous Socialistes.Benito Mussoloni l’inventeur du fascisme etait chef de parti Socialiste.
        c’est facile en fait a identifier .
        control total de l’etat sur la justice,travail et media =fascisme.
        le seul qui corresponde a ces criteres = Melanchon.

        1. AvatarBaribal

          Petite rectification. Mussolini n’était que membre du PSI jusqu’en novembre 1914, mais directeur du quotidien socialiste  » Avanti ! « . Bon, la nuance est faible. C’était un socialo.

          Il y a aussi ce cher Adolf, patron du NSDAP, initiateur de la Kraft durch Freude (La force par la joie) wagen construite par Volkswagen pour le peuple allemand. Encore un socialo…

          Enfin, notre cher Tonton, a fait le chemin inverse. Ancien Cagoulard, il est devenu premier secrétaire du PS, puis Président de la République en se parant des atours de celui qui aime le populo et défend les immigrés contre les méchants Français racistes. Il était pas beau, lui aussi ?

          Décidément, la porosité entre PS et dictature est vraiment étonnante !

  2. AvatarMachinchose

     » la gauche voit dans la figure du migrant musulman un nouveau prolétaire à défendre, »

    bien vrai !! sans oublier le « palestinien » …. peluche de rechange qui a remplacé le viet minh ou encore le kéké guevrairat

    le vieux pédo Biden, use du stratagème trés efiloché de la declaration, sitot vomie, sitot démenties, avec force excuses

    l’ arme des laches incapables d’ assumer leurs perfidies

    et ce n’ est pas parce que les états les plus bavards et intellos des USA, la Californie et New York votent democrate que le tour est joué

    il y a l’ autre amérique……la vraie, la populaire, celle dite, comme la France, profonde….

    et cette photo génialement trouvée est tout de même parlante

    rien de tel pour emporter la conviction

    1. François des GrouxFrançois des Groux Post author

      @Machinchose

      Oui,en effet, j’avais oublié le « palestinisme » (bon, cela rejoint le nouvel antisémitisme/antisionisme).

      En revanche, je n’ai pas compris « le vieux pedo Biden ». Aurai-je raté quelque chose ?

  3. Avatarclaude t.a.l

    Biden est le résumé de la pensée progressisto-raciste des donneurs de leçon.

    Il dit que seul un Blanc appartenant au Camp du Bien (  » démocrate  » aux USA )
    est capable de reconnaître un vrai Noir d’un faux Noir.

    Espérons qu’il sera marron aux présidentielles US !

    (  » être marron  » signifie : l’avoir dans fion ! )

  4. AvatarKarnyx

    Si Trump se sert du même argument « On est pas blanc si l’on vote Biden ».
    Ce ne serait pas un argument raciste ,
    Finalement, le racisme c’est « comme je veux » « comme ça m’arrange ».

  5. AvatarMachinchose

    « Joe Biden: The Pedophile in the White House – Pinterestwww.pinterest.fr › pin
    Traduire cette page
    Joe Biden: The Pedophile in the White House. More information. Joe Biden: The Pedophile in the White House. Find this Pin and more on WAKE UP AMERICA!

    xxxxxxx

    il est vrai que c’est léger

    mais tu sais bien que « calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose »
    comme disait Francis Hallouf

  6. AvatarMachinchose

    «  »«Certaines forces politiques américaines prennent en otage les relations entre la Chine et les Etats-Unis et poussent nos deux pays au bord d’une nouvelle Guerre froide» avec la crise du coronavirus, a regretté Wang Yi. » »

    sales hypocrites et faux culs de chinetoques!!

    si vous en aviez les moyens, ce serait une guerre trés chaude que vous, vous auriez déclenchée

    sacrifier deux cent ou cinq cent millions d’ humains quand on en a plus d’ un milliard et demi, aucun problème….

    mais vous savez trés bien que ce n’ est pas le moment de chercher des poux a l’ oncle Sam

    depuis 60 ans vous ne cessez pas de copier, d’ espioner,de plagier, de vous inspirer de l’ occident
    partout en France on voit vos pantins photographier tout et n’ importe quoi, de la plaque minéralogique aux merdes de chiens au caniveau

    personne ne peut plus vous saquer, et encore pire votre « diaspora » infiltrée dans toutes les grandes villes du monde libre a finalement revélé qui vous etes vraiment
    votre culte du secret, vos « affaires » qui ont transformé la rue de la haie coq a Gennevilliers en parti commercial chinois de France…

    cette pandémie aura eu le mérite de dévoiler vos meurtrières et funestes tentatives d’ hégémonie mondiale

    non, vraiment non ! je ne vous aime pas!

    la Russie qui vous fait les yeux doux en ce moment sait trés bien qu un jour elle devra s’ allier a l’ Amerique pour vous combattre

    blancs contre jaunes…………..les noirs etant hors jeu

Comments are closed.