Un infirmier anesthésiste : ministres, taisez-vous ! Vous êtes tous responsables !


Un infirmier anesthésiste : ministres, taisez-vous ! Vous êtes tous responsables !

.

BREVE

TEMOIGNAGE d’Eric Tricot, infirmier anesthésiste à l’hôpital Henry Mondor de Créteil.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.

Articles du même thême

7 thoughts on “Un infirmier anesthésiste : ministres, taisez-vous ! Vous êtes tous responsables !

  1. Avatarpalimola

    Un énorme scandale qui de plus était prévisible mais encore une fois tous ces pourris qui ont désossé le pays passeront a travers les gouttes , a moins que les Français se mobilisent vraiment ……………..

  2. Avatarjojo

    du sang sur les mains et des morts en pagaille
    Mais cela ne leurs fait ni chaud ni froid
    Sang contamine…..voyez la belle carriere de fabius
    Ces pourritures ne sont pas sanctionnes, ells n’ont que promotion

    Bravo a ce medecin et a son franc parler

  3. AvatarChristian Jour

    Entièrement d’accord avec c’est infirmier anesthésiste, on est gouverné par des lamentable qui ne méritent pas leur titres de ministres et c’est pour ça que moi je les appelle des sinistres.
    Merci à tous ce personnel hospitalier qui font le maximum, car contrairement à nos sinistres qui ne pensent qu’à leur cul en faisant le plus de fric possible, et qui ne servent à rien, vous, vous sauvez des vies. Merci.

  4. AvatarZio

    Bonjour à tous,
    Pour trouver les responsables dans notre pays, il va falloir se lever de bonheur !!!
    C’est une habitude!!!
    Personnellement, je pense quils sont nombreux.
    De tout les gouvernements passés!!!
    La désindustrialisation ne date pas que de l’air Mabrouk!!!
    Voilà un petit aperçu !!!!
    Bonne méditation…

  5. Avatarxav

    Bravo monsieur j’espère que les médecins et hopitaux vont suivre ! Mais nous savons tous que les politiques sont de mauvaise foi aucune moral et aucune fierté et malgré les nombreuses fautes qu’ils peuvent faire ou certaines casseroles ils arrivent toujours à se regarder dans un miroir .

  6. frejusienfrejusien

    déjà, nous, ça nous énerve de les entendre bavasser à la télé pour assurer leurs arrières en clamant leur innocence
    , mais pour ces infirmiers qui sont au front sans aucune munition ni casque, ça doit être insupportable

Comments are closed.