Le docteur Karine Lacombe traîne Raoult dans la boue ? Elle est payée par le labo Advi…


Le docteur Karine Lacombe traîne Raoult dans la boue ? Elle est payée par le labo Advi…

.

Et voilà un scandale de plus dans le monde des « spécialistes »  qui, quel hasard, soutiennent Macron et défilent sur les plateaux télé pour taper sur Raoult et la chloroquine avec une véhémence et une haine quasi pathologique au moment où ils devraient tous être unis face à l’ennemi. 

En passant, je signale que l’on ne voit pas Raoult sur les plateaux, il n’a pas le temps, lui… il  soigne, il guérit… 

Les autres ? Cela s’appelle de l’abandon de poste. Cela s’appelle du macronisme, occuper le terrain, communiquer pour remporter des victoires politiques au lieu d’être dans les tranchées. Les ordures ! Et cela donne encore plus envie de faire confiance à Raoult. 

Pendant ce temps, des députés demandent à Philippe de faire venir des médecins cubains pour aider les nôtres… Pourquoi pas, mais pourquoi ces députés ne font-ils pas pression sur le gouvernement pour que la chloroquine soit utilisée massivement dès maintenant, pourquoi ? 

.

On se souvient des 3 hystériques (entre autres) que nous évoquions récemment sur ces colonnes : 

Véronique Trillet-Lenoir, Karine Lacombe, Marcel Ichou… Macron a envoyé ses sbires enfoncer Raoult

Le cinéma de Karine Lacombe avait écoeuré lecteurs et twitteurs… Trop c’est trop.

 

Pourquoi tant de haine ?

Ecoutez le professeur Gérard Delépine ( que nous avons déjà interviewé et invité à rencontrer nos adhérents en Ile-de-France) sur Sud Radio. en quelques minutes il a tout dit sur la chloroquine, le professeur Raoult, le système de santé français, Macron et sa politique… Remarquable.

Le passage sur la Lacombe vaut son pesant de cacahuètes :

Ce qui a particulièrement choqué le chirurgien, c’est « l’agression » de Karine Lacombe, une médecin, contre le professeur Raoult. Et si la médecin avait oublié de tout nous dire ? C’est ce dont accuse le docteur Delépine.« Il y a une loi en France qui dit que tout médecin qui s’exprime en public doit déclarer ses liens d’intérêt avec des laboratoires susceptibles de produire des produits que l’on va utiliser sur la maladie dont on discute », rapporte le médecin. Particulièrement « écœuré » par « cette agression scandaleuse d’un confrère éminent », le docteur Delépine s’est penché sur la question.

« J’ai cherché ses liens d’intérêt et je peux vous dire qu’il apparaît des relations avec Advi », un laboratoire qui travaille actuellement sur le coronavirus. Mais ce n’est pas tout, sur le site gouvernemental, le docteur Delépine a observé que « Karine Lacombe est ou a été consultant et membre du Conseil d’administration des laboratoires Advi, BSN et de Gilead ». Pour lui, la médecin « n’avait pas à prendre la parole dans le Haut Conseil »et « a enfreint la loi ». « Toute personne française a le droit de porter plainte devant le conseil de l’Ordre des médecins qui doit instruire l’affaire », s’indigne le docteur.

Dr Gérard Delépine : « Quand on nous dit que la chloroquine est dangereuse, c’est un mensonge »

Sans commentaire. Des pourris, payés par des labos privés, pour dézinguer un collègue qui fait un boulot du tonnerre de Dieu. Je serais elle, je me cacherais jusqu’à la fin de mes jours.

.

Mais, au-delà du cas Lacombe la bien nommée... il faut lire le résumé ci-dessous de l’intervention de Gérard Delépine et, encore mieux, l’écouter.

Le débat fait rage entre médecins sur l’utilisation et la fiabilité de la chloroquine pour lutter contre la propagation du coronavirus. Plusieurs professeurs se sont écharpés à ce sujet, mais sont-ils tous complètement désintéressés ? C’est la question que se pose le docteur Delépine au micro d’André Bercoff.

La chloroquine, un médicament connu depuis 50 ans

Si la plupart des Français découvrent durant cette épidémie du Covid-19, l’existence de la chloroquine, ce médicament est pourtant apparu il y a environ 50 ans. « Il a été donné à des dizaines de millions de personnesdans le monde, les accidents sont parfaitement connus depuis 50 ans », rappelle le docteur Delépine. « Quand on nous dit que c’est un médicament dangereux, c’est un mensonge et de la désinformation totale« , insiste-t-il.

Mais alors pourquoi est-ce que ce médicament crée-t-il un clivage aussi important dans le monde de la recherche ? Le chirurgien a un début d’explication. « Il est très clair qu’un médicament qui coûte 10 centimes et est vendu 2 euros par malade est une catastrophe pour le marché », estime-t-il. En comparaison, le docteur rappelle que « les nouveaux médicaments miracles sont vendus entre 3.000 et 5.000 euros le mois dans les grandes pharmacies ». Pour lui, les médecins suivent particulièrement leurs patients. « Comme on connait les complications possibles de la chloroquine, tout médecin qui s’intéresse au sujet saura suivre son malade comme le fait le docteur Raoult« , prévient Gérard Delépine.

Karine Lacombe en mission commandée ?

Ce qui a particulièrement choqué le chirurgien, c’est « l’agression » de Karine Lacombe, une médecin, contre le professeur Raoult. Et si la médecin avait oublié de tout nous dire ? C’est ce dont accuse le docteur Delépine.« Il y a une loi en France qui dit que tout médecin qui s’exprime en public doit déclarer ses liens d’intérêt avec des laboratoires susceptibles de produire des produits que l’on va utiliser sur la maladie dont on discute », rapporte le médecin. Particulièrement « écœuré » par « cette agression scandaleuse d’un confrère éminent », le docteur Delépine s’est penché sur la question.

« J’ai cherché ses liens d’intérêt et je peux vous dire qu’il apparaît des relations avec Advi », un laboratoire qui travaille actuellement sur le coronavirus. Mais ce n’est pas tout, sur le site gouvernemental, le docteur Delépine a observé que « Karine Lacombe est ou a été consultant et membre du Conseil d’administration des laboratoires Advi, BSN et de Gilead ». Pour lui, la médecin « n’avait pas à prendre la parole dans le Haut Conseil »et « a enfreint la loi ». « Toute personne française a le droit de porter plainte devant le conseil de l’Ordre des médecins qui doit instruire l’affaire », s’indigne le docteur.

 

Pour écouter l’émission. après une fort intéressante introduction de Bercoff, Gérard Delépine parle (au téléphone) à peu près de la minute 8 à la minute 18

Cliquez ici pour écouter l’invité d’André Bercoff dans son intégralité en podcast.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


16 thoughts on “Le docteur Karine Lacombe traîne Raoult dans la boue ? Elle est payée par le labo Advi…

  1. Avatarcrina

    Elle n’est pas seule dans le monde médical! Combien des chefs de services disaient il y a 2 semaines que les masques ne sert à rien?! pour couvrir le ministère et Mr. Macron car on n’avaient pas des masques.

    Reply
  2. AvatarMountain

    Je me faisais justement la réflexion ce matin en voyant encore un médecin sur une chaine tv ,qu’est-ce qu’ils foutent là, ils seraient bien plus utiles à soigner des malades,surtout si c’est pour casser le pr Raoult .lamentable.

    Reply
  3. AvatarPseudo

    La Posédrine était un médicament que je prenais régulièrement, et qui me faisait énormément de bien; jusqu’au jour,où il a été supprimé de la vente..! C’est mon médecin qui m’a dit qu’il s’agissait en fait, d’un médicament trop efficace, et pas assez cher, pour qu’il rapporte suffisamment d’argent..! Cet argent nous perdra tous, et ceux qui s’en servent pour dominer le monde, se trompent lourdement,et seront, au final, les seules victimes de leurs actes criminels..

    Reply
    1. Armand LanlignelArmand Lanlignel

      Hélas, cela arrive souvent. Si payer les employés coûte aussi cher que le rapport, c’est supprimé. Le remède à cette situation, c’est d’avoir un laboratoire d’Etat avec des fonctionnaires comme employés. La sécurité sociale ferait des bénéfices et les médecines naturelles pourraient être étudiées, cela éviterait quelquefois des effets dits secondaires mais aussi gênants que le mal lui-même.

      Reply
  4. AvatarMountain

    Ah oui aussi je voulais rajouter,depuis que le pr Raoult soigne avec la cloroquine à Marseille ,y a t il eu des morts parmi ses patients ?je n’ai rien entendu à ce sujet .

    Reply
  5. AvatarAva

    Ce qu’il faudrait savoir et qui est essentiel c’est l’origine du conflit entre Lévy et Raoult.

    Les karine lacombe, à l’ego urticant ne sont pas en voie d’extinction.

    Curieusement cette chloroquine décriée a fait merveille sur les Chinois
    Sur Mr Estrosi et son épouse
    Sur la députée Valérie Boyer
    Sur le Ministre de Transports marocains
    Sur Madame Vassal candidate à la Mairie de Marseille

    Curieusement cette chloroquine tant décriée sous sa formule d’origine va être produite à des millions de doses dans la version générique par les grands labos Mylan, Teva etc.

    Je préfère m’arrêter là.

    Reply
  6. AvatarFomalo

    J’ignorais que « BSN » était un laboratoire. Il y a plus de quarante ans, c’était une banque et même un trust lorsque je travaillais dans le privé, à qui ma société adressait des traites à soixante ou quatre vingt dix jours jours pour ses études. A présent c’est quoi? Evian/ Danone/Saint Gobain/…??Leur base? Leur siège social? leur C.A ?

    Reply
    1. AvatarMICHEL

      Ainsi va la vie…les vrais médecins qui se soucient des patients et les « dégénérés  » qui n’ont plus rien d’humain…triste, très triste.

      Reply
  7. AvatarRODRIGUE

    Lorsqu’on veut connaitre les liens qui unissent un labo et un professionnel de santé, il suffit d’aller sur ce site, à la seule condition que ces avantages soient déclarés, ce qui est loin d’être systématique comme l’ordonne la Loi.
    Dans le cas qui nous concerne, le Médecin incriminé peut pratiquer sous sont nom perso ou d’épouse, c’est pas toujours facile à trouver pour une femme.
    Voici le site: https://www.transparence.sante.gouv.fr/flow/main;jsessionid=8835CF726A3D29C4CF5967AB7A45A6A3?execution=e1s1
    Je m’en servais beaucoup pour connaitre les liens entre prospects et concurrence, raison pour laquelle je sais ce dont je parle !

    Reply
  8. Avatarjean

    Si tout ces détracteurs se trompes , le mieux pour eux qui se suicides, laissé faire le Dr Raoult après nous verrons.

    Reply
    1. AvatarAlbatros

      Il faut que nous écrivions TOUS à Macron (https://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/) pour lui dire que nous tenons ABSOLUMENT à être traite par la nivaquine et que nous faisons la différence entre Monsieur Raout qui soigne et a sauvé tant de vies avec sa ministre Buzyn ( contraction de abuse et zinzin) qui trahit Hypocrate pour faire de la magouille politicienne et s’enrichir sur le dos des malades qui paient leur impôts et qu’elle n’a pas soigné!! Tout comme l’escroc Cahuzac qui avait trahi Hypocrate, sa fonction de Ministre et la France !
      Ah ça ira, ça ira !!

      Reply
  9. AvatarAlbatros

    Il faut que nous écrivions TOUS à Macron (https://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/) pour lui dire que nous tenons ABSOLUMENT à être traite par la nivaquine et que nous faisons la différence entre Monsieur Raout qui soigne et a sauvé tant de vies avec sa ministre Buzyn ( contraction de abuse et zinzin) qui trahit Hypocrate pour faire de la magouille politicienne et s’enrichir sur le dos des malades qui paient leur impôts et qu’elle n’a pas soigné!! Tout comme l’escroc Cahuzac qui avait trahi Hypocrate, sa fonction de Ministre et la France !
    Ah ça ira, ça ira !!

    Reply
  10. AvatarANTIDOTE

    Ce traitement a donné un signal positif et se comporter de la sorte, ces sbires mériteraient une sanction exemplaire : ne plus pratiquer la médecine pendant une période donnée . Nous devons tout tenter dans une période de pandémie .Rien ne doit être laissé aux soi-disant scientifiques qui n’exercent plus mais se contentent de donner leur avis personnel jalousement gardés aux prés de nos élites gouvernementale alors que d’autres sont sur le terrain et se battent contre le mal !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *