Pourquoi ce silence sur les jeunes Kabyles tabassés et emprisonnés en Algérie pour avoir critique l’islam ?


Pourquoi ce silence sur les jeunes Kabyles tabassés et emprisonnés en Algérie pour avoir critique l’islam ?

Illustration : D’un côté, les ténèbres, et de l’autre, la lumière

.

Les Belattar et consorts nous les brisant avec leur islamophobie, leur racisme, leur discrimination qu’ils subiraient paraît-il en France, n’ont qu’à aller voir ce qui se passe dans un de leurs shitoles islamiques, l’Aaaalgérie, whaouh !

.

Pleurnicheries, victimisations, et surtout mensonges éhontés pour faire croire qu’ils sont persécutés, cela est leur technique habituelle pour faire avancer leur schmilblick mahométan.

Car pendant qu’eux les musulmans de France, ou plutôt doit-on dire, les musulmans en France avancent leurs pions allègrement avec la bénédiction de nos dhimmis, et malheureusement ils sont nombreux, les indépendantistes Kabyles, par ailleurs, pour beaucoup d’entre eux athées ou anti islam, sont arrêtés, malmenés, persécutés, menacés, traqués comme des bêtes par le pouvoir arabo musulman, un pouvoir arbitraire, machiavélique, comme tout ce qui émane de l’idéologie mahométane.

Ce qui me rend malade, c’est que personne n’en parle, motus et bouche cousue, quand, à côté de cela, le pouvoir français fait des montagnes de ce qu’a dit une jeune fille, Mila, avec toute la candeur de sa jeunesse. Pendant des semaines, on a eu droit à toutes les rengaines possibles et imaginables : « Ce n’est pas bien de critiquer l’islam et blabla, cela peut blesser les musulmans, snif snif. Ce n’est pas acceptable blabla! Etc, etc ».

Pendant ce temps donc, rien n’est dit pour défendre ces jeunes qui sont tabassés par la police car ayant osé critiquer l’hisse lame. On peut se demander légitimement, où sont donc passés ceux qui sont censés dénoncer les faits allant à l’encontre des droits humains !

Les droitdel’hommistes ne s’offusquent que lorsque cela concerne l’islam et les adeptes de momo qui seraient, paraît-il, agressés, alors que le plus souvent ce sont, eux, les agresseurs. Par la grâce de nos élites vendues à l’idéologie islamique, les agresseurs deviennent, dès lors, les victimes, et ceux qui se défendent des criminels.

Pendant qu’en France donc, on protège les musulmanistes, on leur délivre des tapis rouges pour imposer la barbarie, la misogynie, la cruauté de leur pseudo religion, les amazigh, les vrais, pas les arabo islamisés, les enfants de Massinissa se battent contre l’islamisation de leur territoire, qui, comme le dit Bernard Logan, devrait normalement appartenir au monde méditerranéen, et non pas au monde bédouin !

Ils sont de plus en plus nombreux en Kabylie à s’afficher ouvertement anti islam, avec tous les risques que cela comporte. Cela devient une gageure d’émettre la moindre réserve, la moindre petite critique, même la plus infime. Pas touche, on ne touche pas à ce qu’a légué l’enflure du 7ème siècle. Quoi qu’il arrive pour les escrocs mahométans, le message de leur prophète est intouchable.

C’est pourquoi tous les jours, on apprend ici et là l’arrestation de militants indépendantistes, pour certains parce qu’ils ne veulent pas renoncer à leur idéal, celui de la liberté de conscience, et qu’ils le disent haut et fort, quand d’autres brandissent simplement le drapeau kabyle, symbole d’une nation sans islam. Ce drapeau est tout sauf islamique, un crime terrible pour les adeptes de la secte diabolique. Eh oui ! Pas de croissant de lune, pas d’étoile à l’horizon, pas de couleur islamique.

Non rien de tout ça ! Rien que le signe amazigh, symbole de liberté, et surtout un rameau d’olivier qui, lui, rappelle l’attachement séculier des Kabyles à leur terre méditerranéenne. Pas de signe religieux, que du terre à terre ! Horreur et damnation vous dis-je ! Quant à l’hymne kabyle, il est loin de toute haine, ni revanchard ni pleurnichard, valeurs islamiques ancrées en beaucoup de musulmans. Il se veut, lui, une ode à la dignité humaine.

https://kabyle.com/videos/hymne-national-kabyle-ass-n-tlelli-le-jour-de-liberte

.

Ainsi, ces jours-ci, un jeune homme kabyle, un indépendantiste, un militant pour une société laïque, sans bondieuseries imposées à tous, a osé donné son opinion sur un réseau social, et ça n’a pas loupé, il n’est d’ailleurs pas le premier à aller goûter de la geôle islamique, la sentence est tombée. Reconnu coupable d’apostasie selon l’article 144-bis2 du code pénal algérien, un mandat d’arrêt a été lancé contre lui.

Il a tenté de s’enfuir, mais rien à faire la mahométanerie est sans pitié, et ne lâche rien quand elle estime que vous l’avez un tant soit peu offensé. Elle réclame clémence pour elle-même, et n’accorde aucune indulgence pour les autres. Voilà toute la splendeur de la culture musulmane dont on nous rabat les oreilles.

.

J’en suis arrivée à un stade où je ne peux plus entendre la moindre parole venant des dhimmis ou des pseudos musulmans modérés. Mon sang ne fait qu’un tour face aux inepties qu’ils nous sortent. Les vérités sont là, elles nous sautent à la figure, mais non ces fanfarons croient nous blouser avec leurs faux fuyants, leurs contournements sémantiques pour cacher la merde de l’islam qui, elle, malgré tout, continue d’exhaler ses horribles odeurs. Ce n’est pas avec du parfum, même le plus puissant, que l’on peut masquer les relents de la putréfaction. C’est pareil pour les messages puants de l’islam, on aura beau se tortiller dans tous les sens, baratiner, se fourvoyer, ils vous reviennent toujours en pleine gueule, pour vous ramener vers les réalités les plus crues.

Ce pauvre jeune homme a eu l’honnêteté et le courage de dire haut et fort ce que l’islam lui inspire, et pour cela, il paye et va payer très cher sur le long terme. Il est mal barré, il va devoir faire face à une machine infernale, implacable, imperturbable. Il se retrouve embarqué dans la machine pourrie jusqu’à la moelle des os de l’Etat voyou algérien, un système arabo islamique qui ne dit pas son nom, mais pas que malheureusement. Il fait face en prison à la colère mahométane de ses codétenus. La population algérienne, dans sa majorité, obsédée par l’islam, ne pardonne jamais le moindre écart quant à leur pseudo religion, même les pires criminels se trouvent en droit de condamner les militants de la liberté. Et ça, aucun dhimmi, aucun musulman modéré, n’aura l’honnêteté intellectuelle de le dénoncer, de s’en offusquer, de trouver cela affreux, inadmissible. Ces gueux préfèrent s’en prendre à des gens qui ne font que dire ce qu’ils observent en terme de conséquences, dès que l’islam est dans les parages ou à la manœuvre.

Plus que ceux qui se déclarent musulmans point barre, j’abhorre tous ces pseudos tolérants qui en réalité sont les pires, car ils apportent leur caution aux pires atrocités. Ils s’évertuent à lisser l’image de la religion islamique aux yeux de tous, ce qui a pour conséquence fâcheuse de brouiller les pistes, et de jeter, par la même occasion, l’opprobre sur les islamo critiques.

Pour ma part, mon soutien entier et total va définitivement envers ce jeune homme et tous ceux qui luttent au quotidien contre la pire des pestes, n’en déplaise à tous ceux qui jouent un double jeu. Et pour finir, je crois ne pas me tromper en disant que le rang des anti islam grandit de jour en jour, ALLELUIA !

https://www.observalgerie.com/kabylie-un-jeune-homme-lourdement-condamne-pour-atteinte-aux-percepts-de-lislam/2020/

Siwel – Agence d’information du gouvernement provisoire Kabyle en exil, mené par Ferhat Mehenni, auteur de la phrase qui résume tout sur l’islam et ses faux-semblants : « L’islam, c’est l’islamisme au repos et l’islamisme, c’est l’islam en mouvement. C’est une seule et même affaire. »

https://www.facebook.com/101347923277049/posts/2780626172015864/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Samia

Apostate de l'islam, islamophobe et fière de l'être, je me sens comme Dihya, la reine des Berbères, qui a combattu l'envahisseur musulman sans jamais faiblir. Bien sûr, je ne combats pas par l'épée mais par les mots que l'on peut parfois, quand ils sont bien choisis, comparer à des flèches bien aiguisées.


18 thoughts on “Pourquoi ce silence sur les jeunes Kabyles tabassés et emprisonnés en Algérie pour avoir critique l’islam ?

  1. AvatarChristian Jour

    Et oui c’est pareil en France. Quand on se retrouve en prison avec ces dégénérés, on risque sa vie. D’ailleurs le CCIF et la LICRA font tout pour envoyer tous ceux qui critique l’islam en prison, afin que les détenus musulmans s’occupent d’eux………..définitivement.

    Reply
  2. PacoPaco

    Samia, elle ne vient pas souvent, mais quand elle débarque…BOUM ! Ce garçon, dont tu parles, ne sait pas, qu’il a une sœur, une mère une amie telle que toi…

    Reply
    1. AvatarSamia

      Bonjour Paco,
      Merci cher ami pour tes paroles toujours bienveillantes, ça compte pour moi.
      Eh oui ! Malheureusement cette année, je n’ai plus beaucoup de temps à moi, entre le boulot et mes deux collégiens, c’est chargé ! Je profite du confinement pour écrire. C’est déjà ça de pris en ces temps troublés !

      Reply
      1. PacoPaco

        Je garde la bienveillance pour des personnes telles que toi. La surveillance, avec approvisionnement de malveillance, pour nos ennemis communs. Prends bien soin de toi, mon amie.

        Reply
  3. AvatarGladius

    Bravo Samia de soulever le problème de ce drame identitaire du peuple kabyle, très peu connu hors de l’Algérie, car étouffé par les dhimmis et les fous d’Allah.

    Ne serait-il pas envisageable que des kabyles de France s’organisent pour profiter de la liberté qu’offre notre pays (toute relative certes, mais encore suffisamment plus « accessible » qu’en Algérie) pour se constituer en une force capable de se faire entendre mieux que dans leur pays et de mieux faire valoir leurs droits et leurs revendications, avec en outre, une résonance plus forte vers l’international ?

    Mais peut-être que les Kabyles soient moins tentés de venir dans notre pays que les colonisateurs arabes-profiteurs, par pudeur et par dignité, préférant rester sur place pour mieux s’opposer à la règle islamique ?

    Par contre, il leur serait certainement réservé, contrairement à ce qui se passe pour tous les autres musulmans de tous autres pays, chouchoutés et dorlotés, un sort contraire : celui de subir un ostracisme d’Etat, en plus de celui des musulmans déjà « installés » en force, et de leurs alliés dhimmis ?

    Bon courage à vous pour votre magnifique combat.

    Reply
    1. AvatarSamia

      Bonsoir Gladius,
      Merci à vous pour votre commentaire.
      Justement, le gouvernement provisoire kabyle en exil est basé en France, et essaie par tous les moyens de faire connaitre son combat identitaire. Ce n’est pas une mince affaire, mais les gens qui composent ce mouvement sont des gens de qualité, courageux, déterminés à atteindre leur but; celui de libérer la Kabylie de l’infection arabo islamique. Ils font face à toutes sortes d’insultes, ils sont traités de tous les noms mais, eux, ils tracent leur route, étant convaincus du bien-fondé de leur combat, de leur lutte.
      Ferhat, le président, est toujours là pour dénoncer les méfaits de l’état algérien, ce qui les calme un tant soit peu, sans cela, ils iraient encore plus loin.
      Un de ses derniers déplacements pour faire connaitre son combat, à vrai dire de toute sa vie, a eu lieu en Pologne.

      https://m.facebook.com/Siwel.news/posts/2824457250966089

      Il a payé cher son engagement, son fils a été assassiné par les enflures mahométanes. En outre, au début de l’année 2020, sa maman est décédée. Il n’a pas pu assister à son enterrement, vu le risque très grand d’être supprimé, s’il mettait ne serait ce qu’un seul pied sur la terre de ses ancêtres.
      Des milliers de Kabyles se sont déplacés pour accompagner sa maman à sa dernière demeure, afin de lui apporter le soutien qu’il mérite.

      Reply
  4. ConanConan

    Bonjour Samia
    Heureux de te retrouver en ligne.
    On se demande à quoi servent amnesty international et les autres machins pompe à fric à vocation pseudo humanitaire … Tiens, j’aimerais bien connaître aussi la grille des salaires de tous ces branquignoles ..
    En ce début de 3ème millénaire, comment admettre que l’on puisse maltraiter un homme- en toute légalité- parce qu’il refuse de se conformer à des croyances moyenâgeuses ????!!!!!….. Lesquelles, du reste, ont démontré au monde entier à quel point elles ont été un frein au progrès et qu’elles le sont encore plus que jamais !!….
    On t’embrasse Samia (en violation avec le confinement -sic- …)

    Reply
  5. ConanConan

    PS J’oubliais : et bien sûr aucun commentaire de la part de nos meRdias sur ce déni de justice et de liberté de conscience !!… Comme d’hab…

    Reply
      1. Armand LanlignelArmand Lanlignel

        Je viens de passer plus d’une heure et demie à sortir une trentaine de messages de la corbeille et à vérifier la raison de l’élimination. Je ne vois qu’un seul commentaire de votre part, celui de 17h30 que j’ai rétabli. Est-ce celui-là ? La prochaine fois, précisez l’heure du message car ils apparaissent dans l’ordre chronologique.

        Reply
  6. AvatarMonîque

    Ce que je trouve ahurissant ce sont les gens qui se convertissent à cette merde d’ islam en toute connaissance de cause que Samia nous a énoncée point par point .

    Reply
  7. Avatarbm77

    Ils nous manquent ces café kabyles et els scopitones qui étaient nombreux dans le 13ème arrondissement avant que l’on y construise des tours et y installe une grosse communauté chinoise. C’était le bon temps où on ne se posait pas de questions sur l’immigration et l’islam . je connaissais un français d’origine Kabyle propriétaire d’ un café restaurant qui dès le début des années 2000 me disait recevoir la de temps en temps la visite « d’emmerdeurs » avec leur préchi précha. Pour ce qui est d’aujourd’hui dans la société algérienne les autorités ont passé un deal avec les tenant de l’islam pour leur remettre les clés de la société en échange, la bourgeoisie issue du FLN garde le pouvoir et peut continuer à se gaver et se divertir dans de lieux bien à eux pendant que dans les villes se soit le désert culturel imposé par la charia qui prédomine. Et j’ai bien l’impression que nous soyons en cours de prendre le même chemin en France, dans certains quartiers, c’est ce schéma qui prédomine . Nos gauchos macronistes et le FLN même combat !! Ils livrent la société pied et poing lié à l’islam et la charia et en plus se montrent zélés pour emprisonner les opposants à cette main mise en Algérie et en France menacent de prison ceux qui alertent sur cette collusion contre nature entre des ultras libéraux et les frères musulmans !

    Reply
  8. AvatarGladius

    Bonjour Samia (avec un peu de retard)

    J’appends de vous, avec stupéfaction, l’existence d’un Gouvernement provisoire kabyle basé en France !

    Manifestement ostracisé et mal vu par nos gouvernements successifs, puisque aucune information quant à son existence et à son combat ne circule.

    Honte à la France, pourtant prompte à soutenir n’importe quelle revendication ou rébellion d’une minorité musulmane survenant dans des pays qui ne supportent pas l’Islam (la Chine avec les Ouïghours , la Birmanie avec les Rohingyas, l’Inde …) et où personne, politiques ou journalistes, ne parlent pas de la question kabyle !

    Ce qui traduit bien de la part de la France, une volonté politique partisane en la matière: il y a les « bons », qui méritent d’être soutenus dans leurs droits à constituer un peuple et les autres, les ‘méchants »qui n’y ont pas droit. Honte, quand on voit que c’est la Pologne, avec Lech Walésa, qui a manifesté un geste de soutien à la Kabylie.

    Vive la Kabylie libre et indépendante.

    Si vous avez des informations sur l’existence d’une ligue ou d’une Alliance de type « Amitié France Kabylie » , pourriez-vous avoir l’amabilité de me les communiquer ? Bien à vous.

    Reply
    1. AvatarSamia

      Je vous mets le lien d’une vidéo qui en dit long sur le positionnement du gouvernement provisoire kabyle.

      https://youtu.be/rF_KDuth6gg

      Vous pouvez contacter MAK FRANCE par le biais de Facebook.
      MAK : Mouvement d’autodétermination de la Kabylie
      Ils vous renseigneront car il y a des initiatives locales.
      Je suis d’accord avec vous, cela est scandaleux que rien ne soit dit sur ce que vit la Kabylie quand à côté de cela, on nous rabat les oreilles sur les manifestations des soit disant démocrates algériens qui sont en réalité des islamistes convaincus. Ils avancent masqués jusqu’au jour où boum, ça va péter à la gueule de notre cher macaron qui soutient le pouvoir mafieux algérien.
      Vive la Kabylie libre, laïque et indépendante (débarrassée de l’arabo islamité)

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *