Plus de 120 agressions à l’arme blanche chaque jour en France… pas un mot du Figaro sur les causes !


Plus de 120 agressions à l’arme blanche chaque jour en France… pas un mot du Figaro sur les causes !

Devant la gendarmerie de Dieuze, peu après qu’un individu armé d’un couteau se fut introduit dans le bâtiment, le 3 février 2020. JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN/AFP

.

Fabuleux article du Figaro qui réussit l’exploit de ne parler à aucun moment du lien entre immigration, terrorisme et délinquance quand ils constatent l’augmentation du nombre d’agressions au couteau.

Pourtant s’ils parlent de  « la radicalisation des comportements »… Radicalisation, radicalisation, j’ai dit radicalisation, comme c’est étrange… dans le chapeau, reprenant cette expression d’un fonctionnaire de police, se gardant bien de faire le lien entre immigration et islamisation de la France et violences au couteau.

.

Ensuite ils multiplient les exemples de… différends entre automobilistes, différends entre conjoints se terminant par la mort de la femme, « incidents » où des individus agressent ou se font justice à l’arme blanche, les rixes entre bandes à la sortie des établissements scolaires, et l’attaque terroriste de la gendarmerie de Dieuze au nom de l’EI (ils n’ont pas vérifié avant d’écrire que cette attaque n’était pas qualifiée de terroriste officiellement, c’était juste un suicide déguisé...)… Ils évoquent néanmoins les rixes et autres règlements de compte dans les camps de migrants… mais  en soulignant qu’une fois que les campements sont démantelés, ça va mieux. Monsieur de la Palisse n’aurait pas mieux dit. 

Bref, l’article répond à une question qui nous intéresse tous : La France va-t-elle devenir un pays où l’on sort les couteaux au moindre différend ? La question est loin d’être anodine, alors que les faits divers se multiplient, semaine après semaine

.

Le constat livré par Le Figaro est accablant, et de citer les Maires, débordés, dépassés, ne sachant plus comment faire… 

Les maires, eux-mêmes, se disent de plus en plus accablés par ce climat de tension qui parcourt la société. Lors d’une audition au Sénat, en octobre 2019, des élus invités à s’exprimer avaient mis l’accent sur une série d’incidents très révélateurs, à leurs yeux, du contexte de violence qui entoure désormais l’exercice de leur mandat, relatant 14 attaques au couteau, à la hache ou à la machette, mais aussi 105 coups, 7 gifles, 32 attaques avec une voiture ou un scooter, 21 pneus crevés, 12 voitures brûlées… Combien d’agressions à l’arme blanche, au juste, en France ? La police et la gendarmerie ont du mal à les quantifier. Dans leur bible statistique, baptisée «état 4001», seuls les vols qui donnent lieu à l’utilisation de ce type d’armes ont droit à une comptabilisation spécifique. On découvre ainsi que les vols violents avec armes blanches ont grimpé de 21 % en janvier dernier, par rapport à la même période de 2018. Mais, sur le long terme, depuis 2001, année critique sur le plan de délinquance en France, les vols avec armes blanches ont été divisés par trois, passant de 18.000 environ à 6000 en rythme annuel.

.
Pourtant le Figaro le dit : « il faut chercher ailleurs les raisons de cette frénésie d’affaires plus ou moins spectaculaires »… Il le dit mais se garde bien de chercher… Il est plus prudent d’en rester au niveau du simple constat, de tirer la sonnette d’alarme, comme tout un chacun…

Il faut chercher ailleurs les raisons de cette frénésie d’affaires plus ou moins spectaculaires qui encombrent les rôles des commissariats et des gendarmeries. Et sans doute d’abord dans l’évolution des homicides et tentatives (hors vol) qui ont augmenté dangereusement ces dernières années, sans que personne y prenne garde. Ces infractions caractérisées par l’intention de tuer, que le crime réussisse ou non, sont passées, entre 2001 et 2019, de 2200 faits environ à plus de 3800 l’an dernier, soit une hausse de plus de 70 %.

En toile de fond, il y a l’augmen­tation générale des violences qui ont plus que doublé depuis 2001, que ce soit entre les personnes ou contre les dépositaires de l’autorité

.

Le Figaro rend hommage à l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) que l’on a une idée à peu près juste de la délinquance et regrette que cet observatoire soit moribond puisque « paradoxalement dissous en décembre 2020. Pas un mot pour s’insurger ? Pas un mot pour dénoncer cette tentative supplémentaire de Macron de supprimer toute statistique officielle qui pourrait servir contre lui pour 2022

En toile de fond, il y a l’augmentation générale des violences qui ont plus que doublé depuis 2001, que ce soit entre les personnes (autour de 300.000 faits par an aujourd’hui) ou contre les dépositaires de l’autorité (plus de 38.000 infractions déclarées en 2019).

Mais c’est surtout grâce à l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP, qui sera paradoxalement dissous le 31 décembre prochain), que l’on peut avoir l’approche la plus fine du phénomène. Sa dernière étude, basée sur les réponses à l’enquête «Cadre de vie et sécurité» de l’Insee pour les années 2015 à 2017 (séquence assez récente donc), estime le nombre de victimes d’agressions à l’arme blanche à 44.000, soit plus de 120 victimes par jour en moyenne!

Ce chiffre correspond, en effet, à 37 % des 118.000 personnes ayant déclaré, chaque année, en moyenne, avoir subi des violences physiques armées de la part d’une personne ne vivant pas avec elles au moment des faits. Des agressions dans l’espace public en somme, que ce soit dans la rue, au sortir d’une boîte de nuit, au travail ou à l’école.

Parmi ces 118.000 victimes d’agressions armées, 9 % assurent par ailleurs qu’il s’agissait d’une arme à feu, 34 % d’une arme par destination (objet contondant, bâton, pierre) et 20 % d’un autre type d’arme (matraque, bombe lacrymogène). L’agression au couteau est donc la plus répandue. Et ce bien au-delà du simple cadre des violences intrafamiliales. La lutte contre ce phénomène mérite, à tout le moins, un véritable plan d’action.

Plus de 120 agressions à l’arme blanche ont lieu chaque jour en France

.
Bref, rien sur les causes, un vague espoir de plan d’action… Plan d’action contre quoi, contre qui monsieur le journaliste du Figaro ? 
Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


15 thoughts on “Plus de 120 agressions à l’arme blanche chaque jour en France… pas un mot du Figaro sur les causes !

    1. AvatarVan Dunord

      Non, je ne pense pas, 120 coups de couteaux / jour c’est rien si l’on compare à 65 millions d’habitants. C’est 0,000 et des poussières comme dirait Micron, c’est insignifiant, épsilonesque.
      Et puis, tout les jours, il y a des milliers de médecins, avocats, ingénieurs, et d’autres chances qui entrent par la porte pour alimenter le brassage, métissage et puis plein de bonnes choses pour nous montrer comme le maniement des couteaux. C’est pas jolie ça ?

  1. François des GrouxFrançois des Groux

    Bon, Le Figaro est l’un des rares médias « de droite », sinon le seul, à bénéficier de grasses subventions de l’État.

    Enfin, « de droite », il faut le dire vite.

    Entre la gauche macronienne et le libéralisme du Figaro, c’est kif-kif bourricot.

  2. Avatarclaude

    oui le figaro-ci le figaro-là a été un des canards à toucher des millions d’euros chaque année, entre 5 et 8 millions d’euros.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      C’est vrai mais le Figaro tout pourri qu’il puisse être a parmi ses journalistes Zemmour et Rioufol… et on trouve régulièrement dans ses colonnes de très bons articles allant dans notre sens ( et d’autres, pourris allant dans le sans de Macron)

  3. AvatarUN GAULOIS

    « La France va-t-elle devenir un pays où l’on sort les couteaux au moindre différend ?  »

    Il y a des chances car les armes à feu sont prohibées. Sinon on pourrait voir couteau contre révolver, le possesseur du révolver a été inculpé pour homicide raciste.

  4. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    ============================
    «Ça me semble du bon sens si on veut préserver l’intégrité territoriale et éviter les mouvements sécessionnistes. Chaque pays a vocation à garder son intégrité. On voit ce qui s’est passé dans certains pays. C’est à mon avis une décision sage parce qu’on sait très bien que des mouvements sécessionnistes peuvent être encouragés de l’étranger», a déclaré à Sputnik l’homme politique français qui s’était rendu à plusieurs reprises en Crimée après sa réunification avec la Russie.

    ARTICLE : Fixer l’inaliénabilité des territoires russes: «Des mouvements sécessionnistes peuvent être encouragés de l’étranger»
    :::: https://sptnkne.ws/Bxyx
    16.02.2020

    L’eurodéputé Thierry Mariani a livré son évaluation de l’initiative apparue en Russie de fixer dans la loi fondamentale l’interdiction de céder des territoires.

    «Chaque pays a vocation à garder son intégrité», c’est dans de tels termes que l’eurodéputé Thierry Mariani a commenté l’initiative visant à fixer dans la constitution l’inaliénabilité des territoires russes soutenue par le Président Poutine.

    …./….

    1. Avatarwar gear

      étranger je l’étais et le reste car étranger a vos us et coutumes étranges, vous ne vouliez pas d’étrange , la charia ne vous seras plus étrangère.

  5. AvatarHuineng

    J’ai essayé de joindre en vain Eric Zemmour pour lui signaler cet article très charpenté.. ..Mais peut-être en a-t’il déjà pris connaissance ..

    Cependant, je crois subodorer la raison de la cécité volontaire du Figaro sur les causes des 120 agressions à l’arme blanche en France ..

    Car bien qu’ayant peut-être le tirage le plus important en France, le Figaro marche aussi à coup de subventions publiques qui l’obligent à respecter une certaine charte de déontologie selon laquelle tout argument islamophobe doit être exclu ..Donc,sans doute par crainte du pire , les journalistes du Figaro voient « large  » et s’autocensurent largement ….On ne sait jamais !!

    1. Avatarclaude

      les journalistes du Figaro voient « large » et s’autocensurent largement ….On ne sait jamais !!
      Bin oui c’est ce que l’on appelle ouvrir le parapluie!

  6. AvatarRODRIGUE

    Un seul plan d’action, je tire en arrière, une cartouche du magasin se met dans l’axe de la chambre, je lâche, elle entre dans la chambre du canon, je vise, je tire, boum ! Un de moins !

  7. Avatarwar gear

    J’entend sécession par ci par là partition de le France par ci par là NON rien de tout ça rétablissons les choses ,il peut y avoir sécession et par extension partition entre habitants d’un même peuple d’une même culture là daccord.
    Hors depuis plus de 40 ans nous avons accueillis et donner le droit du sol a des étrangers qui en aucun cas ne veulent s’assimiler aujourd’hui ils estiment être en nombre suffisant pour s’emparer de notre terre et en faire leur .
    NOUS SOMMES EN GUERRE DÉCLARÉE ET OUVERTE SÉCESSION MON CUL .

  8. Avatarwar gear

    le pétrole en échange de la charia depuis plus de 40 ans les choses sont simples. Pas besoin d’exégètes ou d’analystes la soumission a ceux qui permettent la fracturation de la planète afin de mourir prématurément de trop d’excès ou d’une soit disant longue vie qui n’est que factice et virtuelle .

Comments are closed.