Chirurgien barbu : encore un arrêt du Conseil d’Etat favorable aux revendications islamistes…


Chirurgien barbu : encore un arrêt du Conseil d’Etat favorable aux revendications islamistes…

.

On a souvent l’occasion de constater, avec désolation, que des jurisprudences courageuses de juges de tribunaux ou cours d’appel finissent dans les oubliettes de l’histoire après un pourvoi en cassation devant le Conseil d’Etat.

Ainsi, en 2017, la Cour administrative d’appel de Versailles avait considéré qu’un médecin égyptien faisant un stage en France et portant une très longue barbe avait enfreint la laïcité constitutionnelle. Un agent public ne peut en effet revendiquer une appartenance doctrinale dans le cadre de son travail. Or, une barbe anormalement longue passe pour un signe islamique, de la même façon qu’un voile pour une femme.

Pour la cour d’appel de Versailles, un « radicalisé » peut vous opérer, pourvu qu’il taille sa barbe

Certes, on avait regretté que les juges versaillais n’allassent pas au fond des choses, c’est-à-dire qu’ils n’aient pas envisagé que la dangerosité du médecin, au cas où il s’avèrerait que c’est un djihadiste, justifierait qu’il se voit interdire l’accès à l’hôpital.

Les juges considéraient en effet que « tout agent public bénéficie de la liberté de conscience qui interdit toute discrimination dans l’accès aux fonctions comme dans le déroulement de la carrière qui serait fondée sur leur religion », sans introduire de restriction tenant à la préservation de la sécurité et la santé publiques.

.

C’est cette décision que censure le Conseil d’Etat, non pas pour ne pas être allée assez loin, mais, selon lui, pour être allée trop loin !

Selon la cour de Versailles, des membres du personnel s’étaient pourtant plaints auprès de la direction du centre hospitalier, considérant que cette barbe décrite comme « très imposante » était manifestement un « signe d’appartenance religieuse ».

Dans son arrêt, le Conseil d’Etat fait abstraction de tout ce contexte : l’origine égyptienne du médecin, le caractère particulièrement particulièrement imposant de sa barbe, le contexte de revendications islamistes soutenues notamment par des actes de terrorisme ayant pour but de s’imposer en générant la peur…

Selon cette décision du 12 février (https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do?oldAction=rechJuriAdmin&idTexte=CETATEXT000041569373&fastReqId=1369273262&fastPos=1), « la barbe qu’il portait ne pouvait, malgré sa taille, être regardée comme étant par elle-même un signe d’appartenance religieuse ».

Pourtant, la Sunna et des hadiths prescrivent aux islamistes de porter une longue barbe afin de s’identifier.

.

Cet arrêt faisant totalement abstraction du contexte ne paraît pas respectueux de l’intérêt général, ce chirurgien, qui ne parlait pas français par ailleurs, ayant accès au bloc opératoire.

Or, selon une étude américaine, ce genre de barbe, barbe islamiste ou de hipster, est plus sale qu’un urinoir…

https://www.waouh.com/etude-barbe-homme-plus-sale-cuvette-toilette.html

Trop volumineuse pour être adaptée aux masques chirurgicaux en usage, elle pose un problème sanitaire qui justifierait à lui seul son interdiction dans un bloc opératoire.

De plus, la situation sécuritaire de la France justifierait un recours plus large au principe de précaution, fût-ce par le biais de la censure de manifestations dites « religieuses », tant que le Parlement n’aura pas pris les dispositions pertinentes.

Les juges auraient pu aisément favoriser de cette façon le principe de précaution sans sembler pratiquer ouvertement une discrimination…

Bien au contraire, alors que rien ne lui interdisait de soutenir l’analyse de la cour administrative d’appel en vue de favoriser le principe de précaution, le Conseil d’Etat choisit délibérément de faire abstraction d’éléments pourtant pertinents et rend ainsi une décision désincarnée, qui donnera encore satisfaction aux revendications islamistes, comme dans l’affaire du burkini par exemple…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

"On ne peut vivre agréablement si l'on ne vit avec prudence, honnêteté et justice" (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu'en renforçant le principe de précaution.


20 thoughts on “Chirurgien barbu : encore un arrêt du Conseil d’Etat favorable aux revendications islamistes…

  1. Avatarpalimola

    Je pensais qu’un chirurgien barbu c’était interdit pour des raisons évidentes d’hygiène , j’imagine ce nid a merde penché au dessus de mes boyaux autant m’opérer sur le trottoir !

    1. AvatarRODRIGUE

      Vos boyaux sont sensibles aux antibiotiques tout comme 90% du corps humain sauf, les os !
      Les os n’ont pas de défense immunitaire et les infections sont très graves et peuvent entrainer amputations et parfois aller jusqu’à la mort !
      C’est là-dessus que ces irresponsables juristes auraient dû statuer !

      1. Avatardenise

        je pense que vous parlez des maladies nosocomiales , en effet, graves ! en tous cas « inutiles » de provoquer, quand on n’a plus non, plus de désinfection systématique des chambres comme dans le temps !

        1. AvatarRODRIGUE

          denise,
          C’est au delà de l’infection nosocomiale car celle-là, pour l’os se contracte en général ou au bloc ou dehors lors d’une fracture ouverte.
          Au bloc on prend toutes les précautions, salles en surpression, filtrage de l’aire, habillage stérile etc…..

      2. Avatarhollender

        Il s’agissait d’un chirurgien Halal, alors pas de panique ………..
        Ils nous ont foutu dehors des territoires que nous étions en train de développer.
        Ils ne veulent pas de nous alors que nous sommes chez nous.
        Ressaisissons nous et foutons toute cette faune islamisée en dehors de frontières de l’Europe.
        Qu’ils repartent chez eux développer leur propre pays et contrôler leurs naissances,

  2. AvatarStéphane

    Les Mahometains doivent être eux mêmes étonnés de voir que c’est si facile d’ islamiser la France! C’est pas la République qui est en marche c’est le califat!

    1. AvatarRODRIGUE

      C’est un des moyens par lequel les militaires savaient si les hommes du FLN étaient venus, en dehors des mouches bien entendu !

  3. Avatardurandurand

    Je dis qu’une chose , nous devons noter les noms de tous ces salopards du conseil d’état afin de ne pas en oublier aucun le jour de la justice du peuple !

  4. frejusienfrejusien

    Qu’on foute dehors et vite ces sociaputes islamolâtres du Conseil d’Etat !!,

    je me demande si ce Conseil a encore une utilité, si ce n’est d’empêcher la bonne marche de la Justice

  5. ConanConan

    Un restaurateur serait fondé à virer un cuisinier qui porterait une barbe trempant dans les soupes qu’il confectionne, par contre les hôpitaux seraient tenus de conserver leurs chirurgiens à la barbe islamiste ….
    Première mesure dès que nous serons au pouvoir : supprimer conseils d’état et constitutionnels ! Relogement obligatoire en maison de retraite de tous ces incontinents !

    1. Avatarhollender

      Pourquoi des maisons de retraite? Ils sont fatigués tous ces connards?
      Ils sont tous prêts à exploser comme le gros G. Larcher qui n’a pas d’arc……..mais un triple menton.

      Des vols de groupes vers le soleil du Maroc qu’ils adorent , mais pas de billet de retour. Là bas ils auront tous les barbus et les foufounes rasées, et même des jeunes garçons pour certains de ces dégénérés.

    1. MaximeMaxime

      Bonjour Denise,
      les conseillers d’Etat sont de hauts fonctionnaires avec la rémunération supérieure qui correspond. Issus généralement de l’ENA, ils sont censés être informés sur un sujet aussi crucial que l’islamisation de la France, une des grandes problématiques du XXIème siècle, et d’ailleurs ils disposent d’un service de la documentation car c’est une juridiction qui produit beaucoup de rapports et d’études.
      https://www.conseil-etat.fr/ressources/etudes-publications
      Il est de notoriété publique depuis bien longtemps, même quand on n’a jamais consulté ces sources, que la barbe non taillée est un signe islamique particulièrement radical.
      Le rectorat de Poitiers avait à juste titre mentionné cet indice dans un guide de prévention de la radicalisation.
      http://resistancerepublicaine.com/2017/01/04/prevention-de-la-radicalisation-mediapart-et-le-cri-ont-perdu-leur-proces-contre-le-rectorat-de-poitiers/

  6. Avatarhollender

     » ils sont censés être informés sur un sujet aussi crucial que l’islamisation de la France, »

    Tout comme pour les grandes entreprises françaises , même les plus stratégiques comme Alstom, ces  » conseillers d’Etat sont de hauts fonctionnaires avec la rémunération supérieure qui correspond.
    Issus généralement de l’ENA,  » ils n’ont même plus le réflexe patriote d’empêcher le PILLAGE de nos fleurons par les américains , les Chinois ou d’autres rapaces.
    L’ENA, fabrique de TRAÎTRES , de faux culs et de singes savants.

  7. AvatarGillic

    Il faut dissoudre le conseil d’ état dans de l’,urine de chameau, cela réveillera peut être ces vieux gribus séniles !!!!

  8. AvatarJEAN

    Il ne se passe pas un jour sans que les pourris qui nous gouvernent ne fassent une nouvelle concession à ces éleveurs de chèvres, tout le monde sait que la barbe et la moustache situées près de la bouche sont potentiellement des nids à microbes, c’est pour ça que peu de médecins en portent surtout en chirurgie, mais nos politiques corrompus jusqu’à l’os en ont rien à foutre de notre santé, il faut être totalement demeuré pour ne pas s’en apercevoir

  9. Avatarpalimola

    De plus je ne comprends pas que le barbu veuille devenir chirurgien puisque allah veille sur les muzz pas besoin de les soigner ou alors ils ont peur d’aller le rejoindre a cause de nombreux péchés commis , peut être aussi qu’ils ont un doute sur son existence ……………..?

Comments are closed.