Démissions aux César : quand le petit monde diversitaire s’épure férocement


Démissions aux César : quand le petit monde diversitaire s’épure férocement

.

Comme aux temps de la Nuit des Longs Couteaux et de  celui des grands procès de Moscou, la révolution diversitaire  dévore ses propres enfants.

Nous avons vu, il y quelques mois, les bien-pensants  diversitaires de la « Ligue du Lol » être épurés par d’autres bien-pensants  diversitaires qui lorgnaient sur leurs places.

Wikipédia, lui-même largement contrôlé par  des diversitaires, consacre  une place démesurée à cette affaire picrocholine :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ligue_du_LOL

Il y a peu ce sont les néo-staliniens  diversitaires de Médiapart  qui sonnaient l’hallali   contre la très bien pensante et très ancienne émission de France-Inter, « Le masque et la plume » :

https://www.mediapart.fr/journal/france/020220/sexisme-et-misogynie-plongee-dans-le-masque-et-la-plume-l-emission-phare-de-france-inter

.

Nouvelle offensive des diversitaires et autres féministes  ces jours-ci contre le groupe dirigeant des César du cinéma  qui vient de démissionner en bloc.

Car, suivant le slogan que tous les abrutis répètent compulsivement  en boucle depuis maintenant dix ans :

« Il y a trop d’hommes blancs hétérosexuels de plus de cinquante ans à la direction des César ».

Certes , il n’y a pas de mort sanglante dans le  petit monde grotesque des bobos diversitaires  de Paris mais on s’y épure, désormais,  férocement avec comme seule loi  le politiquement correct sans oublier  … la lutte des places :

CÉSAR – La future direction de l’Académie des César devra “permettre de représenter le cinéma français dans toutes ses esthétiques et sa diversité”, a estimé ce jeudi 13 février le ministre de la Culture Franck Riester, après la démission collective de l’équipe en place, quinze jours avant la cérémonie du 28 février.

“Cette gouvernance renouvelée doit permettre de représenter le cinéma français dans toutes ses esthétiques et sa diversité afin de permettre à l’Académie de continuer à incarner son rayonnement”, souligne-t-il dans un communiqué, tout en rappelant qu’il s’agit d’une institution indépendante.

Sa gouvernance doit être guidée par un fonctionnement démocratique et des exigences d’ouverture, de transparence, de parité et de diversité”, poursuit-il.

La crise, qui couvait, a éclaté lundi soir avec quelque 400 personnalités dont Omar Sy, Jacques Audiard, Céline Sciamma, réclamant dans Le Monde une “réforme en profondeur”.

Parmi les reproches évoqués: opacité de la gestion, entre soi et manque de diversité.

Pour faire face à la crise, Alain Terzian avait annoncé des mesures en vue d’instaurer la parité. “Insuffisant” aux yeux des signataires, dans un contexte d’accusations de viol et d’agression sexuelle dans le cinéma français, dont celles lancées par l’actrice Adèle Haenel.

Une assemblée générale se tiendra après la cérémonie du 28 pour élire la nouvelle direction, préparer les modifications des statuts fondateurs et mettre en œuvre des mesures de modernisation d’une institution jugée par beaucoup dépassée.

“Démission collective des César. Imaginons la suite? Nouveau collège de votants sans entre-soi masculin, opacité et sexisme. Et on finira bien par cesser d’acclamer des violeurs, pédocriminels en cavale?”, a réagi l’association Osez le féminisme. “Quand on se mobilise, les choses bougent !”, a commenté sur Twitter le collectif féministe #NousToutes, avec le nom de Polanski, accolé.

#NousToutes@NousToutesOrg

Quand on se mobilise, le choses bougent ! 💪🏼💪🏾#Polanski #cesars2020

Voir l'image sur Twitter

367

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
135 personnes parlent à ce sujet
Visé par des accusations de viol, le cinéaste Roman Polanski, en tête des nominations aux César pour son film “J’accuse”, cristallise une partie des reproches faits à l’Académie.

“Célébrer un agresseur comme Polanski, c’est soutenir le système d’impunité des violences masculines, et museler la parole des victimes”, écrivent les associations féministes. Certaines appellent à un rassemblement le soir de la cérémonie devant la salle Pleyel à Paris.

https://www.huffingtonpost.fr/entry/demission-academie-cesar-franck-riester-transparencediversite_fr_5e45d8a5c5b64433c6138b15

 
Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




9 thoughts on “Démissions aux César : quand le petit monde diversitaire s’épure férocement

  1. Avatarclairement

    Je vous invite à visionner le désopilant  » nuit des escarres  » des INCONNUS pour ceux qui ne le connaissent pas

    Bonne journée

  2. JackJack

    Je crois qu’on voit surgir une société complètement loufoque, pour rester poli. Certainement pas MA société, aussi bien en Amérique si cela peut vous consoler où une étudiante noire, dernièrement, a déclaré que dans son université (j’ai oublié laquelle), il y avait trop de blancs…

  3. AvatarMichel

    Les « césars » ? Les guignolos puants, oui. Tout cela est un marécage putride où l’art n’est plus qu’une ombre à peine perceptible. Plus rien d’intéressant, donc, zap.

  4. AvatarDorylée

    Quand on est ministre de la culture et qu’on reconnaît l’indépendance de l’académie des Césars on ne dit pas ce que  » doit être sa gouvernance  » puisque justement elle est indépendante et principalement du ministre. Quand à Omar Sy qui fait partie des critiques de l’organisation, je suppose qu’il va rendre son César puisqu’il a été attribué par une académie contestable. Et si le président de l’académie avait déclaré :  » M. le ministre RIESTER, occupez-vous de ce qui vous regarde !  » au lieu de déserter en rase campagne.

    1. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      C’est d’ailleurs vrai pour beaucoup de ceux qui veulent imposer leur « diversité » : ils ont déjà été récompensés par les César.

      C’est ce que l’on appelle la gratitude, sans doute …

  5. Avatarbm77

    Ces féministes et autres gauchistes obsédés par la transparence comme l’eau pure, tout cela nous rappelle des moment des heures sombres où certains voulaient la pureté de la race et je me méfie quand des gens se basent sur des concepts qui seraient intenables pour tout un chacun et permettraient d’autant plus de laisser libre court à toutes sortes de dérives de la part des tenant de ces doctrines qui se mettraient bien sûr bien au chaud dans le cocon d’une nomenclature pour former une caste de privilégiés se réservant le droit de distribuer les coups de batons à ceux qui ne se conformeraient pas à leur idéal de  » paradis » . Les quotas sont en train de recréer dans les pays occidentaux, ce qui a « si bien marché »dans les anciennes républiques socialistes ou régnait l’égalitarisme bureaucratique qui a fait que l’ on ne demandait pas l’excellence aux camarades mais de rentrer dans le rang et par là sont restés à la traine des occidentaux ,et donc ce sont si peu battus pour conserver ce formidable système égalitariste.
    Ce n’est pas le fait de mettre des femmes, là ,ou des diversités ,ici, qui va faire avancer la société , c’est juste de la démagogie de la part des politiques en place qui ont des arrières pensées communautaristes .
    Est-ce que le but d’un chef de gouvernement est de bien faire fonctionner son pays et ses institutions ou de faire plaisir à des catégories?
    Cela ne favorise ni le mérite par l’effort et encore moins l’excellence j’ai même l’impression que l’on encourage le « pas bougé couché  » et le « je ne veux pas voir une tête dépasser! » Les élites Françaises veulent imiter la nomenclature soviétique , à eux,l’excellence et la méritocratie , au peuple l’égalitarisme qui ne risque pas de remettre en cause leurs privilèges de caste puisque ne permettant pas aux couches populaires de leur disputer les places qu’ils se réservent jalousement. Il s’arrogent seuls le pouvoir de permettre à certains,choisis pour leur appartenance à une catégorie raciale ou ethnique ou genrée, quand c’est les trois en même temps c’est bingo! de tutoyer le pouvoir et de leur servir de marionnette et d’alibi communautariste et gauchiste pour faire bonne mesure. Tout cela grâce à la fée discrimination positive qui fera de la personne qui en bénéficiera une éternelle redevable, mais aussi une éternelle contestée à la place qu’elle occupera, toujours soupçonnée de ne pa en avoir les compétences !
    Avec ce système des quotas o ,on en arrive à des absurdités , car, faudrait-il insérer de l’homme dans les professions où les femmes sont en sur représentation ? Dans les professions de la restauration hallal , chinoises ou les sociétés de surveillance qui emploient majoritairement des africains, faudrait il du blanc européen? L’ hommes ne le demande pas , cela veut il dire qu’il se sent coupable d’avoir abuser de sa position passée ou qu’il soit tout simplement plus sensé que les autres catégories ? Et donc qu’il prouve par ce sens de la remise en cause et de la mesure qu’il serait le plus apte à diriger ? Je ne le crois pas . Je crois que les femmes peuvent aussi bien exercer le pouvoir , y compris les noirs ou un jaunes, à partir du moment qu’ils servent la France et non pas une catégorie , une communauté, et encore moins une religion , mais je suis contre cette main mise d’une idéologie féministe de gauche au pouvoir , ni celle de l’affirmation d’un machisme comme a pu l’être Mussolini , l’alter ego,mâle des « nouvelles » féministes » gauchistes !

  6. AvatarCaughnawaga

    Donnez leur chacun un trophée comme ça pas jaloux.
    Mais c quoi cette manie de remettre des trophées à propos de tout et de rien. Ils ont un très bon salaire et il faudrait qu’en plus, on leur donne un trophée. Leurs récompenses devrait être leur public.

    Tant qu’à y être, l’oscar du meilleur dictateur, Adolf Hitle.r. et pour l’ensemble de son oeuvre.

Comments are closed.