Indonésie : femme contre femme mais ce n’est point lesbianisme, inch’allah !


Indonésie : femme contre femme mais ce n’est point lesbianisme, inch’allah !

.

Femme après flagellation féminine, reconnue inapte au travail, job Made in China Charia

 

Les autorités de la province d’Aceh ont embauché tout récemment une brigade féminine dont l’outil est le bâton. Non pas notre Bâton de Berger pur porc mais celui de la bergère islamiste pure mort.

 

En France, lorsque le beau sexe frappe le beau sexe, il s’agit soit d’une querelle de voisinage, soit d’un combat de boue acharné. Trois fois hélas, la boue islamiste frappe partout dans le monde et comme d’habitude de malheureuses femmes ne demandant qu’à vivre.

 

À la pointe géographique mais pas vraiment éthique

 

Allah pointe de Sumatra, la province d’Aceh est la seule région d’Indonésie appliquant la loi islamique stricto sensu. Cette région conservatrice jouit d’une relative autonomie depuis l’accord conclu avec Jakarta en 2005 visant à mettre un terme au conflit avec les rebelles indépendantistes locaux.

 

« Il n’y aura pas de pitié pour celles qui brisent la loi de Dieu »

La profusion de fatwas émises par le Conseil des Oulémas d’Aceh a donné les résultats suivants : châtiment corporel pour la consommation d’alcool, l’homosexualité H-F, la pratique du jeu de hasard et du jeu vidéo PUBG prétendument injurieux envers l’islam, les matches de foot féminins, les signes d’affection sur la voie publique (liste non exhaustive)

 

La police religieuse Wilayatul Hisbah dispose maintenant de sa brigade spéciale féminine de bourreaux tout comme en Malaisie voisine, concurrence oblige (article 3.1 de la Constitution malaisienne : « L’islam est la religion de la Fédération », c’est Claire, non ???)

 

Détachement féminin à l’affût de la pécheresse… Qu’en pense le CFCM ?

 

Zakwan, sbire de la police reli•chieuse : « Nous les entraînons pour être sûrs qu’elles aient les capacités physiques et qu’elles sachent infliger correctement la flagellation »

 

Que les femmes d’Aceh prises en défaut se rassurent car dixit les autorités : « Notre but n’est pas de blesser les gens en les flagellant. Le plus important, c’est la honte infligée aux condamnées et aux spectateurs ». Ben voyons…

 

Le voyeurisme islamique pur et dur durant une séance de flagellation, province d’Aceh 

 

Femmes d’aujourd’hui : tarif 2020 TTC

 

Geste d’affection en public : 10 coups

Consommation d’alcool : 40 coups

Relation lesbienne : 100 coups

 

Inutile de passer commande, la serveuse vient à vous spontanément.

 

Brigade féminine au turbin

 

Assez Aceh !

 

Les usines à sonnettes d’alarme Human Rights Watch et Amnesty International condamnent fermement de tels agissements mais cette pratique reste largement soutenue par la population dont les cinq millions d’habitants sont à 98% musulmans. Que peuvent les ONG face à la vox populi ?

 

Philippe Arnon, 6 février 2020 : « Moi, je crois qu’il y a des gènes qui caractérisent les pays. Chez nous en France, c’est de brailler et de croire que nos idées sont les meilleures au monde sans rien connaître du monde ». Eh bien, il est demandé à Schiappa & Ndiaye & Co de s’intéresser au monde et de s’interroger sur l’enfer que prépare la passive Macronie aux représentantes du beau sexe. De tels scénarios doivent déjà avoir lieu en catimini en nos banlieues perdues, 150 selon les derniers rapports.

 

Je me fiche de ce que pense le CFCM de Mila dont il n’arrive d’ailleurs pas à la cheville milanaise. Par contre, je suis très intéressé par l’opinion du CFCM au sujet de ce qui précède.

 

Richard Mil+a

 

Détour cinoche

 

Je me suis souvent demandé comment le mentor dialoguiste Michel Audiard traiterait la « banlislamisation ». Nul doute que la religion de paix et d’amour passerait un très mauvais quart d’heure, surtout si l’on y intègre les drilles Ventura-Constantin-Blier-Lefebvre : « Quand on mettra les cons sur orbite, les imams n’auront pas fini de tourner »

 

« Flinguer l’islamiste, comme ça, de sang-froid, sans être tout à fait de l’assassinat, y’aurait quand même comme un cousinage » (chipé à « Ne nous fâchons pas »)

 

♫ Je vous parle d’un temps où la Grande France savait encore se battre ♫ (chipé à Charles Aznavour)

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Richard Mil

Belge passionné de sciences humaines, amoureux de la culture française, gaulliste, athée, partage totalement les convictions de l’initiative citoyenne Résistance Républicaine


12 thoughts on “Indonésie : femme contre femme mais ce n’est point lesbianisme, inch’allah !

  1. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    « Détachement féminin à l’affût de la pécheresse… Qu’en pense le CFCM ? » Par la voix de son représentant zéckri ? Réponse du représentant l’organisme de la religion d’amour, et bla bla bla : « Ce n’est pas bien mais elle (la pécheresse) l’a bien cherché »…

  2. AvatarRODRIGUE

    Mohamed, mon petit, je ne voudrais pas te paraître vieux jeux et encore moins grossier…L’homme de la pampa parfois rude, reste toujours courtois… Mais la vérité m’oblige à te le dire: Ton Allah commence à me les briser menu !
    Je verrais bien le grand Lino dans cette tirade actualisée !

  3. François des GrouxFrançois des Groux

    Un ami à moi avait visité Bali : gens charmants, hospitalité, sécurité, joie de vivre, tolérance…

    Puis avait fait un tour sur l’île voisine musulmane de Lombok pour en revenir très vite : c’était le jour et la nuit !

    1. RichardRichard

      Rien ne vaut le Brésil, signé « L’Homme de Rio ». Belmondo est « svelte et souple, rapide comme le lévrier, résistant comme le cuir et dur comme l’acier de Krupp » (hum-hum…)

  4. AvatarMichel

    Les musulmans se battent entre eux depuis longtemps. C’est leur seule raison de « vivre », comme des primates sous-évolués et pour lesquels aucun avenir constructif n’est envisageable. Des brigades de femmes muzz qui tapent sur des femmes muzz, c’est bien illustré et montre que leurs cerveaux n’ont jamais évolué. Et ça ne risque pas de changer. Le rebut de l’humanité.

    1. AvatarHorizon

      Le cerveau se remplit de ce qu’on lui offre dès la naissance. Si on lui donne la science, il prend la science. Si on ne lui donne que de la merde, il prend la merde. Et contrairement à la fosse septique, on ne peut pas purger le cerveau !

  5. AvatarVerdammt

    J aime: « Quand on mettra les cons sur orbite, les imams n’auront pas fini de tourner ». Hooo la, c est un truc de fachopasbooo.
    L imam en question satellise s apercevra que la terre et ronde et non plate comme une pizza anchois.Dans son imaginaire, les olives sont des mosquées, les anchois des kouffarts découpés, la tomate le sang des infidèles. Il va devenir fou en revenant sur terre.Il aura des « bouffées délirantes » après avoir prit son Kif.
    Heureusement que les psy et la justice l aideront a se réinsérer.
    Le pauvre.

  6. Avatarpalimola

    @ Horizon . Vous avez 100% raison conditionnés a être des tarés profonds dès leur plus jeune âge ….. ! ça sert a rien sur terre si ce n’est a prouver qu’ils sont dotés d’une connerie et d’une méchanceté hors du commun et sans limite ! quels abrutis !

  7. AvatarAdalbert le Grand

    Les gauchistes pleine de grandes idées et de beaux slogans n’y verront qu’une nouvelle confirmation que l’islam est une belle religion d’amour, et la preuve que les musulmans sont victimes de l’islamophobie, de la discrimination, du racisme dans les ghettos où on les a parqués en France, ce qui produit ces comportements bien évidemment contraires au véritable islam, cet introuvable (peut-être sur la planète Mars?).

    Pour ces crétins de militants gauchistes et humanitaires, les musulmans sont définitivement des victimes absolues et fondamentales, c’est le Dogme. Ils sont les plus grandes victimes du monde et de tous les temps, les Juifs de la planète (ne craignons pas les contradictions – d’ailleurs les gauchistes n’en ont absolument pas peur, jamais, bien au contraire).

Comments are closed.