Les poules c’est pas fait pour vivre en ville, mais pensez-y pour les temps barbares

Publié le 3 février 2020 - par - 9 commentaires

.

BREVE

.

Un peu de bon sens, quand même !

Voici mon témoignage, en réponse à l’article de Jules Ferry sur la nouvelle mode parisienne.

La dernière trouvaille des bobos pour sauver la France : le poulailler, rebaptisé « Cocotarium »

.

Je vous présente mes 2 poules, Chocolatte et Caramelle offertes par ma petite fille qui en élève déjà 4 ou 5.

Mes poules ne jouent pas les pimbêches citadines. Elles ont pour elles 100m2 de jardin tout en longueur, et un confortable poulailler.

Mais l’insécurité les menace : renards, fouines, belettes. Contre ça la clôture s’impose ainsi que le verrouillage de leur appartement chaque soir, et puis je dors pas loin.

Bilan économique : 2 beaux oeufs/jour = 1€/jour pour 200€ d’équipement et 10€/mois de granulé soit un amortissement en 300 jours, mais  sans compter d’éventuels jours de grève de ces dames.

Pour les périodes de « rupture de la normalité » lorsque chaque oeuf vaudra 10€… dans les magasins non pillés.

Print Friendly, PDF & Email

9 réponses à “Les poules c’est pas fait pour vivre en ville, mais pensez-y pour les temps barbares”

  1. Jules Ferry Jules Ferry dit :

    Enchanté de faire votre connaissance Chocolatte & Caramelle.

    Pas du chiqué au moins (et un super atout pour leur propriétaire), à l’inverse de toute la communication politico-écolo-bobo menée cyniquement pendant que « la France brûle » et que les priorités sont ailleurs.

  2. Paco Paco dit :

    Quand Lecoq parle de ses poules… Je n’ai pas mangé d’œuf coque depuis depuis…J’envisage aussi un poulailler, car j’ai de la place !

  3. Avatar Mauricette dit :

    Nous avons 3 poules depuis des années.
    Effectivement, à la campagne il faut faire attention au renard qui nous en a mangé quelques unes, hélas. Sans compter les fouines qui viennent voler les oeufs !
    Mais il fait apprendre à protéger nos belles poulettes qui nous permettent de faire des crêpes aux oeufs frais tous les matins !

  4. François des Groux François des Groux dit :

    « … l’insécurité les menace : renards, fouines, belettes »

    Pas que ! Attention aux prédateurs à deux pattes !

  5. Avatar zoé dit :

    j’ai un grand jardin et je me demande si je ne vais pas acheter un poulailler, non pas pour manger mes poules mais pour avoir des oeufs frais chaque jour. Quant à avoir un jardin potager, je pense qu’il faudrait aussi l’envisager car les légumes sont devenus hors de prix depuis l’euro.

  6. Avatar hollender dit :

    Bien avant la retraite, j’ai racheté une partie de la propriété familiale.
    4000 M2, dessus , 4 ruches, un potager de 100M2, et bientôt un poulailler BLINDE ! avec détection de bipède malfaisant portant djellaba et burnous.
    J’oubliais, dans un village de 134 âmes….. à 20 km de la ville.
    Une quinzaine d’arbres fruitiers nous comblent un an sur deux quand il ne gèle pas au printemps.
    La petite merveille Kubota L1220 fait le reste.

    J’ai les larmes aux yeux de penser à tous ces citadins allergiques au bruit des cloches, au chant des cigales, des oiseaux, des grues et des oies qui passent, sans oublier le coq du voisin………………..quand ils débarquent pour passer leur retraite ou une fin de semaine ( qu’ils appellent week end)….parce que ça fait  » bien  » . ;-))))) Pauvres gens

  7. Avatar PJP dit :

    Ayant anticiper depuis une vingtaines d’années a la descente infernale du pays , avons prospecter et achat d’une petite ferme + tracteur et gyrobroyeur avec 2 hectares terre + 2 hectares 6000 de parcelles de bois ( notre réserve actuelle + de 100 M2 de buches ) uniquement les arbres mort , arbres reines claude 3 brouettes récolter + abricotier , tartes/confitures , + l’exploitation de légumes , se n’est que le début. Cout du chauffage en ville + de 460 € avec 18 degré, aujourd’hui moins de 60 € avec du 21/23 en température, nous avons acquis un générateur au cas ou ( congélateur oblige ) + de 200 litres gasoil/essence au cas ou. Nos 5 poules heureuses , chaque jours 4 oeufs de moyenne.. En cette saison avons par le travail des gens de la terre , poules, pintades, lapins viandes du terroir + légumes etc … provenant de la permaculture des environs.+ l’achat d’une 4 L , idéale pour les déplacements régional – Souhaite que vous fassiez vous aussi une démarche de survivalisme pendant qu’il est encore temps.

  8. Avatar Anne Lauwaert dit :

    Hollender et Zoé : oui bien sûr : comment peut-on vivre dans une ville? avec tout ce bruit, ces fous, ce bordel intégral alors qu’à la campagne il y a la vraie vie!
    jettez un coup d’oeil sur ce site http://lejardiniermaraicher.com/
    et entourez votre jardin d’une haie d’épineux (berberis) contre les prédateurs à 2 pattes et en pensant au futur …

  9. Avatar Alexcendre62 dit :

    En espérant que cette fois que j’aurais la chance d’être publier car la campagne c’est un domaine que je connais très bien .C’est évident que le meilleur outil pour survivre c’est ou sera le jardin et cette vérité approche . Mais tout évolue et beaucoup de techniques culturales sont en cours de remplacement par les méthodes basées sur le sol vivant , méthode qui réduit de 70% le temps et les efforts pour le travail du sol ( voir le jardinier d’un paresseux ). Lorsque l’on cultive ses légumes il faut avoir un peu de patience , produire un peu plus pour en avoir assez et tout le temps , et apprendre a manger les légumes moins beaux , une carotte tordue est aussi bonne qu’une carotte droite . L’année dernière pour montrer a des amis qui n’ont pas de jardin j’ai cultivé des salades dans dix jardinières de 40 a 50 cm résultat nous n’avons jamais manqué de salade plus quelques radis entre deux . Une règle incontournable ne jamais prendre autre chose que ce que l’on a besoin et laisser le reste sur le sol du jardin , le compostage n’est plus la solution pour optimiser les déchets les épandages sont a faire directement en retour au sol . N’oublions pas que nous avons une armée de travailleurs silencieux gratuit a nourrir dans le sol et la nuit ils feront tout disparaitre sans problème tout en nourrissant vos plantes .

Lire Aussi