Attentat à Londres : quand donc Khan reconnaîtra-t-il que c’est l’islam qui divise et interdit le vivre ensemble ?


Attentat à Londres : quand donc Khan reconnaîtra-t-il que c’est l’islam qui divise et interdit le vivre ensemble ?

.

Un attentat de plus à Londres, la ville du maire musulman Sadiq Khan, la ville où l’on croise des filles en mini-jupes et des emburqinnées… La ville où 250 langues sont parlées ! Et les plus nombreux locuteurs, après l’anglais, sont des immigrés ou descendants d’immigrés venant du Moyen  Orient ou d’Asie… Londres n’est plus dans Londres, depuis longtemps…

Et ce n’est que le début de la liste…

Et c’est de pire en pire chaque année, car, comme nous l’écrivait Jack en 2017 en traduisant un article d’Alpineski, c’est la fin de la Grande Bretagne qui est annoncée.

 

L’immigration massive islamique annonce la fin de la Grande-Bretagne

Londres – L’attentat terroriste de la semaine dernière par un Britannique devenu musulman confirme qu’il existe une communauté radicale en Grande-Bretagne. Son objectif : créer une nation islamique ; et il existe une force plus calme au travail qui atteindra probablement ce désir avant les armes à feu, les bombes et la violence.

Ce n’est pas Karachi. C’est Londres.

La politique d’immigration massive de la Grande-Bretagne a amené dans ce pays ce qu’un expert qualifie de « bouleversement démographique » au Royaume-Uni (ou comme les amoureux de la France le proclament : »le grand remplacement »), qui pourrait pratiquement tout changer.

« Finis Britanniae » – La fin de la Grande-Bretagne

C’est désormais une certitude démographique. Un jour, l’Anglais blanc, de souche, sera en minorité dans son propre pays, y compris dans le Pays de Galles et en Écosse. La seule question qui subsiste est de savoir quand.

Le Professeur David Coleman, spécialiste en sciences humaines et professeur en démographie à l’université d’Oxford, a écrit que l’immigration incontrôlable pourrait conduire à « Finis Britanniae« , « Ce qui signifie tout simplement la fin de la Grande-Bretagne et, par là je veux dire, la fin de la Grande-Bretagne telle que nous la connaissons », a-t-il affirmé.

« Ce que je veux dire, c’est que le changement du nombre de personnes et, en particulier, le changement dans l’origine des personnes, de leur religion et de leur contexte culturel, rendrait la Grande-Bretagne méconnaissable avec ce qu’elle est aujourd’hui », a ajouté le Professeur Coleman.

L’immigration peut renforcer une nation. Mais plusieurs pays occidentaux, y compris les États-Unis, débattent de la sagesse de l’immigration à grande échelle du monde islamique. Et les experts se demandent ce qui se passera si le nombre des musulmans continue de croître dans une Grande-Bretagne de culture essentiellement chrétienne.

[.]

.

Et le terrorisme va accélérer les choses, faisant fuir ou se convertir l’Anglais de souche…

Deux personnes ont été blessées dans une attaque à l’arme blanche à Londres, dans le quartier de Streatham, dimanche 2 février, a annoncé la police sur Twitter. « Un homme a été abattu » par les forces de l’ordre et son acte « a été déclaré lié au terrorisme », ajoute cette même source. On ignore, en revanche, quel est l’état de santé des blessés. Franceinfo résume ce que l’on sait de cet attentat.

>> Suivez la situation et l’avancée de l’enquête dans notre direct.

Que s’est-il passé ?

La police londonienne assure être intervenue « autour de 14 heures » (15 heures heure française) sur High Road, une rue du quartier de Streatham. Celui-ci se trouve à une petite dizaine de kilomètres du centre de Londres, sur la rive sud de la Tamise.

C’est une demi-heure plus tard, à 14h29, que la police du quartier de Lambeth, dont Streatham fait partie, a annoncé intervenir sur « un incident ». Quarante minutes plus tard, la police de Londres a annoncé avoir abattu un homme sur les lieux d’une attaque à l’arme blanche. La situation est maîtrisée, affirment les autorités, qui n’ont pas donné beaucoup plus de détails sur le déroulement des faits, indiquant dans un communiquéqu’elles tentaient encore d’en déterminer « les circonstances ».

Un témoin de la scène, Gulled Bulhan, affirme à l’agence PA, citée par le Guardian, avoir vu « un homme avec une machette et des canettes argentées sur son torse, poursuivi par ce que j’imagine être un policier en civil ». Le suspect « a ensuite été abattu », poursuit-il. « Je crois avoir entendu trois coups de feu, mais je ne suis pas sûr de bien me souvenir. » Sur Twitter, un humoriste et présentateur de télévision, Dave Chawner, a affirmé avoir assisté à une partie du drame. « J’ai entendu plusieurs coups de feu, mais je ne sais pas qui les a tirés », a-t-il écrit.

[…]

Dans un communiqué, le maire de Londres, Sadiq Khan, a également remercié les secours, ainsi que la police « pour leur réaction rapide et courageuse » « Ils sont vraiment les meilleurs d’entre nous »« Les terroristes cherchent à nous diviser et à détruire notre mode de vie – ici à Londres, nous ne les laisserons jamais y arriver », a également commenté le maire, dont la ville avait déjà été touchée par plusieurs attentats. Le plus récent, en novembre sur le London Bridge, avait fait deux morts.

https://www.francetvinfo.fr/monde/royaume-uni/londres-ce-que-l-on-sait-de-l-attaque-terroriste-dans-lequel-deux-personnes-ont-ete-blessees-a-l-arme-blanche_3809639.html

.

Que dire, ce soir, que nous n’ayons déjà écrit mille fois, à part que nous sommes de tout coeur avec les victimes, à part que l’immigration folle et son corollaire, l’islam, sont responsables  ? 

.

Nous nous attarderons juste sur la réaction de Sadiq Khan, fort intéressante car c’est un hymne à la société multiculturelle : « Les terroristes cherchent à nous diviser et à détruire notre mode de vie – ici à Londres, nous ne les laisserons jamais y arriver ». Et il se garde totalement de dire que les terroristes, une fois de plus, vraisemblablement, sont musulmans…

« Nous ne les laisserons jamais y arriver »… Il ne dit pas : « nous nous battrons à mort pour que les nôtres ne soient plus abattus comme des moutons, attentat après attentat, nous allons faire ce qu’il faut pour que les nôtres et les touristes soient en sécurité à Londres« … Que nenni. Son seul souci est le risque que les Anglais d’origine ne se révoltent contre l’immigration, l’islamisation et sa part de djihad… Sa seule peur est qu’il y ait moins de musulmans et moins d’islam à Londres… Sadiq Khan est musulman et il met au premier plan son souci de voir l’islam et les musulmans croître et prospérer sur le sol anglais.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


16 thoughts on “Attentat à Londres : quand donc Khan reconnaîtra-t-il que c’est l’islam qui divise et interdit le vivre ensemble ?

  1. AvatarChristian Jour

    Merci Christine d’avoir trouvé un article relatant les faits, car cet après midi rien sur internet..
    J’ai comme l’impression que ça s’accélère et qu’il y a de plus en plus d’attaques au couteau. Bref tout ça va très mal finir.

    1. Avatardenise

      aux infos, sur RTL, cet après midi : cet homme sortait de prison et était de ce fait suivi par la police ! c’est la raison pour laquelle la police était sur place rapidement..et très rapidement les mots ont été : attentat terroriste !

  2. AvatarALEX 28

    Bien sûr, les médias présentent l’attentat de manière très neutre, on croirait presque à un événement naturel, inondation, foudre, incendie… Dans les heures qui viennent, ils leur faudra admettre que le coup vient d’un musulman. Les journalistes choisiront les termes les moins « stigmatisants ». La routine …..

  3. AvatarMichel

    Londres, un maire musulman… Vous n’attendez tout de même pas que la ville demeure anglaise.et non soumise à la charia tant voulue par ce maire. Il est difficile de comprendre pourquoi l’Angleterre quitte l’UE (et là c’est un bon succès) et n’interdit pas ce que Bruxelles lui a imposé (l’invasion mausulmane). Ou alors, comme disait Jean Gabin, je trouve qu’ils poussent un peu loin le paradoxe…

    1. Avatarmoreau

      @Michel ,les votes anglais voulaient quitter l’UE depuis 3 ans, principalement à cause de l’immigration , personne ne le conteste, ils ont gagné. l’invasion est là quoi qu’il arrive, l’histoire ne revient pas en arrière, Bojo a bien joué mais il ne peut pas tout faire et certainement pas tout effacer d’un coup de baguette magique, nous ne sommes plus des enfants pour croire aux contes de fées. Même s’il fait tout pour ça, ça prendra des générations et nul ne sait l’avenir. L’option la plus optimiste serait de dire que les musulmans finiraient par préférer le modèle british, pourquoi pas ? MAIS je crains qu’on ne sera plus là pour le voir.

      1. AvatarMichel

        Bon, il suffit que Bojo déclare l’islam hors la loi. Les anglais ont résisté à pire que les muzz (qui n’ont pas de courage au combat). Ils auraient vite fait le ménage…

  4. AvatarKarl der Hammer

    « Attentat à Londres : quand donc Khan reconnaîtra-t-il que c’est l’islam qui divise et interdit le vivre ensemble ? »
    Probably, when hell freezes over (= quand l’enfer aura gelé / quand les poules auront des dents)

  5. AvatarPJP

    2/2/20 en belgique , un contrarié ou une a bléssés plusieurs personnes au couteau, le vampire a recçu une balle dans la patte et neutraliser. Versailles , 1 jeune Français dans le coma suite a agression gratuite. – dans mon nouveau département le relationnnel , les pierre, paul, jacques ont des tuyaux de qualité pret pour le service

    1. AvatarFomalo

      S’il faut en plus s’inquiéter des traitements « antibiotiques » administrés à la bidoche que nous allons importer du Canada via la Chine!!..C’est curieux, il y a un mois le « corona » m’avait donné l’impression d’être un test . Terrifiant en effet..

      1. Avatarjusquiame noire

        On peut me prendre pour un individu atteint de folie en l’occurrence présentant des signes de paranoïa, c’est curieux je pensais que l’épidémie ou plutôt la pandémie était un test( comme vous Fomalo )
        QUOI DE MIEUX QUE DES VIRUS POUR VAINCRE UN ENNEMI POTENTIEL .
        C’est plus propre que la bombe atomique!
        Nous n’aurions plus de problème avec nos chers mahométans ……..
        Le virus n’est pas encombrant !!!!!

  6. AvatarChristian Jour

    Khan ne reconnaîtra jamais que c’est l’islam le problème car il fait parti des enfoirés qui veulent islamiser l’Angleterre. Le vivre ensemble ils le veulent, mais entre musulmans uniquement.

  7. Edmond RichterEdmond Richter

    « « Attentat à Londres : quand donc Khan reconnaîtra-t-il que c’est l’islam qui divise et interdit le vivre ensemble ? » TU RÊVES CHRISTINE! CE FUMIER POURRI NE RECONNAITRA JAMAIS CELA CAR EN BON MUSULMAN IL NE RÊVE QUE D’ÉTENDRE L’ISLAM À LA PLANÈTE ET DE NOUS FAIRE VIVRE TOUS SOUS LA CHARIA

  8. AvatarBoroissot

    « Les territoires conquis de l’islamisme », livre choc de Bernard ROUGIER, prof à la Sorbonne qui dénonce la stratégie de l’islamisme en FRANCE notamment pour les élections… Entrez son nom dans Google : « bernard rougier » « islam » ! Très intéressant à lire le compte-rendu du Sénat ! C’est la même chose dans d’autres pays

Comments are closed.