Salvini de la presse clairvoyante, Lupo Glori confirme le futur islamique de l’Europe

Publié le 8 janvier 2020 - par - 4 commentaires

Robert Schuman : « L’Europe sera chrétienne ou disparaitra »

 .

Le duo Danielle Moulins & Jean Sobieski est une grosse cylindrée de la prose résistante, j’apprécie. Il poste le 7 janvier sur RL : « Céline Pina : la France est envahie, menacée de mort ». J’aimerais y joindre le complément de l’auteur de presse italien Lupo Glori.

 .

Lupo Glori publie en janvier 2018 « Islam : des études statistiques confirment le futur islamique de l’Europe » au sein de la renommée Correspondance Européenne CE, reproduit ici-bas.

 

Correspondance Européenne est le lieu de rencontre de tous ceux qui mènent le combat pour la défense des principes de la civilisation chrétienne. Malgré mon ADN athée, je trouve en certains frères chrétiens de précieux alliés parfois bien plus acharnés que les irréligieux en termes d’irrédentisme identitaire.

 

Le résumé de Lupo Glori devrait être lecture obligatoire de tous les eurodéputés, en ce non compris les représentants du Groupe de Višegrad, sans doute les seuls à mériter leurs privilèges. On y joindra le trio Estonie-Lettonie-Lituanie, les pays baltes n’étant pas disposés à avaler la pilule islamique. Là-bas, islam = folie et on est dans le simple diagnostic psychiatrique sans même porter de jugement de valeur.

 

Trois scénarios sont présentés : zéro immigration, immigration moyenne, haute immigration.

 

J’en conclus qu’on propose à l’Europe le choix de sa mort selon trois scénarios : défenestration, strangulation ou électrocution. Connaissant la couardise de nos élus, ayant eux-mêmes ouvert les portes à l’État nazi, ils choisiront l’euthanasie.

 .

L’auteur conclut de manière brillante : Encore une fois, les données réelles des études statistiques diagnostiquent sans pitié la profonde maladie de l’Europe qui, après avoir renié ses vitales et fécondes racines chrétiennes, ouvre la porte à l’invasion islamique.

 

C’est exact. Dans ce monde multipolaire, chacun des pôles défend son terroir avec un acharnement parfois stupéfiant. Tous, sauf la partie occidentale du pôle européen.

 

La France, c’est le meilleur poids lourd au monde, sauf qu’il a laissé sa cervelle au vestiaire après les Trente Glorieuses. Face à lui, un mi-mouche dont la cervelle a bien conservé l’art de l’uppercut djihadiste. Pensant à sa dentition, ce mi-mouche n’est pas idiot, il se tient à distance de la droite tchèque et de la gauche slovaque, sans compter la pêche polono-hongroise qui renvoie l’islam à l’expéditeur.

 

La petite peluche Greta se plaint car les industriels lui piquent sa jeunesse alors que même Patrick Moore, fondateur de Greenpeace, a dénoncé l’escroquerie du climat en 2019. Mais ce que nous préparent les (euro)députés, c’est non seulement la jeunesse volée au détriment des ayants droit à la culture européenne mais aussi et surtout son viol mental. Ici, il vaudrait mieux se tenir à l’écart du sens du pardon.

 

Richard Mil

 

__________________________________________________________________

 

Islam: des études statistiques confirment le futur islamique de l’Europe

Lupo Glori, janvier 2018

 

Le futur de l’Europe sera de plus en plus islamique. Ceux qui le disent ne sont pas les intolérants leaders politiques accusés de xénophobie ou des groupes aguerris d’islamophobes, mais des incontestables données statistiques récemment publiées dans une étude démographique détaillée du Pew Research Center, intitulée Europe’s Growing Muslim Population, qui analyse le présent et le futur de l’islam en Europe.

 

(…)

 

Scénario 1 : « Zéro immigration »

 

Le premier scénario exposé, réalistement impossible, prévoit une hypothétique interruption complète de l’immigration musulmane, à partir de la moitié de 2016, période dans laquelle l’analyse nécessaire à cette étude s’est conclue. Cependant, aussi dans ce cas irréalisable, comme on le lit sur le site du Pew Research Center, on irait vers une forte augmentation de la population musulmane sur le territoire européen : « la population musulmane européenne devrait augmenter d’environ 10 millions de personnes, d’à peu près 25,8 millions de musulmans en 2016 à 35,8 millions en 2050. En pourcentage, les musulmans augmenteraient d’environ 5% de la population totale de l’Europe d’aujourd’hui à 7,4% de la moitié du siècle – non seulement parce que les musulmans augmentent en nombre absolu, mais aussi parce que la population non musulmane en Europe devrait diminuer d’environ 10% ».

 .

Cette augmentation est une conséquence directe et logique de la tendance démographique opposée qui voit contraposées, d’une part, la population musulmane jeune et prolifique, de l’autre, la population européenne de plus en plus ancienne et avec un taux de fertilité nettement inférieur au seuil de remplacement : « La population non musulmane en Europe a un taux de fertilité de seulement 1,6% enfants par femme, bien en dessous de celui que les démographes appellent « fertilité au niveau de remplacement », tandis que les musulmans en Europe ont en moyenne plus d’un enfant par femme : 2,6% ». Ce présumé scénario d’« immigration zéro » comporterait un impact consistant en particulier à l’égard des pays ayant déjà un haut taux de présence islamique, tels que la France, où, par exemple, la jeune population musulmane passerait de 5,7 à 8,6 millions, avec une différence de 4 points de pourcentage de l’actuel 8,8% à 12,7%.

 

Scénario 2 : « Immigration moyenne »

 

Le deuxième scénario, intermédiaire, exposé par l’influent institut statistique américain, est plus plausible, car il envisage un flux d’immigration moyen, plus conforme à l’actuel contexte européen en matière de politiques d’accueil et contrôle des frontières.

 

Cependant, aussi dans ce cas d’« immigration régulière », on va vers une flambée de la population islamique en Europe qui, en l’espace de quelques décennies portera à un doublement de la présence musulmane : « Dans ce cadre, la population musulmane européenne double de 25,8 millions (4,9%) en 2016 à 11,2% en 2050. Cela présume que d’autres réfugiés n’arriveront pas en Europe, mais que les récents modèles migratoires « réguliers » continueront dans les décennies à venir (Les migrants réguliers sont ceux qui ne cherchent pas d’asile, mais se déplacent pour des raisons liées à l’économie, à la famille, à l’instruction ou autre) ». À en payer les plus graves conséquences sera le Royaume-Uni qui dans les dernières années a été le pays européen qui, plus que tout autre, a « régularisé » les migrants musulmans : « Le Royaume-Uni, qui a reçu plus migrants musulmans réguliers dans les années dernières que tout autre pays européen, dans ce scénario, aurait la plus grande population musulmane du continent avant 2050, un peu plus de 13 millions, soit 16,7% de la population du Royaume-Uni ».

 

Scénario 3 : « Haute immigration »

 

Finalement, l’étude a contemplé aussi un troisième scénario de haute immigration, l’hypothèse la plus sombre mais, en même temps, non pas si loin de la réalité. Une situation d’accueil et régularisation, sans poser de questions, aujourd’hui acclamée de plusieurs côtés, qui verrait, d’une part, continuer les actuels procès de migrations régulières vers l’Europe et, d’autre part, reprendre et s’étendre encore les flux record de réfugiés qui se sont passés entre le début de 2014 et la moitié de 2016.

 

Dans cette malheureuse hypothèse, la population musulmane de l’Europe augmenterait exponentiellement jusqu’à dépasser les 75 millions avant 2050, en arrivant à représenter environ 14% de la population du continent. Dans ce scénario d’« immigration de masse », à payer les plus graves conséquences, à cause des généreuses politiques d’accueil entreprises récemment, serait l’Allemagne qui avant 2050 deviendrait le pays avec la plus vaste population musulmane en Europe avec 17,5 millions d’islamiques, un allemand sur cinq. A suivre, la Suède, autre destination privilégiée des réfugiés, qui avec une population bien en dessous de celle de l’Allemagne, aurait 30 % de la population musulmane avant la moitié du siècle.

 

Encore une fois, les données réelles des études statistiques diagnostiquent sans pitié la profonde maladie de l’Europe qui, après avoir renié ses vitales et fécondes racines chrétiennes, ouvre la porte à l’invasion islamique.

 

Lupo Glori

 

http://www.correspondanceeuropeenne.eu/2018/01/10/islam-des-etudes-statistiques-confirment-le-futur-islamique-de-leurope/

 

https://ripostelaique.com/celine-pina-la-france-est-envahie-menacee-de-mort.html

Manif contre la mosquée d’Erfurt, 2017

Manif céleste pour la préservation de la Cathédrale d’Erfurt, « Marienkirche »

Print Friendly, PDF & Email

4 réponses à “Salvini de la presse clairvoyante, Lupo Glori confirme le futur islamique de l’Europe”

  1. Avatar Christian Jour dit :

    Ouais on a pas le cul sorti des ronces, pire on est mal barré, surtout avec les guignols qui nous gouvernent. Je vois un avenir plutôt sombre.

  2. Avatar Paul Mangin dit :

    Mais ces chiffres sont totalement en dessous de la réalité. Azzuz Begag, ex « ministre » a lui même parlé de 16 à 20 millions de musulmans actuels, mais en FRANCE !!!

    • Avatar durandurand dit :

      En France les allogènes approcheraient les 20 millions soit grosso modo un peu plus 30% de la population ( du temps de porcinet ) (sauf erreur de ma part ) de la population française , malheureusement le site ou ces statistiques étaient ligne est introuvable .Il n’y a plus qu’additionner l’arrivé des tous les clandestins depuis l’ère cramon , nous aurons le nombre adéquat d’allogènes présent sur notre sol .

Lire Aussi