Décadence… quand nos dirigeants subventionnent les trous de balle !

Les dégénérés Publié le 19 décembre 2019 - par - 12 commentaires

.

À ceux qui  pourraient encore en douter, je peux affirmer preuve à l’appui que nous sommes en pleine décadence.
Il suffit d’aller consulter le lien :
https://www.dreuz.info/2019/12/18/norvege-un-artiste-qui-peint-avec-son-anus-recoit-37-millions-deuros-en-fonds-publics/comment-page-1/

Qu’un taré juge bon de souiller des toiles en chiant dessus, ma foi je m’en tape. Comme le dit la sagesse populaire : il faut de tout pour faire un monde !
En revanche que ses déjections soient subventionnées, ça m’interpelle violemment.

.
Nous avons une illustration parfaite de ce que les zélites pensent : les décideurs sont capables de consacrer des ressources à ces aberrations.

.
Nous en avons déjà eu un triste exemple en France avec la dernière fête de la musique à l’Élysée.
Il existe un vrai fossé entre les zélites et le bon sens populaire d’origine foncièrement rurale.
La dégénérescence provient d’une culture ( ?) urbaine faite d’une ignorance crasse de la Nature (mais d’une amour compensateur et immodéré pour l’Écologie), d’une appétence pour le grand mélangisme en favorisant l’immigration, d’une apologie de l’homosexualité et d’une absence totale de patriotisme.

.

Nous sommes franchement en pleine décadence.

Il est intéressant de relire ce qui a été écrit sur celle de l’Empire romain, tant le parallélisme est évident :
Lucien Jerphagon a écrit à ce sujet:
De l’amollissement des mœurs au cynisme des riches, en passant par la crainte des « barbares », les analogies ne manquent pas.
Je vous laisse à imaginer qui seraient les « barbares ». Les citer expressément serait encourir les foudres de le « Justice ».

.
Dans « Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence » Montesquieu analyse l’évolution de Rome en stigmatisant « la perte d’esprit civique dans les classes supérieures, le despotisme qui annihile l’esprit républicain »
Ça ne vous fait penser à rien ?

.
Nous apprenons aussi qu’au début du Vème siècle l’historien romain Végèce formula une théorie selon laquelle :
« l ‘Empire romain déclina à cause de son contact croissant avec les barbares, entraînant une « barbarisation » qu’il percevait comme moteur de dégradation.
Au Ve siècle, le système financier marche mal dans l’Empire romain d’Occident. (…) mais les dépenses croissantes, notamment pour les guerres et la protection des frontières, ont ruiné de nombreux contribuables »

.

Et pour finir les raisons invoquées pour expliquer ce déclin sont :

Crise économique provoquée par le fait que l’enrichissement de l’aristocrate ne provient que du butin des invasions, et non d’un quelconque esprit d’entreprise : l’arrêt des conquêtes marquera donc le début du déclin, et les revenus du commerce ne suffiront pas à financer l’administration et les garnisons. La pression fiscale deviendra alors insupportable !
Sclérose d’une société oisive uniquement soucieuse de s’amuser et de défendre ses propres intérêts (argent et luxe) : trop de richesses sont consacrées à des dépenses improductives comme les jeux,
Système politique inefficace : les sénateurs romains se positionnent systématiquement en organe de pression pour bloquer toute réforme qui pourrait nuire à leur situation confortable, même si l’évolution proposée semble indispensable à la survie de l’Empire,
Dénatalité causée par une dépravation des mœurs.

.

Ces critiques n’ont pas pris une ride !
Faut-il multiplier les exemples ?
Quand je vois les zélites zabruties vouloir ouvrir en grand les robinets de l’immigration, promouvoir la mondialisation, et prôner la GPA je ne peux que m’insurger. Que faudrait-il encore pour leur ouvrir les yeux ?

.

« Le Monde » se glorifie d’un événement significatif :
En Europe centrale, une « alliance des villes libres » contre le populisme
Les maires de Budapest, Varsovie, Prague et Bratislava ont signé un pacte contre les dérives des gouvernements du groupe de Visegrad.
Et se targue du fait que « les maires de Prague, Varsovie, Budapest et Bratislava ont célébré, lundi 16 décembre dans la capitale hongroise, la naissance d’une « alliance des villes libres » destinée à contrecarrer les tendances populistes de leurs gouvernements respectifs.

.
Triste constat !
Et ce sont les mêmes qui trouvent normal de subventionner les trous de balle !

Print Friendly, PDF & Email
12 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
palimola
palimola
il y a 1 année

Consternant !

Conan
Conan
il y a 1 année

Bonjour Raoul
J’ai lu ton bouquin « Objectif la mecque » …Excellent ! Basé sur un gros imaginaire …néanmoins très vraisemblable !… On est vraiment plongé au cœur de l’action du début jusqu’à la fin. Je trouve cependant les dernières pages un peu trop optimistes. M’enfin … En tout cas chapeau !
Quant à cet « artiste »…quel talent ! Pétomane et peinturleur de rues … Cela pourrait donner des idées à nos zélites du gouvernement lorsque nous les aurons détrônés… Se reconvertir en artistes de rue grâce aux bons soins de leur ami benalla …
Tiens une bonne idée qui pourrait être reprise en Une par Charly … Mais, bon, ils ont perdu beaucoup de leur imagination…
Encore bravo pour le bouquin et ton article !

Frejusien
frejusien
il y a 1 année

Décadence confirmée pour nos zélites également qui ne savent plus du tout distinguer le bien du mal,

et un delevoye , tout à fait dévoyé, est considéré de  » bonne foi » ou de bonne facture, preuve que le discernement leur fait défaut,
comment gérer un pays en ayant perdu le discernement,

quand une sénégalaise en pyjama se hisse pour parler au nom de ce qu’on croyait être un président,
et qu’une mémé cacochyme libère des tueurs islamistes pour les  » réintégrer » soit pour leur permettre de se payer un ou deux kouffars supplémentaires aux frais des contribuables,

ils doivent fumer la moquette, c’est sans doute ce qui fait que le commerce de la drogue est si florissant dans l’hexagone

Frejusien
frejusien
il y a 1 année

Bonjour Girodet,
j’ai fini de lire Objectif la mecque, un bon livre de fiction où on ne s’ennuie pas,

et pour la fin, qui est vraiment inattendue, elle est surtout trop belle pour qu’on y croie

Frejusien
frejusien
il y a 1 année
Reply to  Raoul Girodet

aaah ! très bien pensé ! chapeau bas l’artiste !

de nos jours faut couvrir ses arrières , les chacals ne sont jamais bien loin

angoulafre
angoulafre
il y a 1 année

Il sera difficile de descendre encore plus bas, mais nous avons des « spécialistes » qui cherchent.
Et étant donné les dits « plomes » ils vont finir par traverser la rivière.

GAVIVA
GAVIVA
il y a 1 année

le cochon mange de tout car il fait lard de tout, chez les vendeurs de MERDE les dégénérés achètent tout donc tout fait l’art.
Cherchez autour de vous, il y bien plus de véritables artistes que dans le « milieu » même s’ils ne se font pas vraiment de l’argent avec!

zantafio
zantafio
il y a 1 année

On ne chie pas de la peinture en l’avalant par la bouche (vu que on en serait intoxiqué) donc elle est entré par ou elle ressort, « l’artiste » est donc obligé de se l’introduire ou de se la faire introduire, c’est donc de fait un membre des LBGT et compagnie comme beaucoup de politicien d’où le versement de subventions ponctionnés sur ceux qui ne font pas partie de ces gents.

Jolly Rodgers
Jolly Rodgers
il y a 1 année

je confirme , j’habite une ville gentriffié ou une pseudo élite culturelle (venus de paris , suisse ..) nous imposent leurs merdes qu’ils appellent  »culture » et  »art » subventionné par le contribuable bien entendu .
toutes les boutiques et commerces de proximité fermes les uns derrières les autres et sont remplacé par des galerie d’  »art » ou l’ont exposes des trucs autant décadent les uns que les que les autres , une bourgeoisie exogène au pays qui impose sa façon de vivre a l’autochtone , une bourgeoisie de bobos et de hypsters qui curieusement s’entend bien avec les allogènes des quartiers , car le bobo mange bio , mais la cocaïne qui consomme n’ai pas bio !
moi même je dessine et je peint , et je n’ai même plus envie d’exposer , car je ne veux pas fréquenter ces gens là , ces gens là me donne envie de vomir , c’est la plaie du pays .
l »’art » contemporain c’est de la merde en boite , a l’image de ceux et de celles qui le font !

Joël
Joël
il y a 1 année

Article d’hier déjà archivé ? Étonnant !
Quoi qu’il en soit, quelques cuillerées de piment de Cayenne dans sa peinture devrait le calmer un bon moment.

Lire Aussi