Comment transformer le Paradis en enfer ? Exemple de la Réunion…


Comment transformer le Paradis en enfer ? Exemple de la Réunion…

.

Comment transformer le Paradis en enfer ? C’est très simple, il suffit de voter à gauche !

.

Laissez-moi illustrer mon propos en vous parlant d’un petit paradis que j’ai découvert à la fin des années 70 : l’Île de la Réunion.

.

Tout d’abord, un bref cours d’Histoire :

L’Île était vierge de toute occupation humaine lorsque les premiers Français l’ont abordée au XVIIème siècle. Il n’y a même pas eu besoin d’y massacrer des autochtones pour leur prendre leur place ce qui, convenez-en, est plutôt positif.

Fort heureusement, les archives nous livrent les noms des premiers colons qui se sont réellement installés sur l’Île en 1663. C’est ainsi que la prolificité de certains des primo-arrivants se traduit par le fait que leur patronyme (Hoareau ou Houareau) représente encore près de 20% de la population réunionnaise. Suivent : Payet, Grondin, Fontaine, Rivière, bref que des noms bien de chez nous.

.

L’Histoire étant ce qu’elle est, les premiers colons durent faire venir des populations allogènes d’abord contre leur gré (esclavage venant de l’Est Afrique) puis volontairement ensuite après l’abolition de l’esclavage.

C’est ainsi qu’une forte immigration indienne et chinoise eut lieu.
Pour résultat, la population de le Réunion est devenue un véritable arc-en ciel.
On y trouve donc un métissage extraordinaire : aux côtés des Cafres (Noirs), des Malabars (Indiens), des z’arabes (musulmans Indo-pakistanais), des Malgaches, des Cochinchinois, des Chinois, des Yab, des Gros Blancs cohabitent des Z’oreils (métropolitains d’origine). On y côtoie, à côté des Hoareau, des Ramassamy, des Kon Sun Tak, des Omarjee, des Goulamaly et des d’Armand de Châteauvieux.

.

Tout ce beau monde a très bien vécu ensemble, se métissant sans vergogne pour donner jour aux plus belles filles du monde.

.

Sans vergogne ? Certes, sauf évidemment pour les z’Arabes que leur religion isolait. Quoi d’étonnant ? Ils avaient cependant la même pudeur et pratiquaient leur islam sans ostentation. Les grandes familles telles les Ravate, Cogate, Badate étaient on ne peut mieux intégrées.

Et tous coexistaient en parfaite intelligence, apprenaient à l’école « Nos ancêtres les Gaulois » sans sourciller et y chantait la Marseillaise tous les matins.

Chaque « communauté » avait la pudeur de pratiquer ses rites en catimini, sans en avoir nullement honte, mais non plus sans prosélytisme.

L’assimilation se retrouvait jusque dans le patrimoine culinaire extraordinaire de cette île magique : pas une famille ne boudait le cari, le massalé, les samoussas, les sarcives, le shop-sui ou le boudin (sauf évidemment toujours les mêmes).

.

C’était le vrai vivre-ensemble.

Ça a marché.

Hélas, c’est révolu !

.

En 1981 le sinistre Mitterrand a jugé bon de fêter l’abolition de l’esclavage.
C’est devenu un jour férié à la Réunion (le 20 décembre), jour que les créoles ont vite baptisé « fête cafre ».

Tout a démarré à ce moment.
Les Noirs réunionnais qui avaient eu l’immense sagesse d’oublier leur racines d’esclave (à la différence de leurs congénères antillais) se sont brutalement réveillés et ont commencé à cultiver une différence.
Les Malabars ont suivi. Il faut dire que l’abominable Paul Vergès, du PCR (1) avait depuis longtemps dragué la communauté indienne très représentée dans le monde ouvrier de la sucrerie de canne.
Par conséquent, ces Tamouls se sont réinventé une histoire. Les prêtres tamouls qui récitaient leurs prières dans leur langue ancestrale sans en comprendre un traître mot, se sont vus supplanter des prêtres venus de l’Île Maurice qui ont œuvré à créer une communauté hindoue de façon totalement artificielle.

.

Bref, quand je retourne à la Réunion aujourd’hui y visiter ma belle-famille (eh oui ! j’ai succombé), j’ai presque envie de pleurer.

Le vivre-ensemble a laissé la place au communautarisme.

Les z’arabes plastronnent en tenue qamis/kufi pour les hommes, voile pour les femmes.
Les Malabars portent ostensiblement leurs différences : tilak sur le front.
Il se ne cesse de se construire de nouveaux temples malabars.
Les Chinois, pour ne pas être en reste pratiquent ouvertement leurs fêtes : Nouvel an, Fête de la Lune, Fête du Double Neuf.

.

C’est ainsi que d’une parfaite harmonie on est arrivé à une poudrière, phénomène aggravé par une immigration massive de Mahorais musulmans.

Pour cela, il faut remercier tous les pourris de la politique qui ont œuvré à recréer ces communautés par pur clientélisme.

Et ce n’est pas fini !

.

Non contents d’avoir recréé artificiellement des communautarismes, les politiques -de gauche- veulent désormais gommer leurs origines métropolitaines.

C’est assez cocasse et ça prêterait presque à rire, mais le maire de la commune de St Paul a fait procéder à un vote en conseil municipal pour débaptiser le lieu qui a hébergé les premiers colons.

Il s’appelait « Grotte des Premiers Français », ce qui n’était après tout que justice.
Non, maintenant c’est « Grotte des Premiers Habitants » par décision de cet édile perverti.
De même le « Square Leconte de L’Isle » est-il rebaptisé « Square des Humanistes ».

.

Car il convient de gommer soigneusement tout ce qui rattache sans équivoque la Réunion à la France métropolitaine.

Le but de la manœuvre est paradoxalement de faire passer les métropolitains pour des colons dans un pays qu’ils ont créé de toutes pièces.

C’est d’instaurer la haine de la France.

.

Il est loin le temps où les petits Chinois récitaient « Nos ancêtres les Gaulois », et au risque clairement assumé de passer pour un réac, je le déplore profondément.

Voici comment la gauche a transformé un paradis en ce qui va devenir un enfer.

Voilà ce qui nous guette en France métropolitaine demain.

Pour grappiller quelques malheureuses voix, nos élus n’hésitent pas à brader ce qui devrait être le plus cher : l’attachement à une Patrie.

 

(1)  PCR : le Parti Communiste Réunionnais initialement ouvertement indépendantiste avant de réaliser que ses ouailles ne souhaitaient pas quitter la mère-patrie. »

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Raoul Girodet

Auteur de "Objectif La Mecque". Il y a 14 ans, Raoul Girodet a fui la France à laquelle il est pourtant profondément attaché, selon la formule d'Edgar Quinet : "le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays, c'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer". Lassé de voir nos dirigeants adopter une ligne politique totalement opposée aux aspirations des citoyens, il a fui la dictature du politiquement correct et s'est réfugié sur une petite île dans des contrées lointaines, où il continue à suivre de loin l'inexorable déclin de notre société. Et contrairement au dogme en vigueur, le niveau de la mer ne monte pas sur son île !


20 thoughts on “Comment transformer le Paradis en enfer ? Exemple de la Réunion…

  1. Avatarmia vossen

    Ajoutons un « détail » qui explique beaucoup: la surpopulation! Elle incite les gens à se refermer sur leur groupe et/ou à se montrer agressifs. A quand un contrôle des naissances au niveau mondial? Il nous éviterait des soucis, des guerres….

    1. AvatarFomalo

      Bonne idée mia [email protected]!!.. Alors quand est-ce qu’on fait une proposition à l’ONU et aux laboratoires pharmaceutiques en nommant Agnès Buzinn ambassadrice du contrôle démographique à l’outre-mer et l’international ??

  2. frejusienfrejusien

    HORS SUJET ;
    je n’ai pas encore lu l’article,mais je voudrais vous signaler que  » face à l’info » avec Zemmour, a été supprimé ce soir,

    je n’ai cessé d’allumer le poste, et suis sans cesse tombé sur ferrari avec la gardienne des pôles,
    ces deux bêtasses ont rempli la soirée,

    je m’inquiète pour Zemmour, la soirée devait présenter un débat avec un muz Amine quelque chose,
    l’enregistrement a-t-il mal tourné ?
    annoncé jusqu’au dernier moment, supprimé sans aucune explication ni excuse de la part de CNEWS,
    attendre que ces merdia se conduisent correctement vis à vis des téléspectateurs, c’est trop leur demander

  3. AvatarMalou30

    J’ai connu la Réunion au tout début des années 2000 j’y suis restée qq mois , encore en ce temps là il n’y avait pas trop de problèmes, sauf avec les mahorais qui étaient mis au pas par les réunionnais ! Pas trop de musulmans qui revendiquaient quoi que ce soit , bref comme vous le dites c’était bon de vivre à la Réunion !

    1. AvatarPhb

      Je pense qu’en France nous devrions mettre en place la notion de tentatives de génocide contre la population blanche d’origine et la culture occidentale
      Les cas se multiplient dernièrement le nom du village de mr onfray.
      Les crèches, les communautés de communes, la tentative de supprimer les départements etc, et etc c’est presque désespérant

  4. AvatarDorylée

    J’y ai passé 3 ans de 90 à 93. On sentait déjà l’ambiance se dégrader. Un chanteur local nommé HOUAREAU, descendant donc des tous premiers Français ayant peuplé l’île, se faisait chantre de l’indépendantisme. Ardent anti colonialiste alors que ses ancêtres n’avaient colonisé personne puisque l’île était déserte à leur arrivée, il avait troqué son nom français de Houareau contre un Waro qui se voulait indigène. Et quand un gendarme verbalisait un cafre (noir réunionnais) pour avoir brûlé un STOP ou un feu rouge, il s’entendait répondre :  » Tu me verbalises parce que je suis noir. Si j’avais été blanc je n’aurais eu qu’un avertissement.  » .

  5. AvatarJoël

    « Le but de la manœuvre est paradoxalement de faire passer les métropolitains pour des colons dans un pays qu’ils ont créé de toutes pièces. »

    Tiens ! Ça me rappelle étrangement un certain marécage occupé par des pirates ottomans sur le continent voisin de la Réunion.

  6. Avatarbm77

    Vous avez raison « Mia Vossen » la surpopulation c’est le problème mondiale et tout le reste n’est que sa conséquence . Deux catégories de gens n’ont pas intérêt à mettre cela en avant , la gauche et les affairistes . La gauche et les verts n’en parlent pas pour ne pas stigmatiser, disons, les catégories de population qui se multiplient le plus et qui votent bien sûr pour les généreux distributeurs de ce que les forces vives de la nation auront versées en cotisations sociales impots charges et taxes directes ou indirectes . Aides sociales correspondant de plus en plus aux besoins des nouveaux venus . Les affairistes eux comptent bien sur ce réservoir de surpopulation que représente l’Afrique, pour se servir en main d’oeuvre pas chère que l’on présentera sous l’appellation, migrants, ou réfugiés ,pour donner une touche vertueuse et généreuse sur ce qui sera un trafic d’êtres humains pour permettre de faire de la marge sur le coût de la main d’œuvre. Plus un abus de la population autochtone qui va être sommée de les accueillir, sans sourciller ,et assurer la logistique en matière sociale et sécuritaire tout cela avec une justice laxiste et des politiques au taquet avec des pratiques religieuses qui remettent carrément en cause nos lois et notre identité. Il ne faudrait pas non plus dissuader les candidats à se rendre chez nous! Le service après vente sera assuré par les autochtones que l’on aura pris soin de saigner et auquel on aura raboté tout ce qu’il avait acquis de sécurité sociale pour qu’au moins lorsqu’ils travaillaient, y compris pour les autres qui ne font rien,, ils puissent être au moins soigné et que lorsque leurs facultés physiques et mentales seront fatiguées par la répétition des tâches, ils puissent profiter un peu des quelques moments où leur esprit et leur force répondent encore un peu présent; Avant la période Hépad qui sont un autre scandale puisque jamais pris en compte par ces pourris de politiques trop occupés à soigner leur clientèle communautaire et à se faire corrompre en se transformant facilement en VRP des affairistes de tout poil.
    Si on a un minimum de jugeotte et que l’on ne se met pas la tête sous le sable , volontairement, ou parce que l’on aura été lobotomiser par la propagande déversée depuis des décennies , on s’aperçoit vite que des CMU des AME des allocations diverses et variées et autres minimum vieillesse pour personnes n’ayant jamais travaillé en France ,on lève les fonds sans sourciller , on ne pinaille pas, les lois sont votées comme un seul homme, et approuvées sans contestation au Sénat . Pour ce qui est du système social des travailleurs c’est pas le même refrain , c’est à celui y compris de gauche qui culpabilisera le plus les gens qui ont travaillé toute leur vie d’avoir une retraite décente. C’est une sécu qui rembourse de moins en moins tout en constatant que les catégories privilégiées et celles qui sont assistées leur mangent la laine sur le dos . Le secteur de la santé en est une exemple criant où vous voyez des médecins demander des dépassements d’honoraires de plus en plus important quand en même temps on assure pour les autres la gratuité totale des soins par ame et cmu ce qui provoque des saturations de salles d’attentes que ce soit chez les praticiens comme aux urgences des hopitaux où on vient pour un oui ou un non ; Et pendant cela le cotisant voit les délais de RDV s’allonger de plus en plus. et des praticiens qui refusent de nouveaux patients! Même si je me suis un peu éloigné du sujet initial ,voilà en tout cas une partie des conséquences de l’exploitation de la surpopulation ramenée à l’échelle de la France . Et je ne rentre pas dans celles qui touchent l’environnement et la culpabilisation des sociétés occidentales sur celui ci, alors que la surpopulation en est la cause première par l’impact qu’elle a sur la faune, les ressources, la pollution atmosphérique etc pour lesquelles les pays occidentaux ont créé des normes draconniennes quand dans les pays en surpopulation on laisse faire tout et n’importe quoi sans aucune considération ou respect pour l’être humain et sa dignité , les dirigeants de ces pays étant des corrompus, incapables, puissance dix par rapport aux notres . c’est pas peu dire ! La surpopulation et la guerre par le nombre est pire danger que le nucléaire parce qu’elle est utilisée par les religions en conquête et par les totalitarisme qui savent utiliser le clientèlisme démagogique.Il n’est pas inerdit de penser que ces totalitarisme et ses religions puissent mettre la main sur le pouvoir et donc le nucléaire!!

      1. Avatarbm77

        Je vous remercie Amélie Poulain d’avoir eu la patience de lire mon commentaire dans son intégralité , il est vrai que ce que les raisons de se mettre en colère sont de plus en plus nombreuses pour peu que l’on ait,ancré en soit ce que l’on appelle, les facultés d’indignation .Mais tout cela fait des commentaires à rallonge ce qui peut être un frein à la compréhension par l’autre . Je ne sais pas être concis mais la situation que nous vivons est tellement complexe que cela nous entraine d’autant à des raisonnements plus élaborés .

        1. Amélie PoulainAmélie Poulain

          Ne vous inquiétez pas @bm77, chacun s’exprime comme il le « ressent » et il est vrai que l’indignation nous pousse à multiplier les mots, je comprends.

          Vous avez bien résumé l’essentiel en tous les cas.

  7. Avatarvieux bidasse.

    Autre solution pour détruire :
    Installez un adorateur de la secte, et prenez le en charge totalement à se faire sécher les couilles au soleil.

  8. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Pour moi, si le communautarisme s’est révélé c’est qu’il existait déjà en catimini, il n’y aurait ainsi jamais eu de véritable « assimilation » à ce qu’est la France avec son Histoire.

    L’unité française en fait n’était qu’ainsi un leurre, ce qui est décrit en est la preuve et apparait clairement comme une « révélation » de ce fait, sinon il n’y aurait eu aucune divisions.

    Pour preuve, la Gauche, en France, n’a jamais réussi à diviser le « sentiment » d’être et de se sentir Français, pour les vrais de souche bien sûr, la France est restée, pour les Français, la France dans son « âme ».

    Les naissances (ce que je lis plus haut) dans certaines « communautés » ont dû venir grossir les rangs de chaque communauté et l’on sait bien que bien souvent c’est la « loi du plus fort » qui prend le dessus.

    J’ai le sentiment qu’il n’y a jamais eu de véritable unité « patriotique » lié à la Réunion à part celle d’être Réunionnais, le sens n’étant que de surface.

    La France, au temps des colonisations,a annexé des Territoires mais, sans généraliser bien sûr, l’esprit des habitants est restée, pour la plupart, ailleurs dans leurs « origines », c’est ce que l’on peut constater aujourd’hui et ce n’est pas pour rien que l’indépendance est demandée par certains, les autres, pour la plupart, ne la souhaitant pas pour des raisons matérielles pas par patriotisme véritable.

    L’unité était, à mon sens illusoire même s’il y avait eu « entente ».

    On retrouve la même chose en Guyane avec beaucoup de tensions entre communautés et une haine sourde du « Français blanc » que j’ai vécue in vivo donc je peux en témoigner (sauf pour les allocations familiales bien sûr, et le soutien éternel, comme toujours, demandé à la France).

    C’est à mon sens, ce qui est et ce qui a été dans toutes les colonies Françaises.

  9. Avatarmia vossen

    Merci pour votre commentaire réaliste!
    Juste une observation: le nucléaire de 4e génération – propre, sans danger, consommant les « déchets » des précédents et pour lequel l’océan recèle au moins 10.000 ans de matière première – est LA réponse écologique aux besoins d’électricité. Je constate que la presse n’en parle pas. Pourquoi?

  10. Avatarbm77

    Oui Mia Vossen , j’ai vu tout un documentaire sur ce nucléaire propre qui demanderais par contre des investissements colossaux par le simple fait que cela obligerait de passer d’une industrie à une autre industrie puisque les technologies et matériels utilisés seraient complètement différents. Il y a par ce fait des lobbys et des intérêts en jeux presque insurmontables . Mais je suis bien d’accord avec vous que le jeu en vaut la chandelles .Quel coût final et quelle efficacité pour l’alternative au nucléaire défendue par les écolos qui se limite à la seule présence hideuse de ces éoliennes qui de toute façon n’assurent pas l’autosuffisance et demandent le nucléaire traditionnel pour combler leur déficience. Oui je serais partisan de cesser ce genre d’investissement qui sont plus là pour faire plaisir aux écolos et acheter leur soutient que de répondre aux vrais enjeux d’avenir. Concentrons et collaborons en commun sur ce projet de nucléaire de 4ème génération avec tous les pays qi voudrons bien participer à ce formidable challenge; On a bien su aller sur la lune sachons nous projeter dans l’avenir pour les génération futures . C’est ça ma notion du progrès, ce n’est pas celle de se faire envahir par les populations du monde entier ou se déclarer en marche vers quelque chose d’irrationnel!

  11. Avatarmia vossen

    Le nucléaire de 4e génération coûte infiniment moins cher que les éoliennes ET donne de l’énergie à la demande, pas seulement quand il y a du vent!

Comments are closed.