Lettres à son altesse Macron premier, le saigneur des retraites


Lettres à son altesse Macron premier, le saigneur des retraites

.

OBJET : LETTRE À SON ALTESSE SÉRÉNISSIME  _

Attribuée à BERNARD HERTZOG, décédé en mars 2018
      MAIRE HONORAIRE DE SILLY-SUR-NIED _
      CONSEILLER GÉNÉRAL HONORAIRE DE MOSELLE _
     CHEVALIER DANS L’ORDRE NATIONAL DU MÉRITE _
     CHEVALIER DANS L’ORDRE DES PALMES ACADÉMIQUES _
      3 RUE GRÉGOIRE DE TOURS 57000 METZ_

   Lettre à son Altesse Macron 1er,    » LE SAIGNEUR DES RETRAITES «

Sire,

Je voudrais vous féliciter il en a fallu du courage
Pour décider de ponctionner
De leurs soi-disant avantages
Tous ces bienheureux retraités.
Il est vrai qu’ils sont redoutables
Et pour tout dire presque enragés
Avec leurs béquilles, leurs bandages
Sans parler des chaises percées.

Il y a même un bon côté
Peu s’en iront à l’abordage
Afin d’incendier l’Élysée
Ou de construire des barrages.
Et puis ils vont bientôt crever
Alors pourquoi donc s’en priver ?

Peut-être vous a-t-il échappé.

Ce que fut leur enfance dorée ?

La deuxième guerre mondiale
Avec son lot de privations
De bombardements, un régal
Pour qui aime les films d’action.

Et ensuite ce fut l’école
Où l’on passa bien peu de temps
Pas comme certains guignols
Qui n’en sortent qu’à 27 ans.

Souvent après c’était l’usine
Où l’on entrait à 14 ans
Quarante-huit heures par semaine
Quinze jours de congés payés…
Vraiment l’existence rêvée.

Ils ont travaillé jusqu’à 60 ans et plus
Pour 40 ans voire plus pour obtenir leur retraite
Payé leurs cotisations pour leur retraite
Et des impôts sur leur salaire
Et à leur retraite repayer
Des cotisations sur des cotisations déjà payées.

Votre service militaire
Dites-moi où l’avez-vous fait ?
Pour nous, 28 mois d’une guerre
Trente mille jeunes y sont tombés
Mais cela n’est pas votre affaire
Pour le résultat qu’on connaît.

Alors pourquoi donc se gêner
Pressurons-les tous ces nantis
Pour pouvoir mieux distribuer
Aux arrivants de ces pays
Qui jamais n’auront travaillé
Ni cotisé, que nenni.

Pour ce qui est du logement
Mon Dieu que nous fûmes gâtés
A six dans l’appartement
D’ à peine soixante mètres carrés
Sans aucune des commodités
Qu’on accorde généreusement
Même aux nouveaux arrivés.

Sans doute l’histoire de France
N’est pas votre tasse de thé
Elle fût traitée en votre absence
Ou bien vous l’avez oubliée.

Pas nous !

Un jour, vous vous en apercevrez…
Macron, le Saigneur des retraités !

Appelons désormais Macron, le Saigneur des retraités car c’est
vraiment le titre qui lui convient.

Surtout ne pas se plaindre et critiquer quand on choisit de ne rien faire et ne rien dire !
ON EN A TOUS RAS LE BOL !

Alors Diffusons ! Soyez Acteurs concrètement ! Internet est le moyen de nous défendre !!

Avec seulement l’envoi d’un mail à 5 de vos Contacts, (soit 30 sec de votre temps précieux pour peut être « Aider » votre Pays), vous serez chacun à l’origine, dans 3 mois, d’1 Million de mails ou de personnes.

XXXXXX

Et celle-là :

 

Monsieur le Président,

Vous êtes jeune et beau, nous devenons vieillards.

On compte en petits sous, vous comptez en milliards.

La flamme de l’espoir, chez nous,  elle vacille,

Vous, par votre fonction, vous pensez qu’’elle brille !

Les ailes du pouvoir vous ont fait envoler,

Vers des cieux bien lointains à ne plus avoir pied ;

Éloigné du réel et du tout quotidien,

Souvenez-vous, qu’’en bas, habitent  des humains.

Pourquoi punissez-vous notre caste vieillesse ?

Pourtant elle a trimé toute sa vie durant !

Elle a sacrifié sa si belle jeunesse,

Cela fut bien trop tôt, dès l’’âge de quinze ans ; 

Des huit heures par jour, et six jours par semaine,  

Sans congés, ou si peu,  nous passâmes ce temps,

A  bâtir notre toit  à s’’en péter nos veines,

Pour être à l’’abri  aux  vieux jours arrivant.

Non ! On n’’a rien volé !… Si ce n’’est de nos ailes !   

On avait des principes, on faisait son devoir,  

On ne quémandait pas aux belles demoiselles

‘’Ces caisses de l’’état,  ces faciles abreuvoirs. ‘‘

Avec nos seules mains, et beaucoup de fierté

On travaillait très dur du matin jusqu’’au soir ;

Oui ! C’était notre honneur, notre esprit du clocher,

Animé par un mot qui s’appelait ‘’ Espoir’’ :   

L’’espoir pour nos vieux jours avant l’’éternité, 

De voir un coin de bleu, avant le grand trou noir.

Monsieur le Président,  toute notre jeunesse

On paya la vignette pour aider nos aïeux,

Elle  servait, déjà !…  A renflouer des caisses,  

Cet argent disparu à  ‘’La barbe’’ des vieux !….

Solidarité !  Généreuse rengaine,

Que vous chantez à ceux qui travaillent, et peinent,

Et ‘’Piquez  notre argent’’ pour tous les endormis,

Qui eux ! N’hésitent pas à rester dans leur lit ;

Nous, nous  avons vécu sans aide !…  Mais promesses !!!!!

En vrai chef de famille assumant son  foyer,

Quand vous nous  ponctionnez pour ‘’ La pauvre jeunesse ‘’

Sur nos retraites acquises en toute honnêteté, 

On s’’insurge, Monsieur ! Plutôt,  on se révolte !

Devant votre justice vraiment imméritée, 

Car votre doigt  pointé sur le lieu de récolte,

A désigné les vieux comme gens argentés.

Est-ce que vous savez ce qu’’est une famille ?

Vous qui n’’avez pas, et n’’aurez pas d’’enfant.

Nous, nous aspirions qu’’à un moment tranquille,

Gagné par le travail,  la sueur  et le sang.

C’’est drôle ! Hilarant ! C’’est même pitoyable,

Quand un énarque dit : «C’est pour l’’égalité »

Mais octroie des pensions de façon lamentable,

Aux vieux venus d’ailleurs,  qui  n’’ont pas travaillé.

Elle est belle Monsieur !   La généreuse France,

Dans ses excès de zèle et  de Fraternité !

Écoutant vos Ministres, on a froid dans le dos,

Ils clament que les vieux ont fait leur temps sur terre ;    

De Gaulle avait dit :« Les Français sont des veaux »

Ouvrez des abattoirs pour tous les volontaires,

Mais je vous le parie, ce sera un fiasco.

Et pas de bousculades   au ‘’ Marin cimetière ‘’.

Nous préfèrerons nous rappeler d’’un  mot

Fuir et embarquer pour ‘’ l’’Ionienne Cythère’’

Vos soumis maroquins, jurent et promettent,

Qu’’il n’’y aura jamais plus, de taxes, et  d’’impôts.

Mais le lendemain ils se trouvent très bêtes

A l’’annonce subtile d’’augmentations de taux.

Vous devriez conseiller  à tous vos bons Ministres,

De parler de cela,  que les premiers Avril,

Leurs propos qui sont  des plus  anthraconistre,

Feraient de bonnes blagues en ce jour puéril.

Vous rejetez les vieux, vous n’’aimez pas la pierre,

Car votre patrimoine, vide d’’immobilier,

Laissait bien  présager de façon manoœeuvrière,

Que tout l’’intransportable, vous le surtaxeriez ;

Même si  pour donner ‘’ En même temps ‘’ le change

Oui ! Vous faites un  cadeau !   ‘’Mais qu’’offrent les cités… ‘’  

Il faut dans nos vieux jours bien plus que du courage,

Pour avoir sa maison, et vivre en son  foyer.

L’’action et la startup ont votre préférence,

C’’est l’’immatériel, l’’invisible parfait,  

Si cela est pour vous l’’avenir de la France,

Il n’’est pas pour autant le bonheur des Français.

Vous vous trompez, Monsieur, car vous brisez des rêves,

Les esprits bâtisseurs, déjà désenchantés,   

Ont rangé les outils et mis la pierre en grève,

Et votre économie en est désaffectée.

Taxer !  Taxer ! Taxer ! Ce n’’est pas du courage.

C’’est même son contraire, et la facilité,

Nous sommes, il est vrai, de dociles otages,

Partir serait pour nous  trop de complexité !

Il vous faut de l’’argent ?…  Montrez votre puissance !

A tout politicien aux rentes cumulées,

Payez-en une seule ;  Ce pas vers la  décence,  

Serait déjà un signe de bonne volonté. 

Avec tout le respect pour votre Présidence,

– Acquise sans ma voix –  Aux prochaines élections,

Je rêve que les vieux de notre ’’Pauvre  France ‘’  

Oublient votre parti, et oublient votre nom.

Je vous prie d’’agréer, Monsieur le Président de la république,  mes  salutations les plus distinguées

 

Attribué à Yvan Buonomo
.
Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Armand Lanlignel

Oui au droit du cœur, non au seul droit du sol. Résistance républicaine PACA


12 thoughts on “Lettres à son altesse Macron premier, le saigneur des retraites

  1. AvatarBubu

    mais les retraités ont voté en masse pour ce président
    et ils revoteront en masse pour le réélire en 2022
    on parie ?

  2. AvatarFomalo

    @Armand, Vers émouvants et très vrais, de la même veine que celle de la poésie des billets qui circulaient au 18ème siècle, récités et chantés par le peuple..
    Vive la liberté d’expression, à défaut actuellement de celle de la LIBERTE tout court! Vive la dérision, l’ironie, le pastiche, la caricature, vive tout ce qui peut ridiculiser et mettre à jour les cachotteries puantes des zélites cooptées et de ceux qui marchent dans leurs pas par les banques, assurances, fonds de placement – on voit lesquels!-

    1. Armand LanlignelArmand Lanlignel Post author

      C’est Christine qui a mis tout ça en forme et qui l’a publié. Je me suis contenté de lui faire suivre le texte d’Yvan Buonomo, (retraité Bâtiment et Industrie, ex champion de France de rugby), que des amis m’avaient envoyé hier.

  3. AvatarTzel

    Non Bubu. Il a été élu par les banques corrompues et les magouilles des scrutins.
    Avec beaucoup de malchance, s’il était réélu ce sera par les africains qu’il fait rentrer en masse, comme pour son 1° mandat d’ailleurs.

    1. AvatarBubu

      FAUX, regardez les résultats par tranches d’âge sur internet (j’ai plusieurs fois mis les liens suite à des demandes, il suffit de chercher avec un moteur de recherche)
      il a été soutenu par l’argent des banques, ça oui
      posez la question aux personnes âgées autour de vous, et vous comprendrez pour qui ils ont voté à la tête qu’ils vont vous faire
      s’ils vous répondent, ce sera « peste brune, le chaos avec Marine etc… »
      et le pire, c’est qu’ils ont été interrogés pour 2022 et ils comptent le refaire !

      1. AvatarREGINA

        Bubu malheureusement jupiter ne repassera pas tout est prévu pour qu’il reste chez lui et une femme sera élue à sa place

  4. Avatarberetvert

    Étant retraité de la marine je méprise ces abrutis de retraités qui se plaignent et votent macron par crainte de la nazie facho bande de crevards vous méritez ce qui vous arrive et vous arrivera de nouveau car vous revoterez pour ce taré

  5. AvatarMichel

    Et dire que si Marine l’avait emporté, Macron le minable n’existerait même pas. Je ne fais pas de pub pour elle mais c’est la vérité. Si Marine n’avait pas été la victime des magouilles que Macron a utilisées pour voler son poste de (faux) président, la France ne serait pas dans cet état lamentable. Mais, le moment venu, on ne fera même pas les frais d’un poteau pour le traître et sa bande de gangsters débiles.

  6. AvatarPUGNACITE

    Cet individu opportuniste élu par les
    nouveaux Français depuis déjà une voire deux générations ( taux de fécondité intensifs soit très largement supérieurs à 2,1 par femme et à celui des de souche), par les financiers supra Nationaux? Qui internationalisent à outrance en vue d une maximisation du ptofit à destination de quelques agents économiques triés sur le volet(en manipulant les données et critères macroéconomiques et à dessein??)et au détriment in fine de l intérêt économique et social general.
    En sus , un peuple Français de souche et de coeur de plus en plus inculte et acculture ( via une éducation déliquescente)et une justice coercitive vis à vis de ces mêmes personnes ( mur des cons les oblige ..).

Comments are closed.