Il faut lire le numéro hors-série de « Valeurs actuelles » sur l’Algérie française pour clouer le bec aux menteurs


Il faut lire le numéro hors-série de « Valeurs actuelles » sur l’Algérie française pour clouer le bec aux menteurs

.

J’ai lu le hors-série de « Valeurs Actuelles » consacré à la « Guerre d’Algérie ».

J’avais 5 ans l’année de l’indépendance de l’Algérie et, 10 ans plus tard, à mon adolescence, tout cela me semblait déjà  bien loin.

L’heure était à l’anticolonialisme et j’ai lu les auteurs à la mode dans ces années-là : Pierre Vidal-Naquet etc etc

(Littérature qui était très largement mensongère, spécialement par omission, comme je le saurai plus tard.)

Mais, pour moi, c’était évident  la page était tournée : les Algériens étaient indépendants et NOUS AUSSI !

Basta ! Basta !!

.

Or, ce que j’ignorais, totalement, en ces années 70, c’est que les pays anciennement colonisés courraient de faillite en faillite.

Et parmi ceux-ci, singulièrement l’Algérie …

Et que donc, un flux, sans cesse croissant,  de personnes originaires de ces pays, se mettait en place vers la France.

.

50 ans ont passé : nous sommes en 2019.

Des centaines de milliers d’Algériens se sont installés en France.

Parmi des  millions de musulmans …

Et nous voyons bien que le problème algérien est DEVANT NOUS !

Les crimes abominables des milliers de psychopathes du FLN, que le hors-série de « Valeurs Actuelles » décrit, nous commençons à les revivre !

Sur NOTRE SOL désormais !!

.

Comme le  dit souvent notre ami Conan, la France de de Gaulle  a laissé massacrer ses enfants harkis, européens,  elle a  fait fusiller ses meilleurs fils.

 

Cette guerre, du FLN contre la France,  était largement inspirée  par le djihad musulman : aspect bien masqué par la Gauche porteuse de valises.

Le hors-série  de VA le  rappelle et  le démontre par des faits, des documents.

Oui, la France s’est mal conduite dans ces années là.

Mais pas au sens  que disent Stora et  autres « repentants », eux aussi évoqués dans ce numéro.

Elle s’est mal conduite parce  qu’elle a été infidèle à sa vocation en laissant prospérer les  milliers d’assassins psychopathes du FLN, en laissant massacrer les siens par ces fous furieux musulmans.

.

Les opposants à cette  tragédie, n’étaient pas les « fascistes » que disait  la Gauche, mais le plus souvent de grands Résistants, de grands combattants de la  Deuxième Guerre Mondiale.

C’est aussi relevé dans ce numéro.

En 2019, la faillite totale du régime criminel  d’Alger est consommée.

Il est plus que temps de restituer,  –avec ses ombres- , la grandeur de l’œuvre de la France en Algérie.

Il est temps de clouer le bec aux héritiers du FLN , trop généreusement accueillis sur notre sol .

Que cela soit le bec de la candidate PS à la mairie de Marseille, le bec des « décoloniaux » et autres tordus pseudo-indigènes …

D’autant qu’un dossier « Algérie »,  du « Figaro », consacré, lui, aux élections du 12 décembre, nous explique que des millions d’Algériens n’ont qu’ une seule  idée fixe : fuir l’Algérie pour venir en France, chez nous !

.

Le  temps de la repentance, imposé par les Stora, les Plenel, les Macron  doit cesser.

C’est un comble, quand même !!

Le FLN algérien, a pillé, ruiné l’Algérie et plus ce régime criminel s’enfonce dans l’horreur  plus ces  Stora, ces Plenel, ces Macron, unis dans la  même crapulerie, exigent la repentance de notre part, de la part de la France, envers ce règime FLN d’incapables, de voleurs, de criminels !

Assez ! Assez !! Assez !!!

La lecture de ce numéro hors-série  de « Valeurs actuelles » est une arme  indispensable dans la  lutte  pour la fin de l’imposture, lutte  qui ne fait que commencer …

C’est aussi une note d’espoir : des indigènes de cette terre algérienne ont aimé la France et sont morts, cruellement torturés par le FLN,  en disant leur fidélité  à cette  France qui les avait abandonnés …

https://boutique.valeursactuelles.com/produit/hors-serie-n21-algerie-francaise-les-verites-interdites/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




30 thoughts on “Il faut lire le numéro hors-série de « Valeurs actuelles » sur l’Algérie française pour clouer le bec aux menteurs

  1. AvatarDany BARTHOUIL

    Exact !! Cette véritable histoire de la guerre d’Algérie est également décrite par JM Le Pen dans le 1er tome de ses Mémoires!
    Je me souviens qu’à l’époque, mon père dont les parents étaient à Alger , n’appelait De Gaulle que « le grand con »…il a trahi les français d’Algérie et également les arabes qui voulaient qu’on reste !

  2. François des GrouxFrançois des Groux

    Bonjour,

    Du coup, vous me donnez envie d’acheter ce numéro spécial (une manière de supporter VA face à la meute des Barthès et compagnie…).

    Il y a aussi le numéro spécial de Paris Match sur « La fin de l’Empire » (Indochine, Algérie) avec des photos poignantes…

    https://www.parismatch.com/Actu/International/Indochine-Algerie-Photos-Paris-Match-Archives-Hors-Serie-1647862

    Si je ne retenais qu’une chose de la veulerie des autorités françaises au diapason du cynisme du FLN, c’est d’avoir soigné Bouteflika à l’hôpital militaire du Val-de-Grâce, au frais de la princesse.
    Si ce n’est pas un symbole monstrueux pour les appelés du contingent, les harkis et les Pieds-noirs…

    https://www.bfmtv.com/international/bouteflika-hospitalise-val-de-grace-686774.html

    Et puis rappelons les paroles de l’hymne algérien, d’une profonde distinction… un résumé de l’état d’esprit des nouveaux colons :

    Ô France ! le temps des palabres est révolu
    Nous l’avons clos comme on ferme un livre
    Ô France ! voici venu le jour où il te faut rendre des comptes
    Prépare toi ! voici notre réponse

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Kassaman

    J’imagine très bien Macron, au garde-à-vous devant les soldats algériens, en visite officielle en Algérie…

    Au fait, en mars 2022, nous serons en pleine campagne présidentielle.
    Mais ce sera aussi le 60e anniversaire des funestes et unilatéraux « Accords d’Evian ».

    Ils prévoient quoi au gouvernement comme festivités commémoratives ? Un lâcher de rappeurs (Medine, la Fouine, Ramous…) sur les tombes des soldats français d’Algérie ?

  3. AvatarUN GAULOIS

    « il a trahi les français d’Algérie et également les arabes qui voulaient qu’on reste ! »
    Sans oublier les militaires appelés et engagés qui ont payé de leur sang dans une guerre qui aurait pu être évitée. Lors du reniement du général de Gaulle, le gouvernement, que la révolte d’Alger des troupes parachutistes a effrayé, a eu peur que certaines de ceux ci viennent sauter sur la capitale pour prendre le pouvoir.

  4. AvatarJolly Rodgers

    Bonjour @ Anti islam ,
    vous citez dans votre article l’auteur pierre vidal-naquet , j’ai lu cet auteur, ses ouvrages sur la Grèce et croyez moi comme helléniste j’ai lu mieux .
    je ne savais pas qu’il était gauchiste en plus !

    1. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      Vidal-Naquet était, en effet, un des militants les plus actifs, opposant à l’Algérie française, durant cette période.

      Le pouvoir FLN actuel se fonde, assez largement sur ses écrits, déformés en plus, dans sa propagande.

      Par exemple, Vidal-Naquet s’étend longuement sur un drame : un jeune appelé, insituteur socialiste dans le civil, avait enfermé des civils suspects dans une cave.

      Malheureusement il y avait du vin en fermentation.

      Les malheureux sont morts asphyxiés par des vapeurs d’alcool …

      Dans la propagande actuelle du pouvoir FLN cela devient « une politique française systématique d’extermination dans des chambres à gaz ».

      Les odieuses crapules du FLN ne reculent devant rien..

  5. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Il y a eu, dans ce que j’ai pu comprendre de toutes mes lectures et témoignages (eh oui….), trop de gens qui ont trahi et qui n’étaient pas clairs dans ce conflit Algérien, je ne lirai donc pas cet article de Valeurs Actuelles qui forcément donnera « sa » vérité quand je sais que certains se blanchissent et d’autres sont encensés car on dilue la réalité.

    Moi je suis fatiguée d’avoir à droite et à gauche des infos totalement contradictoires, on a l’impression, vu de l’extérieur, que chacun tire la couverture à soi et tout est tellement « divergeant » qu’il est impossible de prendre une position au plus proche de la Vérité (les Archives peut-être « épluchées » avec soin ?).

    La vérité c’est que c’était un foutoir monstre et je plains « les » dirigeants qui ont eu à gérer ça, et surtout, les soldats « sincères » qui ont subi d’atroces violences et tortures.

    En tous les cas, j’aimerais que la France se libère de ce divorce non consommé vu tout ce que l’on subit aujourd’hui.

    L’Indochine elle ne nous a pas saturés et bouffés à ce point-là et leurs ressortissants ont trouvé un apaisement sans venir pleurer à droite et à gauche.

    1. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      J’ai lu les deux « camps » : ce qui permet de se faire une idée.

      Je ne suis pas d’accord avec vous, Amélie : c’est, justement, de cette contradiction entre les deux thèses que peut jaillir la vérité.

      Or nous sommes dans une époque proto-totalitaire où le camp du Bien interdit, criminalise, toute autre opinion que la sienne.

      Témoin, le procès infâme contre Christine, comme si elle était une terroriste.

      Témoin, le procès infâme contre Marine, parce qu’elle réplique en montrant des photos des criminels de Daesh, comme si elle était une terroriste, elle aussi.

      Témoin, les procès infâmes contre Zemmour, les tentatives de le priver de toute parole publique, comme si il était un monstre.

      Et on pourrait continuer la liste, longtemps , Rioufol est un « raciste », Finkie un « violeur », Bock-Côté un « purificateur ethnique » etc etc

      1. Amélie PoulainAmélie Poulain

        Bonjour Antiislamn,

        Je comprends très bien votre position que j’approuve en publiant cet article. Il est important de contrer ces dictateurs qui assènent leurs vérités et veulent abattre tous ceux qui pourraient les contredire et mettre à mal leurs desseins. Ils sont ignobles et comme vous je ne le supporte plus.

        L’entière vérité ne sortira jamais au grand jour cependant sur cette guerre, juste par petits morceaux et chaque « vérité » (authentique pour celui qui l’a vécue sûrement, je ne suis pas en mesure de la mettre en doute) et la vision en sera toujours « parcellaire » j’en ai l’impression.

        Je parle donc juste « de la guerre d’Algérie » et pas de votre démarche qui est tout à fait juste, merci.

        Je ne dis pas tout bien sûr sur le site, mais j’ai eu moi des témoignages qui contredisent ce qui est dit même ici (j’avais d’ailleurs développé pas mal de choses à ce sujet), des lectures aussi fouillées dans le « détail » de certains évènements, et j’ai très bien compris ce qui a pu se passer à l’Indépendance, même notamment les décisions de de Gaulle qu’il est insupportable de voir salir bassement ici même si bien sûr, je n’ai jamais pensé qu’il était parfait (il a dit que « les Français sont des veaux » et de plus en plus, je pense qu’il a raison).

        Je n’ai pas envie encore d’un long débat qui « ne sert à rien » (j’ai creusé tellement de choses ici qui n’ont même pas été interrogées alors qu’elles remettaient fondamentalement les choses en question) car je sais que chacun restera sur ses positions,

        Pour finir donc, je résumerai en disant qu’il est franchement paradoxal et incompréhensible :

        – qu’alors que de Gaulle a fait un référendum en 1961 où les Français ont voté OUI à 75 % pour l’auto-détermination de l’Algérie, on ne comprenne pas son revirement à ce sujet en restant sur l’image d’une trahison d’un homme qui, idéaliste et aimant la France à ce point-là, était franchement incapable de trahir (le référendum est tout à son honneur déjà).

        – que l’on dise à la fois que la population algérienne ne peut s’intégrer (ce que je crois profondément) et d’un autre côté, que l’on voulait que l’Algérie reste Française… Il faudrait savoir.
        (je remercie Moktar que j’ai lu avec beaucoup d’intérêt ici, j’avais écrit un commentaire précisément à ce sujet, je ne sais pas s’il l’a lu car il s’est un perdu dans l’ordre des écritures..).

        Paradoxes franchement incompréhensibles, désolée… qui montrent qu’il manque des pages dans cette histoire et que les deux clans n’ont pas fini de s’opposer.

        En attendant, la France a divorcé mais on se coltine encore ce que l’on sait….

    2. AvatarFomalo

       » …et tout est tellement « divergeant » qu’il est impossible de prendre une position au plus proche de la Vérité (les Archives peut-être « épluchées » avec soin ?). »
      Faites le donc! Epluchez, Epluchez longuement!.. Mais vous n’avez déjà pas compris, visiblement , ce que signifie le terme « DISCRIMINATION ». Mais si, le divorce est consommé. Reconnaissez-le!

    3. AvatarClaire

      Si je puis me permettre : vous avez tort Amélie car vous auriez l’occasion d’y vérifier des photocopies d’archives militaires qui prouvent les allégations du journal ! Le problème pour les falsificateurs étant qu’il n’y a pas de contestation possible. Cependant, il faut beaucoup de courage pour faire face à ces révélations ! Vous avez exactement l’attitude des métropolitains qui n’ont rien voulu savoir de nous ce que nous avions à leur dire, du coup ils ne se sont jamais préparés ! Quand à l’histoire de l’Indochine, vous devriez vous procurer le film sur Le Commandant Elie Denoix de St-Marc produit par Secours de France ! Cordialement !

      1. Amélie PoulainAmélie Poulain

        Merci Claire pour votre message.

        Ne vous inquiétez pas, je suis en conversations très souvent avec des gens qui ont vécu le terrain (y compris Pieds-Noirs avec des archives aussi) je suis donc au plus proche de la réalité et jusqu’à présent, rien n’a pu remettre en question ma vision des choses, cela l’a même confirmée (encore hier…).

        Je vais simplement « au-delà » des faits pour saisir le véritable sens qu’ils délivrent si on les dépasse un peu. Bien sûr, quand on est impliqué soi-même c’est plus difficile.

        Ne pas oublier, et cela j’en prends conscience de plus en plus, que l »on » ne sait pas tout et il y a des éléments qui ne se voient pas d’emblée.

        Ce que je constate, et cela est un simple constat : on ne voit pas les mêmes récriminations de la part de ceux qui ont vécu l’Indochine et pourtant, ce fut aussi une guerre cruelle et meurtrière.

        Cordialement.

      2. Amélie PoulainAmélie Poulain

        Claire, même ceux qui étaient sur le terrain dans les hautes sphères des décisions ne sont pas d’accord entre eux.

        Chacun voit et interprète à partir de lui-même et de son vécu du moment (et des ses frustrations) et l’on sait que lors d’un tel bouleversement qu’est un conflit armé il est très difficile de construire une cohérence qui se fait plus dans l’après-coup avec tous les biais (sur fond de rivalités qui ressortent du coup) que cela peut constituer.

        C’est pour cela qu’il faut rester très prudent dans les interprétations, surtout de « haine » résiduelle et orientée que je ressens fortement quand on évoque cette guerre.

        Il y a pour moi là des résidus qui ne sont pas clairs voire même déformés que j’ai pu moi-même « constater » en fouillant un peu. Je ne reste jamais sur ce que l’on me dit, je creuse et me renseigne et mon opinion n’est, elle, jamais arrêtée donc on verra.

        Regardez simplement aujourd’hui : qui est « désigné » comme fauteur de troubles ? Et ceux qui liront l’Histoire dans l’avenir, que vont-ils faire de ces « informations » manipulées comme on le sait ?

  6. Avatarbm77

    De Gaulle était nommé « la grande Zorha  » par les Pieds Noirs, après ce qu’ils ont considéré comme une trahison au fameux  » je vous ai compris » de la place du forum d’Alger .
    C’est une vrai dilemme pour moi car si je suis admiratif du personnage , de la politique de de Gaulle et son idée de la France . France qu’il jugeait éternelle et dont il était le fervent défenseur, je comprend parfaitement les pieds noirs qui se sont sentis trahis par sa décision d’accéder à l’indépendance de l’Algérie et tout ce qui en a découlé de drame pour eux qui ne pouvaient rester dans ce pays qui n’ont eu de choix que par la valise ou le cercueil .
    Cette volonté des musulmans de faire partir l’européen par tous les moyens malgré qu’ils les aient côtoyés majoritairement en bonne intelligence et la pratique de la dissimulation de leur haine jusqu’à provoquer dès qu’ils en ont eu l’occasion cet exode massif, aurait du alerter les autorités de na pas accepter d’immigrés venant de ce pays venant avec un tel ressentiment pour l’autochtone . C’était faire rentrer le ver dans la pomme . C’était s’exposer à ce qui s’est passé par la suite et ce qui risque de se passer dans quelques années .
    Ils ne voulaient pas de notre civilisation en Algérie mais n’en veulent pas plus en France . C’est pour cela qu’ils refusent notre école et que des profs démissionnaires et doctrinaires envisagent de ne plus leurs enseigner le Français et l’histoire qui sont pourtant des bases essentielles pour se revendiquer Français. je pense qu’une partie des ressortissants algériens en France sont toujours dans cette logique de guerre contre le Français et cela se traduit par le fondamentalisme religieux qui est une manifestation de cette hostilité aux Français et pour cela ils s’adjoignent le soutient des collabos de service que sont les gauchistes . Cela j’en suis convaincu .
    J’ai ,sur le de Gaulle de la guerre d’Algérie, un avis qui ne tient qu’à moi de penser qu’il se retrouvait une fois de plus isolé sur la scène internationale comme il l’avait été à Londres avec les alliés lors de l’occupation et de plus avec une situation de une guerre civile à gérer que ce soit en métropole comme dans le département d’Algérie.
    .. Plus une population qui malgré les « avatars » de la colonisation s’était surmultipliée alors qu’elle mourrait en nombre lors de la conquête d’Algérie. Et qu’il ne pensait pas pouvoir gérer cette situation tout en pensant que ce n’était plus l’intérêt de la France de garder cette contrée pour des raisons bien compréhensibles .
    Les PN ont été les victimes de ses atermoiements car il n’aurait pas du leur laisser l’illusion que l’Algérie resterait Française. Et ce ne pouvait qu’être un drame pour les PN comme pour les militaires qui avaient gagné sur le terrain après de lourdes pertes et étaient contraint malgré tout d’abandonner l’idée d’une Algérie qui resterait Française. Dans ces conditions la création d’une OAS qu’elle soit l’émanation de militaires ou de civils PN ne me choque pas , le contraire aurait été surprenant.
    L’histoire de de Gaulle a été aussi un drame par l’homme dont tout le monde attendait des miracles mais qui aux périodes clés de la vie de notre pays s’est retrouvé seul à prendre toute la responsabilité des drames et tensions que celui-ci subissait. Isolé et trahi à l’intérieur par les faux amis de son propre camps en 1969 comme ses alliés internationaux à l’instar de Kennedy pendant le conflit algérien.
    Nous sommes aujourd’hui orphelins de de Gaulle car il ne faut pas se faire d’illusion malgré l’UE nous sommes toujours seuls car notre destin a accompagné celui de de Gaulle dont nous nous constatons à nos dépend qu’il n’a pas trouvé de relève depuis qu’il a quitté ses fonctions en 1969 malgré le nombre d’hommes politiques se revendiquant de son héritage et de la Vème République qu’il a créé qui est citée même pour justifier l’immigration massive qu’il ne voulait surtout pas pour la France
    .

    .

    .

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      @bm77,

      « Bis repetita » :

      « …de Gaulle a fait un référendum en 1961 où les Français ont voté OUI à 75 % pour l’auto-détermination de l’Algérie », s’en est suivie l’Indépendance.

  7. Avatarbm77

    Oui « bis repetita  » de Gaulle a eu recours au referendum pour ne pas trop user du pouvoir que lu conférait la 5ème république . ceux qui lui ont succédés ont été moins soucieux de la ,démocratie et se sont plutôt servis de celle ci plutôt qu’il ne l’ont servie. Dire que certains l’ont traité de dictateur!

  8. AvatarBaribal

    L’abandon de l’Algérie française par le traître de Gaulle a été le dernier clou enfoncé dans le cercueil de la France. Le terrorisme islamiste contemporain est l’héritier en droite ligne des méthodes du FLN qui, non seulement commettait des attentats contre les Européens, mais terrorisait les populations arabes qui osaient afficher leurs sympathies avec la France.

    Je ne saurais trop vous conseiller de lire le livre de Claude Paillat  » Les dossiers secrets de la guerre d’Algérie » illustrés par des photos des mutilations (nez, oreilles, langue) des musulmans accusés par le FLN de fumer et boire de l’alcool. La « révolution » algérienne n’était pas que politique; elle portait déjà en elle toutes les caractéristiques du djihad.

    Enfin, car il faut savoir d’où l’on parle, je tiens à préciser que je suis Pied noir depuis quatre générations, issu d’une famille qui a combattu le FLN et ses complices (sans compter les première et deuxième guerres mondiales durant lesquelles mes ancêtres n’ont pas rechigné à venir mourir pour la France…). La première fois où j’ai bu du Champagne, c’était pour la mort du Grand Con.

  9. Amélie PoulainAmélie Poulain

    « Les dossiers secrets de la guerre d’Algérie » illustrés par des photos des mutilations (nez, oreilles, langue) des musulmans accusés par le FLN de fumer et boire de l’alcool. La « révolution » algérienne n’était pas que politique; elle portait déjà en elle toutes les caractéristiques du djihad. »

    Et vous aviez vraiment envie que l’Algérie reste Française ?

    Mes ancêtres aussi ont combattu pour la France, quoi de plus normal quand on est et se dit Français et il y a plein de Français qui sont dans ce cas en France, en en gardant les douloureux stigmates. C’est malheureusement cela la guerre….

  10. AntiislamAntiislam Post author

    Bonjour,

    Ce numéro de VA ne comporte pas de telles photos : le journal s’y est refusé, par respect pour les victimes, comme il l’explique.

    Avoir une position saine sur ce conflit est très difficile en effet.

    Par exemple : j’ai lu, dans un livre, il y a peu, un discours de JM Le Pen de cette période.

    On dirait du Plenel de 2019, en plus fanatique même, sur la certitude de l’intégration des musulmans algériens à la France.

    Les choses ne sont donc pas simples.

    Ce qui est sûr, à la lecture de ce numéro, c’est que, quoi que l’on pense de la possibilité d’une Algérie française, le pouvoir n’était pas obligé de faire sciemment massacrer des Français (j’inclus dans « Français », bien sûr, les musulmans restés fidèles à la France) par d’autres Français, ou par des musulmans du FLN, dans des conditions atroces …

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      Bonjour,

      Merci beaucoup Antiislam pour vos précisions, vous avez raison.

      Cependant c’est ce « sciemment » qui reste fixé c’est clair et pourtant quand on creuse et analyse c’était « bien plus compliqué » que cela.

      J’ai eu l’occasion de prendre connaissance d’écrits qui révèlent toute la confusion et l’ambiguïté autour de cette période (la phrase même de de Gaulle qui n’aurait jamais été dite, selon le témoignage même de celui qui l’aurait selon les dires reçue).

      Pour moi à ce que j’ai pu lire et entendre, toute cette période ne se résume pas à ce mot mais s’est joué sur fond aussi de manoeuvres de recherche de pouvoir, de rivalités, et de velléités politiques telles que l’on peut les constater aujourd’hui. La demande de « reconnaissance » cache aussi bien souvent des choses bien plus complexes qui rejoignent aussi l’individuel.

      Pour les images, on connait aujourd’hui (ou l’on re-connait car c’est pourtant une évidence) la cruauté quasi tribale structurelle de cette population (sans ramener à l’individuel bien sûr, juste en général) et pourtant… il y en a encore, paradoxalement, qui restnt fixés à ce désir et à l’idée que l’Algérie aurait dû rester Française (dur comme le dit Claire plus haut, de regarder la réalité en face).

      De Gaulle, visionnaire à ses longues heures de réflexion, avait bien compris le problème de fond et moi, je le re-dis, je lui dit merci.

  11. Amélie PoulainAmélie Poulain

    En tous les cas, je suis bien contente de ne pas l’avoir lu quant à moi… Je remets ci-dessous le commentaire que j’ai mis par ailleurs sur le sujet car il a ici aussi toute sa place :

    Là, on comprend mieux l’article en question…

    Quand je demande plus haut pourquoi ne parle-t-on jamais de l’OAS ?……, je dois avoir un sixième sens (ou une bonne intuition de l’ensemble des évènements) :

    « France / Valeurs actuelles, Emmanuel Macron, Benjamin Stora et nous
    17 novembre 2019 »
    par Emmanuel Alcaraz *

    « Une analyse sur les extrêmes droites en France, l’immigration et la mémoire de la guerre d’Algérie. »

    Quel est ce quotidien qui, en une semaine, sort une entrevue avec le président Macron sur l’immigration et un numéro spécial intitulé «l’Algérie française : les vérités interdites ?

    Il s’agit de Valeurs actuelles, journal fondé en 1966 par le sénateur du CNI (Centre national des Indépendants), Raymond Bourgine, ferme soutien de Jean-Louis Tixier Vignancour. Sous-secrétaire d’Etat à l’information du régime de Vichy, le célèbre avocat a défendu l’écrivain antisémite Louis-Ferdinand Céline, le général Salan, le chef de l’OAS, et le lieutenant-colonel Bastien-Thiry, auteur de l’attentat du Petit Clamart contre le général, le 22 août 1962.

    Ses talents de porte-parole de la cause de l’Algérie française ont valu à Tixier-Vignancour d’être choisi par une coalition réunissant la droite conservatrice et l’extrême droite pour être son candidat à la présidentielle de 1965 face au général De Gaulle. Le secrétaire général des Comités TV (Tixier-Vignancour) n’était autre que Jean-Marie Le Pen.

    ………

    Dans ce numéro spécial Algérie française, figure un ancien article de Claude Jacquemart, plume de l’extrême droite, qui dirigeait le journal Charivari et qui a été aussi un ferme soutien de l’OAS

    ………

    Ce numéro spécial regorge d’erreurs historiques grossières comme celui d’un FLN qui a mené la lutte de libération nationale pour instaurer l’islam radical dans l’Algérie indépendante.

    ……..

    De surcroît, le journal mène une campagne de réhabilitation de l’OAS,  »

    https://tribune-diplomatique-internationale.com/france-valeurs-actuelles-emmanuel-macron-benjamin-stora-et-nous/

      1. Amélie PoulainAmélie Poulain

        Bonjour Antislam,

        Je veux bien croire cette information, cependant on dit tellement de choses, tout et son contraire, je crois qu’on ne saura vraiment jamais vraiment la vérité concernant le déroulement de cette guerre et les différentes « responsabilités ».

        J’ai même eu un « témoignage » (je ne le prends pas à la lettre, je ne sais pas ce qu’il en est réellement, et je ne cherche même pas), d’un fils de harki qui disait que dans le FLN il y aurait eu des militaires Français qui avaient participé à la guerre d’Indochine…. (?)… alors….

        Alors…. franchement, je ne sais plus, je vois que chacun raconte son vécu et histoire à ce sujet (ce qu’il en a construit aussi des différents témoignages et ressentiments personnels exprimés), et la cohérence, franchement, est IMPOSSIBLE.

        Il y a une différence entre les faits et le « ressenti » que l’on en a.

        Par contre, ce serait bien que les gens en aient conscience et aient un peu plus de distance quant à ce que l’on écrit ou dit.

        Pour ma part, comme je m’inquiète toujours des sources (très important !),dans tous les écrits que j’ai lus, j’ai noté « à chaque fois » les « camps » politiques des rédacteurs, qui bien sûr, ne sont pas tendres avec « l’autre côté » et bien sûr plus ou moins partisans.

        Alors, où est la Vérité ?…..

        Moi je ne sais pas, et je me demande à l’heure d’aujourd’hui, si cela m’intéresse encore, je suis un peu écoeurée là, je l’avoue.

        1. AntiislamAntiislam Post author

          Bonjour,

          Oui, je vous comprends, Amélie.

          Mais,aussi,que l’information sur cette histoire tragique provienne de la source « officielle » autant qu’exclusive qu’est Benjamin Stora, ex-militant d’extrême-gauche, n’est ni normal, ni sain …

      2. Amélie PoulainAmélie Poulain

        @Antiislam,

        En tous les cas, j’ai regardé le lien concernant le livre de Jean Birnbaum, et c’est très intéressant effectivement, merci !

  12. ConanConan

    Bonjour Antiislam
    Je viens seulement de découvrir votre article et vous en remercie…
    A Amélie qui a l’air d’avoir le général dans la peau, puisqu’elle revient sans cesse sur ce sujet, je signale simplement :
    => qu’à ma connaissance, aucune population consultée par referendum avec la question « pour ou contre faire la guerre », répondrait « pour » …Surtout après la campagne de diabolisation des sales colons, profiteurs, racistes etc..etc..orchestrée par les cocos et les gaullistes, relayée ensuite par le monde entier après que la France ait mis en exploitation les richesses pétrolières et gazières…
    Cette question n’a pas été posée lorsqu’il s’est agi de débarquer en Italie et en Provence… Même les athées se signaient lorsque Notre Dame d’Afrique disparaissait de leur vue depuis les bateaux qui les emmenaient au casse-pipe…
    Plus fort taux de tués dans cette remontée, sans répit, de Saint Laurent du Var à Berschtesgaden ! Aucun soutien de locaux qu’il aurait été pourtant facile et opportun de mobiliser…
    => C’est quand même bien ce grand homme et parjure qui avait donné l’ordre de laisser faire quand des centaines d’oranais étaient égorgés en famille sous les fenêtres de casernes des soldats français ce terrible 5 Juillet 1962 !
    => Bourgine fréquentant Tixier …et alors !!!!??????????………
    On s’en tape ! La maison brûle ! Pas d’ennemis chez les patriotes !
    Je ne m’ étendrai pas plus sur le sujet, mais pour qui veut vérifier le bien-fondé de ses convictions à propos du bonhomme, parcourir « Naissance du mythe gaulliste » de Henri de Foucaucourt aux Editions de Chiré …

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      Bonjour @Conan,

      Je ris quand on me prend pour une « naïve »….

      Vous savez ce que j’en dis, je l’ai largement étayé avec beaucoup de « rigueur » et le référendum est inscrit partout si vous voulez bien le rechercher.

      D’autre part, au fil de mes lectures (certains allant au-delà des « témoignages » souvent orientés avec des documents officiels), j’en ai appris de belles… notamment au niveau de l’OAS….

      Bizarre d’ailleurs qu’on n’en parle pas plus de l’OAS… Pas un hasard sans doute….

      Bref, je n’en dirai pas plus, je suis fatiguée et sais que ce que je pense n’est pas une simple vue de l’esprit, que ceux qui veulent en savoir plus creusent eux-mêmes.

      Je constate finalement à force de creuser, car je ne suis pas du genre à prendre les choses de manière superficielle, que la « passion » pour de Gaulle est plutôt du côté de ceux justement qui le rejettent voire le haïsse…. que de mon fait.

      … car les faits montrent bien une « complexité » incroyable qu’il est bien difficile de ramener à un seul homme et qu’ils se rattachent aussi (et surtout ?) à des choses « bien » tues et cachés.

      Je n’en dis pas plus, j’en ai assez dit là-dessus, mais j’aimerais que l’on arrête « bêtement » de donner l’image méprisante me concernant, d’une sorte de simple « groupie » de de Gaulle….

      Bien à vous

Comments are closed.