Ils sont beaux, nos 13 soldats morts au Mali… Ne les oubliez pas, jamais !


Ils sont beaux, nos 13 soldats morts au Mali… Ne les oubliez pas, jamais !

.

Voici les photos de nos 13 soldats morts au Mali :

Le maréchal des logis Antoine Serre, 22 ans

Né le 19 septembre 1997 à Riom et originaire de Charbonnières-les-Varennes (Puy-de-Dôme), Antoine Serre s’est engagé en 2015 à l’école militaire de haute-montagne de Chamonix. Il a été nommé maréchal des logis l’année suivante et a choisi d’intégrer le 4e régiment de chasseurs de Gap.

Déjà déployé au Mali deux fois, entre juin 2017 et janvier 2019, il avait entamé une troisième mission sur place le 26 septembre, au sein du groupement tactique désert aérocombat.

Antoine Serre était pacsé.

.

Le maréchal des logis Valentin Duval, 24 ans

Né le 8 février 1995 à Rouen, Valentin Duval était engagé volontaire dans l’Armée de terre depuis mai 2014. Il s’est spécialisé en tant qu’opérateur réseaux mobiles au sein du 4e régiment de chasseurs de Gap. Le jeune maréchal des logis avait entamé fin septembre sa troisième mission au Mali en qualité de chef de cellule radio.

Valentin Duval était célibataire et sans enfant.

.

Le sergent-chef Andreï Jouk, 43 ans

Andreï Jouk a rejoint les rangs de la Légion étrangère il y a près de 11 ans. En 2016, il a réussi les tests de sélection pour devenir membre de la section de recherche et d’intervention offensive. Ce sergent-chef marié et père de quatre enfants a participé à plusieurs opérations délicates : en Afghanistan, au Mail, en Guyane ou encore à Djibouti.

.

Le capitaine Clément Frisonroche, 28 ans

Né le 9 décembre 1991 à Saint-Mandé, Clément Frisonroche a intégré l’École militaire de Saint-Cyr en 2012. Devenu officier pilote, il s’est spécialisé sur l’hélicoptère Tigre. Il effectuait sa toute première mission au Mali.

Clément Frisonroche était marié et père d’un enfant.

.

Le capitaine Benjamin Gireud, 32 ans

Né le 22 avril 1987 à Digne-les-Bains, Benjamin Gireud s’est engagé dans l’armée en février 2009 et a rejoint le 5e régiment d’hélicoptères de combat de Pau en en tant que pilote deux ans plus tard. Il a été mobilisé plusieurs fois au Mali depuis 2013, dans le cadre des opérations successives (Epervier, Serval et Barkhane). Il était de retour sur place depuis l’été 2019, en tant que pilote de Cougar.

Benjamin Gireud était célibataire.

.

L’adjudant-chef Julien Carette, 35 ans

Julien Carette s’est engagé dès l’âge de 18 ans au 48e régiment de transmissions d’Agen. En 2003, il est affecté au 5e régiment d’hélicoptères de combat de Pau et devient en 2013 mécanicien volant.

Cet adjudant-chef a été projeté à de nombreuses reprises sur des théâtres extérieurs: Côte-d’Ivoire, Tchad, Mali, Burkina-Faso et Afghanistan.

Julien Carette vivait en couple et était père de deux enfants.

.

Le lieutenant Pierre Bockel, 28 ans

Le fils de l’ancien ministre Jean-Marie Bockel s’est engagé dans l’armée en 2011. Il obtient son brevet de pilote opérationnel en 2015, année de son affectation au 5e régiment d’hélicoptères de combat de Pau.

Pierre Bockel a été projeté à quatre reprises au Mali dans le cadre de l’opération Barkhane depuis 2017. Il vivait en couple et allait bientôt être père.

.

Le caporal-chef Romain Salles de Saint-Paul, 35 ans

Né en 1984 en Colombie, Romain Salles de Saint-Paul était militaire depuis 2009. A partir de 2010, il a effectué des missions successives au Gabon, à Djibouti et au Mali (à plusieurs reprises) en tant que membre du 5e régiment d’hélicoptères de combat de Pau.

Romain Salles de Saint-Paul était marié et père de deux enfants.

.

Le capitaine Romain Chomel de Jarnieu, 34 ans

Né le 27 juin 1985 à La Roche-sur-Yon (Vendée), il s’est engagé dans la réserve en 2012. Affecté au 14e régiment de chasseurs de Gap en 2015, il effectue aussitôt sa première mission Sentinelle. Déjà sollicité en 2016 dans le cadre de l’opération Barkhane, il a de nouveau été désigné pour partir sur place en septembre 2019 en tant que chef d’équipe commando.

Romain Chomel de Jarnieu était célibataire et sans enfant.

.

Le capitaine Nicolas Mégard, 35 ans

Né le 3 février 1984 à Villeneuve-Saint-Georges, Nicolas Mégard a été affecté fin 2014 au 5e régiment d’hélicoptères de combat de Pau, puis promu capitaine en 2015. Pilote puis chef de patrouille sur Tigre, il a au total été projeté à cinq reprises au Mali depuis 2015.

Nicolas Mégard était marié et père de trois enfants.

.

Le lieutenant Alex Morisse, 31 ans

Né le 14 décembre 1988 à Champigny-sur-Marne, Alex Morisse s’est engagé dans l’armée en 2011. Ce pilote d’hélicoptères « appui-destruction », affecté au 5e régiment d’hélicoptères de combat de Pau, a été projeté quatre fois au Mali depuis 2017. Il était pacsé.

.

Le maréchal des logis-chef Alexandre Protin, 33 ans

Né le 30 septembre 1986, Alexandre Protin a effectué toute sa carrière au sein du 4e régiment de chasseurs. Il a été mobilisé en Côte-d’Ivoire et au Mali en tant qu’équipier commando. Engagé au Mali pour la 3e fois depuis fin septembre 2019 en qualité de « tireur Minimi ».

Alexandre Protin vivait en concubinage et n’avait pas d’enfant.

.

Le maréchal des logis-chef Jérémy Leusie, 33 ans

Né le 24 mai 1986 à Laval, Jérémy Leusie a effectué sa première mission extérieure au Tchad en 2008. Il part ensuite pour l’Afghanistan. Il était au Mali depuis fin septembre 2019 en tant qu’équipier commando.

Jérémy Leusie était pacsé et sans enfant.

Stéphane Barnoin

.

Ne les oubliez jamais.

Ils sont beaux, non ?

.

 

Tout comme était beau, jusqu’à sa mort, Jean Morel, qui vient de mourir, à l’ âge  de 97 ans, à St Malo.

C’était un des derniers survivants du commando Kieffer.

.

Interrogé  sur les raisons de son engagement, il avait répondu :

 » Je suis parti pour combattre les Allemands qui occupaient la France, je voulais libérer mon pays et ma famille. « 

https://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-malo-35400/saint-malo-jean-morel-veteran-du-commando-kieffer-s-est-eteint-6622809

.

Des Hommes ( je mets une majuscule ! ) comme ça, ceux du Mali et ceux de Kieffer, je les trouve toujours beaux.

Ils sont :

« La France qui se bat, la seule France, la vraie France, la France éternelle »  ( de Gaulle )

Il nous en faudrait bien plus, à une période où tout le monde se couche.

Ils sont beaux….

J’aime la beauté !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




21 thoughts on “Ils sont beaux, nos 13 soldats morts au Mali… Ne les oubliez pas, jamais !

  1. CatCat

    Paix à toutes ses âmes qui se sont battus pour nous. Ça me touche toujours de voir les nôtres tomber face à des pourritures de fanatiques qui ne connaissent rien à l’au delà car si ils en percevaient le minimum ils quitteraient leur secte sur les champ ..

  2. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Quelle tristesse….

    Je ne comprends pas que l’on puisse accepter de jeunes Maliens en France (ils devraient avoir honte) quand leur pays est à défendre et que l’on décide d’envoyer nos soldats à leur place.

    Je sais je radote, mais c’est insupportable car on a l’impression que ces Hommes sont morts pour rien…, pour un pays qui n’est même pas le leur.

    1. AvatarVictoire de Tourtour

      Ils sont sans dignité, sans honneur, des lâches, des déserteurs.Comment connaîtraient-ils « la honte » ? Ils ne connaissent que la haine, c’est le seul sentiment qui les anime..

  3. AvatarChristian

    Merci à ces héros morts pour la Patrie et le défense de nos valeurs. Honte à Mélanchon de polémiquer aujourd’hui pour sauver ses fesses en parlant du colonialisme pour récupérer les votes musulmans. Aucun musulman dans nos morts… mais des hommes des vrais hommes avec de vrais valeurs.

  4. AvatarHellen

    Article que j’apprécie beaucoup pour le respect qu’il donne à tous ces soldats que l’on dit mort pour la France???
    J’ai plutôt envie de dire, mort pour des Arabes qui ne seront jamais reconnaissants, autant que nous le sommes pour ces 13 soldats… et tous les autres morts avant, et tous ceux à venir…
    L’ISLAM n’apporte que crimes et désolation, sur cette planète…
    Combien de morts pour cette secte faudra-t’il encore, et combien de nos soldats devront le payer de leur vie, en laissant des femmes et des orphelins inconsolables??? Quand est-ce que tout le monde le comprendra???!!!!

  5. Avatarhollender

    Quelle pertes…….Et quelle tristesse.
    Tout cela pour aller défendre des maliens et d’autres africains incapables de lutter contres les deux sectes EI et AQMI.
    Souvent complices des terroristes, ces populations islamisees ne méritent pas que nos braves aillent se faire tuer pour quelques km2 de désert.
    Pourquoi ne pas racheter un douzaine de Warthogs Fairchild A10 Thunderbolt pour faire le ménage dans les pick up armés remplis de macaques.

  6. AvatarFomalo

    Merci à Claude pour le rappel de ces braves Français, envoyés combattre au Mali quand leurs adversaires infiltrent la France sous maqueron.
    MALI DELENDUS EST, CUM SIMILI!

  7. Avatarpikachu

    Merci Claude,

    condoléances à leurs familles.
    Je vous rejoins dans l’idée qu’ils incarnent une certaine France, cette France que nous aimons. En témoignage de respect et de reconnaissance.

  8. AvatarJ

    Hommage à ces valeureux Français. Quelle perte énorme pour nous. Je n’arrive pas à croire que des professionnels comme eux puissent faire une erreur et provoquer un crash avec deux hélicoptères.
    Quoiqu’il en soit, leur mort est injuste. Je ne pardonnerai jamais au gouvernement de les avoir envoyer se faire tuer pour un pays qui n’est pas le nôtre.

  9. AvatarGillic

    Et pendant que nos soldats meurent là bas, les maliens se prélassent chez nous !!! Quelle honte pour eux …………

  10. AvatarDorylée

    Tandis que tous les autres pays de la Grande Europe Solidaire se disent en catimini :  » Putain ! On a bien fait de ne pas y aller… « 

  11. AvatarGeorges DOFFENIES

    13 valeureux soldats morts pour rien s’ajoutent à la liste déja longue de ceux qui sont tombés la bas. Honte à nos gouvernants qui envoient nos soldats se faire tuer au Mali alors que l’on acceuille des Maliens sur notre sol alors qu’ils devraient si c’était des hommes défendre leur pays. Mais il est reconnu que ces mecs la sont brave et téméraire devant le danger,ils ne font pas face mais se retournent et se cavale ce sont des lâches et des traîtres à leur pays

Comments are closed.