13 militaires français tués en opération au Mali, hier lundi


13 militaires français tués en opération au Mali, hier lundi

Treize militaires français de la force Barkhane sont morts au Mali dans une collision accidentelle de deux hélicoptères lors d’une opération de combat contre des jihadistes, a annoncé mardi 26 novembre l’Elysée dans un communiqué. Emmanuel Macron a exprimé « son soutien le plus total à leurs camarades de l’armée de terre et des armées françaises ».

Un accident survenu lundi soir. Dans son communiqué, l’Elysée précise que les deux hélicoptères sont entrés en collision dans la soirée du lundi 25 novembre, dans le cadre d’une opération de Barkhane, qui mobilise 4 500 militaires au Sahel. Cet accident provoque l’un des plus lourds bilans humains essuyé par l’armée française depuis l’attentat du Drakkar, à Beyrouth en 1983.

Des militaires de l’armée de terre. Le communiqué de la présidence indique qu’il s’agit de militaires de l’armée de terre : six officiers, six sous-officiers, et un caporal-chef, « tombés en opération et morts pour la France dans le dur combat contre le terrorisme au Sahel ». Sept soldats venaient du 5e régiment d’hélicoptères de combat de Pau, quatre militaires appartenaient au 4e régiment de chasseurs de Gap, un soldat venait du 93e régiment d’artillerie de montagne de Varces et un militaire appartenait au 2e régiment étranger de génie de Saint-Christol.

38 militaires tués au Mali depuis 2013. Cet accident porte à 38 le nombre de militaires français tués au Mali depuis le début de l’intervention française dans ce pays du Sahel en 2013, avec l’opération Serval. Le dernier mort était le brigadier Ronan Pointeau, 24 ans, tué début novembre dans l’explosion d’un engin explosif.

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/armee-et-securite/direct-mort-de-treize-militaires-francais-au-mali-emmanuel-macron-salue-avec-le-plus-grand-respect-la-memoire-de-ces-militaires-de-larmee-de-terre_3719411.html

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




64 thoughts on “13 militaires français tués en opération au Mali, hier lundi

  1. Avatardmarie

    Nos militaires vont se faire tuer dans un pays de merde pendant que les ressortissants de ce pays viennent s’installer en France pour y vivre tranquillement en y étant entretenus sur le compte des travailleurs français, au lieu de se battre pour leur pays d’origine ! Combien de délinquants dans ces ressortissants ?

    1. AvatarBubu

      je crois que mon post va faire double emploi avec le vôtre
      je l’écrivais alors que le vôtre était en cours d’édition

    2. Avatarvieux bidasse.

      Conclusion: ils foutent quoi là-bas pendant que les indigènes viennent s’occuper de nos femmes? Des accidents militaires, ça arrive, mais quel besoin d’aller les exposer pendant que les serfs paient l’hôtel – tous frais payés aux froussards qui ont déserté.
      Ca n’est pas l’homme au scooter et son équipe de bras cassés qui avaient dit qu’il y en avait pour quelques mois? Cependant, pour aller gesticuler et parler de son plus beau jour…

  2. AvatarBubu

    et pendant que nos militraires français trouvent la mort au Mali, des déserteurs en âge de défendre leur pays viennent sur notre territoire y trouver de quoi « vivre dignement » comme dirait un certain président
    j’espère que l’accident n’est pas dû à du matériel défectueux

  3. François des GrouxFrançois des Groux

    Comme @dmarie, je me demande quel est l’intérêt de lutter au Mali contre les djihadistes alors qu’on les fait revenir de Syrie avec femmes et enfants… et qu’il y a des milliers d’islamistes installés dans nos banlieues.

    Là-bas, on a le droit de les éliminer mais pas… en France. Et les Maliens de France, sont-ils au moins reconnaissants ?

    Enfin… soutien à nos soldats.

    1. Avataral fareed

      bien sûr que les maliens vivants en France nous en sont reconnaissants et nous nous remercient en copulant avec les 4 femmes , participant à l’évolution positive de notre démographie. Seule ombre au tableau, ils ne travaillent pas et vivent de l’aide sociale généreusement attribuée au frais des FDS;

    2. Avatarcalvo

      Très bientôt, notre FDP aura réussi à installer le califat au pays de Molière.
      S’il croit qu’ils vont le laisser longtemps profiter des ors de la raie publique.

  4. La moutarde me monte au nezLa moutarde me monte au nez

    Je ne crois pas un seul instant à la collision de deux hélicoptères militaires.
    Connaissant la rigueur des pilotes d’une part et des procédures très strictes d’autre part.
    Je pense que les hélices ont été abattus par des missiles sol-air.
    Mais je ne sais pour quelles raisons le ministère de La Défense veut le cacher.
    Est ce qu’ils ne veulent pas qu’il soit dit que l’indigence de l’armée a fait que ces helicos ne disposaient pas de contre mesures, ou bien ne souhaitent ils pas que l’on sache que les terroristes sont sûr-armés ?
    Mais quelque chose se cache la dessous.
    En attendant ce sont encore et toujours nos soldats qui payent le prix de ces impérities.
    Je m’incline devant leurs sacrifices et j’ai de la compassion pour toutes les familles en deuil.

    1. AvatarLANKOU RU

      Je pense’ que c’est la vraie raison de ce double crash . Mais RIEN , non RIEN ne filtrera de la bande de malfrats qui siège à l’Elysée . Et encore moins de leur chef .

      1. AvatarCoupendeux

        Le chef des tas qui se veut « chef des Armées »?
        Demandez lui comment approvisionner un fusil – de guerre – car pour la chasse, là, au moins, les lapins ne sont pas armés et ne peuvent que fuir.

    2. AvatarMoktar

      mon cher ami, il n’y a rien qui se cache là-dessous; s’il fallait relater les raisons, et elles sont nombreuses, certains réagiraient violemment car même sur ce plan, on veut être politiQUEMENT CORRECT et ne pas évoquer les raisons pour lesquelles l’armée française en de nombreux conflits perd autant d’hommes ou presque par accident qu’au combat.
      Certes c’est triste que des soldats français (ou quiconque d’ailleurs) perdent la vie en accident MAIS???
      Par ailleurs lorsque j’entends des médias faire un parallèle entre ce tragique accident et les morts du Drakkar: je m’insurge; les morts du Drakkar sont morts non pas par accident mais par attentat. C’est tout de même différent.
      un simple rappel: il y a eu pendant la guerre d’Algérie 15.583 morts au COMBAT dont 7.500 appelés ou rappelés; sur la même période 7.917 soldats dont 80% d’appelés sont morts par ACCIDENT. (JO du 7 Juillet 1986).
      Pour l’Indochinela proportion de morts par accident fut également très significative.
      Je conclue: c’est navrant qu’après de multiples entrainements il puisse encore se produire ce genre d’accident.et avant d’accuser quiconque soyons objectifs et admettons certaines vérités que personne n’osera soulever. Je crains fort que notre armée ne veuille prendre exemple sur l’armée américaine. Et là???!!!

      1. AvatarBubu

        l’armée américaine ?
        les américains préfèrent perdre 10 matériels militaires plutôt qu’un militaire
        en France, on préfère perdre 10 militaires plutôt qu’un matériel

      2. Avatarvieux bidasse.

        Pour l’Indochine, mon père est parti fin 46 à 395, deux ans plus tard, ils sont revenus à 195……
        Quant à l’algérie, en 56 (Un certain miteux errant était sinistre de l’inférieur) j’ai vu, dans un village, un jeune appelé être enterré de NUIT.

    3. Avatarzantafio

      La rigueur des militaires c’est à voir, mon frère était à l’ALAT (aviation légère de l’armée de terre) et la plupart des pilotes faisaient des conneries sans nom avec les hélicos : tentatives de looping, couper la cimes des arbres avec les pales, faire surfer les patins sur un plan d’eau, poursuivre les antilopes jusqu’à la crise cardiaque etc. Donc deux hélicos qui se percutent cela ne m’étonne guère.

      1. AvatarMoktar

        @zantafio; je n’ai pas osé écrire ce que vous relatez TRES JUSTEMENT. C’est pour cette raison que j’évoquais une similitude avec l’armée américaine que je crois bien connaitre.
        @Bubu; oui ce que vous écrivez est exact sauf que vous ne dites pas que les ricains sont de piètres combattants allant à la guerre de la même façon qu’aller jouer au flipper (oui je sais c’est démodé). Si les ricains priviligient le matériel par rapport au soldat il n’en reste pas moins que chez eux les morts par accident sont plus nombreux que les morts au combat.

        1. AvatarBubu

          « il n’en reste pas moins que chez eux les morts par accident sont plus nombreux que les morts au combat »
          franchement, je n’ai pas connaissance de cette info

          par contre je sais que le matériel militaire français a besoin d’être renouvelé depuis un bon moment déjà

        2. AvatarClaude

          Ca me dégoûte d’entendre des choses comme cela .

          Moktar je ne sais quel âge vous aviez lors de la dernière guerre, et même , si étiez trop jeune, ou même pas né, il y a l’Histoire , et souvenez vous d’une chose et mettez ça bien dans votre tête , parce que entendre ce que vous dites est insupportable, si les américains n’étaient pas venus aidés la France , nous serions encore sous la coupe des allemands à parler leur langue , et à entendre résonner leurs bottes ou leurs godasses dans toutes les rues française .

          Inutile de dénigrer l’armée américaine de cette façon :

           » les ricains sont de piètres combattants allant à la guerre de la même façon qu’aller jouer au flipper  »

          « Si les ricains priviligient le matériel par rapport au soldat il n’en reste pas moins que chez eux les morts par accident sont plus nombreux que les morts au combat. »

          Allez donc faire un tour dans les cimetières américains de France , que sont ils venus faire ici, ces jeunes gars qui n’étaient nullement concernés et sont tombés, par milliers , pour sauver des êtres comme vous, et se faire insulter des années plus tard .

          Allez donc sur ces tombes , elles sont si nombreuses et inclinez vous

          C’est terrible de voir des individus dans votre genre ; cela fait honte

          1. AvatarBubu

            attention, je me permets juste une précision :
            les américains sont intervenus sur le sol français car en aucun cas ils ne voulaient de guerre sur leur territoire, ce qui n’a d’ailleurs pas changé
            et bien entendu, ce qui n’enlève rien au mérite de tous ceux qui sont tombés que ce soit sur le sol français ou ailleurs

  5. Avatarclaude t.a.l

    Je pense qu’il faut citer leurs noms, afin de leur rendre hommage :

    le capitaine Nicolas Mégard, du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
    le capitaine Benjamin Gireud, du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
    le capitaine Clément Frisonroche, du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
    le lieutenant Alex Morisse, du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
    le lieutenant Pierre Bockel, du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau l’adjudant-chef Julien Carette, du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
    le brigadier-chef Romain Salles de Saint Paul, du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
    le capitaine Romain Chomel de Jarnieu, du 4e Régiment de chasseurs de Gap
    le maréchal des logis-chef Alexandre Protin, du 4e Régiment de chasseurs de Gap
    le maréchal des logis Antoine Serre, du 4e Régiment de chasseurs de Gap
    le maréchal des logis Valentin Duval, du 4e Régiment de chasseurs de Gap le maréchal des logis-chef Jérémy Leusie, du 93e Régiment d’artillerie de montagne de Varces
    le sergent-chef Andreï Jouk, du 2e Régiment étranger de génie de Saint-Christol.

    La liste de NOS morts du fait de l’islam (  » islamisme  » ? ) s’allonge sans cesse.

    On en est à combien, si on compte toutes nos victimes ?
    Nos soldats …..
    Les victimes d’attentats ….
    Les victimes d’égorgements maintenant quotidiens ……

    ça fait trop !

    1. Laurent PLaurent P

      > du fait de l’islam ( » islamisme » ? )
      du fait de l’islam·isme
      pour ceux qui savent composer le point médian (ALT+0183)
      ou sinon, à défaut :
      du fait de l’islam-isme

    1. Avatardmarie

      Amélie Poulain, Comme vous avez raison ! Quelle tristesse, quel chagrin pour toutes ces familles ! Mourir là-bas pour des parasites…. alors qu’on en reçoit autant en France et qu’on les entretient ! Quelle immonde plaisanterie…

  6. AvatarPseudo

    Nos militaires vont se faire tuer au Mali,pendant que de jeunes Maliens viennent passer du bon temps à nos frais,et violer nos filles en France.

    1. AvatarRODRIGUE

      Je pense qu’un jour ils reviendront, pour ne pas dire bientôt et ce ne sera pas pour rien !
      Qui comprenne me suive !

  7. AvatarOrange

    J’ai mal au coeur d’avance à la cérémonie perverse d’éloge aux morts que fera Macron alors qu’il fait condamner les patriotes et ne dénonce pas tout simplement l’islam. Il me semble qu’il vaut mieux prévenir qu’enterrer nos jeunes les plus vaillants. La messe est dite: l’islam est une saleté à interdire absolument sur toute la terre.

  8. AvatarMachinchose

    je ne peux pas faire mieux que reporter mon commentaire a ce sujet de ce matin

    «  »Avatar
    Machinchose
    26 novembre 2019 at 10 h 27 min
    tiens!

    a propos des « pauvres migrants venu chercher une vie meilleure en France »

    comme les Maliens qui fuient la conscription chez eux et n’ ont que foutre du patriotisme, comme me le disait tout réjoui l’ un d’ entre eux

    « y a la France, pour faire la guerre et mettre de l’ ordre chez nous »

    RESULTAT : ce jour:

    « » » » » » » » » »Mali : 13 militaires français morts dans une «opération de combat contre des djihadistes»

    xxxxxxx

    chouette, on va avoir droit aux 13 cercueils dans la cour des Invalides, la sonnerie aux morts, le ruban rouge accroché aux cercueils par le sémillant jeune homme, la Marseillaise, le convoi mortuaire, les cercueils portés par les frères d’ armes au pas de la Légion, les discours, les épouses, enfants, parents des 13 garçons tués POUR RIEN !!, pleurant leurs disparus…….

    Seigneur Dieu, que ces garçons seraient mieux a leur place pour une fois

    definitive a reconquérir les banlieues pourries, et faire leur boulot: la défense de la Nation contre ces millions de racailles et de factieux

    Reply ↓

    xxxxxxxxxx

    y a jusque que les obsèques nationales quej’ ai occultées………..

    c’est trop Monseigneur Macron

    quand a l’ affaire de missiles abattant les deux engins, possible

    avec ces puants , alimentés par l’ Iran,tout est possible……….une vengeance de l’ Iran contre la France par Chiadistes interposés?

    faut rappeler que la France a « sevèrement condamné  » la repression qui a suivi les manif en Iran

    non mais!! de quoi j’ me mêle !!

    et c’est pas parce qu on accueilli le maléfique Khomeiny a Neauphle pendant des années, qu on va se mettre a insulter le démoniaque Khameny

  9. ConanConan

    Rage et grande tristesse dans nos coeurs..
    Espérons que des centaines de milliers de français seront là pour huer ali macron lors du passage de véhicules funéraires transportant nos gars !

    1. DharmaDharma

      NON monsieur Conan ! Nous, anciens militaire, n’espérons pas que des « centaines de milliers de français seront là pour huer ali macron lors du passage de véhicules funéraires transportant nos gars » !

      Voyez-vous, lorsque, comme chaque fois que des cercueils reviennent pour la cérémonie aux Invalides, nous sommes en masse alignés sur le Pont Alexandre III.

      Et soyez certain que personne n’a envie de faire le moindre bruit, car nous sommes tous recueillis devant les cercueils de nos jeunes camarades dont nous devinons le corps disloqué et sanglant.

      Certainement, vous n’avez pas connu cette situation, sinon, vous ne parleriez pas ainsi.

      Et de toute façon, le jeune micron ne sera pas dans le convoi. Alors si vous voulez le siffler, le huer, placez-vous ailleurs, à un autre moment.

      Le plus grand respect prévaut et est de mise en de telles circonstances.

      1. Amélie PoulainAmélie Poulain

        @Dharma

        Oui vous avez raison, dans ces circonstances pas de mots juste l’union des coeurs proches de ceux qui sont là et que l’on honore.

        Je n’ai pas vécu bien heureusement directement ce genre de situations mais je ressens fortement ce que vous dites.

  10. Avatardurandurand

    Quels politichiens auront le courage de demander le retour des troupes Françaises sur le sol National ?
    Nos troupes n’ont rien à faire au Mali , que les Africains se démerdent eux -même avec les islamistes , puisqu’à les entendent ils sont meilleurs que nous , laissons -les nous le prouver qu’ils le sont !
    Sincères condoléances aux familles de ces soldats .

  11. DharmaDharma

    Conan, il est d’ailleurs surprenant que ayez tenu un tel propos avec l’insigne du 1er RPIMa, « Qui ose gagne », souvenir de nos glorieux Anciens des SaS !

  12. frejusienfrejusien

    Condoléances aux familles et aux copains de régiment,

    Tous jeunes , courageux, engagés pour la défense de notre liberté, certains avec femme et enfants,

    Pleurons avec leurs familles avant de songer à venger nos morts

  13. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    Je n’ai pas lu les commentaires des uns et des autres avant de poster le mien : lorsque j’ai appris la nouvelle, la première pensée qui m’est venue est la stupéfaction, puis vient la tristesse suivie par le soupçon. Ce sont des militaires aguerris et très entraînés pour ce genre de mission, comment un tel accident peut-il arriver dans de telles circonstances ? La question est de savoir s’il n’y avait pas parmi eux un kamikaze – disons-le tout net un radicalisé – voire davantage dans un et/ou l’autre hélicoptère ?

    Quoiqu’il en soit toutes mes condoléances aux familles endeuillies des militaires patriotes. Merci à eux de combattre pour nous.

  14. AvatarMoktar

    @Vieux bidasse; l’Indochine a causé beaucoup plus de morts qu’en AFN; environ 48000 morts au total – il y a eu proportionnellement à l’Algérie – beaucoup moins de morts par accident, en revanche nombreux par la maladie.
    La guerre d’Indochine a sonné le glas de la France Impériale et a ouvert la voie aux indépendantistes de toutes nations mais plus particulièrement de l’Algérie.
    Il y aurait fort à dire sur cette guerre qui cache encore des zones d’ombre qui ne se dévoileront jamais, notamment dans le contexte actuel.
    Notamment sur les stratégies employées par certains officiers généraux.
    Mais les rapports entre France et Asie ne se sont pas autant dégradés qu’avec l’Algérie.
    Bien entendu on ne peut comparer les deux « cultures ».
    La pire des races après les crapauds n’est-elle pas celle qui cause problème dans le monde entier?

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      @Moktar

      « La guerre d’Indochine a sonné le glas de la France Impériale et a ouvert la voie aux indépendantistes de toutes nations mais plus particulièrement de l’Algérie.
      Il y aurait fort à dire sur cette guerre qui cache encore des zones d’ombre qui ne se dévoileront jamais, notamment dans le contexte actuel. »

      Vous voulez dire que ce qui seraient « des zones d’ombre » concernerait la Guerre d’Indochine ? Je n’ai pas bien compris les sens de vos propos.

      1. AvatarMoktar

        @Amélie; « En 1952, le général Chassin, commandant l’Armée de l’Air en Indochine, dénonce la mauvaise foi américaine dans les livraisons, car lorsque les Français demandent des pièces pour les bombardiers B.26, les officiers du MAAG répondent qu’ils n’ont pas de contrats en cours, alors que les B.26 servent à la même époque en Corée44. »
        Ceci pour apporter réponse à certains qui dolatres les américains.
        des zônes d’ombre ma chère compatriote: citons tout d’abord les diverses stratégies du commandement Français qui ont conduit au désastre, notamment à Dien-Bien-Phu qui fut le glas de l’armée française. A cela s’ajoute l’abandon de tous ces Indochinois enrôlés dans l’armée française qui firent un travail remarquable et que la France rejeta dans les mains du Viet-Minh.Evoquer l’Indochine en quelques lignes n’apporte rien, mais si vous voulez connaitre tous les dessous de cette guerre lisez les mémoires du Général Raoul Salan, surnommé le Mandarin, qui entretenu des rapports cordiaux avec le Général Giap avec lequel une solution équitable aurait pu être trouvé. Et peut-on oublier le Bataillon de Corée formé pour épauler les Américains (encore eux).

        1. Amélie PoulainAmélie Poulain

          @Moktar,

          Je connais la guerre d’Indochine par le biais de proches qui l’ont vécue. Merci pour ces précisions, je sais pour les erreurs de Dien-Bien-Phu.

          Excusez-moi, mais pour les indochinois j’en connais dans mon entourage qui sont bien en France depuis 1954 et qui sont enchantés de l’accueil de la France, donc pas tous, il ne faut pas généraliser.

          Je crois savoir aussi que comme dans la guerre d’Algérie, les départs ont été précipités et je sais que certains n’ont pas été pris en charge ce que n’ont pas apprécié les soldats Français eux-mêmes mais quand il y a débâcle… n’y a-t-il pas des décisions difficiles car on fait comme « on peut ».

          Après la défaite de Dien Bien Phu, les prisonniers Français ont été séparés des combattants Indochinois de leurs rangs et on imagine ce qu’ils ont pu devenir avec le Viet-Minh vu leur extrême cruauté..Rien que ce mot me donne envie de vomir, tout comme le nom de Giap alors je n’ai pas trop envie de lire le livre du Général Salan (aussi « actif » en Algérie aussi…), je préfère le Général Bigeard…. Rien ne vaut les témoignages in vivo.

          Je n’oublie pas le traitement des soldats Français prisonniers à Dien Bien Phu (on m’a raconté), quelque chose comme 7000 à 8000 morts dans des souffrances… ce n’est pas rien….

          Ces gens-là me dégoûte, j’en sais trop justement de la « réalité » de cette guerre ainsi que de la trahison des Communistes en place.

          Mais comme vous le dites Moktar, on ne peut résumer cette genre en quelques phrases… Moi je pense aux soldats massacrés et torturés de façon horribles dans un plaisir morbide, malsain et on ne peut plus sadico-pervers… Tout comme en Algérie d’ailleurs de la part de ceux qu’on encense aujourd’hui..

          Mais la pudeur empêche de parler de tout cela. Je suis frappée quand je parle avec des Anciens soldats d’Algérie de leur silence à ce sujet. Il y en a même qui disent qu’ils n’osent pas en parler car ils étaient mal vus…. Quand on voit qu’ils n’étaient même pas volontaires, pas comme en Indochine.

          1. Armand LanlignelArmand Lanlignel

            J’ai mis du temps pour retrouver ce passage … Vos commentaires sont nombreux, pensez à indiquer l’heure du commentaire concerné.

          2. Amélie PoulainAmélie Poulain

            @Armand Lanlignel

            Je ne note jamais l’heure de mes commentaires mais promis, j’y penserai, merci en tous les cas de relayer mes nombreux commentaires qui doivent effectivement vous donner beaucoup de travail, je comprends….

            Par contre, je ne me souviens pas que celui-là était « perdu », j’avais parlé je crois d’une réponse que j’avais faite à @Conan dans un autre article, mais pas grave.

  15. AvatarMoktar

    @Claude; mon cher ami je ne retire strictement rien de mes propos quant aux américains; ceci étant cela ne veut pas dire que je n’ai pas de respect pour ceux qui sont tombés. Apprenez à lire.
    De partout où les américains sont passés il y a eu le chaos et je vous rappelle que l’assassinat de Sadam Hussein par pecos Busch a conduit à la situation actuelle que vous connaissez tant en France qu’au proche et moyen orient. j’ai, mon cher ami, eu a côtoyer les fameux Marines qui partaient pour le Viêt-Nam et j’ai pu apprécier leur méthode de combat; alors cher ami je n’ai pas de leçon à recevoir ni de vous ni de quiconque.
    Quant à l’individu, terme que vous m’attribuez, il a certainement plus de respect pour les morts que vous-même qui tentez de vous démarquer sur la toile. Heureux les simples d’esprit car le royaume des cieux leur appartient.

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      @Moktar

      « ceci étant cela ne veut pas dire que je n’ai pas de respect pour ceux qui sont tombés »

      Vous avez raison, c’est important, quelles que soient les décisions et erreurs des Etats-Majors (nul et rienn’est parfait et j’imagine les dilemmes parfois inhumains qui doivent parfois les agiter), il ne faut jamais oublier les soldats qui eux, étaient sur le terrain.

      J’ai eu l’occasion de rencontrer dans ma commune lors du Cinquantenaire de la Libération, les Vétérans Américains qui avaient combattu dans ma région et précisément dans ma Commune..

      J’ai vu leur regard ému voire embué lorsqu’ils ont retrouvé un, une tabatière dans les trous qu’ils faisaient pour se protéger (tabatière retrouvée dans un champ, incroyable…) et l’autre, la maison où son char avait abîmé l’un des murs…

      Ces hommes étaient sincères dans leur combat où les émotions certainement très intenses vécues, a fait résonance lors de cette rencontre.

  16. AvatarMoktar

    @amélie;Les problèmes d’interprétation mènent toujours à litige. Ce n’est pas parceque l’on porte critique – justifiée – sur le comportement de cette armée américaine, que l’on ne respecte pas ceux qui sont tués au combat.
    Hélas, vous le savez bien, certains réagissent aussi vite que Lucky Luke, d’une part sans avoir lu l’intégralité du sujet, d’autre part et surtout sans en comprendre le sens.
    Bien entendu que je respecte les morts, quels qu’ils soient, y compris mes ennemis dès lors où leur combat était un idéal. Là également je n’évoque pas le terrorisme dont les actes sont dictés par la lâcheté.
    Quant aux Américains et j’en termine sur ce chapitre, au risque de déplaire au « guignol » Claude qui n’a de connaissance que le pois chiche lui servant de cerf veau; il faut savoir que les USA, prétendument défenseurs de la liberté furent et sont toujours aussi colonialistes que ne le furent les Russes et que sont aujourd’hui les Chinois. L’on peut remonter dans le temps et depuis la conquête de l’ouest ils furent pour l’asservissement des peuples; envers la France ils n’ont jamais fait de cadeau – bien au contraire (ce n’est pas pour rien que 2 Goal les a viré de France); ils ont semé le trouble en Algérie auprès des descendants des crapules qui sont aujourd’hui sur notre territoire; Kennedy fut le premier à reconnaitre Ben Bella, et pour cause, Mers el Kébir et le Sahara; auparavant en Indochine où ils voulaient la primeur; tout proche de nous en Côte d’Ivoire lors de la révolte contre la France alors que les Ivoiriens tout comme les autres pays de l’Afrique de l’Ouest étaient pro-français. En 1968 ils voulurent passer un marché avec encore lui 2 goal pour louer la Légion Etrangère et l’envoyer au Viêt-Nam; ils ont semé le trouble en Somalie où ils ont pris une déculottée (nous mêmes étions à Djibouti); très proche de nous ils ont assassiné Sadam Hussein seul garant de la stabilité régionale ce qui a conduit à ce que nous vivons aujourd’hui;
    Que çà plaise ou pas ce sont des réalités; enfin je les ai vu combattre et je puis affirmer que leur force ne réside uniquement que dans leur logistique.
    Voilà promis Amélie je ne reviens plus sur le sujet.

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      @Moktar, je n’ai pas douté une seule seconde en lisant vos commentaires du respect que vous portez aux soldats combattants, j’ai bien compris ce que vous voulez dire.

      J’ai renvoyé cet épisode vécu avec les Vétérans lors du Cinquantenaire de la libération juste comme un témoignage susceptible de toucher les Français concernés par ces périodes (âgés alors de 75 ans et leur intervention en France était toujours aussi émotionnellement vivace).

      Merci en tous les cas pour toutes ces intéressantes précisions.

      Ce n’est pas parce que l’on porte un jugement critique (en fait une « évaluation » des stratégies et dynamique à ce que j’ai compris) que l’on ne reconnait pas les aspects positifs, et l’intervention en France des Américains nous a quand même bien aidés, il faut le reconnaitre.

      Je sais pourquoi de Gaulle les avait mis à distance, j’ai déjà entendu aussi parler effectivement de certaines tendances et dynamiques dont vous faites état…

      Pour le reste, je vous remercie pour vos très intéressantes informations, je ne ferai pas l’injure à ceux qui connaissent le sujet de porter un jugement n’ayant je l’avoue, aucune compétences dans ce domaine et sur ces terrains.

  17. AvatarMoktar

    @Amélie; n’oublions pas que la guerre d’ Indochine a sonné le glas de cette France Impériale. Ne revenons pas sur les conséquences qui ont suivi cette débacle dont la responsabilité incombe au Chef de l’époque. D’ailleurs si la France a perdu l’Algérie c’est sans doute parceque les chefs militaires de l’époque ont joué la carte du « fauteuil ». J’exclue de ceux là le Général Challe qui, sur le terrain, avait gagné la guerre.
    Il y a tout de même une différence dans les exilés des deux pays (je n’évoque pas ceux qui ont servi sous l’armée française mais les civils).
    Les Indochinois se sont parfaitement adaptés et ont fait preuve d’un courage extraordinaire en s’intégrant totalement.
    A l’inverse les Algériens (je ne parle pas des Harkis…quoique?!) ne se sont jamais intégrés et ne s’intégreront jamais. Pourquoi? tout simplement à cause de leur religion maléfique qu’est l’Islam.
    Mais tout cela, chère Amélie Poulain, ne se résume pas non plus à quelques éphémères échanges.
    Pour l’heure la seule, l’unique préoccupation qu’il faut évoquer c’est la chute, non pas de l’Empire Romain, mais de cette France qui se voulait éternelle.
    Bonne fin de soirée à vous…..et aux autres.

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      @Moktar,

      Merci encore pour ces précisions fort intéressantes. Je suis parfaitement d’accord avec votre commentaire.

      Juste un bémol : moi je suis très contente que l’Algérie ne soit plus Française même si je sais et comprends que certains le regrettent et y ont laissé leur coeur (mais qu’en auraient-il été aujourd’hui quand on voit le mode de vie et l’évolution de cette population qui déborde en France ?).

  18. AvatarMoktar

    @Amélie; c’est un réel plaisir d’échanger avec vous. Je vous souhaite un excellent dimanche plus vieux….et pluvieux.

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      @Moktar

      Merci beaucoup, moi de même, avec plaisir.

      Excellent dimanche à vous aussi (« plus vieux » ?).. pluvieux chez moi aussi…

  19. AvatarMoktar

    @Amélie; l’Algérie connaitra encore de nombreux débats; sujet très complexe de ces 15 départements français (et non pas trois comme certains s’évertuent à indiquer).
    1/ Il y avait, hormis quelques exceptions comme il en existera toujours, un mutuel respect entre les 3 communautés; dans certains cas de réelles amitiés s’étaient nouées.
    2/ la vision de l’indépendance a été fomentée par les américains dès 1942 après le débarquement.
    3/ des leaders indépendantistes tels Messali Hadj et Ferhat Habas souhaitaient l’indépendance MAIS avec le maintien de la population européenne.
    4/ Ayant été écartés la voie était tracée pour les radicaux.
    5/ jusqu’en 1960 la très grande majorité de la population musulmane était hostile à toute idée d’indépendance; il faut savoir que le FLN enrôlait de force ses combattants: méthode très simple: « si tu ne nous rejoints pas, nous égorgeons ta famille ».
    6/ Je ne reviens pas sur la TRAHISON de 2 Goal; mais sur le terrain la guerre avait été gagnée par toutes les opérations mise en œuvre par le Général Challe.
    7/ nouvelle trahison de 2 Goal lors de la pseudo « paix des braves » et l’assassinat d’un des plus grands chef de willaya en la personne de Si-Salah qui aurait rallié tputes les willayas.
    Aujourd’hui je pense que, tout comme vous-même, nombreux sont ceux et celles qui imaginent (légitimement du reste) que nous aurions été envahi compte tenu d’une démographie plus importante chez les Musulmans que chez nous; il faut se remettre dans le contexte de l’époque. De la même façon que la France a enrayé toutes les maladies dès 1830, elle a également apporté une culture – certes elle ne fut significative qu’à partir des années 50; mais cela étant hormis les populations vivant dans les Douars (quoique) les musulmans vivant dans les villes et villages avaient adopté la vie occidentale. Les femmes particulièrement avaient ôté leur voile pour s’habiller tout comme les européens et adopter les mentalités occidentales. Il suffisait donc de peu de temps pour enrayer une démographie galopante. Hélas nous n’en n’avons pas eu le temps. Les jeunes musulmans, quant à eux, avaient totalement délaissé les préceptes de l’Islam. Certes là également ce n’était pas une majorité mais cela aurait fait son chemin .
    Aussi en maintenant cette Algérie Française, d’une part la France aurait maintenu une indépendance grâce notamment aux richesses du sous-sol; elle aurait une position stratégique en Méditérannée et il n’y aurait pas eu ce déferlement incontrôlé qui bénéficie de tous les avantages sans contre-partie.
    Etc.….etc….etc…
    Voyez c’est un sujet très complexe par le seul fait qu’il y a eu dès le début des premières hostilités, c’est à dire en 1945 – grâce encore à nos amis américains – des contre-vérités propagées notamment par le Parti Communiste appuyé de ces intellectuels porteurs de valise dont certains sont encore en vie et qui auraient du passer devant un peloton d’exécution pour trahison et connivence avec l’ennemi.
    Je vous donne une information: Un ouvrage a été écrit s’intitulant « Et la levêche souffla sur l’Oranie »; il est en vente sur Amazone et à la librairie pied-noir ainsi que chez l’éditeur Yvelinedition. Je suis certain que ce livre vous captivera.

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      Je rajouteque si le respect mutuel et les amitiés avaient été profondément sincères (je parle en général pas des cas particuliers) entre les 3 communautés comme vous le dites, les Pieds-Noirs n’auraient pas été chassés d’Algérie dans les circonstances douloureuses que l’on connait.

      J’ai le sentiment pour ma part, que les massacres précédents la Guerre d’Algérie et la Guerre elle-même, n’ont fait que « révéler » des frustrations intestines jusque là non- exprimées et une différence fondamentale de mentalités (vous dites bien « 3 » communautés et non « la » communauté).

      Mais pas le sujet ici bien sûr et serait bien trop long à réfléchir et à creuser..

  20. Amélie PoulainAmélie Poulain

    @Moktar,

    « 3/ des leaders indépendantistes tels Messali Hadj et Ferhat Habas souhaitaient l’indépendance MAIS avec le maintien de la population européenne. »

    Bien sûr, le « beurre et l’argent du beurre » voire crémière comprise…, remarquez, c’est exactement ce qu’il font chez nous actuellement.

    Je respecte votre façon de voir les choses, cependant j’ai quant à moi un regard « extérieur » (donc distancié) et même si on ne peut présager de l’avenir, je ne vois pas, ne m’en veuillez pas, les choses comme vous.

    J’ai vu des documentaires intéressants car témoignages « d’époque » et je peux dire que j’y ai vu des indigènes dire eux-mêmes que dans les villages éloignés des villes il y en avait qui ne savaient même pas que la France était là…. Ca en dit long sur la nature des « liens » construits avec les Français…

    J’ai lu aussi bien d’autres choses (notamment le référendum initié par de Gaulle en Métropole où les Français souhaitaient très fortement l’Indépendance, il les a écoutés et suivis malgré son opinion de départ contraire) et rien ne me fera voir le général de Gaulle comme il est décrit, j’ai pour cela d’excellentes raisons (….et repères livresques et historiques).

    Mais je respecte les points de vue (j’imagine pour certains marqués par des vécus douloureux et difficiles à dépasser), en espérant que ce pan d’Histoire fort complexe effectivement comme vous le dites, puisse trouver un jour son apaisement avec des représentations au plus proche de la réalité des « faits » sur fond d’une paisible objectivité.

    Je ne crois pas pour ma part à un changement de mentalité (mentalité tribale pour la plupart, c’est un constat) quand des structures de pensées sont si lointaines (j’avais vu qu’ils avaient commencé à demander leur indépendance dix ans auparavant et l’avaient fait avec un « massacre »…. fidèles donc à ce que l’on voit d’eux-mêmes…)

    Les « différences » culturelles sont manifestes même en cas d’intégration réussie, il est facile de le constater. Je ne doute pas cependant d’amitiés fortes et sincères et je trouve cela même très enrichissant.

    Merci beaucoup pour votre référence de livre, je note !

    Bien à vous Moktar, attendons la suite de ce feuilleton aussi long que la série « Les Feux de l’Amour »…. à la mahométane…

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      J’avais à la suite de celui-ci donc à l’heure à peu près où il a été écrit, un complément qui est peut-être perdu car je ne le vois pas.

      Juste pour signaler au cas où je comprends que pas simple de publier…

  21. AvatarMoktar

    @Amélie; j’aurai matière à vous répondre mais, comme vous le savez, nous ne sommes pas dans le sujet initial et…sans doute agacerions-nous – à raison – d’autres intervenants.
    Je le regrette car de vos propos ressortent l’évidence que vous n’avez pas toutes les données du « problème algérien »; je n’aurai pas moi-même la prétention de les posséder.
    Mais j’ai sans doute un avantage qui m’autorise à exprimer mes propos: j’ai vécu et connu des situations qui m’autorisent à paraitre optimiste.
    Simple information qui peut répondre à des interrogations: Le FLN comptait environ 90.000 hommes soit 1% de la communauté musulmane; les Harkis (dans leur ensemble) ainsi que les Musulmans dans d’autres postes à responsabilité, représentaient environ 170.000 personnes soit le double.
    A partir de 1959-60 plusieurs katibas rejoignirent les rangs de l’armée française.
    Je vous laisse le soin d’en tirer conclusion.
    Enfin le retournement ou tout au moins le basculement des Musulmans est dû à ces fameux accords « déviants » qui sonnèrent le glas de l’Algérie Française.

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      @Moktar,

      J’imagine et je comprends que votre vision des choses soit plus réaliste que la mienne (chacun voit « du lieu » où il est) et je ne connais pas le sujet en profondeur, mais la lumière se fait petit à petit .

      Vous avez raison, ce n’est pas le sujet ici et il serait inconvenant de continuer d’autant que je ne peux avoir le même regard que vous le mien n’étant que « théorique » (j’aurais pu cependant vous répondre sur certains sujets car j’ai eu aussi d’autres témoignages et comme je l’ai dit souvent, « une chatte n’y retrouverait pas ses petits dans ce conflit).

      J’analyse aussi avec une distance relative à la dynamique des rapports humains donc des choses qui échappent aux faits et ne se voient pas forcément donc pas évident pour quelqu’un qui y a été impliqué in vivo.

      Bien à vous Moktar, et merci pour cet échange

Comments are closed.