Après Versailles, Aphatie s’en prend au maréchal Bugeaud

Histoire Publié le 23 novembre 2019 - par - 18 commentaires

.

Le militant Jean-Michel Aphatie déguisé en journaliste n’en est pas à sa première provocation. Après avoir pris des positions très hostiles aux Gilets jaunes, après avoir accusé les paparazzis de déroger aux « valeurs du journalisme », le chroniqueur de RTL s’en prend désormais à la toponymie des rues de Paris.
Rappelons pour mémoire sa bourde la plus grotesque, lorsqu’en novembre 2016, il proposa de « raser le château de Versailles » ! Du passé faisons table rase !

https://www.atlantico.fr/atlantico-light/2878695/jean-michel-apathie-voudrait-raser-le-chateau-de-versailles

.

Dans un tweet du 21 novembre 2019, il demande à Anne Hidalgo de débaptiser l’avenue Bugeaud, du fait des « enfumades » pratiquées à l’encontre des populations lors de la conquête de l’Algérie.

http://www.fdesouche.com/1298563-jean-michel-apathie-souhaite-quanne-hidalgo-debaptise-lavenue-bugeaud

L’utilisation des noms de rue pour faire passer des messages politiques est dans l’air du temps. Ainsi, des improvisés « décoloniaux » avaient organisé une « balade » dans le Nord-Est de Paris, le samedi 19 octobre 2019, pour protester contre certains noms de rue politiquement incorrects (comme celui de Liénard de l’Olive) et pour leur substituer des noms associés à des « victimes du racisme ». Une procession avec discours ayant pour but de recouvrir de nouvelles affichettes, une demi-douzaine de plaques de noms de rue litigieuses. Et que croyez-vous que fit la mairie ? Rien : un mois après les affichettes n’étaient toujours pas décollées, à la grande surprise des riverains. Ici, pas question d’attaquer le FUIQP (Front uni des immigrations et des quartiers populaires) pour dégradation de biens publics ! C’est ce qu’on appelle de la complicité passive !

https://ripostelaique.com/des-decoloniaux-colonisent-paris-nord-et-effacent-notre-histoire.html

.

Mais revenons à notre chroniqueur de la déconstruction : Jean-Michel Aphatie semble naïvement croire qu’il y a des guerres « propres ». Il pense peut-être à la croisade contre le colonel Kadhafi ou encore celle contre le régime syrien ? Sans vouloir défendre la tactique militaire de contre-guérilla de Bugeaud, mise au point pendant la guerre d’Espagne et qui fut effectivement contestée en son temps, on pourrait aussi discuter sur les buts et les méthodes des pirates barbaresques en Méditerranée, qui ont réduit en esclavage sur les côtes algériennes des milliers de personnes pendant plusieurs siècles. Toujours est-il que le maréchal Bugeaud a joué un rôle majeur dans la conquête de l’Algérie et que, par son passé militaire impressionnant, il n’a pas démérité de la France, n’en déplaise à ceux qui la haïssent.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Robert_Bugeaud

.

En France, l’émir Abd el-Kader, réhabilité par Napoléon III, n’a pas fini dans les oubliettes de l’histoire de France : il existe une place Abd el-Kader à Paris dans le Ve, une allée Abd el-Kader à Pau et une rue à Toulon. Et c’est tant mieux, car il fait aussi partie de l’histoire coloniale.

.

À titre de comparaison, existe-t-il une rue Enrico Macias à Constantine ? Hélas non, pourtant, ce Juif algérien d’origine berbère, Gaston Ghrenassia de son vrai nom, spécialiste de musique arabo-andalouse, a perdu définitivement sa place dans son pays natal.
Aphatie et ses amis gauchistes feraient bien de regarder d’un peu plus près dans quel camp se trouve la xénophobie !
Pour en revenir à l’histoire, on espère que monsieur Aphatie n’ignore pas que Bugeaud était hostile à l’idée de faire de l’Algérie une colonie, ce en quoi il s’opposait à une partie de la classe politique de l’époque. Et pour une raison fort simple à comprendre : le coût qu’entraînerait pour la France la mise en valeur de ce grand territoire. Et l’on ne peut pas dire que l’histoire lui a donné tort !

L’utilisation des noms de rues pour promouvoir une lecture partisane de l’histoire n’est pas une pratique nouvelle. Les communistes y ont eu massivement recours, notamment dans la ceinture rouge autour de Paris. La rue des Victimes du Franquisme à Saint-Denis, est un exemple des plus frappants !

Quant au Nord-Est de Paris, les références aux icônes mondialistes droit-de-l’hommistes sont à tous les coins de rue : Nelson Mandela, Rosa Park… Et moins c’est français, mieux c’est !
Et l’on pourrait aussi citer le Parc des époux Rosenberg à Séclin (59).
Avec cette municipalité, les décoloniaux ont décidément un bel avenir devant eux !

https://ripostelaique.com/apres-versailles-aphatie-sen-prend-au-marechal-bugeaud.html

Print Friendly, PDF & Email
18 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
claude t.a.l
claude t.a.l
il y a 2 années

Dans le même genre que Apathie, il y a aussi le petit marquis Yann Barthès, que l’ont voit ici photographié en train de faire une  » quenelle  » :

https://twitter.com/nadine__morano/status/1197918667482243072

Paco
Paco
il y a 2 années

Il a une tête d’épagneul, mais des dans ses crocs…quel venin !

claude t.a.l
claude t.a.l
il y a 2 années
Reply to  Paco

il a plutôt une tête de cocker : très grandes oreilles, front plissé ….. de plus, les cockers souffrent très fréquemment de troubles mentaux.

Christian Jour
Christian Jour
il y a 2 années

L’antifrançais, l’ordure, la pourriture laplatie n’aime pas la France qu’il hait et qu’il méprise. Ce triste sire a tellement de venin dans la bouche qu’une fois il s’est mordu la langue et a ben failli en crever.

Armand Lanlignel
Administrateur
Armand Lanlignel
il y a 2 années
Reply to  Christian Jour

Cela rappelle le pamphlet de Voltaire:
L’autre jour, dans le vallon
Un serpent piqua Jean Fréron
Que croyez-vous qu’il arriva ?
Ce fut le serpent qui creva !!

Armand Lanlignel
Administrateur
Armand Lanlignel
il y a 2 années

On peut aussi transposer (ou paraphraser) :

L’autre jour, dans le taillis
Un serpent piqua Jean L’Aphatie
Que croyez-vous qu’il arriva ?
Ce fut le serpent qui creva !

Joël
Joël
il y a 2 années

L’avenue Charles De Gaulle où siège RTL devrait être rebaptisée Boulevard Jean-Michel Abruti.

Conan
Conan
il y a 2 années

Cet apathie, ses semblables et les allocgènes commencent vraiment à me les gonfler avec leur jérémiades sur notre passé colonial !
Un seul commentaire : je préférais l’époque pendant laquelle mon pays était colonisateur avec ses instituteurs, ses médecins, ses bonnes sœurs-infirmières,
ses agronomes, ses bâtisseurs etc…etc… et, ceci, de très loin, par rapport à l’époque de la France colonisée par des barbares incultes qui viennent vivre à ses dépens comme des proxénètes !!…

claude t.a.l
claude t.a.l
il y a 2 années

Moi, j’aime bien la casquette du père Bugeaud :

 » La Casquette du père Bugeaud est un chant militaire de l’Armée d’Afrique écrit en 1846.

L’origine de cette dénomination a été racontée comme suit en 1855 par le duc d’Aumale :

« Une nuit, une seule nuit, leur vigilance fut en défaut, et les réguliers de l’émir, se glissant au milieu de leurs postes, vinrent faire sur le camp une décharge meurtrière.

Le feu fut un moment si vif, que nos soldats surpris hésitaient à se relever; il fallut que les officiers leur donnassent l’exemple.

Le maréchal Bugeaud était arrivé des premiers; deux hommes qu’il avait saisis de sa vigoureuse main tombent frappés à mort.

Bientôt cependant l’ordre se rétablit, les zouaves s’élancent et repoussent l’ennemi.

Le combat achevé, le maréchal s’aperçut, à la lueur des feux du bivouac, que tout le monde souriait en le regardant : il porte la main à sa tête, et reconnaît qu’il était coiffé d’un simple bonnet de coton.
Il demande aussitôt sa casquette, et mille voix de répéter : « La casquette, la casquette du maréchal ! »

Le lendemain, quand les clairons sonnèrent la marche, le bataillon de zouaves les accompagna, chantant en chœur :

As-tu vu la casquette, la casquette,
As-tu vu la casquette au père Bugeaud ?

Depuis ce temps, la fanfare de la marche ne s’appela plus que la casquette, et le maréchal, qui racontait volontiers cette anecdote, disait souvent au clairon de piquet : « Sonne la casquette. » »

( wikipedia )

Aphatie, c’est de la daube.
Le maréchal Bugeaud n’en était pas.

Hoplite
Hoplite
il y a 2 années

Bientôt une rue aphatie à Alger ?

Machinchose
Machinchose
il y a 2 années

Aphatie

j’ azi beau chercher, sous toutes les orthographes ce patronyme, il n’ existe nulle part

le monumental dictionnaire des prénoms de France de Jean Tosti, n’ en fait pas la moindre mention…………

peut etre « applati » ? modifié ??

ou encore Hamadi ?

le bougre est laid, bête, teigneux, comme le roquet aboyeur qu on calme vite d’ un coup de tatane dans les dents ou en simulant le ramassage d’ une pierre pour l’ en corriger

un grand pisseur a patte levée contre la France:

«  » » » » »Mon service militaire
Livre de Jean-Michel Aphatie
Aperçu du livre

DescriptionIl va d’abord tenter d’être réformé, invoquant des problèmes d’estomac qui gargouille, agitant ses radios sous le nez du médecin militaire. En vain. Alors il va écrire une belle lettre au député de la région, le piston imparable des gars du canton de Mauléon. Ça marche à tous les coups, assure-t-on. …

redoutable cloporte !

Frejusien
frejusien
il y a 2 années
Reply to  Machinchose

C’est peut-être un enfant trouvé sur les marches d’une église, que les bonnes sœurs ont dû baptiser, et le voyant si peu captivant, elles n’ont trouvé que cet appellatif pour le distinguer rapidement des autres orphelins plus attrayants

vinatier pierre
vinatier pierre
il y a 2 années

je m’interroge…..!!! ce type ne souffre-t-il pas d’hémorroïdes…..???

Fomalo
Fomalo
il y a 2 années

Cela fait longtemps que je me pose la question sur le quidam: son nom VERITABLE c’est Aphatie ou Apathie? Merci à ceux qui peuvent répondre.

Armand Lanlignel
Administrateur
Armand Lanlignel
il y a 2 années
Reply to  Fomalo

En utilisant qwant.com deux fois, vous saurez tout! La première fois, écrivez simplement ce mot Apathie (résultat: indifférence maladive) et la deuxième fois Aphatie et là, on a la photo du guguss.

A remarquer que des journalistes font la confusion (et la propage) en l’appelant Apathie au lieu de Aphatie.

exocet
exocet
il y a 2 années

Vous pouvez trouver l’origine de son nom dans, origine du nom aphatie sur Google, il y a aussi la signification du mot aphatie qui est pas mal.

Tzel
Tzel
il y a 2 années

Plutôt que de semé, son venin il ferait mieux de surveiller sa dame.
Après une opex chez les barbus, qui est parti se faire avorter en Tunisie.

Crina
Crina
il y a 2 années

Je ne sais pas ce que vous avez contre ce bonhomme? Il est juste de gagner sa malheureuse croûte, quelques argent de poche, etc….et il les gagne comme il peut, avec « ses moyennes » , avec ce qu’il sait faire. Vous n’allez pas l’envoyer au travail comme même?!

Lire Aussi