Faute de budget, le GIGN ne peut plus s’entraîner en descente d’hélicoptère


Faute de budget, le GIGN ne peut plus s’entraîner en descente  d’hélicoptère

.

Depuis un peu plus d’un an, faute de budget, les hommes du  GIGN restent au sol : ils ne peuvent plus s’entraîner en descente en corde lisse d’hélicoptère !

Dans le contexte de menaces que l’on connait, sont-ils censés se mettre au tricot ?

.

C’est un journal économique qui nous le dit : 

Depuis un peu plus d’un an, le GIGN ne peut plus s’entraîner pour des raisons financières avec le Groupement interarmées d’hélicoptères. Pour 500.000 euros…

Faute de budget, le GIGN va perdre la capacité de descente en corde lisse d’un hélicoptère !

Pour 500.000 euros seulement, le GIGN, mondialement connu, ne peut plus s’entraîner à descendre en corde lisse d’un hélicoptère.

Ce qui est problématique pour cette unité d’élite, qui doit logiquement savoir intervenir à partir d’un hélicoptère dans les conditions les plus difficiles.

« Nous sommes en train de perdre la capacité de descente en corde lisse d’un hélicoptère de manœuvre par le GIGN car il faut un entraînement récurrent.

Cela représente une dépense de 500.000 euros et nous nous heurtons à une limite budgétaire », a expliqué début octobre à l’Assemblée nationale l’ancien patron de la gendarmerie, le général Richard Lizurey.

Un blocage financier

Pourquoi une telle situation incroyable ? Le seul entraînement qui n’est pas réalisable par les moyens de gendarmerie, c’est la descente en corde lisse, a fait observer l’ancien directeur général de la gendarmerie nationale. Or, les armées considèrent que la gendarmerie nationale, qui a été rattachée en 2009 au ministère de l’Intérieur, doit rembourser les coûts résultant de l’emploi par le GIGN de sept Puma du GIH (cinq hélicoptères de l’armée de Terre et deux de l’armée de l’air) pour les missions d’entraînement.

On nous apprend à l’école que l’Etat doit veiller aux investissements utiles du pays.

Mais on a du mal à trouver l’argent dans la France de Macron.

.

Les centrales nucléaires, les routes, les voies ferrées, les ponts, les canalisations sont dans un état lamentable faute d’investissements. Les hôpitaux, les tribunaux sont à la dérive. Les pompiers ne vont pas mieux. Le monde agricole est à bout de souffle.

.

L’exemple des canalisations…

Des canalisations vieillissantes à l’étanchéité douteuse.

La qualité du réseau d’eau s’est fortement dégradée en France faute d’investissements, selon la Fédération professionnelle des entreprises de l’eau qui tire la sonnette d’alarme depuis quelques années. Car les conséquences de la vétusté du réseau sont catastrophiques: d’après nos observations sur le terrain, aujourd’hui, on perd  en moyenne 40% de l’eau distribuée», confie aux Échos Alain Grizaud, représentant des entreprises de canalisation

« À ce rythme, il faudra cent soixante ans pour remplacer le réseau alors que la durée de vie d’une canalisation va de trente à quatre-vingts ans ».

Philippe Maillard, président de la Fédération professionnelle des entreprises de l’eau

En cause: le manque criant d’investissements dans les 900.000 kilomètres de réseau d’eau potable.

https://www.lefigaro.fr/conso/2014/11/20/05007-20141120ARTFIG00109-l-etat-alarmant-des-canalisations-d-eau-en-france.php

.

Pourtant, certains en France vont bien. On leur trouve des financements.

Toutes les dépenses sociales (en milliards) versées à « Mohamed » et « Fofana », pour acheter la paix sociale (avec le résultat que l’on connaît).

Sur les mesures récentes vers la Seine-Saint-Denis (territoire occupé), ce qu’en dit G. Collard:

« On se fout du monde ! »

 

Sans oublier les gaspillages

Parmi les « abus »,  citons les ronds-points, qui en France sont estimés au nombre de 50.000, soit la moitié du nombre total de ronds-points dans le monde.

Les coûts sont faramineux, notamment à cause de l’installation de sculptures et d’œuvres d’art chères et laides, comme se sont amusés les internautes à élire les ronds-points les plus « moches » de France. La palme revient à « Pontarlier » en Franche-Comté pour un portrait d’André Malraux qui « fait peur aux enfants ».

Les privilèges de certains…

Musulmans de Rennes : justement 500.000 € qui traînaient, pris sur le budget municipal !

La mosquée vient  d’être rénovée aux frais du contribuable rennais. La ville de Rennes, propriétaire des lieux, y a consacré un budget de 430 000 €. Il faut ajouter le chèque de 50.000 € de 2018 alloué au centre culturel islamique Avicenne.  Soit près de 500.000 € sur fonds publics en peu de temps…

https://resistancerepublicaine.com/2019/06/24/mosquee-de-rennes-un-chantier-a-430-000-e-sur-le-budget-municipal-au-nom-du-bien-vivre-ensemble/

 

Certains « claquent un pognon de dingue» …

L’exemple d’Annie Dingo, maire de Paris…

Pour l’organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024 et notamment le voyage  Lima (Pérou) pour fêter l’attribution de l’événement à sa ville, le  voyage est  estimé à 1,7 million d’euros, entre les petits fours et la privatisation d’un Boeing.

https://www.sudradio.fr/economie/jean-baptiste-leon-les-100-gaspillages-hallucinants-payes-par-nos-impots/

 

L’exemple de Ségolène payée à ne rien faire…

Voici  l’exemple parfait de « sinécure », autrement dit un emploi où l’on n’a rien à faire, un emploi où l’on est payé à ne rien faire… Bref, un faux emploi qui lui rapporterait la modique somme de 47286 euros annuels (ce qu’elle rapportait à Rocard son prédécesseur), sans compter les 32000 euros de frais de mission…

https://resistancerepublicaine.com/2019/07/25/segolene-royal-payee-42000-euros-comme-ambassadeur-des-poles-pour-ne-rien-faire/

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jules Ferry

n’est pas prêt à renoncer à son mode de vie occidental. En un mot ou avec un dessin, Jules Ferry dit NON à ceux qui veulent reléguer les femmes au foyer, couvrir leur tête, rallonger leurs jupes, jeter les homosexuels du haut des tours, interdire l’alcool, limiter la liberté d’expression, bannir les caricatures religieuses, censurer les livres, codifier la tolérance…


17 thoughts on “Faute de budget, le GIGN ne peut plus s’entraîner en descente d’hélicoptère

  1. Avatarseveric2009

    Il me reste,quelques cordes a sauter de ma fille,c’est gratuit,si,si,..!!lamentable,une destruction de notre système de protection,et ils ferment leurs gueules,haaaaa…!!!,pour massacrer des »GILETS JAUNES »là,ces frustrer,se soulagent,vous frappez,les seules qui resteront pour vous épauler,lors du grand chaos…orchestré par les traîtres qui nous gouvernent »BANDE DE CONS ».

  2. AvatarDany BARTHOUIL

    Sans parler des dépenses faramineuses du couple macron à l’Elysée dont ils transforment la déco alors qu’il s’agit d’un monument historique à ne pas toucher !!! et où les Présidents ne devraient pas être logés!! ..un appartement de fonction en ville serait bien suffisant et plus normal !!

  3. Avatarclairement

    RE -EMIGRATION de tous ces pique-assiettes ( je pensais au regroupement tribal de Valerie ESTAING qui a acheté sa particule car c’est son DESTAIN )

  4. AvatarJoël

    Ne pas confondre investissement et entretien de l’existant. C’est ça qui fait défaut dans tous les domaines depuis 40 ans.
    La population a augmenté de 12 millions mais on ferme les hôpitaux au lieu de les moderniser.
    A-t-on construit une seule fac ou université alors qu’elles sont saturées comme les prisons ?
    Non, on préfère investir là où personne ne va ou ne peut contrôler, là où l’économie souterraine règne en maître.

    Nos impôts ne servent plus à entretenir la France, c’est juste un racket destiné à garantir le train de vie des maquereaux de la république.

    1. François des GrouxFrançois des Groux

      Oui mais si cette population supplémentaire était de qualité… cela poserait moins de problème. Or, la démographie vigoureuse de la France est, de plus en plus, assurée par les populations d’origine africaine et orientale, peu formées. Sans compter que pas mal de nos jeunes les plus diplômés partent à l’étranger…

      Pour les universités, le problème est dû également à la facilité d’obtenir le bac, au nombre d’étudiants étrangers, à la mauvaise réputation des filières professionnelles. Et puis accepter n’importe qui dans les facs permet de retarder l’arrivée des étudiants sur le marché du… chômage.

  5. AvatarLANKOU RU

    Groupement Incapables Gendarmerie Nationale

    Entre autres ceux qui éborgnent / gazent/ matraquent / terrorisent le Peuple Français !

    Bien « severic 2009 »

  6. AvatarJonathan

    Je commence à en avoir plus que marre de ces articles pour plaindre les flics, sur des sites tels que RR ou RL.
    Les flics, on n’en a plus rien à foutre, que ce soit le GIGN ou qui vous voulez !

    Ces gens-là NE sont PAS avec nous ! C’est difficile à comprendre, ça ?

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Ne généralisez pas !

      Il y a des flics qui souffrent beaucoup de la situation actuelle et qui pensent comme nous.

      Pensez-vous que les gars de la BAC, par exemple, sont enchantés de ce que les politiques leur font vivre ?

      1. AvatarJolly Rodgers

        [email protected] anti islam,
        dès gars de la bac j’en connais et certains sont bien et font leurs boulots . par contre l’ancien chef de la bac de jour de ma ville , payé 3000eurs net par mois , parti a la retraite a 55ans , passé ses journées a draguer les nanas (alors que le mec est marié et a des enfants) , bouffants des glaces toutes la journées et baissé le son de sa radio lorsque il recevait un appel du commissariat  » les bleus s’en chargeront qui disait » c’est avec vos impôts que ce genres de gars était payés . il y’a des flics bien certes , mais il y’a des ripoux aussi !

    2. Jules FerryJules Ferry

      @Jonathan : message reçu.
      Ceci dit il en faut bien pour abattre les forcenés et autres.Perso : j’ai connu braquage (commerçant), vols, car jacking et les choses ne s’arrange,t pas autour de moi (agressions diverses) donc OUI je suis pour une certaine autorité.

      Policiers : j’en connais personnellement qui sont confrontés sur le terrain aux bandes, aux quartiers etc. Ils sont écœurés de la (non-)réponse pénale, même quand ils en attrapent un.
      Pas mal sont en fait en « stage » 5 ans, non titulaires et prennent des risques pas possibles (acide, couteaux…j’ai un voisin en arrêt pour s’être pris un sale coup dans la jambe).

      Evidemment, les atrocités contre les GJ ne passent pas.

      L’article visait à dénoncer le bazar ambiant et la mauvaise utilisation de l’argent public en général, au détriment des domaines où il manque cruellement.

  7. frejusienfrejusien

    c’est pas faute de budget, c’est défaut de gestion, d’organisation, tout est fait à l’avenant, au jour le jour,

    les caprices des uns et des autres passent avant l’intérêt général, c’est la gauchiasserie, pas de prévision, un gros égocentrisme, ils se servent généreusement en homards et petits fours, en tailleurs Chanel pour la mémé à macron qui a un statut particulier, on se demande au nom de quoi, et cela a-t-il été accepté par la Nation ??
    non, si on nous l’avait demandé, on aurait dit non, mais comme on n’est plus en démocratie, mais en dictature déguisée, on doit supporter toutes leurs bêtises, et irresponsabilités

  8. AvatarGillic

    Nous n’ allons pas pleurer sur leur cas, les flics sont du coté du pouvoir donc contre le peuple !!! S’ils se mettent de notre bord, on avisera !!!!!!!!

  9. AvatarGillic

    Seule une bonne révolution nationale peut purifier le Pays !! Le reste n’ est que du blablabla !!!!!!!!!!

  10. AvatarTzel

    Et ça ne date pas d’hier, déjà en 1975,76,77 dans la 11° division parachutiste, les sauts en montagne et en mer en hélicoptère étaient reportés a cause du coût.
    Jugés dangereux et inutiles , on sautait dans les touillas de Borgo.

Comments are closed.