Politiques et médias muets sur les incendies de Béziers…


Politiques et médias muets sur les incendies de Béziers…

Chanteloup-les-Vignes :

La ville des Yvelines a connu une flambée de violence dans la nuit du 2 au 3 novembre 2019. Des policiers ont été attaqués aux mortiers d’artifice et le chapiteau d’une association a été incendié. La maire de la ville dénonce une situation  « à pleurer »

Béziers:

Une école et deux salles de classe d’un collège incendiées, des policiers caillassés : le quartier pauvre de La Devèze à Béziers (Hérault), a connu jeudi une soirée d’Halloween marquée par des violences urbaines

.

N’avez-vous pas noté une dissymétrie entre le cas de Chanteloup-les-Vignes et Béziers ?

Les politiques, Philippe, Belloubet, Denormandie  se déplacent  à Chanteloup et pas à Béziers ?

Les médias en font de tonnes sur Chanteloup et Béziers passe complétement à la Trappes.

Pourquoi ?

Parce que l’une de ces villes  est proche de Paris et l’autre pas ?

Parce que brûler un cirque  est très grave et brûler une école, anodin?

Bien sûr que non !

Et vous avez deviné la réponse, lecteurs perspicaces !

.

A Chanteloup, le maire, Catherine Arenou,  est   ex-UMP, toujours proche de ce parti, même si on sent poindre un tournant très  critique chez elle.

(On a même entendu, hier,  un immigré la  prendre à partie  en ces  termes hallucinants :

« Elle devrait remercier nos jeunes ! C’est grâce à eux que la mairie touche des subventions ! »  (Source « France Info »).)

.

Mais à Béziers, le maire est Ménard, proche du RN : l’incarnation du démon raciste  pour médias et politiques  !

Et venir  chouiner hypocritement aux pieds de  Ménard, pour les chefs  macroniens, c’est  impensable.

Et, de même,  venir s’indigner, venir en quelque sorte, donner raison à Ménard devant les gravats des écoles de sa ville, c’est totalement  impossible pour les médias …

Voilà pourquoi politiques et médias  éclipsent  l’incendie d’une école derrière celle d’un cirque…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




8 thoughts on “Politiques et médias muets sur les incendies de Béziers…

  1. François des GrouxFrançois des Groux

    Tiens oui… c’est vrai ça !

    Nos hommes et femmes politiques de gauche seraient-ils des adeptes de la discrimination et de la partition ?

  2. Avatarpier

    la population de Béziers est fortement ….
    et ça se reproduit ces gens
    à 35 km de chez moi l ‘été , ben
    je n y suis pas allé cette année

  3. AvatarPUGNACITE

    Il est nécessaire et suffisant que Monsieur Menard soit fédérateur d ube forme de rassemblement autour des patriotes
    J ose espérer que son ambition personnelle ou au service de sa femme n .aille pas à l encontre des patriotes.
    Ce dont je ne suis pas certaine.
    Ce qu a fait en son temps à Beziers était précurseur et favorable.

  4. AvatarPUGNACITE

    Les racailles terroristes incendiaires dedouanees à desseinpar le premier ministre n ont aucun corps d etat véritablement contre..
    Police gendaelrleriz armée gangrenées
    A l ecoute politico religieuse muzz?

    Quant à la magistrature pour partie pervertie à la gauche extemevoir mur des cons
    Dans cette acceptiontoutes les excuses minoritaires sont intenables sinonaccrptables.
    Pauvre France

  5. AvatarGAVIVA

    c’est pas faux, plus les islamos foutent la merde, plus tu es classée ville ZUP, ZUP+++++ plus t’as de subventions, plus tu te sucres au passage…
    Tout con, à leur portée.
    Mais ça nous le savions déjà, NOUS.

  6. AvatarPUGNACITE

    Des voyous qui se revendiquent des politico religieux ???
    Sitel est le cas…Dehors avec déchéance de la nationalité française ..
    DEHORS POUR LES ISLAMISTES

Comments are closed.