Puissiez-vous crever, salauds qui avez fait de notre système hospitalier un foutu dispensaire de brousse


Puissiez-vous crever, salauds qui avez fait de notre système hospitalier un  foutu dispensaire de brousse

.

Me voici de retour sur Résistance républicaine, merci à tous ceux qui m’ont manifesté leur attention durant cette absence forcée.

.

J’étais en garde à vue à l’hôpital Mondor où j’ai eu tout le loisir de prendre la mesure de la très grande misère du milieu « hospitalier » français.

.

Aux urgences, d’abord, où une vingtaine de couillons et couillonnes de tous âges attendaient patiemment sur des brancards de finir en « soleil vert » sans que personne ne s’inquiète pour eux…

Un de mes voisins de détresse était agité de spasmes vomitifs… Pas un seul dégueuloir disponible, même pas un « haricot » en carton…

.

J’interpelle ici la si inefficace ministresse (et maxi stress) de la santé, la paisible Buzyn…

Auriez-vous accepté une seconde, Madame, que votre vieux père soit autant maltraité  dans ces établissements devenus si inhospitaliers ?

Il est vrai qu’il est revenu d’Auschwitz, lui, mais pas moi qui fus chassé du monde arabo-musulman.  Et  je dois céder la place la première à ses représentants dans ces situations…

Je vous souhaite de tout coeur, Madame Buzyn, que votre père ou l’un de vos proches, ou vous-même, soyez dans cette situation de détresse.

.

Mais nous savons tous ici que vous faites partie de cette classe de faux-Français dont la pseudo-égalité se rit de savoir que pour votre père on aurait envoyé l’hélico de Mondor qu’on aurait envoyé, et le chef de service se serait inquiété de lui dès la réception.

.

Puissiez-vous crever, bande de salauds qui avez réussi à faire de notre système hospitalier, envié de partout dans le monde ce foutu dispensaire de brousse, rien à envier à Lambaréné…

Je rêve avant de disparaître de vous voir finir comme ont fini les ennemis des sans-culottes de1789.

Toute cette noria de propriétaires de « carnets d’adresses » de politichiens et autres zélus corrompus, cyniques et voleurs. Qu’ils vous servent d’épitaphes sur les fosses communes qui vous attendent.

Ordures, votre jour viendra !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




24 thoughts on “Puissiez-vous crever, salauds qui avez fait de notre système hospitalier un foutu dispensaire de brousse

  1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Bonjour @Machinchose ;

    Ah ! je constate avec bonheur que vous êtes de retour en « pleine forme » ; aucune baisse de régime et pour notre plus grand plaisir.

    Oui ! pour notre plus grand plaisir, car vous commencez fort avec un sujet très important auquel je pense souvent me souciant justement de nos compatriotes seniors ou pas dont les problèmes de santé les amènent à fréquenter nécessairement les centres hospitaliers.

    Et je me doute bien qu’aujourd’hui, non seulement ce doit être la jungle, mais en plus que la priorité de prise en charge doit être pour les nouveaux venus, très sensibles, très impatients, très susceptibles…

    Et cette situation fait mal à l’esprit, au coeur et aux tripes quand on pense que ce sont précisément nos compatriotes qui pour la majorité ont financé et financent ce service publique, aujourd’hui pour le plus grand bonheur des français de papiers, ou même tout simplement des immigrés, voire,des touristes de la santé.

    Merci @Machinchose pour cet article et permettez que je vous adresse mes souhaits de total rétablissement.

    NB : Je frémis en pensant à nombre de nos compatriotes frappés eux ou leurs enfants de maladies orphelines extrêmement graves, lesquels sont souvent amenés en urgence en hôpital et qui nécessitent une prise en charge immédiate et de qualité ainsi que de l’entière compétence médicale du personnel, laquelle compétence ne devrait être saturée par ces afflux excessifs de personnes non prévus, non calculés dans la gestion nationale du personnel médical.

  2. AvatarFomalo

    Quel tonus,@machinchose ! J’ai sursauté avec « la garde à vue à l’Hopital  » avant de lire la suite. Je partage l’avis sur les dispensaires de brousse croisés aussi dans le sud de la France, mais Buzyn et ses semblables ne les fréquentent pas. Ce serait plutôt le Val de grâce ou l ‘ Hôpital américain voire des fondations privées en cas de besoin, avec le choix entre plusieurs professeurs *** , et pas de direction manu militari vers un chirurgien « roumain » diplômé de la fac d’Alger.

  3. Jules FerryJules Ferry

    Bonjour @Machinchose : merci pour cet article !

    Anecdote sur l’hôpital Mondor : les visiteurs se font régulièrement casser ou voler leur véhicule, attention (j’ai des amis à qui cela est arrivé).

    Ça commence à être chaud…

    Et côté soins à l’hôpital, c’est la cour des miracles, comme vous dîtes….
    A Saint-Louis (Paris X), des amis ont assisté médusés à une véritable prise d’assaut des consultations en dermato par une horde de personnes n’ayant pas rendez-vous, sans aucun savoir-vivre, comptant bien passer en force. Cela a fini avec une déclaration de la dermato à la foule, encadrée de vigiles !
    Dans l’Oise une retraitée de 90 ans que je connais bien : ils l’ont laissée souffrante plus de 24 heures sur un brancard aux urgences….(etc, etc…)

    Bon rétablissement (merci pour votre commentaire et suggestion d’hier, d’aller voir la tombe de Peguy, je vais par là-bas de temps en temps et y penserai !).

  4. AvatarChristian

    Henry Mondor ah Henry Mondor..un ami s’est fait opérer du pancréas en mars 2019 retour du bloc après 6 heures d’opération. Chambre de 2 et son voisin un musulman pratiquant qui avait un problème moins grave et chaque jour des visites de voilées, des cris, des inchallah, puis un africain pourri de partout,.. bref il a choppé une saloperie et est resté 2 mois de plus dans cette merdasse..je ne parle pas des beurettes qui font le ménage en traitant les vieux français de kouffards et de tous ces médecins » arabes qui au mieux pourraient être assistant vétérinaire avec le diplôme obtenu dans leur bled. Une amie à du passer un électro et l’infirmier qui devait lui mettre les électrodes détournait le regard choqué par ce bout se sein (et oui le cœur se trouve en dessous du sein) d’une femme de 65 ans. Un grand ménage s’impose aussi dans les hôpitaux bref il n’y a que chez les charcutiers qu’on est peinards aujourd’hui.

    1. AvatarAardvark

      Et le pire est sans doute a venir ! N’oublions pas qu’ils ont voté pour la gratuité de l’insémination pour toutes, pour les vaches, c’est payant !… Quant au personnel africano-islamisé, il ne fallait rien attendre rien de mieux du numérus clausus de la belle époque ! Et quand on a le fric et le pouvoir, on va plutôt se faire botoxer (ou retendre…) à l’hôpital Américain de Neuilly… Pendant que le bon peuple crève dans la rue. Alors, oui, les commentaires acides de @ Machinchose vont à nouveau nous faire jubiler, une chose encore légale et non taxée. Donnez-vous en à cœur-joie !… Et n’oublions pas de nous gausser de l’état de déliquescence profonde qui ravage le pays, avant que d’en souffrir plus encore !…

  5. AvatarGAVIVA

    regardez les hôpitaux en afrique du sud, alors que avant on y réalisa la première transplantation cardiaque! Maintenant c’est un merdier, en algérie aussi, sans surprise.

  6. Avatarexocet

    Très heureux de vous retrouvez machinchose, moi je croyais que vous étiez en vacances quelque part dans le monde, j’ai même cru que c’était vous que les flics avaient arrêté la semaine passée dans un aéroport, je m’excuse d’avoir pensé à ça mais avec les problèmes informatiques que notre site à eu lundi passé j’ai cru qu’ils avaient neutraliser l’un de nos merveilleux éléments, NON je plaisante, j’étais comme tout le monde très inquiet.

  7. AvatarBobbyFR94

    Bonjour Machinchose,

    Je te souhaite la meilleure santé, et avec, en plus, un « gros merde », il paraît que ça porte chance, ami Patriote :-))))

    La COLERE et la HAINE que tu partages dans cet article, je la ressens en moi, et pour qu’un sourire passe sur ton visage, lis ça:

    Ces ENCULES de polytocards sont vraiment CONS parce que, quand ça va dégénérer, ils ont juste oublié une chose, ils ne pourront pas s’enfuir, ni en avion, ni en bateau :

    lls ont mis les « MPF » – les Malchances Pour la France – en charge de la sécurité, dans les aéroports, les gares, dans les sociétés de télésurveillances, etc…

    A ton avis, tu crois que les MPF ne vont pas s’occuper, par exemple en tant que « garde du corps » de telle ou telle ORDURE, le « moment venu » ?

    lls vont se faire faire « couic halal », et ça, je vais tout faire pour pouvoir le voir, le savoir …

  8. frejusienfrejusien

    Tout à fait en osmose avec cette colère qui nous prend quand on voit ce qu’est devenu notre système de santé, nos hôpitaux, des dispensaires de brousse, pas mieux !!

    et le pire c’est que les salopards responsables de cet état, vont se faire soigner dans les hôpitaux qui leur sont réservés, où ils n’ont pas à vivre ce qu’ils infligent aux Français ordinaires, les sans dents, taillables et corvéables à merci,

    les qq centres hospitaliers qui sont encore à la mesure du XXIème siècle où ils ne risquent pas d’attraper une maladie nosocomiale, où ils n’attendront pas 6 h sur un brancard, dans un couloir, où ils ne seront pas obligés de passer après les migres excédés et exigeants, où ils seront traités en êtres humains

  9. AvatarMachinchose

    comme vous etes adorables!! Mashallah!

    mais, el hamdoulillah, ça commence a aller mieux

    je suis confiant, et je vais recommencer a emmener Allah au bar…..

    SALAM ALEYKOUM WA RAHMATE allah wa barakatout faire

  10. AvatarHellen

    @Machinchose…
    Bravo, car c’est exactement ce que nos hôpitaux, pratiquement tous, si ce n’est tous, sont devenus… des hôpitaux de brousse…. Lambaréné n’aurait rien à envié à ce que sont devenus nos hôpitaux…
    Ce pays devient l’Afrique à la vitesse grand V, mais avec tout ce qu’il y a de pire…
    Vivement un 1789, avec la grande faucheuse… pour en finir avec tous les traîtres à la France…
    Sans comptez tous les hôpitaux qui ferment, avec les maternités également…
    Parce que là, ils sont allés trop loin…!!!
    Ils ne font même plus la distinction entre l’urgence de certains cas, et les autres…
    Résultat : des urgences se terminent à la morgue…!

  11. AvatarJean-Louis

    Il y a 3 mois, j’ai été hémodialyse à l’hôpital pendant trois semaines. Le service était plein comme un œuf ce qui m’a fait plusieurs fois changer d’équipe (matin après-midi, nuit, pour avoir une lit qui venait de se libérer.
    Comme j’en parlais avec un infirmier, celui-ci me répondit : « si on ne soignait pas la moitié de l’Afrique, il y aurait de la place pour vous ».
    Tout est dit …

  12. la moutarde me monte au nezla moutarde me monte au nez

    Bonjour Machinchose,
    je me demandais pourquoi vous aviez disparu du net.
    je vous supposais en vacance.
    j’étais loin d’imaginer une hospitalisation.
    Je souhaite que tout soit ok pour vous désormais.
    sur le fond, je suis absolument d’accord avec vous, sur le délabrement de nos hôpitaux, à l’image de toute la France en ruine parce qu’il n’y a plus assez d’actifs de souche pour entretenir les parasites qui nous envahissent et nous détestent.
    Et comme vous je souhaite ardemment que les autres parasites, ceux de la caste des dirigeants privilégiés qui se gobergent sur la misère qu’ils nous imposent, finissent sur l’échafaud.
    Amitiés républicaines.

  13. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Merci Machinchose pour votre article qui montre bien la déliquescence de notre système de santé et pas que là…. Comme vous je suis révoltée.

    Je vous souhaite un très bon rétablissement, en tous les cas, cela fait plaisir de vous lire à nouveau !

  14. AvatarAsher Cohen

    Dans les années 1970-80, les juges ont laissé frauder les concours d’Internat en Médecine, perpétuant ainsi une médicaillerie d’imposteurs. Ils ont laissé commettre en toute impunité des délits de certificats de complaisance psychiatrique pour écarter les intellectuels qui dérangeaient. Ils ont ensuite couvert la criminalité et les comptes en Suisse des médicaillons en muselant les intellectuels qui les dénonçaient, tout cela bien sûr aux dépends de la société civile qui raque sans broncher. Comment les conséquences n’auraient-elles pas pu finir par apparaître au grand-jour?,J’ai toujours soutenu que les juges avaient prétendu créer une illusion de système de santé. Me suis-je trompé? Le peuple paie, et crève, pour les méfaits commis par de prétendues élites durant des décennies. Bonne chance les pigeons!

    1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

      Bonsoir @Asher Cohen ;

      – » …Le peuple paie, et crève, pour les méfaits commis par de prétendues élites durant des décennies. Bonne chance les pigeons! « –

      Moi j’ai la faiblesse de penser que ces pigeons là sont les zélites ; sinon, la chasse aux pigeons, elle est permanente non ? ☺

      1. AvatarAsher Cohen

        @Marcher sur des Oeufs
        Le peuple se lève tôt le matin et trime jusqu’au soir dans les entreprises, quand les gens ont un job, pour produire de la valeur, et ainsi payer des charges salariales, patronales, CSG-RDS, etc.; sans lesquels le Gouvernement ne pourrait pas financer le système de santé publique. Même les retraités sont astreints à la CSG-RDS. Je n’évoque même-pas les chômeurs, ni les millions d’exclus, le Gouvernement les considère comme moins que des serpillières pour s’essuyer les pieds. On peut donc concevoir qu’en contrepartie le peuple a le droit de vivre et d’être soigné dans les hôpitaux au lieu de crever. Dans ce sens, oui il faut gouverner pour le peuple et arrêter de massacrer la population comme ont le fait actuellement.

        La chasse aux pigeons ne serait plus permanente si l’on imposait un minimum de Morale aux médecins, paramédicaux, policiers, magistrats etc..Or actuellement la Loi Fondamentale de la société française n’est même plus chacun pour soi et Dieu pour tous, mais « voles et arnaques qui tu peux », et les premiers maîtres à ce jeu sont les politiciens. L’article ici et les commentaires montrent bien que le sang du peuple ne vaut pas cher. Les gens n’ont que le choix entre se révolter ou crever.Je ne m’étends-pas tellement c’est flagrant.

        1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

          Bonsoir @Asher Cohen ;

          Bien sûr, j’avais bien compris que les pigeons ce sont bien ceux qui produisent la richesse, celle qui permet au pays de tourner ; de payer la politique pour les bienheureux et ces privilégiés ou ces bénéficiaires ce n’est pas nous.

          j’ai fait simplement un retournement de l’expression pour pouvoir dire l’envie que nous sommes certainement beaucoup à avoir de faire du tir aux pigeons en comptant bien être du bon côté du fusil. ☺

  15. AvatarJolly Rodgers

    bonjour @ machinchose ,
    je viens de lire votre article , en effet les hôpitaux d’aujourd’hui sont de véritables zones , digne d’un pays sous développé du tiers monde .
    je ne savais pas que vous avait eut des problème de santé ?! je vous souhaite un bon rétablissement et heureux de vous lire a nouveau !
    bien a vous

  16. AvatarClaude

    Bonjour Machinchose, je ne savais rien de vos ennuis, et j’en suis désolée mais bien heureuse de retrouver vos commentaires percutants et pleins d’humour.

    Félicitation pour cet article, il est excellent et j’y adhère totalement .

    Continuez ainsi nous en avons besoin.

Comments are closed.